2. Formation à la création d’entreprise

Qui peut en bénéficier ?

Forma CREA s’adresse prioritairement aux demandeurs d’emploi : futurs créateurs ou jeunes créateurs depuis moins de 6 mois et à leurs conjoint/associés.

Il est également accessible aux licenciés économiques.

et aux artistes-auteurs et intermittents du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel non ayant droits auprès de leur OPCO.

Ainsi qu’aux salariés depuis moins de 6 mois en CAE (Coopérative d’Activité et d’Emploi) en SCOP (Société Coopérative et Participative) en SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) en Couveuse.

Les modalités d’inscription pour chaque type de public sont détaillées ci-après.

Contenu du parcours

Le créateur bénéficiera d’un parcours de formation individualisé d’une durée comprise entre 90 heures et 202 heures, articulé autour d’un tronc commun, adapté en fonction de ses besoins et prérequis.

Les fondamentaux de la création d’entreprise (Tronc commun) : durée 90 h

Les modules optionnels :

  • L’approche administrative et comptable de l’entreprise, (21 h)
  • Les techniques de vente (dont vente en ligne), (21h)
  • Les Opportunités du numérique, (création de site web, réseaux sociaux) (14h)
  • Les Ressources humaines adaptées aux TPE (21h)
  • Entreprendre en ESS (35h)

Comment s’inscrire ?

Si vous êtes demandeur d’emploi ?

Vous devez contacter votre conseiller Pôle Emploi.

Si vous êtes salarié de CAE OU si vous êtes artiste auteur ou intermittent du spectacle, du cinéma, de l’audio-visuel OU si vous êtes licencié économique

Déposez votre demande en ligne

 

Pour toute question :

Une question ? consultez la FAQ


<< Découvrir le chèque CREA « Préparation du projet »

Découvrir le chèque CREA « Test d’activité » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

Le Parcours d’acquisition des compétences en entreprise (PACE)

La Région Grand Est, en parallèle des mesure gouvernementales (1 jeune, 1 solution), a initié un plan régional en faveur des jeunes, pour répondre aux inquiétudes et aux problématiques d’emploi de la jeunesse au sortir de la crise de la COVID-19. Le Plan Régional Jeune comporte plusieurs actions dont le Parcours d’Acquisition de Compétences en Entreprise.

Bénéficiaires

Il s’agit d’un dispositif qui permet aux jeunes de 18 à 29 ans, diplômés ou non, d’acquérir des compétences et une première expériences professionnelle tutorée d’une durée de six mois, au sein d’une entreprise.
Les entreprises implantées en région Grand Est peuvent se porter candidates pour accueillir un stagiaire.

Financements régionaux

Stagiaire :
Il perçoit une aide mensuelle régionale de 500 €.

Entreprise :
Afin de valoriser la mission du tutorat indispensable au bon déroulement du stage, elle percevra une aide mensuelle au tutorat de :

  • 350 € si le stagiaire est sans qualification,
  • 230 € si le stagiaire est diplômé.

Organisme retenu pour mettre en œuvre le PACE :
Pour l’accompagnement de chaque stagiaire entré en stage, il perçoit 2 500 € maximum.

Téléchargez la fiche ressource PACE
Téléchargez le flyer entreprises PACE

Le Parcours d’acquisition de compétences en entreprise spécifique aux métiers en tension

Face aux fortes tensions sur le marché du travail sur les secteurs habituellement en difficulté de recrutement, la Région adapte son action au contexte en proposant un ambitieux Plan Emploi Compétences pour apporter des réponses de proximité aux entreprises et aux demandeurs d’emploi.
Dans ce cadre, il est proposé un PACE spécifique aux métiers identifiés en tension ouvert à un public plus large que les jeunes de 18 à 29 ans.

Bénéficiaires

Les demandeurs d’emploi jeunes et adultes en situation de chômage de longue durée (12 mois et plus).
Les entreprises implantées en région Grand Est peuvent se porter candidates pour accueillir un stagiaire.

Métiers concernés

Métiers en difficulté de recrutement identifiés dans le Plan Emploi Compétences régional (cf Fiche ressource PACE Métiers en tension).

Financements régionaux

Stagiaire :
Il perçoit une aide mensuelle régionale jusqu’à 1 000 € déduction faite de l’AREF. Le stagiaire devra indiquer s’il perçoit déjà une indemnité dans l’attestation d’entrée en entreprise.

Entreprise :
Afin de valoriser la mission du tutorat indispensable au bon déroulement du stage, elle percevra une aide mensuelle au tutorat de :

  • 350 € si le stagiaire a un niveau infra bac
  • 230 € si le stagiaire a un niveau bac ou supérieur au bac

Organisme retenu pour mettre en œuvre le PACE

Pour l’accompagnement de chaque stagiaire entré en stage, il perçoit 2 265 € maximum, décomposé comme suit :

  • 1 100 € par stagiaire par « positionnement » qui correspond à la recherche du public et d’entreprises avec leur mise en relation ainsi que l’élaboration du parcours du stagiaire en amont de l’entrée en entreprise.
  • 1 165 € par stagiaire pour le suivi hebdomadaire en entreprise sur une période de 4 mois maximum

Téléchargez la fiche ressource métiers en tension PACE
Téléchargez la fiche entreprise métiers en tensionPACE

 

 

 

 

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile