Action culturelle dans les lycées

L’accès à la culture constitue un moyen privilégié de faire émerger des compétences, de nourrir l’estime de soi, de constituer des repères, de favoriser la participation citoyenne et de participer au bien-être individuel et collectif.

Constatant que tous les établissements scolaires n’offrent pas les mêmes opportunités aux lycéens en matière d’accès à des actions culturelles, la Région souhaite déployer son action de manière équilibrée sur l’ensemble du territoire en accompagnant à la fois les lycées déjà engagés dans la mise en place d’actions culturelles et ceux qui en développent peu ou pas.

Afin d’accompagner et d’impulser une dynamique culturelle au sein des établissements du Grand Est, deux volets d’intervention complémentaires sont prévus. Le premier volet s’adresse aux lycées (I), le second aux acteurs culturels afin qu’ils se positionnent aux côtés des lycées les plus éloignés de l’offre culturelle (II).

Contacts

Volet lycées : Sylvie Truffet – 03 26 70 74 69 –
Volet acteurs culturels : Muriel Dreano-Gottardini – 03 88 15 38 58 –

Soutien régional à la mobilité des lycéens

Outre qu’elle représente un facteur déterminant dans leur insertion professionnelle, cette expérience leur permettra de pratiquer une langue étrangère au quotidien et en milieu professionnel, d’appréhender des méthodes de travail différentes, de s’adapter à un nouvel environnement social et culturel, d’améliorer leurs compétences, de gagner en confiance en soi et de valoriser leur formation.

Cette aide concerne les lycéens préparant un CAP, un Bac Pro, un Bac technologique en hôtellerie ou une mention complémentaire dans un établissement du Grand Est. En tant qu’organisateurs des séjours, ce sont les établissements qui percevront l’aide régionale.Toutes les destinations en Europe sont éligibles ainsi que les régions partenaires du Grand Est, dont la liste est en cours d’élaboration.L’aide régionale s’applique aux stages qui font partie intégrante de la formation (PFMP) des lycéens et dont la durée  est de 3 semaines minimum à de 8 semaines maximum.

L’aide peut être cumulée avec celle du Rectorat, le cas échéant, et le programme Erasmus+. Son montant peut atteindre :

  •  100 € par semaine et par élève ;
  • 130 € par semaine et par élève si ce dernier est boursier et/ou s’il effectue son stage dans l’un des pays frontaliers du Grand Est (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse).

Pour toute demande de renseignement

Sylvie Truffet, chargée de mission à la direction de la Jeunesse et des Lycées : 03 26 70 74 69 –

Aide régionale au recrutement d’un apprenti

  • signés après le 1er juillet 2016,
  • conclus dans les entreprises de moins de 250 salariés (SIREN),

ouvrent droit, à l’issue d’une période de 2 mois après le début du contrat, à une aide au recrutement d’un apprenti d’un montant qui ne peut pas être inférieur à 1 000 €.
Cette aide est versée par la Région sous certaines conditions notamment que le contrat augmente les effectifs d’apprentis dans l’établissement du lieu de travail de l’apprenti (SIRET).

Bénéficiaires

  • Les employeurs du secteur privé, qui emploient moins de 250 salariés.
  • Les employeurs du secteur public, non industriel et commercial relevant uniquement de la Fonction Publique Territoriale et de la Fonction Publique Hospitalière dont le nombre de salariés est inférieur à 250 salariés.

Pour bénéficier de la prime versée par la Région Grand Est, l’adresse de l’établissement d’exécution du contrat d’apprentissage doit être située en Région Grand Est. Les effectifs de l’entreprise retenus pour déterminer l’éligibilité à l’aide au recrutement d’apprenti sont ceux de l’entreprise dans sa globalité au moment de la signature du contrat d’apprentissage et non seulement de l’effectif de l’établissement d’exécution du contrat. Ils sont calculés conformément à l’article L1111-2 du Code du Travail.

Nature et montant de l’aide

Le montant maximal de la prime est de 1 000 € par contrat.

Cette aide est versée par la Région dès lors que l’une des conditions suivantes est remplie :

  • L’entreprise justifie, à la date de début de ce contrat, ne pas avoir employé d’apprenti(s) en contrat d’apprentissage ou en période d’apprentissage depuis le 1er janvier de l’année précédente dans l’établissement du lieu de travail de l’apprenti (SIRET)
  • L’entreprise justifie, à la date de début d’un nouveau contrat, employer dans le même établissement (SIRET) au moins un apprenti dont le contrat est en cours à l’issue de la période de 2 mois après la date de début du contrat. Le nombre de contrats en cours dans cet établissement après le recrutement de ce nouvel apprenti doit être supérieur au nombre de contrats en cours dans ce même établissement le 1er janvier de l’année de conclusion du nouveau contrat.

Aide aux premiers équipements (CFA)

Nature et montant de l’aide

Les aides aux apprentis sont forfaitisées par diplômes et filières de formation (forfaits disponibles dans les CFA).

Modalités

Les aides régionales sont versées aux CFA qui les rétrocèdent ensuite aux apprentis.

Deux possibilités s’offrent aux CFA :

  • Ils procèdent à des commandes groupées et équipent leurs apprentis.
  • Ils rétrocèdent le forfait à chaque apprenti sur la base du forfait établi en annexe et après attestation du jeune que les dépenses ont bien été effectuées.

Aide régionale pour les frais de transport, d’hébergement et de restauration des apprentis du Grand Est

Bénéficiaires

Les bénéficiaires sont tous les jeunes inscrits dans un centre de formation d’apprentis (CFA) de la Région Grand-Est :

  • qu’ils soient apprentis,
  • qu’ils relèvent
    • du Dispositif d’Initiation aux Métiers par l’Alternance (DIMA),
    • du Dispositif d’Intégration Vers l’Apprentissage (DIVA),
  • qu’ils soient en rupture de contrat et accueillis en CFA pendant une durée maximale de trois mois.

Bénéficieront également des seules aides au transport les apprentis inscrits dans des formations qui ne sont pas proposés dans la Région Grand-Est.

Nature et montant de l’aide

AIDE AU TRANSPORT

L’aide régionale est fixée à 0,065 € par kilomètre effectué. Elle s’applique dans les conditions suivantes :

CFA sans internat :

  • un aller-retour par jour de présence au CFA si le jeune réalise effectivement les trajets.
  • si le jeune a son propre logement, il entre dans le cadre de remboursement ci-dessous (externe ou demi-pensionnaire).

CFA avec internat ou convention d’hébergement :

  • internes : un aller-retour par alternance
  • demi-pensionnaires : un aller-retour par jour de présence au CFA
  • externes : un aller-retour par jour de présence au CFA à partir du 6ème kilomètre

Le remboursement du transport se fait à partir du 6ème kilomètre pour les externes.

Le kilométrage maximum retenu pour le calcul des frais est de :

  • 350 km par trajet pour les internes, soit 700 km aller-retour
  • 150 km par trajet pour les externes et demi-pensionnaires soit 300 km aller-retour

Jeunes en formation dans une autre région :

Il se peut que des jeunes du territoire Grand Est soient obligés d’aller se former dans un CFA d’une autre région car la formation qu’il veut suivre n’est pas proposée dans la carte des formations de la Région Grand Est. Dans ce cas, le jeune peut prétendre à une aide régionale de 0,04 € pour les trajets non couverts par des aides de la région d’accueil et dans la limite de 150 km et des frais réellement engagés.

Transport collectif :

Une subvention spécifique pourra être accordée aux prestations de transport collectif justifiées et organisées à l’initiative des CFA.

N.B : l’adresse qui doit être prise en compte pour le calcul de l’aide au transport est l’adresse de l’apprenti lors de sa présence en CFA (sur présentation d’un justificatif de domicile).

AIDE A L’HEBERGEMENT

L’aide régionale est fixée à 3.40 € par nuitée.

Seules les nuitées passées à l’internat du CFA ou dans un établissement d’hébergement avec lequel le CFA a passé une convention permettent de bénéficier de cette aide.

Cette aide s’appliquera donc aux jeunes suivant leur formation :

  • dans un CFA privé ou consulaire,
  • dans un CFA public ayant son propre internat,
  • sur un site partenaire d’un CFA public (autre site de formation que le site principal du CFA).

Les apprentis hébergés dans les CFA publics attachés aux EPLE bénéficient quant à eux des tarifs lycéens établis par la Région (au prorata de leur temps de présence en CFA).

AIDE A LA RESTAURATION

L’aide régionale est fixée à 3.40 € par nuitée.

Seules les nuitées passées à l’internat du CFA ou dans un établissement d’hébergement avec lequel le CFA a passé une convention permettent de bénéficier de cette aide.

Cette aide s’appliquera donc aux jeunes suivant leur formation :

  • dans un CFA privé ou consulaire,
  • dans un CFA public ayant son propre internat,
  • sur un site partenaire d’un CFA public (autre site de formation que le site principal du CFA).

Les apprentis hébergés dans les CFA publics attachés aux EPLE bénéficient quant à eux des tarifs lycéens établis par la Région (au prorata de leur temps de présence en CFA).

Modalités

Les aides régionales sont versées aux CFA qui les rétrocèdent ensuite aux apprentis dans les conditions fixées ci-dessus. Chaque CFA fixe la régularité des remboursements aux jeunes (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle).

Pour les aides à l’hébergement et à la restauration, la rétrocession des aides peut se faire :

  • sous forme d’une diminution du coût facturé.
  • sous forme d’une aide directe si le prix facturé par l’établissement avec lequel le CFA a passé une convention ne s’effectue pas déduction faite de la subvention régionale.

 

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile