Calendrier interreligieux 2020 de la Ville de Mulhouse

Les représentants des différentes communautés spirituelles se sont à nouveau mobilisés pour rédiger, ensemble, le 16e calendrier interreligieux. Autour du thème « les religions et la musique », ce calendrier se veut un outil de compréhension des convictions de chacun, au service du bien-vivre ensemble.

Voilà 15 ans que les représentants des différentes communautés religieuses présentes à Mulhouse travaillent ensemble, chaque année, pour réaliser la nouvelle édition du calendrier interreligieux. Édité par la Ville à 5 000 exemplaires, ce document richement illustré indique les dates des différentes fêtes religieuses qui ponctuent l’année et met, chaque année, l’accent sur une thématique commune aux différents cultes.

Calendrier interreligieux 2020 de la Ville de Mulhouse

 

Calendrier des Religions 2020 de la Ville de Strasbourg

Comme tous les ans, la Ville de Strasbourg et les représentants des cultes ont édité un calendrier regroupant l’ensemble des fêtes et événements religieux de l’année.

Parce qu’il n’est pas toujours facile de se souvenir de tous les événements religieux impactant les habitants de la ville, la collectivité, avec le soutien des représentants des cultes, édite depuis huit ans un calendrier des religions.

Tout en dégradé de bleu, l’édition 2020 rassemble les fêtes issues du bouddhisme, du judaïsme, de l’islam, du catholicisme, du protestantisme, de l’orthodoxie, de la foi Baha’ie et de l’hindouisme. Et permet d’en savoir plus sur des coutumes et traditions à partager.

Plus question, donc, de manquer le Mercredi des cendres, le nouvel an Baha’i, la fête des couleurs, Hanouka, l’Aïd-El-Kebir ou les deux dimanches de Pâques.

Calendrier des religions 2020 de la Ville de Strasbourg

 

Le prix pour l’Égalité : valoriser la place des femmes dans la société

Dans le cadre des Trophées de l’innovation qui se sont tenus simultanément à Troyes, Nancy et Strasbourg, la Région Grand Est a remis 12 prix régionaux pour l’Égalité. Les prix pour la Mixité ont, quant à eux, été remis à Strasbourg le samedi 25 janvier 2020 par Marièle Colas-Wies, Conseillère régionale.

Depuis 2017, le Conseil régional s’engage pour que les femmes soient davantage présentes dans les postes à responsabilité sur le territoire. Au quotidien, la Région Grand Est agit pour lutter contre les inégalités et les clichés genrés notamment grâce à :

  • La signature de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale,
  • La désignation d’un Conseiller régional délégué à l’égalité entre les femmes et les hommes, Alexandre Cassaro,
  • La mise en place d’un comité de pilotage Égalité composé d’élus, d’agents de la Région et de personnalités qualifiées, œuvrant pour le statut de la femme et pour une plus grande égalité femmes-hommes,
  • La création d’un Prix régional Égalité-Mixité,
  • La mise en place d’un plan pluriannuel d’actions en faveur de l’égalité, dont la réalisation concerne aussi bien la collectivité que les habitants du Grand Est.

Les structures lauréates

En Alsace

  • Collectif Or du commun : association haut-rhinoise ouverte à tous, portée par des femmes entrepreneures qui déploie des solutions mutualisées pour concilier entreprenariat et parentalité.
  • Ligue Grand Est de ski dont les projets favorisent l’accès aux jeunes filles aux rencontres sportives et à la pratique du ski.
  • Les Francas du Bas-Rhin : pour le projet Graines de Philo – Réfléchir pour déconstruire
  • Centre socio-culturel de Saint-Louis – secteur enfance jeunesse : les Ateliers Culturels, Sportifs et Artistiques (ACSA) sont proposés par le Centre Socio Culturel (CSC) à la Mission Locale et sont à destination des jeunes participant au dispositif Garantie Jeune et ont pour but la lutte contre les discriminations et la sensibilisation des jeunes de 16 à 25 ans.
  • Comité départemental 67 FFESSM pour le projet : féminisation des activités subaquatiques au niveau régional

En Lorraine

  • Service départemental d’incendie et de secours de la Moselle (SDIS57) pour le projet la femme est un pompier comme un autre
  • Métropole du Grand Nancy : la métropole du Grand Nancy s’engage pour faire de l’égalité professionnelle le quotidien de chacune et chacun
  • AS Morhange Football : l’association a développé 5 actions sur le thème de l’égalité
  • Centre Communal d’Action sociale de Saint-Dié-des Vosges : la ville de Saint-Dié des Vosges met en place une politique volontariste en matière de prévention et de sensibilisation sur les inégalités entre les hommes et les femmes. Une place toute particulière est consacrée à la lutte contre les violences faites aux femmes, notamment lors de temps forts organisés chaque année autour de la journée du 25 Novembre.
  • L’Ouvre-Boîtes : création de 2 spectacles sur la thématique des stéréotypes de genre de manière ludique et légère.
  • CIDFF de la Meuse : ce projet s’inscrit dans une dynamique de prévention, de déconstruction et de sensibilisation des jeunes âgés de 16 à 25 ans autour des stéréotypes et des inégalités hommes/femmes.

En Champagne-Ardenne

  • Chambre d’Agriculture des Ardennes pour le parcours « Bien dans sa peau, bien dans ses bottes » qui permet aux agricultrices d’améliorer leur confiance en elles, leur capacité à évoluer, à créer, de prendre du temps pour elles et donc de retrouver un juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Lancement du programme Leadership Féminin

Les Trophées de l’innovation ont également été l’occasion de lancer officiellement le Programme Leadership Féminin

Ce projet a pour ambition de former et d’accompagner un groupe de femmes du Grand Est dans leur projet entrepreneurial, associatif, scientifique, etc. et de participer ainsi à leur montée en compétences.

Il s’agit d’offrir une meilleure visibilité aux femmes initiatrices de projets et de les aider à créer et à renforcer leur réseau professionnel. Réel travail collectif, ce programme bénéficie d’une dimension internationale grâce à une collaboration étroite avec l’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ), récemment accueilli en Grand Est.
Un appel à candidatures Leadership féminin sera lancé au printemps 2020.

 

Calendrier interreligieux 2019-2020 de Meurthe et Moselle

Le calendrier interreligieux 2019-2020 est sorti !

Lancé à l’initiative des responsables des religions monothéistes en Meurthe-et-Moselle, ce projet est soutenu par la préfecture, le rectorat, le conseil Départemental, la métropole et la ville de Nancy. La première édition a été publiée l’an dernier.

En fournissant des informations sur les grandes fêtes religieuses, ce calendrier s’inscrit dans la volonté commune de développer une meilleure connaissance les uns des autres.

Calendrier interreligieux 2019-2020 de Meurthe et Moselle

Mise en place du Conseil régional des Jeunes du Grand Est

Le nouveau Conseil régional des Jeunes s’est installé le samedi 25 janvier 2020, au Siège de la Région Grand Est à Strasbourg. Composé de 72 jeunes, âgés de 15 à 29 ans, il respecte la parité femmes-hommes et est représentatif de la jeunesse de l’ensemble du territoire. Le Conseil régional des Jeunes sera chargé de faire des propositions concrètes et novatrices en matière de politiques régionales.

Impliquer les jeunes à la vie politique

Le Conseil régional des Jeunes se veut représentatif de tous les territoires et de tous les statuts, il est composé de lycéens, d’apprentis, d’étudiants, de demandeurs d’emploi et d’actifs. Durant un mandat de deux ans, 72 jeunes vont s’investir dans des actions concrètes et de réflexion sur la citoyenneté, l’engagement politique, ils aborderont aussi des thématiques qui touchent aux compétences régionales, telles que les questions environnementales. Le Conseil régional des Jeunes participera notamment à la démarche de démocratie participative, prochainement lancée par la Région.

« Impliquer les jeunes à la vie politique est important dans la construction du monde de demain. Ils ont la possibilité de devenir les porte-paroles de leur génération. C’est pour cela que nous avons souhaité créer le Conseil régional des Jeunes dès 2017. Pour que nos jeunes puissent s’enquérir des sujets qui les concernent directement. Choisir pour cette seconde mandature la thématique « environnement », c’est se rendre compte que nos jeunes prennent pleinement conscience des défis de notre temps et qu’ils souhaitent les relever à nos côtés ! ». Jean Rottner

A l’occasion de l’installation du Conseil régional des Jeunes 2020 – 2022, Marièle Colas, Conseillère régionale, a remis le prix régional pour la Mixité des métiers, qui encourage les jeunes à suivre les formations qu’ils ont choisies, malgré les préjugés ou les habitudes d’orientation.

Installation du Comité de coopération transfrontalière

Un an jour pour jour après la signature du traité d’Aix-la-Chapelle entre le Président de la République, Emmanuel Macron, et la Chancelière allemande, Angela Merkel, le nouveau Comité de Coopération Transfrontalière franco-allemand (CCT) s’est officiellement installé, le 22 janvier 2020, au Château de Hambach, en Allemagne. Cette réunion était présidée par le Ministre adjoint des Affaires étrangères, Michael Roth, et la Secrétaire d’Etat chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

A cette occasion, l’ensemble des membres ont adopté la feuille de route pour l’année 2020 reposant sur la réduction des obstacles à la coopération transfrontalière (transport, santé, mobilités, travailleurs détachés, etc.) et le suivi de projets structurants.

La concrétisation de ce Comité permet à la Région Grand Est de faire valoir son leadership en matière :

  • de transports transfrontaliers avec le souhait de déployer de nouvelles offres ferroviaires transfrontalières (réouverture des lignes ferroviaires entre le Nord-Alsace et l’Est-Moselle, la ligne Colmar-Freiburg, le raccordement ferroviaire de l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse) ;
  • et de projets structurants et innovants, tels que le projet d’avenir du territoire de Fessenheim , projet franco-allemand concret portant de grandes ambitions afin d’innover et de dynamiser le territoire du Rhin Supérieur.

Jean Rottner a souligné l’importance de ce lancement qui constitue une étape fondamentale du partenariat franco-allemand.

Lancement d’un appel à projets pour des activités de pleine nature

La Région Grand Est lance l’appel à projets Natur’Est. Cet appel à projets fait suite aux préconisations du Schéma régional de développement du sport (SRDS) Grand Est et à la labellisation « Terre de jeux 2024 ».

Ce dispositif, inspiré des journées du patrimoine, s’adresse au mouvement sportif et aux collectivités locales. Il s’agit de créer un événement emblématique autour des activités de pleine nature du 19 au 24 juin 2020 en lien avec la Journée Olympique du 23 juin initiée par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques Paris 2024.

Les organisateurs de manifestations, compétitions, animations et initiations sportives qui candidateront au label NATUR’EST, pourront bénéficier d’une campagne de communication spécifique et d’une visibilité régionale voire nationale et transfrontalière. La Région, en partenariat avec le CROS Grand Est et les services de l’Etat, procèdera à une sélection des animations candidates, une labellisation officielle et la diffusion du programme complet NATUR’EST 2020.

Nouvel avenir industriel pour le territoire Warndt Naborien

La Région Grand Est, l’Etat et les acteurs* du territoire, ont signé, le 16 janvier 2020 le projet de territoire Warndt Naborien. Cette convention portant sur une période de 5 ans ( fin 2019 – fin 2024) intervient suite à la décision de fermer la tranche charbon de la centrale thermique Émile Huchet de Saint-Avold.

Pour la Région Grand Est et ses partenaires, il s’agit d’aider ce territoire dans ses projets de reconversion industrielle, de soutenir la mutation économique de ce secteur déjà fragilisé par la fermeture des dernières mines de charbon, et d’accompagner l’arrêt définitif de cette unité produisant de l’électricité à partir de charbon.

Sont entre autres prévus, la création sur le site Émile Huchet d’une chaufferie alimentée en Combustible Solide de Récupération pour les besoins de la plateforme, la valorisation de ses déchets organiques, la création d’une filière locale d’agro-combustibles à partir de biomasse, la mise en place d’une cellule de coordination de l’aide au recrutement pour la plateforme de Carling/Saint-Avold, le développement d’un écosystème local de rénovation énergétique des bâtiments, le développement de projets touristiques, etc.

Dans ce contexte difficile pour les salariés et la population, la Région a donc décidé d’être au rendez-vous dans un soutien de proximité sur des sujets aussi cruciaux que la formation ou l’innovation afin d’aider le territoire à rebondir, à se reconstruire durablement autour d’un nouvel avenir industriel et à accélérer sa transition énergétique.

* Communauté d’agglomération Saint-Avold synergie, Communauté de communes de Freyming-Merlebach, Communauté de communes du Warndt, Communauté de communes du District urbain de Faulquemont.

Des lycéens écoresponsables

La Commission permanente de ce vendredi 17 janvier a attribué plus de 100 000 euros de subventions dans le cadre de l’opération « Lycées en transition », une démarche initiée en 2017 visant à former les élèves à l’écocitoyenneté. Les établissements volontaires s’engagent ainsi dans un projet d’une durée de 1 à 2 ans, qu’ils personnalisent et pilotent en lien avec un comité pluridisciplinaire. Depuis sa création, le dispositif a déjà permis à 85 lycées du Grand Est de s’investir dans les 4 premiers projets proposés par la Région : « Gaspillons moins, mangeons mieux ! », « Plaisir à la cantine », « Mon lycée se met au vert » et « Respirons mieux au lycée ».

Aujourd’hui, de nouveaux projets soutenus par la Région voient le jour :

  • 5 établissements engagés dans le dispositif « Lycées en transition » pour l’acquisition d’équipements nécessaires à la mise en œuvre de leur plan d’action. Ils bénéficient d’aides d’un montant global de 54 140 euros
  • 9 lycées ont souhaité prendre part au challenge national CUBE.S , qui incite les établissements à réduire leur consommation énergétique de 40% à l’horizon 2030. En temps réel, les lycées peuvent mesurer leur progression dans le classement national via un site Internet dédié. Plus de 14 000 euros leur ont été accordés
  • le lycée La Haie Griselle de Gérardmer (88) est accompagné à hauteur de 6 000 euros pour le financement d’un audit de fonctionnement du service de restauration afin de réduire le gaspillage alimentaire.

Durant le premier semestre 2020, les progrès réalisés par les lycées ayant participé à cette première vague de projets seront mesurés et évalués. Une deuxième vague de lycées pourra alors s’engager dès la rentrée. Enfin, deux projets viendront compléter la démarche « Lycée en Transition » en proposant de travailler sur la réduction des déchets et la mobilité douce.

Se former à l’intelligence artificielle en Grand Est grâce aux écoles Microsoft

Dans le cadre de son Plan régional en faveur de l’Intelligence Artificielle, la Région a décidé de soutenir la création de trois écoles « Intelligence artificielle » dans le Grand Est. La participation de la Région s’élève à 300 000 euros pour l’implantation de chaque école.

Microsoft a en effet lancé en 2018 l’École IA Microsoft en partenariat avec Simplon. Cette école s’adresse aux personnes éloignées de l’emploi ayant des connaissances en langage algorithmique et leur propose de bénéficier d’une spécialisation en Intelligence Artificielle, pour devenir des « Développeurs Data IA », capables de collaborer avec des Data Scientists pour créer, de manière concrète, des Intelligences Artificielles.

Une première école a déjà ouvert le 13 janvier 2020 à Nancy. Deux autres ouvriront à Strasbourg et Reims, respectivement en avril et octobre 2020. Ces écoles compteront 72 demandeurs d’emploi, soit 24 stagiaires par site. Une attention particulière est donnée aux candidats issus de formations labellisées Grande École du Numérique, ainsi qu’aux décrocheurs scolaires ou personnes en reconversion.

Les apprenants suivent une formation d’une durée de 19 mois (7 mois de cours intensif en centre de formation, suivis de 12 mois en contrat de professionnalisation). La Région Grand Est participe aux coûts pédagogiques de la période de formation en centre ainsi qu’à la rémunération des stagiaires.

Mobilité durable : implantations de bornes électriques en Grand Est

Chef de file de l’intermodalité, la Région encourage toutes les formes de mobilités bas-carbone pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique tout en préservant le pouvoir d’achat des habitants. Les élus du Conseil régional du Grand Est, réunis en commission permanente du 17 janvier 2020, ont ainsi accordés une aide de 152 600 € pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, à Chaumont, Molsheim, Neufchef et Saverne.

De nouvelles solutions de mobilité décarbonée

Que ce soit en matière de transports collectifs – ferroviaires ou routiers (autocars) – ou individuels (voitures), la Région Grand Est développe de nouvelles solutions de mobilité décarbonée avec notamment le soutien au déploiement d’infrastructures de recharge et de ravitaillement électriques, biogaz et hydrogène. Cette ambition se traduit dans le programme Climaxion, en partenariat avec l’ADEME et l’Etat, et qui propose 5 appels à projets autour de 3 objectifs :

Renforcement du réseau d’infrastructures de recharge électrique

  •  Pour les collectivités et leurs regroupements : un appel à projets soutenant l’implantation de 1 000 bornes ouvertes au public sur voirie dont 46 bornes de recharge rapide.
  • Pour les entreprises : un appel à projets permettant d’installer 1 000 stations de recharge à destination des salariés dans les entreprises régionales.
  • Pour les copropriétaires et bailleurs sociaux : un appel à projets donnant l’accès à 1 000 infrastructures de rechargement aux résidants en habitat vertical.

Renforcement du réseau de stations biogaz véhicule

  • Un appel à projets pour la création de 10 stations dites moyennes, accessibles aux véhicules particuliers et utilitaires légers. Ce type de station, mise en place par une entreprise ou une collectivité, peut alimenter jusqu’à 50 véhicules utilitaires légers par jour.

Renforcement de la flotte de véhicules Hydrogène

Un appel à projets pour la création de 10 flottes captives de collectivités ou d’entreprises permettant d’assurer un débouché à 10 nouvelles stations hydrogène (production par électrolyse et distribution).

La 2ème édition du Prix du Livre lancée lors des vœux aux acteurs culturels

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est et Pascal Mangin, Président de la Commission Culture de la Région Grand Est, Président de l’Agence culturelle Grand Est ont présenté leurs vœux aux acteurs culturels du Grand Est, le 14 janvier 2020, à l’Opéra National de Lorraine à Nancy.

A cette occasion, la 2ème édition du Prix du Livre Grand Est a été lancée en présence d’Olivier Guez, Président du Jury du Prix du Livre Grand Est. Composé de trois catégories (BD et roman graphique, album jeunesse et livres d’artistes, livres d’art et livres objets), ce prix littéraire inédit récompense les auteurs, illustrateurs et éditeurs régionaux. Ces derniers ont jusqu’au 30 avril 2020 pour répondre à l’appel à candidatures. Les lauréats seront dévoilés à la fin de l’année et recevront un prix de 3 000 €.

Ce moment des vœux a permis de revenir sur les faits marquants  de l’année 2019 :

  • La Région a contribué financièrement à la présence des artistes et des opérateurs culturels (éditeurs, maisons de production, etc.) sur une quarantaine d’événements  de visibilité nationale ou internationale dont Avignon, la Tanzmesse de Dusseldorf ou encore le Marché des Musiques Actuelles (MaMa).
  • Elle a accordé des aides à hauteur de 7 millions d’euros pour 145 projets de création et de production audiovisuelle et cinématographique (écriture, développement, production cinéma et audiovisuel – nouveaux médias et création numérique).
  • Dans le domaine du spectacle vivant, la Région présente des créations d’une grande richesse et une large diversité de lieux scéniques et de compétences pour accueillir les équipes artistiques et leurs projets.
  • La Péniche Grand Est a accueilli près de 15 000 visiteurs sur 14 étapes. Cette opération sera reconduite en 2020 avec 12 étapes du mois de juin à la fin du mois d’août, des Ardennes au Haut-Rhin.
  • La Région a apporté son soutien à la connaissance, la restauration, la conservation et la valorisation de tous les patrimoines, protégés ou non, matériels ou immatériels y compris le patrimoine muséal.
  • La filière du livre a été mise à l’honneur avec notamment le Salon du Livre de Paris, la Quinzaine des librairies indépendantes, le magazine littéraire de la Région, Livr’est, ou encore le Prix du Livre Grand Est.

Pour l’année 2020, l’ambition est de poursuivre les projets initiés pour faire de la culture dans le Grand Est un creuset de créativité, d’innovation et de développement. Cette année verra le développement de centres ressources et de programmation artistique, patrimoniale (Inventaire et Comité d’Histoire Régionale) et culturelle de la Région.

 

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile