Signature de la convention de coopération avec le Land Haute-Autriche

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a accueilli une importante délégation du Land de Haute-Autriche menée par le Gouverneur, Thomas Stelzer, et accompagnée par Alexander Wojda, Consul général d’Autriche, et Wolfram Moritz, Consul d’Autriche en charge d’économie, délégué commercial, le mercredi 20 mars 2019 au siège du Conseil régional, à Strasbourg. Etaient également présents Claudine Ganter, Présidente de la Commission Relations internationales et transfrontalières, Christèle Willer, Vice-présidente à la Transition écologique et énergétique.

Dans le domaine de la coopération internationale, le Région poursuit le déploiement de sa stratégie internationale visant à favoriser les échanges économiques et l’innovation, essentiels à la compétitivité des territoires, permettant de stimuler la création de richesses et d’emplois, ainsi qu’à œuvrer pour la promotion des valeurs européennes, la démocratie, la mobilité des jeunes, la promotion touristique, etc.

Renforcer la coopération et explorer de nouveaux champs d’action : tel est l’objectif de cette rencontre et de la nouvelle convention signée entre les deux territoires, renforçant ainsi le partenariat les unissant depuis 2007 autour des secteurs du développement économique, du développement durable, de l’enseignement supérieur, du tourisme ou encore de la mobilité des jeunes. Parmi les points abordés, on peut notamment citer le secteur automobile, l’économie numérique, la filière bois, les transports, le développement durable, le tourisme, la culture, l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, et l’emploi.

Cette rencontre été l’occasion de très riches échanges entre les représentants des deux collectivités mais également avec des partenaires régionaux, dont Joern Pütz, Vice-Président de l’Université de Strasbourg, Essaïd Barka, Vice-président de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Séverine Sigrist, Présidente d’Alsace Biovalley, Guy Tonnelier, Vice-président de la CCI Alsace Eurométropole, ainsi que des représentants des pôles de compétitivité Materalia, Véhicule du Futur et Hydreos.

La Région Grand Est au Salon du Livre de Paris

La Région Grand Est sera présente lors de la 39ème édition du Salon du Livre de Paris (Porte de Versailles) du 15 au 18 mars prochain. Pour la troisième année consécutive, elle accompagnera plusieurs maisons d’édition représentatives de la diversité des talents du territoire régional autour de l’édition d’art, de la jeunesse, de la bande-dessinée, du patrimoine et de la fiction.

La Région accueillera sur son stand (R24) 17 éditeurs indépendants (dont 5 dans un nouvel espace « pépinière ») :

Olivier Guez, (Président du jury du Prix du livre Grand Est et Prix Renaudot 2017) et Nicolas Mathieu (Prix Goncourt 2018), deux écrivains de renom et ambassadeurs du Grand Est, seront aussi de passage sur le stand de la Région.

 

La Région soutient la filière du livre

Par sa tradition graphique, de Chaumont à Strasbourg et de Gutenberg à l’imagerie d’Épinal, le Grand Est a su donner une place prépondérante à la filière livre et particulièrement à l’illustration. Aujourd’hui, les écoles d’art et de nombreux illustrateurs ou auteurs jeunesse attestent de cet ancrage fort autour de l’image. Le réseau d’une centaine de librairies indépendantes et de 400 bibliothèques sur le territoire alimente un maillage fort et dynamise les espaces ruraux.

Face à cette dynamique, la Région Grand Est a engagé une politique publique concrète, tournée vers le maintien d’une filière d’exception face aux mutations du secteur. Elle déploie plusieurs dispositifs de soutien à cette filière du livre, déclinés selon trois orientations : la promotion et la valorisation de la filière éditoriale, la professionnalisation des acteurs de la filière, l’information et la mise en réseau.

Enfin, la Région Grand Est, en partenariat avec la DRAC Grand Est et le Centre National du Livre met en oeuvre pour la période 2019-2021 un accord cadre afin de mutualiser les moyens et d’impulser une dynamique nouvelle à la filière, à travers le déploiement de cinq aides (aux auteurs, à l’édition indépendante, à la librairie indépendante, aux projets interprofessionnels et aux projets transfrontaliers).

Réseau TER : ateliers du cadencement en Champagne-Ardenne

Dans le cadre de la préparation du cadencement prévu en 2020 du réseau TER de l’étoile ferroviaire de Reims, la Région Grand Est organise « les Ateliers du cadencement », une série de réunions publiques pour présenter et concerter ce projet dans chaque territoire concerné : la Marne, les Ardennes et la Haute-Marne.

Ainsi, 3 rencontres, ouvertes à tous, se dérouleront aux dates suivantes :

  •  dans la Marne : le 18 mars à 18h30, à l’Hôtel de Région à Châlons-en-Champagne (5 rue de Jéricho), en présence de Martine Lizola, Présidente de la Commission Aménagement des Territoires de la Région Grand Est, Présidente du COREST Marne, et Franck Leroy, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de la Cohésion territoriale et de la Contractualisation, Président du COREST Vallée de la Marne,
  • dans les Ardennes : le 20 mars à 18h, à l’Hôtel de ville de Charleville-Mézières, en présence de Guillaume Maréchal, Conseiller régional du Grand Est, Président du COREST Ardennes,
  • en Haute-Marne : le 21 mars à 18h30, à la Salle des Fêtes de Froncles (2 rue de la Badoche), en présence de Christine Guillemy, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la Formation initiale, du Lycée et de l’Apprentissage, Présidente du COREST Haute-Marne.

La Région Grand Est a l’ambition de renouveler l’offre de transport ferroviaire sur le territoire champardennais autour d’un projet de cadencement 2020 du réseau TER et ainsi permettre une meilleure homogénéité de la qualité de l’offre TER sur l’ensemble de la région.

Ce projet qui prévoit un développement de près de 10% de l’offre, s’efforce de répondre aux attentes locales, exprimées parfois de longue date. Il s’inscrit en écho avec le SRADDET notamment dans l’objectif de développer l’intermodalité et les nouvelles mobilités au quotidien, et de moderniser les infrastructures de transport tous modes et désenclaver les territoires. Ce projet s’inscrit également dans le contexte social national actuel invitant à promouvoir un meilleur maillage de l’ensemble du territoire régional en transports collectifs, tant pour désenclaver les secteurs ruraux que pour développer les liaisons entre les villes moyennes et les métropoles.

A compter de sa mise en oeuvre en décembre 2019, ce projet stratégique illustrera concrètement, sur un territoire particulier, la politique volontariste de la Région face aux besoins de mobilité exprimés par les usagers.

Signature du Pacte Offensive Croissance Emploi pour le Grand Reims

Ce mercredi 6 mars 2019, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Catherine Vautrin, Présidente de la Communauté Urbaine du Grand Reims, ont signé un POCE (Pacte Offensive Croissance Emploi), devant de nombreux élus et chefs d’entreprises du territoire au sein de la Menuiserie Ebénisterie Tonnellerie de Champagne à Cauroy-lès-Hermonville (51).

La Région Grand Est et la Communauté Urbaine du Grand Reims ont souhaité agir ensemble au service de cette ambition afin de mobiliser l’ensemble de leurs compétences et leurs moyens autour de leurs savoir-faire. Ce POCE constitue le volet économique du contrat métropolitain et en est la première pierre.

Les enjeux principaux pour le territoire du Grand Reims sont de développer l’attractivité par de nouvelles implantations en s’appuyant sur l’avantage de la proximité avec Paris et l’Ile-de-France, de favoriser la détection et l’accélération des start-ups, de poursuivre la mutation économique en cours sur des filières innovantes comme l’agro-ressources et les biotechnologies, de faire de Reims la capitale européenne de la bioéconomie, d’accompagner les entreprises du Grand Reims, et de développer l’interaction des acteurs économiques .

La Région Grand Est a mis en œuvre une stratégie de développement économique partagée visant à redynamiser la croissance économique et la compétitivité des entreprises en vue de créer des emplois sur le territoire régional. Ainsi, le POCE s’inscrit dans la stratégie de développement économique de la Région (SRDEII), la stratégie d’aménagement du territoire (SRADDET) et de la formation professionnelle continue (CPRDFOP – Performance Grand Est) et a vocation à développer l’attractivité économique et industrielle du territoire.

Lancement du Mois de l’Autre

En cette période marquée par une résurgence d’actes antisémites, la 15ème édition du Mois de l’Autre se veut résolument engagée et encourage lycéens et apprentis à mener une réflexion autour du rôle que jouent les réseaux sociaux, à l’heure où racisme et antisémitisme s’intensifient sur le territoire français.

Placée sous la thématique « Vie privée et réseaux sociaux », l’édition 2019 du Mois de l’Autre permet aux lycéens d’échanger, de débattre et de mener des projets articulés autour de sujets tels que le harcèlement et le cyberharcèlement, le droit à l’image, la liberté d’expression, ou encore le racisme et l’antisémitisme. Véritables outils de communication, les réseaux sociaux, mal utilisés, peuvent néanmoins représenter un potentiel danger.

Afin de mieux prévenir et d’anticiper les dangers liés à internet, les associations régionales et les équipes pédagogiques auront pour mission de faire prendre conscience des risques d’internet et des médias sociaux aux jeunes. Ils s’attacheront notamment à les responsabiliser et à les sensibiliser en prenant appui sur les thèmes suivants :

  • la gouvernance d’internet,
  • la liberté d’expression et ses limites,
  • l’atteinte à la vie privée, le droit à l’image, la propriété intellectuelle,
  • les sources de discriminations liées aux nouvelles technologies,
  • l’impact des médias sociaux sur la construction de la pensée,
  • l’incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse sur les réseaux sociaux

« Le Mois de l’Autre est avant tout une action humaniste et encourage les jeunes à développer tous les aspects de citoyenneté. Nous avons à coeur de transmettre et de partager des valeurs et des principes républicains à notre jeunesse, notamment la laïcité, le respect de l’autre et la différence, l’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi et surtout, lutter au quotidien contre toutes formes de discrimination. » (Jean Rottner)

 

Le lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg présente une action contre le harcèlement

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Elsa Schalck, Vice-présidente de la Région Grand Est déléguée à la thématique Jeunesse, Orientation et Démocratie territoriale, et Cédric Chevalier, Président de la Commission Jeunesse de la Région Grand Est, ont lancé la 15ème édition du Mois de l’Autre, consacrée à la thématique « Vie privée et réseaux sociaux » ce mardi 5 mars 2019, au lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg à Strasbourg. Aux côtés de Catherine Spitz, Proviseure de l’établissement, et de Virginie Testa, représentant le rectorat de Strasbourg, déléguée Académique à la Vie Lycéenne, les élus du Conseil régional ont souhaité faire de la question de l’antisémitisme, l’un des axes majeurs de cette édition, et donner aux jeunes les instruments utiles à sa lutte, y compris sur les réseaux sociaux.

Les élèves du lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg ont ainsi conçu un jeu de rôle intuitif « Stop’Arcel » qui permet notamment de s’engager rapidement contre le harcèlement et encourage les jeunes à dialoguer et à sortir du silence. Les lycéens ont notamment été invités à réfléchir sur l’impact que peut avoir les médias sociaux au quotidien mais aussi sur l’actualité (par exemple : fake news, cyber-harcèlement, etc.).

Depuis sa création, « le Mois de l’Autre » a mobilisé un nombre grandissant de lycéens et apprentis, passant de près de 5 000 en 2004 à plus de 100 000 en 2018. Il en va de même pour les actions menées qui, de 133 au lancement de l’opération, dépassent aujourd’hui les 1 200. Ces actions éducatives sont développées autour des grands principes de la République : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Signature de la charte méthanisation

La Région Grand Est a présenté, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture, la charte en faveur de la méthanisation dans le Grand Est. Cette charte vise à mobiliser un maximum d’acteurs autour des principes de développement vertueux, raisonné et harmonieux de la méthanisation sur le territoire de la région Grand Est.

Cette charte propose de fédérer autour des thématiques suivantes : approche territoriale ; agriculture et environnement ; compétitivité et innovation ; formation ; acceptabilité ; financement. Il s’agit d’un projet ambitieux puisque dans un contexte d’évolution des modes de production d’énergie, le déploiement de la méthanisation doit trouver sa place au sein du mix énergétique de la région Grand Est et des nombreux enjeux qui lui sont liés. Ce procédé est bien plus qu’une nouvelle technologie : la méthanisation peut devenir un véritable atout de développement durable du territoire.

La signature de la charte est ouverte à tous les acteurs de la filière méthanisation exprimant la volonté d’y être associés. Engagez-vous et signez la charte ici.

Signature du Pacte Offensive Croissance Emploi pour les territoires du Sud Alsace

Jean Rottner s’est rendu à Mulhouse le lundi 18 février pour signer le Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE) Sud Alsace.

La Région Grand Est et les 7 territoires regroupés du Sud Alsace ont pris l’engagement d’œuvrer à l’élaboration d’orientations et de priorités économiques convergentes, au travers du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII).

Cette volonté commune d’agir et de relever ensemble les défis de demain se concrétise grâce à la signature du Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE) Sud Alsace. Il s’articule notamment avec le plan de revitalisation du Haut-Rhin et a vocation à faire levier afin de permettre au Sud Alsace d’assurer les transitions nécessaires sur son territoire, qu’elles soient économiques, technologiques et énergétiques.

Le POCE Sud Alsace permet d’inscrire les Communautés de Communes et le PETR du Pays de Thur-Doller dans un enjeu global de maintien et de développement de son tissu industriel, mais également de son économie de proximité liés aux spécificités rurales et de montagne du Sud Alsace. Pour ce faire, plusieurs domaines d’actions stratégiques ont été identifiés pour l’industrie avec : l’industrie du futur, le numérique, les mobilités et les matériaux et les procédés. Pour l’économie de proximité, les sujets du développement de l’entrepreneuriat, la reconversion des friches industrielles, la dynamisation des activités de proximité en coeur de ville sont également concernés.

Jean Rottner et Fabian Jordan, Président de m2A, Pierre Schmitt, Président de la Communauté de Communes du Sud Alsace Largue, Romain Luttringer, Président de la Communauté de Communes de Thann-Cernay, François Tacquard, Président de la Communauté de Communes de la Vallée de Saint-Amarin, Laurent Lerch, Président de la Communauté de Communes de la Vallée de la Doller et de Soultzbach, François Horny, Président du PETR du Pays de Thur-Doller, et Michel Willemann, Président de la Communauté de Communes Sungdau, ont signé le POCE Sud Alsace au sein des locaux du KMØ à Mulhouse.

 

 

Voyage d’études à Auschwitz pour les lycéens de la Région Grand Est

Dans le cadre de son partenariat avec les Rectorats des Académies de Strasbourg, Nancy-Metz, Reims, le Mémorial de la Shoah et du programme national initié par la Fondation pour la mémoire de la Shoah, la Région Grand Est a organisé un voyage d’études au camp d’extermination d’Auschwitz (Pologne) pour 300 lycéens du territoire le mercredi 6 février et le jeudi 7 février.

Accompagnés de Véronique Marchet, Présidente de la Commission Formation Professionnelle de la Région Grand Est, Elisabeth Del Genini, Vice-Présidente de la Commission Jeunesse, Laurent Wendlinger, Conseiller régional et les représentants des Rectorats, près de 300 lycéens du territoire se sont rendus au camp d’extermination d’Auschwitz en Pologne. Ils ont visité les sites d’Auschwitz Birkenau et Auschwitz-I et ont assisté à une cérémonie de recueillement devant le monument international de Birkenau.

Suite à un appel à projets lancé en septembre dernier, 11 établissements ont été sélectionnés pour participer à ce voyage d’études :

  • Lycée Oberlin à Strasbourg (67)
  • CFA Agricole à Rouffach (68)
  • Lycée Fustel de Coulanges à Strasbourg (67)
  • Lycée de Schweisguth à Sélestat (67)
  • Lycée Jean Moulin à Revin (08)
  • Lycée Jean-Baptiste Clément à Sedan (08)
  • Lycée Joliot Curie à Reims (51)
  • Lycée Jean de Pange à Sarreguemines (57)
  • Lycée Robert Schuman et le Lycée Fabert à Metz (57)
  • Lycée Teyssier à Bitche (57)
  • EREA François Georgin à Epinal (88)

1800 élèves ont été à Auschwitz depuis 2008

La Région Grand Est mène une politique mémorielle qui s’adresse tout particulièrement aux lycéens. Elle perpétue le devoir de mémoire, donne du sens à la construction européenne et à la promotion de la paix. En réponse au racisme, à l’antisémitisme, ainsi qu’à des actes de violence et recrudescence, la Région souhaite donner aux jeunes les outils nécessaires pour décrypter l’information et développer une pensée critique, basée sur des valeurs humaines et le respect de la démocratie.

La Région Grand Est a renouvelé son partenariat avec le Mémorial de la Shoah pour une durée de trois ans, jusqu’en 2021. Depuis 2008, près de 1800 élèves de première et de terminale du territoire ont effectué un déplacement à Auschwitz pour prendre part à ce devoir de mémoire en réalisant des projets pédagogiques. Suite à ce voyage d’études, une restitution officielle des travaux sera organisée au siège de la Région à Strasbourg en présence de participants, des équipes éducatives, des représentants des différentes institutions, de rescapés et historiens du Mémorial.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile