La Région partenaire de l’Euro féminin de Handball 2018

Partenaire des grands événements sportifs internationaux, la Région Grand Est se mobilise aux côtés de la Métropole du Grand Nancy, du Département de Meurthe-et-Moselle et de la Ligue régionale de handball du Grand Est, pour accueillir le Championnat d’Europe féminin de Handball 2018.

Cet événement exceptionnel se déroulera du 29 novembre au 16 décembre 2018 dans toute la France et en particulier au Palais des Sports Jean Weille à Nancy pour ce qui concerne le Grand Est. Il réunira seize équipes venues de toute l’Europe qui s’affronteront tout au long de cette compétition.

Le Grand Nancy, la Région Grand Est, le Département de Meurthe-et-Moselle, la Fédération Française de Handball, la Ligue Grand Est de Handball et le Comité 54 de Handball ont ainsi signé une convention définissant les conditions d’accueil sur le territoire.

La Métropole, la Région Grand Est et le Département de Meurthe-et-Moselle se sont engagés auprès du Comité d’organisation de l’Euro pour un montant total de 250 000 euros, répartis comme suit :

  • Métropole du Grand Nancy : 100 000 € ;
  • Région Grand Est : 100 000 € ;
  • Département de Meurthe-et-Moselle : 50 000 €.

Nouveau salon professionnel « Passion de nos Terroirs »

Le salon « Passion de nos Terroirs » est le 1er rendez-vous d’affaires des professionnels des circuits et produits alimentaires dans le Grand Est. Initiative de la Région Grand Est et des Chambres d’Agriculture du Grand Est, cet événement a pour vocation à être le moteur du développement de nouvelles collaborations commerciales à fortes valeurs ajoutées au sein des territoires du Grand Est.

Trois rendez-vous à ne pas manquer

Ce salon est destiné aux agriculteurs, transformateurs, grossistes, distributeurs, commerçants et restaurateurs et leur permettra de développer de nouveaux marchés, de découvrir les fournisseurs de la région, d’élargir leur clientèle et de renforcer les échanges entre professionnels.

Il se tiendra de 9h à 18h :

  • le mardi 18 septembre 2018 aux Tanzmatten à Sélestat (67),
  • le mercredi 17 octobre 2018 à l’Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson (54),
  • le jeudi 13 juin 2019 au Capitole à Châlons-en-Champagne (51).

Télécharger la plaquette du salon

 

La jeunesse au cœur des cultures urbaines !

Pour la 13ème édition du Festival International des Cultures Urbaines NL Contest by Caisse d’Epargne, qui s’est déroulé du 18 au 20 mai, la Région Grand Est s’est rendue à la rencontre des jeunes. Avec plus de 35 000 personnes accueillies durant les 3 jours de festival, cet événement unique en Europe consacré aux sports urbains est en effet une vitrine de choix !

Au programme : la jeunesse par et pour la jeunesse avec notamment la mobilisation du Conseil Régional des Jeunes et des services civiques accueillis au sein de l’Institution régionale, via un stand dédié à la politique jeunesse régionale. Des rencontres qui ont permis de faire connaitre l’Assemblée jeunes du Grand Est mais également de parler des outils développés par la Région comme le portail des 15-29 ans, la carte Jeun’Est, etc. mais également de lancer un grand questionnaire sur l’égalité femmes/hommes.

Pour rappel, la Région a placé la Jeunesse au cœur de sa politique, dans une démarche transversale et prioritaire. Conçue en étroite concertation avec les jeunes et l’ensemble des acteurs publics et privés de la jeunesse, l’objectif de cette politique est d’accompagner les 15-29 ans dans leur parcours vers l’autonomie afin qu’ils puissent s’épanouir et réussir dans une région qui est désormais la leur.
A cet égard, la Région soutient différents projets dans le Grand Est destinés à mettre en valeur et dynamiser les potentialités de la jeunesse.

 

 

 

La Région vote plus de 9 millions d’euros en faveur de la formation professionnelle

Avec plus de 9 millions d’euros en faveur de la formation professionnelle, dont 4 millions dédiés au Plan numérique, la Région accompagne les salariés et les demandeurs d’emploi en leur proposant différents programmes de formation adaptés à leur parcours.
Ont ainsi été attribués :

  • Plus de 2 millions d’euros pour le programme d’accès à l’enseignement supérieur, à destination des demandeurs d’emploi, à la rentrée 2018/2019, soit 597 places pour les demandeurs d’emploi
  • 1,5 million d’euros complémentaires pour la formation des salariés issus des structures d’insertion par l’activité économique
  • 1,5 million d’euros pour la réalisation de 7 actions de formation en faveur de 654 stagiaires
  • 4 millions d’euros pour le Plan numérique, avec un programme de formation conçu en étroit partenariat avec le secteur des technologies (syndicat professionnel Syntec Numérique) et comprenant au total 334 places.

Premier financeur public et chef de file des formations professionnelles, la Région Grand Est a élaboré sa nouvelle Stratégie Régionale de l’Orientation et de la Formation Professionnelle au service de l’emploi afin de permettre à tous, l’accès à une offre de qualité en termes de formation et d’orientation professionnelles. Pour mémoire, la Région consacre cette année, un budget de 189 millions en faveur de la formation professionnelle continue à destination de 45 000 bénéficiaires.

Près de 760 000€ pour l’aménagement des gares et pôles d’échanges multimodaux du Grand Est

La Région Grand Est vient de consacrer une enveloppe de 760 000 euros en faveur de l’aménagement des gares et pôles d’échanges multimodaux du Grand Est.

En effet, dans le cadre du Dispositif d’Intervention Régionale Intermodalité Grand Est (DIRIGE), la Région accompagne les collectivités locales dans leurs projets de réaménagement des espaces et des quartiers gares afin d’améliorer le service rendu aux usagers des transports régionaux et de développer l’intermodalité.
Un accompagnement qui se traduit par une aide technique et un soutien financier aux porteurs de projets souhaitant revitaliser et améliorer l’offre régionale de transport via leurs gares et points d’arrêts routiers, notons donc ces derniers investissements :

  • 324 000€ pour le financement de la mise en œuvre de l’aménagement d’un parking en gare de Bar-le-Duc (55)
  • La réalisation d’un pôle d’échanges multimodal intégrant la gare SNCF d’Epernay (51) fréquentée chaque jour par près de 800 000 voyageurs
  • 97 600 euros pour l’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal de la gare de Routzenheim située sur le ban de la commune d’Auenheim (67)
  • 325 000 euros pour l’aménagement des abords de la gare d’Urmatt (67)
  • Hors dispositif DIRIGE, 12 500 euros pour la réalisation d’une étude préliminaire relative à l’allongement de deux quais de gare à Vendeuvre (10)

La Région investit pour Cap Innov’Est

La Commission permanente du Conseil régional, du vendredi 25 mai 2018, a attribué une aide complémentaire de 8 millions d’euros à Cap Innov’Est. Cette souscription va permettre d’accompagner de nouveaux projets d’innovation et d’amorçage.

L’un des objectifs de la Région Grand Est est de redonner les moyens de la croissance aux entreprises en sous-capitalisation, en créant une offre de fonds adaptée à chaque étape de leur développement et en facilitant le financement bancaire. Doté d’une enveloppe d’investissement de 36 M€, Cap Innov’Est accompagne dans leur projet de développement, les jeunes entreprises innovantes en phase d’amorçage. Il opère sur l’Alsace et la Région Bourgogne Franche-Comté. Sa période d’investissement a démarré en juillet 2014 pour une durée de 5 ans, soit jusqu’en juillet 2019.

Cap Innov’Est a déjà accompagné 20 entreprises (dont 14 situées en Alsace) dans les secteurs des biotechnologies et des activités médicales et thérapeutiques, du développement logiciel, de la robotique et des technologies propres.

 

Sport de haut niveau : modernisation des CREPS de Reims et Nancy

La Région Grand Est confirme son choix d’une politique active au service du sport : 1,1 million d’euros pour rénover et moderniser les Centres de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive (CREPS) de Reims et Nancy.

Les CREPS représentent un important outil de développement de la politique sportive régionale ; cet investissement répond à l’évolution des pratiques et renforce l’accueil et le suivi des sportifs intégrés dans ses filières d’accession à la haute performance.

CREPS de Reims :

  • Transformation d’un terrain de football engazonné en gazon synthétique pour disposer d’un terrain utilisable en continu, quelles que soient les conditions météorologiques
  • Remplacement des équipements zone de distribution du restaurant du CREPS et rénovation de toiture des logements
  • Enfin, une étude de faisabilité pour la création d’un espace de récupération-balnéothérapie.

Pour le CREPS de Nancy, financement d’une étude de faisabilité et de programmation pour la restructuration du bâtiment dédié à l’hébergement.
Objectifs : augmenter la capacité d’hébergement et améliorer sa qualité fonctionnelle.

Aménagement des gares du territoire Sel & Vermois

L’aménagement des parkings des gares de Varangéville-St Nicolas de Port, Dombasle-sur-Meurthe et Dombasle/Rosières-aux-Salines a été inauguré le 24 mai 2018 en présence de David Valence, Vice-Président de la Région Grand Est délégué aux Mobilités et aux Infrastructures de transport, et David Fischer, Président de la Communauté de Communes des Pays du Sel et du Vermois.

En moyenne, près de 430 voyageurs fréquentent chaque jour la gare de Varangéville-Saint-Nicolas en semaine, 530 voyageurs celle de Dombasle et 260 voyageurs celle de Rosières-aux-Salines.

Afin de renforcer l’attractivité du réseau TER sur le territoire de la Communauté de Communes des Pays de Sel et Vermois et de développer l’intermodalité, la Région Grand Est s’est engagée à accompagner les projets d’aménagement de ces gares. Le soutien régional s’inscrit dans le Dispositif d’Intervention Régional d’Intermodalité Grand Est (DIRIGE), étendu depuis mai 2017 à l’ensemble du territoire du Grand Est.
Le montant de ce nouvel aménagement des gares de la Communauté de Communes du Pays de Sel et Vermois s’élève à 974 411 euros. La Région Grand Est a financé cette opération à hauteur de 470 352 euros soit plus de 48%.

Les travaux débutés en juin 2017 se sont achevés fin avril dernier. Ils ont notamment permis d’aménager 92 places de stationnement supplémentaires à la gare de Rosières-aux-Salines et de créer 38 places à la gare de Varangéville-Saint-Nicolas ainsi qu’un parking de 50 places à la gare Dombasle-sur-Meurthe. Ces nouveaux équipements vont permettre aux usagers de bénéficier d’une solution bien adaptée à leurs besoins et plus confortable.

La Région Grand Est au salon Viva Technology

La Région Grand Est participe pour la 1ère fois au salon Viva Technology qui aura lieu du 24 au 26 mai 2018 à Paris Porte de Versailles.
Cet événement rassemble 6000 start-ups et des leaders en matière d’innovation. Il vise à mettre en relation start-ups et grands groupes.
La Région Grand Est y accueillera 17 start-ups du Grand Est sur un stand de 100 m² dans le hall 1.

La Région accompagne 17 start-ups à Viva Technology

Viva Technology est le plus grand salon européen dédié à l’innovation. Ce salon est une formidable opportunité pour les start-ups du Grand Est d’être visibles, de se faire connaitre, de créer des contacts et d’acquérir des marchés sur le territoire français, européen mais aussi international.

Les start-ups présentes au salon Viva Technology :

 

 

Pour en savoir plus sur ces start-ups, téléchargez la plaquette La Région Grand Est un territoire d’innovations

La présence de ces 17 start-ups sur le salon positionnera la Région Grand Est comme :

  • générateur d’innovation grâce à un écosystème (d’enseignement supérieur, de recherche, d’incubation, de développement économique) de haut niveau sur tout le territoire ;
  • accélérateur d’innovation grâce à une stratégie « go to market offensive » (développement commercial, plan de prospection, acquisition de nouveaux clients, fidélisation, etc.), un accompagnement à la levée de fonds et un renforcement des fonds propres (avec environ 4,5 millions d’euros mobilisés dédiés à la post-incubation des start-ups),
  • accompagnateur dans la réussite du développement des entreprises et dans leur croissance (y compris à l’international avec le parcours Be Est Export).

En matière de développement économique, la Région Grand Est a inscrit dans sa stratégie (schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) parmi ses priorités de booster la création et l’implantation de start-ups dans le Grand Est.
La Région consacre notamment 10 M€ aux start-ups via la mise en place de dispositifs de soutien adaptés afin d’attirer des start-ups sur le territoire du Grand Est.

« Notre objectif est de construire l’économie de demain. Une économie qui soit connectée, compétitive, innovante et en mouvement. Notre région doit compter sur la scène française et européenne de la Tech. Elle en a les capacités de par les nombreuses entreprises présentes sur son territoire. L’innovation est au coeur de la compétitivité des entreprises, c’est pourquoi nous accompagnons nos talents régionaux pour faire de la Région Grand Est, une terre d’excellence ! »
Jean Rottner, Président de la Région Grand Est

 

La consultation citoyenne du SRADDET : résultats et objectifs

La Consultation citoyenne sur les thématiques

La consultation citoyenne sur les objectifs du SRADDET

La consultation citoyenne sur les règles du SRADDET

 

La consultation citoyenne sur les thématiques du SRADDET

Vous avez été plus de 2 900 personnes à participer à la consultation citoyenne sur le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) du Grand Est du 3 avril au 3 mai 2018.

Il s’agit de la 1ère étape de la consultation citoyenne. Pour aller plus loin, vous pourrez aussi donner votre avis sur les objectifs et les règles du SRADDET (ci-après).
Pour cette première phase, nous avions sollicité votre avis sur les thématiques du SRADDET afin de connaître les sujets qui vous sont chers.

Pour rappel, les thématiques traitées par le SRADDET sont :

  • l’aménagement et l’égalité des territoires,
  • les transports,
  • le climat-air-énergie,
  • la biodiversité et l’eau
  • les déchets.

Voici la synthèse du bilan de cette 1ère étape :

Téléchargez le bilan complet de la concertation (pdf, 1,5Mo)

 

La consultation citoyenne sur les objectifs du SRADDET

du 23 mai au 22 juin 2018

Pour aller plus loin, nous vous proposons maintenant de donner votre avis sur le projet de stratégie du SRADDET composée de 40 objectifs.
Cette stratégie a été élaborée en réponse au diagnostic de la Région Grand Est qui a été dressé pendant toute l’année 2017 sur tout le territoire régional, c’est-à-dire quels sont nos atouts ? nos faiblesses ? quels sont les enjeux à venir pour notre région ?

Elle est issue d’un très large travail de co-construction, depuis 2017, avec les partenaires de la Région : Etat, collectivités territoriales, associations, acteurs de l’environnement, de l’énergie, des transports, des déchets etc. Elle a été partagée dans tous les territoires du Grand Est à travers une série de 13 rencontres territoriales.

La stratégie c’est les 40 objectifs que veut porter le SRADDET pour notre territoire avec comme finalité un développement plus durable et équilibré de la région.
C’est une vision à long-terme pour le Grand Est puisqu’il s’agit d’anticiper et prévoir les besoins à venir tout en tenant compte des enjeux actuels et des particularités territoriales.
Pour plus de contenu, vous pouvez télécharger, avant de donner votre avis :

Donnez votre avis

La consultation citoyenne sur les règles du SRADDET

du 23 mai au 22 juin 2018

Pour aller plus loin, nous vous invitons à donner votre avis sur les 40 règles et 40 mesures d’accompagnement du SRADDET.
Pour cela il vous suffit de vous inscrire et de participer !

Règles et mesures d’accompagnement du SRADDET

Les règles et mesures d’accompagnement du SRADDET sont un des outils de mise en œuvre concrète du SRADDET.
En effet, comment la stratégie du SRADDET sera appliquée ?

  • D’une part, elle sera déclinée en règles (prescriptives) et mesures d’accompagnement (non prescriptives) que devront prendre en compte certains documents/projets de planification (SCoT et à défaut PLUi, PCAET, chartes de PNR, PDU, acteurs des déchets…). Mais les règles ne sont pas le seul moyen de mettre en œuvre le SRADDET…
  • D’autre part, elle va se réaliser par l’action des politiques publiques, des associations, des entreprises, des citoyens… Chacun à son rôle à jouer dans l’avenir de notre région !

Pour mieux comprendre l’articulation du SRADDET :

La Région Grand Est partenaire de l’Académie Française du Bocuse d’Or

La Région Grand Est soutient Matthieu Otto, candidat pour le Bocuse d’Or Europe, sous-chef du restaurant étoilé l’Auberge de Saint-Walfried à Sarreguemines (57). Dans le cadre de ce partenariat, Matthieu Otto, s’est entraîné ce mardi 22 mai 2018, dans les locaux de l’École Ferrandi à Paris en présence de 7 jeunes apprentis et lycéens du Grand Est, en formation hôtellerie-restauration.

Grâce à cette immersion dans les coulisses du Bocuse d’Or, les jeunes ont vécu en direct la préparation d’un concours gastronomique de haut niveau et ont eu l’opportunité d’échanger avec un Chef étoilé et son équipe. A travers cet événement, la Région souhaite valoriser la jeunesse et promouvoir la formation professionnelle, l’excellence et la qualification. Cette dynamique s’inscrit pleinement dans les objectifs de la politique régionale en faveur de l’éducation et de la formation professionnelle.

Prochaine étape pour Matthieu Otto, la finale européenne du Bocuse d’or qui se déroulera les 11 et 12 juin prochains à Turin (Italie).

 

Le Grand Est renforce son partenariat avec la Chine

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, accompagné d’une délégation d’élus régionaux s’est rendu dans la Province du Sichuan afin de renforcer la coopération avec la Chine. En signant un nouvel accord de coopération avec la Chine, ce mercredi 16 mai la Région poursuit plusieurs objectifs au service de l’attractivité et du rayonnement du Grand Est ; un territoire à la compétitivité internationale.

A travers ce déplacement international, la Région Grand Est donne un nouvel élan aux relations nouées avec la Chine par le passé afin de :
– Établir et développer des partenariats impliquant les populations et les acteurs du développement des deux territoires ;
– Impulser une synergie et une dynamique réciproque d’attractivité et de compétitivité.

A l’avenir, au-delà du développement économique d’autres secteurs feront également l’objet d’échanges entre le Grand Est et le Sichuan, tels que la culture, le tourisme, le développement agricole, l’enseignement supérieur et l’innovation, la mobilité des jeunes, etc. Aussi, des rencontres avec les acteurs locaux intervenant sur des thématiques du SRDEII ont été programmées ; il a notamment été question d’environnement, d’automobile, du ferroviaire et de l’aéronautique et de la santé.

Des retombées sont donc attendues en termes de visibilité et d’attractivité pour notre région, en particulier grâce au potentiel de développement, de marchés et de notoriété que la Province du Sichuan peut apporter aux entreprises régionales.

Votre région proche de vous

Maison de la Région
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 67 68

Maison de la Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Maison de la Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Agences territoriales
12 agences

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile