Valoriser et sécuriser les parcours des salariés intérimaires

La Région Grand Est, représentée par Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région en charge de l’Emploi, a signé une convention le 11 septembre à la Maison de la Région à Strasbourg, avec Pris’m Emploi et FAF TT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire).

Cet accord illustre la volonté de la Région de valoriser et de sécuriser les parcours professionnels des salariés du Grand Est et s’articule autour des trois grandes priorités de Performance Grand Est, le Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation et l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) :

  • favoriser la mise en oeuvre d’une observation régionale partagée sur le travail temporaire en vue d’améliorer et d’anticiper les emplois et les compétences,
  • faciliter l’accès des actifs et des professionnels de l’orientation et de l’insertion à une information et à un conseil sur les métiers, les emplois ainsi que la formation via des actions de sensibilisation, des formations mais aussi des échanges sur le travail temporaire,
  • répondre aux besoins en compétences des entreprises par une offre de formation professionnelle initiale et continue adaptée.

Cette convention permettra des réponses sur-mesure aux principaux enjeux du travail temporaire, à savoir :

  • des qualifications de plus en plus élevées pour des postes dits « non qualifiés »,
  • des compétences évolutives en lien avec des méthodes de production différentes (véhicule du futur, passage de l’hydrocarbure à l’électrique, etc.),
  • une activité Ressources humaines et Conseil en entreprises de plus en plus développée nécessitant une expertise métiers de plus en plus élevée,
  • une réponse des agences d’intérim à des besoins à court terme, tout en s’inscrivant sur les évolutions et mutations métiers au long cours.

Journées Européennes du Patrimoine : l’art du partage

Chaque année, depuis 1984, les Journées Européennes du Patrimoine permettent au public de découvrir de nombreux édifices. A l’occasion de la 35ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, qui se déroulent les 15 et 16 septembre 2018 et dont le thème est « l’art du partage », la Région Grand Est ouvre les portes de ses bâtiments, souvent chargés d’histoire et entend partager avec les visiteurs un agréable moment.

La Maison de la Région à Châlons-en-Champagne

La Maison de la Région à Metz

Le Palais du Rhin à Strasbourg

La péniche Grand Est

L’Hôtel Ferraris à Nancy

L’Hôtel de Marisy à Troyes

L’agence de Mulhouse

 

La Maison de la Région à Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho, Châlons-en-Champagne

Deux bâtiments à voir : l’ancien grand séminaire du diocèse de Châlons et le bâtiment Péguy, ancien petit séminaire.
Présentation de photographies sur les travaux lors de la réhabilitation du petit séminaire et de deux vitraux restaurés dans le bâtiment Péguy.
Visites guidées d’environ 50 minutes.

  • samedi 15 septembre 2018 de 14h à 18h
    • à 14h : l’association pour la sauvegarde du patrimoine métallurgique (ASPM) présentera ses actions en faveur du patrimoine dans le cadre de son partenariat avec le service de l’inventaire et patrimoines

 

  • dimanche 16 septembre 2018 de 14h à 18h
    • à 15h : un spectacle de la compagnie châlonnaise « Les petits papiers d’Eugénie et Barnabé » sur le thème de l’Hôpital Sainte-Croix dans les jardins de la Maison de la Région

Découvrez l’histoire de la Maison de la Région de Châlons (pdf, 721 Ko)

La Maison de la Région à Metz : l’abbaye Saint-Clément

Place Gabriel Hocquard, Metz

Metz, Maison de la région © Région Grand Est
Metz, Maison de la région © Région Grand Est

Visite libre ou guidée de l’ancienne abbaye Saint-Clément

Les bâtiments de l’abbaye Saint-Clément abritent aujourd’hui le site messin du Conseil régional du Grand Est et sont le résultat de cinq siècles d’histoire.

  • Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Le Palais du Rhin à Strasbourg

1 Place de la République, Strasbourg

Strasbourg, Palais du Rhin, Région Grand Est - Inventaire général - Photographie Frédéric Haster
Strasbourg, Palais du Rhin, Région Grand Est – Inventaire général – Ph. Frédéric Haster

Le Palais du Rhin, ancien palais impérial construit à partir de 1883 par l’architecte berlinois Hermann Eggert constitue un des édifices majeurs de la Neustadt de Strasbourg, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite aujourd’hui la Commission centrale de la Navigation sur le Rhin, la Direction régionale des Affaires Culturelles du Grand Est, ainsi que l’Inventaire général du patrimoine culturel (IGPC) de la Région Grand Est – site d’Alsace. En  savoir plus sur le Palais du Rhin

Durant les Journées européennes du patrimoine, le bâtiment sera ouvert et les visites seront assurées par la DRAC.
Un atelier de découverte de l’architecture pour les enfants sera proposé par le service de l’Inventaire général

Strasbourg, visite libre de l’ancien palais impérial

  • Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 17 h 30
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 17 h 30

Strasbourg, dessiner la Neustadt (enfants de 4 à 14 ans)

  • Dimanche 16 septembre : de 09 h 30 à 10 h 30 ; de 10 h 45 à 11 h 30 ; de 11 h 45 à 12 h 30

Les autres manifestations proposées par le service Inventaire et Patrimoines sur le territoire alsacien durant les journées européennes sont :

  • Strasbourg, découverte en vélo : « des bassins du port du Rhin à Strasbourg » : samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 15 h 30 et de 16 h 00
  • Strasbourg, préfecture : Samedi 15 septembre : de 15 h 00 à 16 h 00 et de 16 h 30 à 17 h 30 / Dimanche 16 septembre : de 15 h 00 à 16 h 00 et de 16 h 30 à 17 h 30

La Péniche Grand Est vous accueille pendant les journées du patrimoine

  • Lagarde (Moselle), exposition photographique (le canal de la Marne-au-Rhin dans le Pays des Etangs)

Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

  • Moussey (Moselle), découverte du patrimoine autour du canal de la Marne-au-Rhin

Circuit à vélo sur l’ancien chemin de halage du canal, de l’écluse n°9 de Moussey à l’écluse de grande chute de Réchicourt-le-Château
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00

Consultez le programme de la péniche (pdf)

En savoir plus sur la péniche Grand Est

L’Hôtel Ferraris à Nancy

29 rue du Haut-Bourgeois, Nancy

Visite de l’hôtel Ferraris, accès libre à la cour, à l’escalier d’honneur et aux salles d’exposition

  • Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

 

 

Nancy, regards photographiques
Exposition photographique d’œuvres recensées par l’Inventaire général du patrimoine culturel
Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h00

Nancy, visite réservée pour les familles (visite contée pour les enfants de 6 à 12 ans accompagnés)
Samedi 15 septembre : de 10 h 30 à 11 h 30,
sur réservation : ; tel : 03 83 32 90 63

Nancy, visite guidée conçue comme des « leçons d’architecture » avec présentation visite de trois hôtels particuliers dans le quartier du Bourget (départ toutes les heures, durée : une heure)
Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Nancy, exposition : l’œuvre de Germain Boffrand
Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Téléchargez le programme des autres manifestations (pdf, 1,3 Mo) proposées par le service Inventaire et Patrimoines sur le territoire lorrain durant les journées européennes.

L’Hôtel de Marisy à Troyes – Agence territoriale

 

Façade de l’Hôtel de Marisy – Région Grand Est – Agence territoriale de Troyes

9 rue Charbonnet à Troyes

Visite libre de l’hôtel de Marisy, hôtel particulier, chef d’oeuvre de la renaissance, reconnaissable à sa jolie tourelle d’angle en encorbellement, avec de petites figurines sculptées.
Visite ponctuée de panneaux explicatifs sur les différentes tranches de travaux de rénovation à venir.

  • Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 17 h 00

 

 

Troyes, présentation de 13 photographies tirées de l’exposition « Portraits Champenois » (1990) de Gérard Rondeau
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 17 h 00

Troyes, « Les apprentis métalliers mettent le feu à l’Hôtel de Marisy« 
La section métallerie du BTP CFA Aube, formateur et apprenti(e)s, mettent en œuvre des animations autour d’une forge : fabrication de clous moyenâgeux avec pose sur différents supports et d’objets divers (volutes, bougeoirs, …).
Des productions présentées lors des derniers concours nationaux « Métal Jeunes » ainsi que des pièces d’examens (gloriette, candélabre, …) sont exposées.
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00

Troyes, restauration d’un fauteuil Voltaire en garniture traditionnelle
Démonstration par Sandra Moulin, tapissière
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00

Troyes, découverte du vitrail avec Anne Veyrier du Muraud, peintre verrier
Anne Veyrier du Muraud expose ses Bulles de rêve
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00

Téléchargez le programme détaillé (pdf, 482 Ko)

L’Agence de Mulhouse

Description de l’histoire du bâtiment avec des photos d’avant et pendant la phase travaux
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Le bâtiment, dont les plans datent de 1914, a été construit juste après la première guerre mondiale pour y héberger les services de la poste et notamment un centre de tri postal.

Il est implanté sur une parcelle d’une superficie de 3 692 m².

L’architecture extérieure est caractéristique des bâtiments publics de l’époque : murs en grès rose, grandes ouvertures cintrées au rez-de-chaussée, toiture dotée d’une rangée de fenêtres type « œil de bœuf ».

La Région a acquis ce bâtiment en 2009 et des travaux de réaménagement y ont été réalisés. L’agence territoriale de Mulhouse y est installée depuis fin 2013.

 

 

Les journées du patrimoine en Grand Est

Retrouvez tous les événements en Grand Est

La Région réaffirme son engagement auprès de la filière élevage, viande et lait

A l’occasion de la Foire de Sedan (08), la Région a réaffirmé son soutien à la filière élevage. Ce soutien représente 4,9 à 5,5 millions d’euros par an soit 18 à 20% du budget de l’agriculture.

Ainsi, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Jean-Luc Pelletier, Président de la Chambre Régionale d’Agriculture Grand Est, Bruno Faucheron, Président du Comité d’Orientation Elevage de la Chambre Régionale d’Agriculture du Grand Est, Xavier Lerond, Président d’Interbev Grand Est,et Michaël Chardin, Président d’Interporc Grand Est, ont signé le contrat de Filière Elevage, Viande, Lait pour la période 2018/2020.

Cette signature s’est déroulée en présence de Pascale Gaillot, Vice-Présidente de la Région Grand Est déléguée à l’Agriculture et à la Ruralité, et Jean-Luc Warsmann, Député des Ardennes, Conseiller régional du Grand Est.

L’objectif de ce contrat est d’accompagner les exploitants à reconquérir de la compétitivité, structurer et redynamiser cette filière en s’appuyant sur 3 grandes orientations :

  • Reconquérir la compétitivité des exploitations qui passe par la réduction des charges des exploitations, la modernisation des outils, la maîtrise des risques sanitaires et une génétique adaptée à une production rationnelle d’une viande de qualité. De plus, la mutualisation des données des exploitations va permettre de concevoir de nouveaux outils d’aide à la décision et de conduite des élevages. Le développement de l’autonomie alimentaire des exploitations en protéines est aussi un enjeu important des prochaines années.
  • Diversifier les débouchés et élargir les marchés pour accroître la valeur ajoutée en transformation des produits d’élevage. Cela passe par des productions régionales de qualité (comme les AOC fromagères, ou en Grand Est, les Eleveurs de Champagne-Ardenne ou Lorraine Qualité viande, Porc Saint Nicolas), mais aussi par la modernisation et la diversification des outils d’abattage, afin de répondre notamment aux besoins des circuits courts et augmenter les parts de marché des viandes de la région.
  • Accompagner le renouvellement des générations dans tous les maillons de la filière en créant une image positive et moderne du métier, en valorisant les innovations, en promouvant les métiers, et en permettant aux exploitants de se former, puisque la diversification, le saut technologique et la réorientation passent par l’acquisition de compétences supplémentaires.

Une marque pour révéler la Lorraine

La marque Lorraine, vous révéler a été lancée ce jeudi 6 septembre à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, notamment en présence de Jean Rottner Président de la Région Grand Est, d’Henri Lemoine Conseiller régional et Président de Lorraine Tourisme, Jackie Helfgott Président de la Commission tourisme et Valérie Debord Vice-Présidente en charge de l’emploi. A la fois marque de destination et marque économique, cette initiative répond à la stratégie touristique régionale.

En effet, la Région Grand Est, dans son Schéma régional de développement du tourisme voté en mars 2018, a fait le choix innovant de s’appuyer sur des marques de destination afin de renforcer l’attractivité régionale. La Lorraine figure parmi  les 5 marques identifiées, en cohérence et complémentarité avec l’Alsace, l’Ardenne, la Champagne et le Massif des Vosges.

A travers une marque forte, claire, signifiante et bien perçue, il s’agit de fédérer les acteurs du territoire pour porter ensemble les richesses et les atouts de la Lorraine. Riche de ses différences et de ses particularités, le Grand Est s’attache à rassembler et encourage ses territoires à fonctionner ensemble.

Être fier de son territoire, le faire savoir et donner envie !

En savoir plus www.marque-lorraine.fr

 

         

Rentrée scolaire : Jean Rottner présente l’actualité régionale en faveur des lycéens et apprentis

A l’occasion de la rentrée scolaire, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, présente l’actualité de la politique régionale en faveur des lycéens et apprentis dans trois établissements de la région les 3 et 4 septembre 2018 : le lycée Louis Armand à Mulhouse, l’Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) du Val de Seille à Château-Salins, le Lycée d’Enseignement Général et Technologique (LEGT) Joliot-Curie à Romilly-sur-Seine.

Jean Rottner a rappelé l’engagement de la Région pour la formation et l’éducation, qui, avec plus d’1 milliard d’euros, représente le premier poste d’intervention de la collectivité (soit 38 % du budget 2018). Il a également souligné l’ambition de la Région de proposer à la jeunesse un cadre d’apprentissage exemplaire à travers trois axes :

Améliorer le cadre de vie des lycéens et des apprentis représente, en effet, une priorité pour la Région Grand Est qui construit, rénove et équipe les établissements, gère les personnels en charge des bâtiments et des cuisines, attribue des aides aux familles et veille à la modernisation des réseaux informatiques. A ce titre, 96 % des lycées publics ont déjà été raccordés en haut débit à internet.

La Région consacre un budget de 504,3 millions d’euros aux lycées, à leur patrimoine immobilier et leurs Adjoints Techniques Territoriaux des Établissements (ATTEE), pour offrir aux quelque 217 000 lycéens du Grand Est des conditions de vie, d’autonomie et d’apprentissage performantes. Elle s’engage au quotidien pour mener à bien des travaux qui portent sur la sécurité des locaux et leur accessibilité, l’amélioration des conditions d’hébergement et de restauration.

La Région accompagne ses établissements à travers une démarche écoresponsable intitulée « Lycées en transition ». L’écoresponsabilité est la volonté de limiter son impact sur la planète en prenant en compte, dans la vie quotidienne, des éléments suivants : la réduction et la gestion des déchets, la maîtrise de la consommation énergétique, la lutte contre la pollution, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, etc.

Au-delà des bonnes conditions d’études et de vie pendant les années lycée, la Région encourage et accompagne les projets des jeunes, futurs citoyens et acteurs de demain, à travers différentes actions telles que : la création du Conseil régional des Jeunes du Grand Est, en 2017, « Le Mois de l’Autre », qui met l’accent sur le vivre ensemble, la politique mémorielle, qui vise à perpétuer le devoir de mémoire et à donner du sens à la promotion de la paix, comme le voyage d’études organisé à Auschwitz, et le dispositif des Mini-entreprises qui a pour objectif d’encourager l’entreprenariat des jeunes.

Le parcours eSport au lycée Louis Armand à Mulhouse

Le lycée a signé en juin 2018 une convention de partenariat avec la Région Grand Est, la Ville de Mulhouse, l’école Power House Gaming (PHG) de Mulhouse et le F.C.M. pour la mise en place d’un « parcours eSport » à destination des élèves de Seconde déjà impliqués dans la pratique du jeu vidéo, avec les objectifs suivants :

  • mettre en adéquation la pratique des jeux avec la réussite scolaire, dans le respect des exigences des progressions pédagogiques,
  • donner des perspectives et des ouvertures sur les métiers en relation avec le eSport,
  • donner la possibilité de s‘entrainer et de s’améliorer dans la pratique du eSport.

Les élèves bénéficient d’un programme pédagogique classique et d’un choix imposé de l’enseignement d’exploration Informatique et Création Numérique (ICN). Ce parcours permet d’aborder de nombreuses thématiques en rapport avec l’eSport, en adéquation avec le cadre pédagogique et les textes de référence.
Une formation spécifique d’environ deux heures par semaine environ est dispensée au sein de l’école PHG, avec le soutien financier de la Région et de la Ville.

Signature d’un accord de coopération entre la Région et la DRAAF

Lors de la visite de l’EPLEFPA du Val de Seille à Château-Salins, Jean Rottner a signé avec Sylvestre Chagnard, Directeur régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF), le premier accord-cadre ayant pour finalité de développer les coopérations entre les deux structures et à déployer des contrats d’objectifs tripartites avec les établissements scolaires publics agricoles.

D’une durée de 3 ans, les contrats d’objectifs tripartites (DRAAF, Région, lycée) ont pour objectif d’améliorer la visibilité et le pilotage des établissements. Ils permettront de construire et d’assurer le suivi des politiques éducatives partagées entre les Etablissements, la DRAAF et la Région pour :

  • améliorer la réussite des lycéens,
  • favoriser l’orientation,
  • favoriser l’ouverture des établissements au territoire et au monde professionnel,
  • consolider l’accueil et la qualité de vie pour l’épanouissement des publics et de personnels au sein de l’EPLEFPA,
  • adapter les formations.

Ces accords-cadres constituent une approche contractuelle unique en France. Ils sont le fruit de plus d’un an de dialogue entre la Région Grand Est et la DRAAF auquel ont été associés les directeurs d’établissements.
Cet accord-cadre sera décliné dans le cadre d’une expérimentation auprès de 3 lycées agricoles volontaires pour 2018/2019. Au niveau des 3 Rectorats, une approche semblable est prévue avec 17 lycées publics dans le cadre d’un appel à candidature en cours de rédaction.

Dès à présent, les conseils d’administration des 3 lycées agricoles ont donné un avis favorable et vont intégrer la démarche. Il s’agit du lycée agricole de Pixérécourt (54), du lycée agricole Pisani (52) et du lycée agricole de Rouffach (68).
L’accord-cadre avec l’Education nationale sera signé avec les Rectrices du Grand Est dans les prochaines semaines.

3 Régions unies pour une ambition : signature du Bio-Pacte pour la bioéconomie

De gauche à droite : Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, Benoist Apparu, Maire de Châlons-en-Champagne, Valérie Pecresse, Présidente de la Région Ile-de-France, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Christian Bruyen, Président du Conseil départemental de la Marne, Bruno Forget, Commissaire général de la Foire de Châlons, François Lévy, président de l’UCIA

Dans le cadre de la Foire de Châlons-en-Champagne, 2ème foire agricole de France, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, ont signé le 31 août 2018 le Bio-Pacte de Châlons pour la bioéconomie afin de renforcer leur collaboration territoriale.

Les trois présidents de Régions souhaitent ainsi faire la démonstration qu’il est indispensable de s’appuyer sur leurs territoires pour expérimenter de nouvelles politiques publiques.

Ainsi, forts du potentiel exceptionnel en matière d’innovation des acteurs d’Île-de-France et du formidable terrain d’expérimentation que constitue le plus grand espace agricole français dans les Régions Hauts-de-France et Grand Est, les trois Présidents ont annoncé, à Châlons, leur volonté de mettre en commun leurs politiques et d’unir les forces vives de leurs territoires pour faire de la bioéconomie l’exemple d’une stratégie territoriale partagé et réussir.

En s’unissant ainsi, les trois chefs d’exécutifs régionaux envoient un signal fort à l’Etat et aux acteurs des territoires.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile