Inauguration du Barrage B2 sur l’Ill à Colmar

PUBLIÉ LE 4 juillet 2022à 09:42:42 par emi_cro

Le chantier de restauration du Barrage B2 sur l’Ill et la mise en service de la micro-centrale hydroélectrique ont été inauguré samedi 2 juillet à Colmar.

Gestionnaire du Domaine Public Fluvial de l’Ill, la Région est propriétaire et gestionnaire du Barrage B2. Cet ouvrage
favorise la gestion des crues et soutient notamment la nappe phréatique en période de baisse périodique des eaux, en maintenant le niveau dans l’Ill. Sa restauration et plus largement celle des installations hydrauliques, piscicoles, sédimentaires et nautiques ont par ailleurs été pointées comme prioritaires dans le cadre du Schéma de gestion Globale de l’Ill.

Dans le cadre de ce schéma, les travaux d’un montant de plus de 2,2 millions d’euros (2,014 millions d’euros financés par la Région Grand Est, 60 745 euros par l’Agence de l’Eau et 190 000 euros de Fonds FEADER) ont consisté à :

  • Raccorder le barrage au réseau électrique (2,5 km de réseau posés).
  • Automatiser le clapet afin d’améliorer et de sécuriser son fonctionnement en période de crue et d’étiage.
  • Créer une microcentrale hydroélectrique en rive droite en implantant deux vis hydrodynamiques en
    contournement du barrage (production annuelle de 775 000 kWh soit l’équivalent de la consommation d’environ 170 foyers).
  • Électrifier le passe-nacelle.
  • Construire une rampe à canoës afin de faciliter la randonnée nautique.
  • Améliorer la passe à poissons pour une meilleure traversée piscicole et favoriser la mesure de la température
    de l’eau.
  • Mettre en place un dégrilleur automatisé afin de retirer les flottants et les déchets, les trier et les évacuer.

En complément de ces ouvrages, une passerelle sera posée fin 2022. Elle permettra de mettre en place un chemin
de randonnée et de faciliter la traversée de l’Ill pour les piétons et les cyclistes. Un second chantier sera également lancé à l’automne 2022 pour encourager la nidification du Vanneau huppé, préserver les terriers de blaireaux, créer une mare pour les amphibiens et l’entomofaune (faune constituée par les insectes). Les zones de frayères piscicoles (notamment pour le brochet) seront aussi restaurées. Ce projet se situe en rive droite de l’Ill, en aval du site de la centrale B2

proximitéVotre région proche de vous