Lancement du Mois de l’Autre

En cette période marquée par une résurgence d’actes antisémites, la 15ème édition du Mois de l’Autre se veut résolument engagée et encourage lycéens et apprentis à mener une réflexion autour du rôle que jouent les réseaux sociaux, à l’heure où racisme et antisémitisme s’intensifient sur le territoire français.

Placée sous la thématique « Vie privée et réseaux sociaux », l’édition 2019 du Mois de l’Autre permet aux lycéens d’échanger, de débattre et de mener des projets articulés autour de sujets tels que le harcèlement et le cyberharcèlement, le droit à l’image, la liberté d’expression, ou encore le racisme et l’antisémitisme. Véritables outils de communication, les réseaux sociaux, mal utilisés, peuvent néanmoins représenter un potentiel danger.

Afin de mieux prévenir et d’anticiper les dangers liés à internet, les associations régionales et les équipes pédagogiques auront pour mission de faire prendre conscience des risques d’internet et des médias sociaux aux jeunes. Ils s’attacheront notamment à les responsabiliser et à les sensibiliser en prenant appui sur les thèmes suivants :

  • la gouvernance d’internet,
  • la liberté d’expression et ses limites,
  • l’atteinte à la vie privée, le droit à l’image, la propriété intellectuelle,
  • les sources de discriminations liées aux nouvelles technologies,
  • l’impact des médias sociaux sur la construction de la pensée,
  • l’incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse sur les réseaux sociaux

« Le Mois de l’Autre est avant tout une action humaniste et encourage les jeunes à développer tous les aspects de citoyenneté. Nous avons à coeur de transmettre et de partager des valeurs et des principes républicains à notre jeunesse, notamment la laïcité, le respect de l’autre et la différence, l’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi et surtout, lutter au quotidien contre toutes formes de discrimination. » (Jean Rottner)

 

Le lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg présente une action contre le harcèlement

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Elsa Schalck, Vice-présidente de la Région Grand Est déléguée à la thématique Jeunesse, Orientation et Démocratie territoriale, et Cédric Chevalier, Président de la Commission Jeunesse de la Région Grand Est, ont lancé la 15ème édition du Mois de l’Autre, consacrée à la thématique « Vie privée et réseaux sociaux » ce mardi 5 mars 2019, au lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg à Strasbourg. Aux côtés de Catherine Spitz, Proviseure de l’établissement, et de Virginie Testa, représentant le rectorat de Strasbourg, déléguée Académique à la Vie Lycéenne, les élus du Conseil régional ont souhaité faire de la question de l’antisémitisme, l’un des axes majeurs de cette édition, et donner aux jeunes les instruments utiles à sa lutte, y compris sur les réseaux sociaux.

Les élèves du lycée Jean-Geiler-de-Kaysersberg ont ainsi conçu un jeu de rôle intuitif « Stop’Arcel » qui permet notamment de s’engager rapidement contre le harcèlement et encourage les jeunes à dialoguer et à sortir du silence. Les lycéens ont notamment été invités à réfléchir sur l’impact que peut avoir les médias sociaux au quotidien mais aussi sur l’actualité (par exemple : fake news, cyber-harcèlement, etc.).

Depuis sa création, « le Mois de l’Autre » a mobilisé un nombre grandissant de lycéens et apprentis, passant de près de 5 000 en 2004 à plus de 100 000 en 2018. Il en va de même pour les actions menées qui, de 133 au lancement de l’opération, dépassent aujourd’hui les 1 200. Ces actions éducatives sont développées autour des grands principes de la République : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Voyage d’études à Auschwitz pour les lycéens de la Région Grand Est

Dans le cadre de son partenariat avec les Rectorats des Académies de Strasbourg, Nancy-Metz, Reims, le Mémorial de la Shoah et du programme national initié par la Fondation pour la mémoire de la Shoah, la Région Grand Est a organisé un voyage d’études au camp d’extermination d’Auschwitz (Pologne) pour 300 lycéens du territoire le mercredi 6 février et le jeudi 7 février.

Accompagnés de Véronique Marchet, Présidente de la Commission Formation Professionnelle de la Région Grand Est, Elisabeth Del Genini, Vice-Présidente de la Commission Jeunesse, Laurent Wendlinger, Conseiller régional et les représentants des Rectorats, près de 300 lycéens du territoire se sont rendus au camp d’extermination d’Auschwitz en Pologne. Ils ont visité les sites d’Auschwitz Birkenau et Auschwitz-I et ont assisté à une cérémonie de recueillement devant le monument international de Birkenau.

Suite à un appel à projets lancé en septembre dernier, 11 établissements ont été sélectionnés pour participer à ce voyage d’études :

  • Lycée Oberlin à Strasbourg (67)
  • CFA Agricole à Rouffach (68)
  • Lycée Fustel de Coulanges à Strasbourg (67)
  • Lycée de Schweisguth à Sélestat (67)
  • Lycée Jean Moulin à Revin (08)
  • Lycée Jean-Baptiste Clément à Sedan (08)
  • Lycée Joliot Curie à Reims (51)
  • Lycée Jean de Pange à Sarreguemines (57)
  • Lycée Robert Schuman et le Lycée Fabert à Metz (57)
  • Lycée Teyssier à Bitche (57)
  • EREA François Georgin à Epinal (88)

1800 élèves ont été à Auschwitz depuis 2008

La Région Grand Est mène une politique mémorielle qui s’adresse tout particulièrement aux lycéens. Elle perpétue le devoir de mémoire, donne du sens à la construction européenne et à la promotion de la paix. En réponse au racisme, à l’antisémitisme, ainsi qu’à des actes de violence et recrudescence, la Région souhaite donner aux jeunes les outils nécessaires pour décrypter l’information et développer une pensée critique, basée sur des valeurs humaines et le respect de la démocratie.

La Région Grand Est a renouvelé son partenariat avec le Mémorial de la Shoah pour une durée de trois ans, jusqu’en 2021. Depuis 2008, près de 1800 élèves de première et de terminale du territoire ont effectué un déplacement à Auschwitz pour prendre part à ce devoir de mémoire en réalisant des projets pédagogiques. Suite à ce voyage d’études, une restitution officielle des travaux sera organisée au siège de la Région à Strasbourg en présence de participants, des équipes éducatives, des représentants des différentes institutions, de rescapés et historiens du Mémorial.

La Région Grand Est croit en la jeunesse

La Région Grand Est compte près d’un million de jeunes de 15 à 29 ans et aspire à devenir la terre de tous les possibles pour la jeunesse.Jeunesse #GrandEst croit en vous

Concrètement, la Région a développé une stratégie régionale en faveur des jeunes de 15 à 29 ans autour de 4 grands défis :

  1. Donner les clés de l’insertion professionnelle

     

    Jeunesse #GrandEst croit en vous : 1er job à l'horizon
    Ce premier défi pose en priorité la question de l’orientation professionnelle en organisant le Service Public Régional de l’Orientation Grand Est ; il propose une offre de services adaptée aux jeunes. Les 44 Missions locales du Grand Est et le réseau des Centres d’Information Jeunesse jouent, en ce sens, un rôle essentiel.
    Pour les jeunes en situation de « décrochage » et sortant du système scolaire, la Région développe des actions favorisant une nouvelle dynamique individuelle.
    Enfin, mesurant le levier que constitue l’accès au logement autonome dans un parcours d’insertion, ce défi se concrétise par l’émergence d’un nouveau réseau de plateformes, chargées localement, d’accompagner les jeunes en mobilité professionnelle vers des logements, notamment en milieu rural.

  2. Encourager et soutenir l’entrepreneuriat des jeunes

    Jeunesse #GrandEst croit en vous : soif d'entreprendre
    La culture entrepreneuriale représente un atout certain tant du point de vue professionnel qu’individuel. La Région Grand Est souhaite en faire l’un de ses axes prioritaires à destination de la Jeunesse. Il s’agit d’abord de développer l’esprit d’entreprendre grâce aux « mini-entreprises » ouvertes aux lycéens, aux apprentis et aux stagiaires de la formation professionnelle.
    Ce défi prévoit également de soutenir les projets de création d’entreprise grâce au dispositif « entrepreneuriat des jeunes » qui encourage et soutient l’innovation, la créativité et l’audace des jeunes créateurs. En 2017, une trentaine de projets seront financés dans une grande diversité de secteurs ; start-up, sport, services aux particuliers, vidéo, numérique, design, …

  3. Se mobiliser pour l’engagement et la citoyenneté des jeunes

    Jeunesse #GrandEst croit en vous : des idées à défendre
    La Région souhaite favoriser l’engagement des jeunes et leur capacité à être des citoyens éclairés et confiants. Ainsi, l’Animation de la Vie Lycéenne qui concerne à partir de cette rentrée tous les lycéens du Grand Est, leur permet d’appréhender trois thématiques : l’altérité grâce au « Mois de l’autre », la citoyenneté et le Devoir de mémoire au cours des trois années de scolarité.
    De nombreuses initiatives de jeunes sont soutenues ou valorisées : en 2017, une centaine de projets citoyens ou professionnels seront financés dans le cadre d’ « Expériences de Jeunesse », 20 jeunes seront valorisés en tant que « Jeunes Talents du Grand Est », 72 membres rejoindront le Conseil Régional des Jeunes, des volontaires en service civique seront accueillis à la Région, 72 jeunes du milieu rural seront accompagnés vers des missions de service civique, 500 jeunes bénéficieront d’une action leur permettant de passer de l’idée au projet, en étant accompagnés dans leur engagement par un réseau associatif.

  4. Elargir les horizons des jeunes

    Jeunesse #GrandEst croit en vous : envie de bouger
    Pour le 4ème défi, la Région entend accompagner les jeunes dans leur développement personnel et favoriser leur épanouissement et leur mobilité.
    Une nouvelle Carte Jeune facilitera l’accès à la culture, au sport et aux « bons plans » pour les jeunes. Les mobilités transfrontalières, européennes et internationales sont encouragées grâce à un nouveau dispositif « aide à la mobilité internationale des étudiants ». Quelque 5 000 étudiants du Grand Est pourront en bénéficier annuellement, qu’ils soient en stage en entreprise ou en formation.

S'engager au Conseil régional des Jeunes
La création d’un Conseil régional des Jeunes

Pour constituer le futur Conseil régional des Jeunes du Grand Est, la Région lance un appel à candidatures, jusqu’au 24 septembre 2017 : « Engagez-vous au Conseil régional des Jeunes du Grand Est et soyez le porte-parole de votre génération ! » Le « Conseil régional des Jeunes du Grand Est » (CRJGE) sera installé le 4 novembre 2017. Il s’adresse aux jeunes âgés de 15 à 29 ans qui souhaitent s’investir dans des actions concrètes et contribuer aux décisions politiques, en faisant entendre le point de vue des jeunes.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile