Commémoration de la Crue de 1919 en Grand Est

PUBLIÉ LE 5 novembre 2019à 09:30:19 par Magalie Aubertin

Avec le changement climatique, le Grand-Est pourrait connaître des intempéries beaucoup plus souvent et mieux s’y préparer, c’est d’abord se souvenir. Les gestionnaires des risques d’inondation en région se mobilisent pour commémorer les inondations de décembre 1919 et janvier 1920, à travers des actions favorisant la mémoire et la culture du risque.

Les terribles inondations de 1919 et 1920

Dans la nuit du 23 au 24 décembre 1919, des pluies torrentielles s’abattent sur l’Est de la France. Le jour de Noël, des centaines de communes, d’entreprises, de routes et de voies ferrées se retrouvent sous l’eau, en Alsace, en Lorraine ainsi que dans le Pays de Bade, de l’autre côté du Rhin. Rapidement, ces crues se propagent en aval et, dans les jours qui suivent, les grandes villes de la région sont elles aussi victimes des inondations : Colmar, Strasbourg, Mulhouse, Epinal, Saint-Dié, Nancy, Metz, Charleville-Mézières. Puis le 12 janvier 1920 une nouvelle tempête déferlera sur l’Est de la France, associant vents violents et pluies torrentielles qui entraîneront localement des inondations encore plus fortes qu’en décembre 1919.

Se souvenir pour limiter l’impact des catastrophes naturelles

Ces catastrophes se sont produites il y a tout juste 100 ans, se rappeler des inondations historiques majeures offre la possibilité d’entretenir la mémoire du risque d’inondation dans des départements qui pour certains figurent pourtant parmi les 20 plus exposés de France. Commémorer la crue de 1919 permet également de revenir sur les inondations de janvier 1910, décembre 1947, janvier 1955, mai 1970, avril-mai 1983 et février 1990 qui ont durement frappé la région Grand-Est.
A chaque fois, l’épreuve a été surmontée grâce à l’entraide et à la solidarité, notamment nationale. Mais toutes ces catastrophes soulèvent un point : la mauvaise information des acteurs locaux. S’ils avaient été mieux informés, mieux préparés, l’impact des inondations aurait été bien moindre.

D’après Météo France et l’Université de Freiburg les précipitations hivernales, à l’origine des grandes inondations du XXème siècle, devraient augmenter de 20 à 30 % après 2050 dans l’Est de la France. Commémorer les inondations de décembre 1919/janvier 1920 constitue donc également un moyen de prendre conscience des conséquences locales du changement climatique et ainsi de tenter de réduire le coût humain, matériel, économique, organisationnel mais aussi émotionnel et psychologique des crues majeures.

 

 

Crue de la Moselle à Epinal, le 24 décembre 1919
Crue de la Bruche à Strasbourg, 25 décembre 1919

 

Commémoration de la Crue de 1919 : programme des animations en Grand Est

Les institutions en charge de la gestion des inondations dans le Grand Est ont décidées de s’associer pour organiser des actions en faveur de la culture du risque durant le mois de novembre 2019.

La Région Grand-Est a financé la réalisation du film « La crue de 1919 : le passé nous renseigne sur le futur », comme élément de prise de conscience des conséquences du changement climatique. Il sera diffusé sur le site de la Région à compter du 15 novembre, et lors de l’inauguration du barrage de Sélestat, le 29 novembre 2019.

Programme prévisionnel

  • Dans le Haut-Rhin :
    • Exposition de l’oeuvre d’Aline VEILLAT, à l’issue de sa résidence de 2 ans à l’UHA sur le thème de la mémoire des inondations, à la Kunsthalle de Mulhouse. Vernissage le 21 novembre, suivi d’une table-ronde autour de l’oeuvre et de la culture du risque le 12 décembre, en partenariat avec le programme Interreg Clim’ability Design. Le film de commémoration sera projeté pendant la durée de l’exposition.
    • Distribution de sous-bocks « repère de crue 1919 » dans les bars autour de la Fonderie à Mulhouse.
    • Réalisation d’un film pour les lycéens sur les risques d’inondation en Alsace par la Nef des Sciences (projection et webcast avec les élèves des lycées le 12 décembre 2019)
    • Opération pédagogique pilote avec des classes de seconde et terminale, en partenariat avec le CRESAT.
    • Ateliers organisés par la CCI à destination des entreprises sur l’anticipation, la gestion du risque d’inondation et la culture du risque en entreprise.

 

  • Dans le Bas-Rhin :
    • En association avec la commune de Villé, le SDEA organise : une exposition photo sur la thématique des crues, la projection du film de la commémoration de 1919, et la révélation d’un repère de crue (23 novembre à 10h, place du Général De Gaulle à Villé). L’exposition photo sera maintenue en mairie jusqu’à la fin du mois de décembre.
    • En association avec les communes de Kogenheim, le SDEA organise la révélation d’un repère de crue le 30 novembre à 11h au pont de l’Ill, route du Rhin, 67230 Kogenheim .
    • Dans l’Eurométropole de Strasbourg, un article sur les inondations de 1919 sera publié dans le numéro de décembre du magazine de l’EMS, distribué dans 33 communes. Le magazine fera également un appel à contribution pour recueillir des photos d’inondations.
    • A Sélestat, inauguration du barrage B10 par la Région Grand Est le 29 novembre à 14h, avec projection du film de la commémoration de 1919 en présence des élus, des services de l’Etat, des associations environnementales et des acteurs économiques qui interviennent sur l’Ill.
    • Des ateliers vont être organisés par la CCI à destination des entreprises sur l’anticipation, la gestion du risque d’inondation et la culture du risque en entreprise.

 

  • Dans les Vosges :
    La Communauté d’Agglomération dEpinal, en lien avec la DDT 88, la Maison de l’Environnement de la ville d’Epinal, la ville d’Epinal et l’association cartophile et iconographique d’Epinal, organise :

    • la pose de deux repères de crue, sur le bâtiment de l’espace Cours et sur le kiosque de l’espace Cours à Epinal ;
    • la matérialisation de la hauteur d’eau de 1919 et de la centennale par des bandeaux bleus dans l’espace Cours de la Ville d’Epinal ;
    • une exposition de photographies et documents historiques dans le hall de la ville d’Epinal ;
    • une action de sensibilisation d’une classe de CM1/CM2.

L’EPTB Meurthe Madon, en lien avec la Vigie de l’eau, organise :

    • une exposition photos et une présentation de maquette simulant les inondations le 23 novembre à 14h30 à la Médiathèque de Mirecourt suivi de la découverte de différents aménagements de lutte contre les inondations à 15h15 à Mirecourt ;
    • un parcours extérieur reprenant des vues d’époque de Raon-l’Étape sous les eaux ainsi qu’une exposition réalisée en lien avec une classe de 6ème du collège, à découvrir à la bibliothèque de Raon-l’Étape dès le 23 novembre en partenariat avec l’association locale de Sauvegarde des riverains.

 

  • En Meurthe-et-Moselle
    l’EPTB Meurthe Madon organise, le 23 novembre :

    • en lien avec le CPIE, une présentation de maquette interactive expliquant le fonctionnement des cours d’eau suivi d’une visite de terrain sur la Vezouze à 14h à Lunéville.
    • en lien avec l’association ETC…Terra, une présentation en salle de la crue de 1919 et de la prévention des crues aujourd’hui (14h à Lachapelle) suivi d’une découverte de site remarquable à Thiaville-sur- Meurthe.
    • une visite pour comprendre la dynamique de la Meurthe, en lien avec L’atelier vert (14h à Art-sur-Meurthe).


Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h