Très haut débit en Grand Est : de nouvelles communes ouvertures à la commercialisation

Compte-tenu de la situation actuelle et en respect des mesures sanitaire, la Région Grand Est, Rosace et Losange ne tiendront pas de réunion publique et adaptent leur communication à l’attention des habitants et des entreprises des communes concernées par l’ouverture commerciale du réseau. Une information explicative est transmise à chaque commune et intercommunalité concernées.

Les habitants et les entreprises des communes pourront souscrire un abonnement très haut débit, auprès de l’opérateur de leur choix après avoir vérifié leur éligibilité :

Les nouvelles communes ouvertes à la commercialisation :

En Alsace

  • Au 1er juin 2020 – Communes ouvertes en totalité
    • Pays Rhin-Brisach : Roggenhouse
    • Saint-Louis Agglomération : Hagenthal-le-Bas, Neuwiller, Schlierbach
    • Vallée de Munster : Breitenbach-Haut-Rhin
  • Communes ouvertes partiellement, en raison de la zone des travaux
    • Pays de Barr : Barr (secteurs centre-ville, avenue des Vosges)
    • Saint-Louis Agglomération : Blotzheim (secteurs rue Jean Moulin, rue du 19 Novembre, Le Belvédère, zone commerciale)
    • Vallée de Kaysersberg : Kaysersberg-Vignoble (Kaysersberg et Kientzheim)
  • Au 15 juin 2020 – Communes ouvertes en totalité
    • Vallée de Saint-Amarin : Kruth, Wildenstein

Au 1er juin 2020, plus de 227 000 prises auront été ouvertes à la commercialisation dans 532 communes alsaciennes, soit près de 76 % des communes à déployer.

En Champagne-Ardenne et en Lorraine

  • Au 28 mai
    • Ville-en-Vermois (Communauté de communes des Pays du Sel et du Vermois)
  • Au 30 mai
    • Daigny, Givonne, La Moncelle (Communauté d’agglomération Ardenne Métropole)
    • Aigny, Vraux (Communauté d’agglomération de Châlons-en-Champagne)
    • Saudoy, Vindey (Communauté de communes de Sézanne Sud-Ouest Marnais)
    • Jonchery-sur-Vesle, Montigny-sur-Vesle, Vandeuil (Communauté urbaine du Grand Reims)
    • Maidières (Communauté de communes du Bassin de Pont-à-Mousson)
    • Crévic (Communauté de communes des Pays du Sel et du Vermois)
    • Deuxville, Maixe, Serres ainsi qu’Einville-au-Jard en partie, la totalité au 12 juillet (Communauté de communes du Pays du Sânon)
    • Vosges : Fresse-sur-Moselle, St-Maurice-sur-Moselle partie Sud (Communauté de communes des Ballons des Hautes-Vosges)
  • Au 31 mai
    • Athis (Communauté d’agglomération d’Epernay)
  • Au 1er juin
    • Ceintrey, Clérey-sur-Brenon, Ognéville, Quevilloncourt, Voinémont (Communauté de communes du Pays du Saintois)
    • Portieux sauf rive droite de la Moselle (Communauté d’agglomération d’Epinal)
  • Au 2 juin
    • Osnes, Pure (Communauté de communes des Portes du Luxembourg)
    • Bouy-Luxembourg, Dosches, Rouilly-Sacey (Communauté de communes Forêts, Lacs, Terres en Champagne)
    • Val-de-Meuse pour Montigny-le-Roi Nord, Provenchères-sur-Meuse, Monaco, Meuse, Léocourt, Maulain et Ravennefontaines (Communauté de communes du Grand Langres)
    • Breuvannes-en-Bassigny pour Colombey-lès-Choiseul (Communauté de communes Meuse Rognon)
    • Amenoncourt, Autrepierre, Avricourt, Emberménil, Gondrexon, Igney, Leintrey, Reillon, Remoncourt, Repaix, Vaucourt, Xousse (Communauté de communes de Vezouze en Piémont)
    • Belleville (Communauté de communes du Bassin de Pont-à-Mousson)

Au 1er mai 2020, près de 128 000 prises ont été ouvertes à la commercialisation dans plus de 500 communes des 7 départements concernés par le réseau Losange.

Déploiement du Très Haut Débit

En Alsace

A ce jour, le réseau Rosace permet l’accès aux offres de 14 FAI (Fournisseur d’accès à Internet) grand public et de 37 FAI destinés aux professionnels. Organisées conjointement par l’entreprise Rosace et chaque maire , elles associeront les représentants de la Région Grand Est, de chaque Département et de l’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), s’il cofinance le projet. D’autres réunions seront organisées au fur et à mesure de l’achèvement des travaux de connexion des villages alsaciens.

Au 1er décembre 2019, près de 175 000 prises auront été ouvertes à la commercialisation dans 445 communes alsaciennes, soit près de 64% des communes à déployer.

Dans les autres territoires du Grand Est

La Région Grand Est a lancé, en août 2017, une délégation de service public afin de déployer le très haut débit par la fibre optique dans les départements des Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Déploiement Fibre optique Très haut débitMarne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et des Vosges. Cette délégation a été confiée à l’entreprise LOSANGE qui va déployer environ 830 000 prises dans près de 3 600 communes*, pour un investissement total estimé à 1,4 milliard d’euros d’ici février 2023.
En Moselle, le Syndicat Mixte Moselle Fibre, avec le soutien de la Région Grand Est, met également en oeuvre son réseau d’initiative publique pour raccorder 140 000 prises en cinq ans dans les 14 EPCI.

*en-dehors des communes où les opérateurs privés investissent sur leurs fonds propres

Le Très Haut Débit (THD) : pilier du développement des territoires

La Région s’est engagée à ce que tous les territoires du Grand Est, aussi bien ruraux qu’urbains, bénéficient de la même qualité de services. Il s’agit également de permettre aux entreprises artisanales, industrielles ou agricoles d’avoir accès aux mêmes outils que les grands groupes, notamment pour celles qui souhaitent s’internationaliser.
La Région offre en outre la possibilité aux jeunes de se voir dotés d’outils numériques pour leurs études, dans le cadre du passage intégral au manuel numérique pour tous les lycées du Grand Est à l’échéance 2021. Enfin, c’est la garantie, pour les habitants du Grand Est, de disposer de services publics accessibles pour effectuer leurs démarches administratives dans des conditions optimales.

 

La Bible manuscrite

Devenez un copiste moderne de la Bible et prenez part à un projet biblique interconfessionnel unique !

L’Alliance biblique française propose de participer à une entreprise humaine passionnante : celle de la copie du texte biblique.

Toutes les bonnes volontés, chacun.e peut participer, de tout âge, pays, confession… Chaque copiste volontaire choisit le chapitre du Nouveau Testament ou des Psaumes qu’il veut copier, suivant les instructions indiquées.

Pour plus d’informations :

La Bible manuscrite

Faire des 6 Parcs naturels régionaux des moteurs pour nos territoires

En signant, à l’occasion de la Commission permanente de ce 15 mai, six conventions d’objectifs 2020-2022 et une convention « inter-parcs », la Région Grand Est réaffirme son soutien à ses six Parcs naturels régionaux (PNR) : Parcs Naturels des Ardennes, des Ballons des Vosges, de la Forêt d’Orient, de Lorraine, de la Montagne de Reims et des Vosges du Nord. Elle souhaite ainsi engager une nouvelle dynamique Inter-parcs.

Ces six nouveaux programmes d’action 2020-2022, vont permettre de renforcer l’action territoriale des parcs, leur permettre de mieux répondre aux attentes locales et d’intégrer les priorités régionales :

  • la préservation et la restauration des espaces naturels, trames vertes, bleues et noires,
  • l’expertise environnement et innovation dans l’adaptation aux changements climatiques : gestion de l’eau et adaptation des usages, gestion forestière, mobilité douce,
  • l’aménagement durable des villes et des villages par une mise en œuvre pilote des objectifs et des dispositions du Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) comme la sobriété foncière, la désimperméabilisation, la végétalisation, la revitalisation des centres bourgs, etc,
  • le développement de filières économiques, agricoles, forestières, artisanales et énergétiques valorisant les ressources naturelles dans le respect des milieux et des savoir-faire régionaux,
  • le tourisme et plus spécifiquement le développement de l’écotourisme par l’accompagnement des hébergements insolite/nature, des initiatives d’écotourisme, des problématiques de gestion des fréquentations et de multifonctionnalité des espaces naturels : sports de nature, chasse, etc,
  • la connaissance naturaliste et l’éducation à l’environnement multi-cibles comme les jeunes, les adultes, les entreprises, les élus,
  • l’accompagnement de la création culturelle et de la diffusion en inter-parcs.

La convention « inter parcs 2020-2022 » va permettre d’engager :

  • la mise en œuvre de projets nouveaux, innovants et collectifs autour de priorités partagées dans les domaines de l’aménagement du territoire (résidences d’architecture et de paysages en centres bourgs ou en cœur de villages), de la filière bois, de l’éducation à l’environnement et de l’écotourisme,
  • la poursuite des investigations sur les perspectives d’harmonisation et de mutualisation de fonctions supports et sur la recherche de financements complémentaires,
  • la valorisation des PNR et le renforcement de la lisibilité de la politique régionale.

Les six Parcs Naturels Régionaux représentent près de 15 % de la superficie du Grand Est et comptent 525 000 habitants. Faire des Parcs Naturels Régionaux une vitrine de la transition écologique tout en renforçant le développement et l’attractivité des territoires qu’ils recouvrent est l’objectif poursuivi par la Région Grand Est au travers de ces nouvelles conventions.

Développer l’attractivité des territoires ruraux

Au plus proche des territoires et de leurs habitants, la Région continue d’œuvrer pour un développement harmonieux du Grand Est. Aussi, les élus de la Commission permanente de ce vendredi 15 mai ont voté plusieurs mesures, représentant un budget de près de 21,2 millions d’euros pour soutenir les investissements dans les territoires dont 4,4 millions d’euros pour accompagner les centralités rurales et urbaines et 2,9 millions d’euros pour améliorer le cadre de vie dans les communes rurales.

Soutenir les centralités rurales et urbaines du Grand Est

Dans l’objectif de maintenir l’attractivité et l’équilibre des territoires et de faciliter un accès aux services et à l’emploi à tous les habitants, la Région Grand Est a mis en place une stratégie de soutien aux bourgs structurants en milieu rural et aux espaces urbains structurants dont l’objectif est de renforcer les fonctions de centralité et d’améliorer le cadre de vie de ces communes. Une aide de près de 4,4 millions d’euros a été votée pour accompagner 25 projets, dont 9 projets concernent des investissements dans des bourgs ruraux de Monthermé (08), Brienne-le-Château (10), Langres (52) et Joinville (52), et 2 dossiers pour soutenir les commerces du Val de Moder (67).

Améliorer le cadre de vie des habitants

Dans le cadre des politiques d’aménagement équilibré du territoire et pour répondre au Pacte pour la Ruralité, dont l’enjeu est le développement et la valorisation de l’ensemble des territoires ruraux du Grand Est, la Région soutient les communes rurales. Elle accompagne les projets d’investissements afin de leur permettre de développer les services à la population et d’améliorer le cadre de vie de leurs habitants. Un soutien de plus de 2,9 millions d’euros a été attribué à 44 projets portés par des communes ou leurs Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). Il s’agit par exemple de l’aménagement d’une aire de jeux et d’un city stade à Pouru-aux-Bois (08), la création d’un centre culturel et sportif à Ludres (54), ou encore la construction d’un périscolaire à Geudertheim (67).

Toutes les aides en direction des territoires

Covid-19 : Écout’aumônerie : Un numéro vert UEPAL pour le déconfinement

Le déconfinement, annoncé ce lundi 11 mai, marque une nouvelle étape de cette crise sanitaire provoquée par le Covid 19. Chacun réagit différemment selon qu’il soit angoissé ou confiant, solitaire ou sociable…

Les mesures de déconfinement prises par le gouvernement nous rappellent que si la situation semble s’améliorer, l’état de crise sanitaire n’est cependant pas terminé. Ainsi, ce déconfinement sera différencié et espérons-le, progressif. Dans les établissements de santé, les visites resteront toujours interdites ou très encadrées selon le cas. Dans les Ehpad, le port du masque et la distance de sécurité imposée ne mettront pas fin à une certaine distanciation.

Comment cela sera-t-il vécu ?

Petit à petit les opérations suspendues reprendront, ainsi que les suivis des maladies chroniques, entraînant alors des questions, des craintes peut-être aussi, tant au niveau des soignants déjà fortement éprouvés, et des patients, parfois fragilisés physiquement et psychologiquement.

En réalité, cette période de déconfinement est un nouveau passage, une transition qui demande adaptation, mais aussi prise de conscience, et responsabilité individuelle et collective…

Pour certains ce sera le temps de la parole, pour nommer ce qui s’est vécu pendant ces deux mois et pour d’autres, ce sera le temps de la patience prolongée. Pour les uns commence le temps des bilans et des choix nouveaux, et pour d’autres encore, le temps de nouvelles habitudes et de nouvelles mesures.

En effet, tout passage est fait de transformations, de questionnements, d’appréhensions… et pour cela un accompagnement peut être nécessaire et utile, pour permettre de trouver ses propres ressources et son propre chemin de traversée.

Les aumôniers et les pasteurs de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL) sont souvent appelés pour accompagner les grands passages comme la mort et la naissance. Cependant, ils sont formés pour accompagner la vie, dans tous ses aspects et toutes ses complexités…

Ils se rendent disponibles en ce début de déconfinement et ce jusqu’au 30 mai. Prenez contact avec eux…

Du lundi au samedi de 9h à 18h aux numéros verts suivants :

  • Eurométropole : 0805 370 183
  • Centre-Alsace et Haut-Rhin : 0805 370 125
  • Nord Alsace et Moselle : 0805 370 187

Covid-19 : Juifs, Chrétiens et Musulmans unis

Il y a quelques jours, à l’invitation de l’association « Le dialogue » et de Mustafa Afci, trois personnes issues de religions différentes se sont retrouvées pour un temps de prière. L’objectif était de partager des prières de leurs traditions religieuses en cette période de confinement et de lutte contre le covid-19. La vidéo est disponible sur Youtube : Covid-19 : Juifs, Chrétiens et Musulmans unis

Un Business Act Grand Est pour repenser l’économie régionale

Face à la crise sanitaire sans précédent qui touche durement le Grand Est et particulièrement le secteur économique, l’Etat et la Région Grand Est se mobilisent pour lancer un plan de reprise inédit, « un Business Act post-COVID ».

Cette démarche collective s’organise en 4 étapes pour aboutir à un plan ambitieux qui sera soumis au vote de l’Assemblée régionale le 18 juin prochain.

Parce que le territoire du Grand Est est inscrit dans une dynamique frontalière et européenne, l’Etat et la Région associent pleinement les acteurs des territoires voisins, afin d’intégrer l’enjeu transfrontalier à cette démarche.

Découvrir le site internet

Le cadre stratégique

Le Business Act Grand Est développe 3 grands axes :

  • la performance et la transformation industrielle, premier actif du Grand Est,
  • la transition écologique et énergétique qui est une attente forte des citoyens et un impératif partagé de l’Union Européenne,
  • la transformation numérique, levier de compétitivité nécessaire pour tous les secteurs clefs du Grand Est.

A cela s’ajoutent plusieurs objectifs transverses, à commencer par restaurer la confiance, des salariés comme des producteurs, des consommateurs comme des touristes (mises en place de mesures sanitaires dans les lieux de travail, dispositifs de tiers de confiance, soutien au premières commandes par la commande publique, etc.). Il s’agira également de « donner envie de Grand Est », c’est-à-dire de faire découvrir les potentialités industrielles (sourcing), culturelles, touristiques, etc., de la région. Sans oublier d’adapter l’ingénierie financière à l’ambition, en s’assurant de la disponibilité des fonds nécessaires et en s’appuyant notamment sur des actions de veille et de lobbying auprès de la Commission Européenne.

Les 4 étapes

L’objectif est d’associer les différentes initiatives de relance européenne et nationale pour les relier aux stratégies régionales afin de créer un maximum de synergies en Grand Est.

4 Masterclass de très haut-niveau

Josiane Chevalier, Préfète de la région Grand Est et Jean Rottner, Président de la Région Grand Est animeront un cycle unique de quatre Masterclass de très haut-niveau :

L’objectif est d’intégrer rapidement le meilleur des révolutions numériques, environnementales et industrielles et de comprendre le cadre macro-économique mondial, européen et national dans lequel s’inscrit la démarche.
Ces Masterclass seront filmées et partagées avec l’ensemble des acteurs concernés.

  • Masterclass Business Act
  • Masterclass Business Act
  • Masterclass Business Act

Un Groupe Contact

Le Groupe Contact est composé d’industriels, experts, élus, représentatifs des enjeux stratégiques et des filières industrielles du Grand Est, conseillés par 8 experts d’envergure internationale. Il comprend également un « Comité des Sages » composé de la CCI Grand Est, de la Chambre Régionale d’Agriculture du Grand Est, de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Grand Est, du CESER et des syndicats patronaux et salariaux représentatifs.

Le Groupe Contact est un outil de synthèse et de coordination. Il produira et mutualisera les ressources de veille stratégiques et les notes de cadrage et synthétisera les travaux des Groupes Thématiques. Il sera animé par Lilla Merabet, Vice-Présidente de la Région Grand Est déléguée à la Compétitivité, l’Innovation et le Numérique, et Blaise Gourtay, Secrétaire général pour les affaires régionales et européennes de la Préfecture de la région Grand-Est. Il se réunira à 4 reprises selon un rythme hebdomadaire.

Les Groupes Thématiques

Ils ont pour mission de proposer une feuille de route post-Covid à court et moyen terme qui décrira notamment les enjeux à dépasser, les objectifs stratégiques, les premières actions concrètes, le cas échéant la place des transitions numériques, écologiques et industrielles et les premiers éléments de cadrage budgétaires.

Pilotés par des industriels reconnus, avec deux rapporteurs cadres de l’Etat ou élus régionaux, ces groupes associeront librement les contributeurs représentatifs du thème et selon un équilibre territorial à l’échelle régionale.
Les groupes Thématiques travailleront autour de 22 items :

  • Agriculture, filières viticole et vinicole et œnologie
  • Mobilités
  • La coopération public/privé pour relever les défis de la recherche en Grand Est
  • Nouveaux liens européens et transfrontaliers
  • Compétences et nouvelle lecture des talents
  • Biodiversité, impact environnemental et énergétique : opportunités de croissance et d’emploi
  • Atouts et attraits du Grand Est : Haute qualité humaine, savoirs faire spécifiques, ESS…
  • Industrie manufacturière du futur : entreprise agile, nouveaux produits et nouveaux débouchés
  • Startup, technologies de rupture
  • Économie du numérique, intelligence artificielle
  • Sylviculture, bois et chasse
  • Commerces et circuits de distribution (hors alimentaire)
  • Culture, filières créatives et rayonnement
  • Tourisme et attractivité
  • Sport
  • Nouvelles chaines de valeur et adaptation des filières
  • Approches innovantes en santé
  • BTP et économie de la construction
  • Nouvelles organisations du travail (télétravail, temps partagé, etc.)
  • Synergie des territoires, organisation territoriale et nouveaux services publics
  • Bio économie, circuits courts, agro-alimentaire et nouveaux modes de consommation

Les Groupes Thématiques se réuniront trois fois à partir de la semaine du 11 mai.

Les contributions libres

Un appel à contributions, adossé au site internet grandest-ba.fr et une adresse mail sera lancé à partir du 7 mai et pour trois semaines. Les services de l’Etat et de la Région synthétiseront ces remontées.

Déconfinement : trafic TER

Dès lundi 11 mai, 60% des TER circuleront en Grand Est. Afin d’assurer les conditions nécessaires au transport des voyageurs, des mesures sanitaires seront mises en place :

Distribution de masques

  • Dès la semaine du 11 mai, distribution de 200 000 masques chirurgicaux achetés par la Région Grand Est : 100 000 sur les parvis des principales gares (lundi 11 et mardi 12), 50 000 mis à disposition aux guichets, 50 000 à bord par les contrôleurs.
  • A partir du 18 mai, distribution de 130 000 masques Grand Public achetés par la Région, dans 24 gares, à destination des abonnés TER Grand Est.

Filtrage à l’entrée de gares

Un dispositif de filtrage sera également mis en place en entrée des principales gares pour accompagner le port du masque et les gestes barrières.

Un nettoyage des gares renforcé

  • Nettoyage et désinfection complets des gares avant réouverture
  • Nettoyage et désinfection renforcés au quotidien des gares, des espaces de services et des automates de ventes
  • Visibilité des agents de nettoyage par le port d’un gilet blanc

Les accessoires de prévention disponibles

  • Distributeurs de gel hydroalcoolique sans contact
  • Gel hydroalcoolique et masques en vente dans les distributeurs automatiques et les commerces en gare

Gestion des flux et des espaces en gare

  • Marquage au sol pour le respect de la distanciation et la gestion des flux
  • Fermeture des espaces d’attente clos
  • Distanciation dans les espaces d’attente ouverts, 1 siège sur 2
  • Distanciation dans les ascenseurs et civilité
  • Neutralisation des dispositifs d’agréments

Nettoyage des trains

Les trains feront l’objet d’un nettoyage quotidien approfondi (désinfection des portes, poignées, tablettes, barres de maintien, WC, etc.).

Une information quotidienne

Chaque jour à partir de 17h, l’information concernant les trains du lendemain sera disponible et notamment les trains sensibles, à forte fréquentation, limités aux abonnés pour leur trajet domicile travail.

  • Internet : ter.sncf.com/grand-est
  • Téléphone (numéro gratuit) pour l’info trafic TER Grand Est : 0 805 415 415 (horaires valables jusqu’au 31 mai : du lundi au vendredi de 9h à 19h, samedi de 9h à 14h, dimanches et jours fériés de 15h à 20h)

En complément des mesures sanitaires, les voyageurs sont invités à privilégier le télétravail et les heures creuses. Aux heures de pointes, les TER seront réservés aux abonnés.

Mesures commerciales pour les clients TER FLUO GRAND EST

  • Abonnés
    – Les abonnés mensuels pourront voyager au mois de mai avec l’abonnement de mars ou d’avril
    – Les abonnés à prélèvement automatique pourront voyager gratuitement en mai
    – Première mensualité gratuite pour tout nouvel abonnement à prélèvement automatique souscrit avant le 30 septembre
  • Titulaires d’une carte Primo ou Presto : validité de la carte prolongée de deux mois supplémentaires. Pour les cartes arrivant à échéance avant fin 2020, importante réduction pour le renouvellement : Primo à 5€ au lieu de 20, et Presto à 15€ au lieu de 30
  • Après la crise… Des actions promotionnelles auront lieu à la rentrée, selon le rythme du déconfinement.

10 000 Chèquiers Vacances pour les « héros » du Grand Est

En lançant l’opération « Chèque Vacances en Grand Est », en partenariat avec l’ANCV , la Région veut soutenir activement ses acteurs touristiques et remercier ses héros du quotidien !

Cette initiative permettra d’offrir 10 000 chéquiers vacances de 500 euros aux salariés du secteur privé de la région, dont le quotient familial ne dépasse pas 800 euros et ayant travaillé au contact direct du public durant la période de confinement.

Ces « Chèques vacances en Grand Est » seront utilisables dans le Grand Est, pour des prestations d’hébergement, de restauration et de loisirs touristiques et pourront être utilisés dès la date de réouverture des établissements touristiques.

Pour bénéficier de ce dispositif inédit, les demandeurs devront fournir une copie de leur bulletin de salaire d’avril, une attestation de leur employeur certifiant du travail au contact du public pendant la période de confinement et un document de moins de trois mois émanant de la CAF indiquant leur quotient familial. Le demandeur doit impérativement travailler dans la région Grand Est.

Du 8 au 30 juin 2020,

faites votre demande de chèques-vacances

Si votre demande est acceptée, les chèques vacances vous parviendront par courrier-suivi pour les congés scolaires de cet été.

Contacts
Direction du tourisme de la Région Grand Est :

En parallèle, pour la période estivale, la Région travaille avec la SNCF pour proposer des voyages à « petits prix » sur le réseau TER Fluo Grand Est afin de permettre à chacun de découvrir ou redécouvrir les beautés de notre région !

« Ma Région Demain » ou comment dessiner ensemble l’avenir du Grand Est !

Préparer l’avenir ensemble : tel est l’objectif de la démarche de participation citoyenne « Ma Région Demain » lancée par la Région Grand Est. Le but de l’initiative ? Inviter chaque citoyen du Grand Est à imaginer l’avenir et à réfléchir aux politiques publiques, face aux bouleversements sociaux, économiques, environnementaux et sociétaux engendrés par la crise du COVID-19.

Faire part de ses idées et de ses attentes, exprimer son avis, souligner les priorités, ce qui doit changer, évoluer, mais aussi ce qui est positif… voici l’esprit de cette démarche qui se veut ouverte et constructive.

Les contributions des citoyens seront recueillies au moyen :

  • d’un questionnaire dénommé « La crise et vous »
  • d’une boîte à idées « Ma Région Demain », tournée vers l’avenir, pour identifier les sujets importants, les priorités, faire des suggestions, voter pour les projets et idées les plus pertinents.

La Région Grand Est s’engage dans cette démarche à écouter, à analyser et à aller plus loin avec les habitants du Grand Est :
– en recueillant, en synthétisant et en partageant les retours du questionnaire « La crise et vous »,
– en identifiant les idées phares proposées pour chaque thématique de la boîte à idées et en les soumettant au débat,
– en répondant aux idées les plus plébiscitées sur la plateforme.

La consultation est ouverte jusqu’au 30 septembre 2020

Participer

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile