La Région se mobilise pour faire vivre les langues régionales

Pour renforcer la visibilité des langues, des cultures et des mémoires régionales auprès de tous les publics, la Région, bénéficiant d’une position stratégique au carrefour de quatre frontières, s’est dotée d’une ambitieuse politique en faveur du multilinguisme. L’objectif est de favoriser la mobilité des citoyens dans le Rhin supérieur et de permettre aux jeunes générations d’accroître leurs possibilités d’insertion professionnelle.

A l’échelle du territoire alsacien, la politique régionale se décline par le biais d’une convention-cadre 2018-2022, signée avec les l’Etat et les Départements (convention quadripartite), visant à développer les cursus bilingues au sein des établissements, à former les enseignants et à expérimenter de nouvelles méthodes d’apprentissage. Cette convention prévoit notamment le recrutement d’enseignants chaque année pour le cursus bilingue et la formation sur quatre ans de 100 professeurs des écoles issus du cursus standard. La Région a ainsi accordé à l’occasion de la Commission permanente du 12 février 2021, une subvention d’1 million d’euros au « GIP Formation Continue et Insertion Professionnelle-Alsace » (GIP FCIP-Alsace), qui assure le portage financier de la convention, pour l’exécution du budget 2021.

La Région contribue également, à hauteur de 535 130 euros pour la période 2021-2031, au fonctionnement de l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA), dont la mission est de promouvoir la vitalité et les spécificités de l’identité régionale en animant les politiques initiées par la Région et la Collectivité européenne d’Alsace (CEA). L’OLCA a en outre vocation à être un centre de rencontre des acteurs culturels et associatifs, à élaborer des projets novateurs et à être un pôle d’information et de documentation.

Une convention de partenariat et de financement pour l’année 2021 sera par ailleurs prochainement signée avec les collectivités partenaires. L’OLCA s’engage ainsi à accompagner les communes et intercommunalités, ainsi que leurs établissements, pour développer et promouvoir les langues et les cultures régionales dans tous les domaines d’activité et évaluer les actions menées.

Enfin, la Commission permanente a engagé des aides pour plus de 23 600 euros en faveur du multilinguisme, selon le détail suivant :

– Une subvention de 12 000 euros est attribuée à l’Institut d’Histoire d’Alsace pour son programme d’actions 2021, qui prévoit notamment la publication de l’ouvrage « Regards sur l’Alsace au 20ème siècle »,

– Plus de 7 000 euros ont été octroyés aux communes bas-rhinoises de Blienschwiller, Bellefosse et Gundershoffen pour la mise en place de plaques de rues ou d’entrée de village bilingues (français et langue régionale),

4 600 euros ont été accordés à la Commune d’Oberhausbergen (67) pour l’équipement (acquisition de mobilier et de matériel pédagogique) de deux classes bilingues associatives fonctionnant sur le mode d’un regroupement paritaire intercommunal.

Si la Région est aujourd’hui le premier financeur public de la langue et de la culture régionales en Alsace, elle encourage aussi toutes les formes d’expression artistique visant à faire vivre l’imaginaire rhénan. Elle accompagne ainsi le Centre de Création Rhénan, une structure de production théâtrale d’envergure européenne qui repose notamment sur la volonté d’intégrer le dialecte alsacien et la langue allemande au cœur des projets.

Les actions de la Région s’inscrivent aujourd’hui dans un objectif beaucoup plus vaste : faire du Grand Est la première région multilingue de France. Aussi, la Région et l’Académie de Reims ont noué un partenariat pour la promotion du plurilinguisme et le développement de la langue allemande sur le territoire champardennais. En Lorraine, les travaux en cours devraient aboutir prochainement à l’élaboration d’une convention opérationnelle déclinée selon les départements.

2ème Prix du livre Grand Est : les lauréats

La Région Grand Est a lancé en 2018 le Prix du Livre Grand Est, un prix dédié à l’illustration favorisant la reconnaissance et la promotion des talents régionaux. Pour cette deuxième édition, 70 auteurs, illustrateurs et éditeurs du Grand Est ont participé. Le jury, composé de six membres et présidé par Olivier Guez, journaliste et écrivain, s’est réuni en septembre dernier et a sélectionné trois lauréats ainsi que trois coups de cœur. Le palmarès a été dévoilé mercredi 27 janvier, lors de la cérémonie des vœux aux acteurs culturels.

  • Les trois lauréats du Prix du Livre Grand Est 2020 sont :

Dans la catégorie « Illustration : BD – roman graphique »

  • Jim Curious de Matthias Picard, aux Editions 2024 (67). La bande-dessinée « Jim Curious, voyage à travers la jungle » fait suite à un premier ouvrage «Jim Curious, voyage au cœur de l’océan », paru en 2012. Il s’agit d’une BD en 3D sans texte qui se « lit » avec des lunettes. Matthias Picard est natif de Reims et vit actuellement dans le Sud de la France.

Dans la catégorie « Illustration : album jeunesse »

  • Juste un fraisier d’Amandine Laprun, chez Actes Sud Junior. Le livre est un album cartonné dont l’action se déroule dans un jardin et dont les protagonistes sont dessinés grandeur nature. Il a séduit le jury par son côté « rétro ». L’auteure habite à Niederbronn-les-Bains (67).

Dans la catégorie « Livres d’artistes, livres d’art et livres objets »

  • Matriochka de Fanette Mellier, aux Editions du livre (67). Matriochka est un livre miniature, sans texte. Chacune des 16 pages présente une poupée russe, de plus en plus petite, avec des détails d’impression d’une grande finesse, dont une partie dorée à chaud.

Les trois coups de cœur de cette édition 2020 sont :

  • Le grand serpent d’Adrien Parlange (57), chez Albin Michel Jeunesse ;
  • Kiki en promenade de Marie Mirgaine (67), aux Editions les fourmis rouges ;
  • Je veux un super pouvoir d’Emilie Vast (51), chez MeMo

La Région Grand Est s’engage tout au long de l’année en faveur de la création littéraire et artistique en lien avec tous les acteurs de la chaîne du livre. Dans la continuation de sa première édition, le Prix du livre Grand Est vise à poursuivre ces objectifs et à valoriser les acteurs régionaux des arts graphiques et visuels ; un soutien crucial en cette période de crise qui affecte tout particulièrement le monde culturel.

Retrouvez la cérémonie des vœux aux acteurs culturels

Soutenez les librairies indépendantes du Grand Est !

Romans, nouvelles, œuvres classiques, contes et légendes ou encore bandes dessinées, évadez-vous en commandant vos livres et soutenez les librairies indépendantes du Grand Est !

Commandez vos livres auprès de votre librairie préférée

Trouver une librairie indépendante près de chez vous

Quelques idées lecture :

  • 32 Livres Invisibles, hors-série spécial de Livr’Est publié par la CIL à destination du grand public dans lequel 32 éditeurs du Grand Est ont sélectionné un titre « coup de cœur » parmi leurs parutions de janvier à juin 2020. Les éditeurs, accompagnés de leurs auteurs, sont ensuite invités à promouvoir ces ouvrages au sein des bibliothèques et médiathèques du territoire.
  • Le livre lauréat du Prix Horizon L’appartement du dessous, de Florence Herrlemann et les 4 autres romans en lice. Ce prix est décerné tous les deux ans à un auteur pour son 2ème roman, dans le cadre d’un festival organisé par la ville belge de Marche en Famenne, dont la Région Grand Est est partenaire. Plus de 2 200 lecteurs (dont 250 citoyens du Grand Est, et parmi eux 30 agents), répartis au sein de 270 comités ont été invités à voter en ligne.Pour tout savoir sur le Prix Horizon
  • Découvrir les derniers livres d’auteurs et d’éditeurs de la région, dans le magazine Livr’Est 7

A écouter…

Retrouvez des extraits, lus par des comédiens, de livres d’éditeurs régionaux qui devaient être présents sur le stand Grand Est en mars 2020 au salon Livre Paris.

En savoir plus sur la chaîne du livre en Grand Est

Un programme en faveur des arts urbains

La crise sanitaire a brutalement mis à l’arrêt la quasi-totalité des activités culturelles et artistiques en Grand Est. Parmi elles, la filière des arts visuels et en particulier le street-art, ont été touchés de plein fouet par les conséquences économiques de la crise, constatant une baisse critique des commandes artistiques.

Consciente de la situation tendue des artistes du territoire, la Région souhaite fédérer les acteurs du Grand Est autour d’une dynamique de soutien et de solidarité aux arts visuels. Ainsi, un programme de commandes artistiques va être déployé, auquel la Région consacrera 200 000 euros. Il reposera sur une association Région – Villes – Partenaires privés tels qu’Action Logement, et répondra notamment à des questions sociétales et environnementales. La Région viendra en soutien des communes et/ou des organismes bailleurs sociaux qui développent des projets d’arts urbains pour l’espace public.

Les premières étapes du programme viseront en priorité les artistes ou les collectifs du territoire. Il permettra la mise en contact directe des publics et de la création contemporaine, par une opportunité d’investir et de valoriser de nouveaux espaces, de nouveaux lieux, de nouvelles modalités de médiation artistique.

La synergie Région – Villes – Partenaires privés favorisera un financement croisé expérimental où, à 1 euro engagé par la Région, 1 euro sera débloqué par une ville et 2 euros par un partenaire privé.

  • Ce programme ambitieux et novateur répond à plusieurs objectifs :
    Venir en aide à un secteur touché par la crise et souvent oublié des dispositifs de soutien et des fonds d’aide d’urgence ;
  • Mêler le talent d’artistes locaux et régionaux à celui de plasticiens confirmés, qui seront choisis via un appel à projets ;
  • Accompagner la professionnalisation et la structuration du secteur ;
  • Retravailler un lien social de proximité tout en visant un rayonnement régional, national, transfrontalier voire international ;
  • Développer une démarche qui permette une levée de fonds en provenance de partenaires publics et privés, dont les bailleurs sociaux ;
  • Prendre en compte la dimension environnementale en travaillant à partir d’un parc de façades de bâtiments en processus de rénovation énergétique.

Une ouverture de ce programme d’envergure sera considérée au-delà des artistes de street art.

Télécharger le dossier de presse de la Commission permanente du 9 octobre 2020

La Région vous ouvre ses portes !

Anciens bâtiments d’abbaye ou de séminaire, hôtel particulier, venez découvrir l’architecture et l’histoire des bâtiments qui accueillent vos services régionaux à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les 19 et 20 septembre, la Région Grand Est vous ouvre en effet ses portes à Metz et Nancy.

Les visites guidées se feront sur réservation de 14h à 18h durant tout le week-end auprès du Service régional de l’inventaire à cette adresse : .

Visite en groupe de 10 personnes (dont le guide) sur réservation (durée de 30 à 45 minutes). Masque obligatoire.
Départs :
– Toutes les 30 minutes pour l’hôtel Ferraris à Nancy. Télécharger la présentation du site
– Toutes les heures pour l’Hôtel de Région à Metz. Vous pourrez notamment découvrir l’exposition photo de Nicolas Muller, alias L’Impala Photographie Tous les héros ne portent pas de cape rendant hommage à la communauté hospitalière de Metz, Hayange et Thionville. Télécharger la présentation du site

Informations ou réservation :

En savoir plus sur le travail du Service régional de l’inventaire et les richesses patrimoniales en Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine

Découvrez l’Hôtel de Région de Châlons-en-Champagne 

Nous vous proposons également une visite virtuelle de l’Hôtel de Région de Châlons-en-Champagne, sur notre page Facebook, samedi 19 septembre à 15h.

Découvrir en famille la Neustadt de Strasbourg

Le Grand Est célèbre l’année de Gaulle

L’année 2020 marque un triple anniversaire de la mémoire gaullienne : le 130ème anniversaire de la naissance de Charles de Gaulle, le 80ème anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 et le 50ème anniversaire de la mort du Général. Dans ce cadre, la Région Grand Est, en partenariat avec la Fondation Charles de Gaulle a réalisé une exposition qu’elle met à disposition des communes, établissements scolaires, centres socio-culturels, bibliothèques, etc. Concrètement 14 jeux d’affiches sont disponibles sur l’ensemble des sites de la Région : Siège à Strasbourg, Hôtels de Région à Châlons-en-Champagne et à Metz, et dans les 12 maisons de Région.

Télécharger l’exposition

Cet été, plongez dans les livres !

Durant l’été 2020, les centres de ressources du Grand Est (CIL, Lile et Interbibly) en collaboration avec la DRAC Grand Est et la Région ont coordonné plusieurs opérations pour soutenir et valoriser les parutions des professionnels du livre du territoire impactés par la crise sanitaire :

Les livres confi’s

Les Livres confi’s sont une série de courtes vidéos proposée par Interbibly dans lesquelles le grand public est amené à découvrir 32 auteurs et leurs ouvrages parus pendant le confinement. L’objectif est de soutenir et valoriser les livres des auteurs de la région directement impactés dès ce premier semestre. Tous les genres et tous les formats sont représentés.

 

Les livres invisibles

Les Livres Invisibles est un hors-série spécial de Livr’Est publié par la CIL à destination du grand public dans lequel 32 éditeurs du Grand Est ont sélectionné un titre « coup de cœur » parmi leurs parutions de janvier à juin 2020. Les éditeurs, accompagnés de leurs auteurs, sont ensuite invités à promouvoir ces ouvrages au sein des bibliothèques et médiathèques du territoire.

La Fabrique du Livre Jeunesse

Un autre dispositif s’inscrit dans le cadre de « L’Eté culturel et apprenant » : La Fabrique du Livre Jeunesse coordonné par Interbibly.
A partir du 15 juillet et jusqu’au mois de septembre, 20 bibliothèques de 20 communes différentes accueillent des micros-résidences (4 à 5 jours) d’auteurs et d’illustrateurs de livre jeunesse. Ces animations à destination du jeune public ont pour objectif de favoriser la rencontre avec les auteurs au sein des librairies de proximité et en interaction avec des centres aérés, des colonies de vacances apprenantes, des centres de loisirs, des écoles ouvertes, des musées, des archives….

Est’ivales – Un été spectaculaire proche de chez vous

Durant tout l’été, la Région Grand Est vous invite à sortir à découvrir les Est’ivales du 19 juillet au 30 août.

Une programmation exceptionnelle mêlant spectacles vivants, séances de cinéma en plein air, concerts et animations de rues vous attend dans des lieux culturels et patrimoniaux du Grand Est proches de chez vous.

En partenariat avec la Drac et la Fevis.

Retrouvez sur la carte les évènements proches de chez vous

 

Programmation du mois d’août (pdf, 1,5 Mo) 

Réservation obligatoire pour les représentations dans les lieux suivants :

Pour les lieux ci-dessous, réservation par mail :

  • 16/08 au Moulin de Hundsbach
  • 19/08 au Château Varenne à Haironville
  • 22/08 à l’Abbaye de Chéhéry
  • 22/08 au Château de Braux Sainte Cohière
  • 23/08 au Château de Vitry-la-Ville
  • 25/08 à l’Espace Gérard Philipe de Saint-André-Les Vergers
  • 29/08 au Château de Cons-La-Grandville
  • 29/08 au Carreau de la Mine de Neuves Maisons
  • 30/08 au Château de Pange

« Ma Région Demain » ou comment dessiner ensemble l’avenir du Grand Est !

Préparer l’avenir ensemble : tel est l’objectif de la démarche de participation citoyenne « Ma Région Demain » lancée par la Région Grand Est. Le but de l’initiative ? Inviter chaque citoyen du Grand Est à imaginer l’avenir et à réfléchir aux politiques publiques, face aux bouleversements sociaux, économiques, environnementaux et sociétaux engendrés par la crise du COVID-19.

Faire part de ses idées et de ses attentes, exprimer son avis, souligner les priorités, ce qui doit changer, évoluer, mais aussi ce qui est positif… voici l’esprit de cette démarche qui se veut ouverte et constructive.

Les contributions des citoyens seront recueillies au moyen :

  • d’un questionnaire dénommé « La crise et vous »
  • d’une boîte à idées « Ma Région Demain », tournée vers l’avenir, pour identifier les sujets importants, les priorités, faire des suggestions, voter pour les projets et idées les plus pertinents.

La Région Grand Est s’engage dans cette démarche à écouter, à analyser et à aller plus loin avec les habitants du Grand Est :
– en recueillant, en synthétisant et en partageant les retours du questionnaire « La crise et vous »,
– en identifiant les idées phares proposées pour chaque thématique de la boîte à idées et en les soumettant au débat,
– en répondant aux idées les plus plébiscitées sur la plateforme.

La consultation est ouverte jusqu’au 30 septembre 2020

Participer

Le Grand Est célèbre l’année De Gaulle

L’année 2020 marque un triple anniversaire de la mémoire gaullienne : c’est le 130ème anniversaire de la naissance de Charles de Gaulle, le 80ème anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 et le 50ème anniversaire de la disparition du Général.

La Région Grand Est a signé une convention de partenariat avec la Fondation Charles de Gaulle portant sur le cofinancement de nombreux projets qui animeront le territoire tout au long de l’année 2020.

De Gaulle à travers les livres, le théâtre, les expositions

Parmi les projets, une série télévisée, retraçant 30 ans de vie publique de Charles de Gaulle, sera diffusée sur France Télévisions en novembre 2020. Le tournage, soutenu par la Région Grand Est à hauteur de 175 000 €, s’est déroulé notamment à Nancy, Épernay et Reims.

Deux ouvrages, soutenus par la Région, de Frédérique Neau-Dufour, historienne, spécialiste du Général de Gaulle, paraîtront en 2020 : Charles de Gaulle, homme du Grand Est (éditions de la Nuée Bleue) et Lettres de condoléances pour la mort de Charles de Gaulle.
Un autre projet éditorial est en préparation aux éditions Macha. Il valorisera la diplomatie culinaire à la française en reprenant les menus proposés lors des réceptions privées et officielles données par le Général de Gaulle.

Adapté d’un chapitre des Antimémoires d’André Malraux – Les chênes qu’on abat, la Compagnie du premier acte met en scène l’ultime rencontre entre le général de Gaulle et André Malraux, peu avant la mort du Général à travers la pièce de théâtre « Le Crépuscule ». Le 11 décembre 1969, André Malraux retrouve le général de Gaulle, au crépuscule de sa vie, dans la solitude de sa demeure à Colombey-les-Deux-Églises. La pièce a été présentée, grâce au soutien de la Région Grand Est, au festival d’Avignon en 2019 et sera également à l’affiche de nombreuses scènes nationales et régionales en 2020.

Enfin, fin avril – début mai 2020, la Région mettra à disposition des 5152 maires du Grand Est un kit d’exposition afin de permettre au grand public de s’approprier les moments forts de la vie du Général de Gaulle.

Des parcours pédagogiques pour découvrir de Gaulle

La Région Grand Est souhaite développer un volet pédagogique dédié spécifiquement au général de Gaulle. En partenariat avec la Fondation Charles de Gaulle, la Région proposera et financera des parcours d’accompagnement pédagogique pour six lycées du Grand Est, répartis sur tout le territoire. Un appel à projet et à candidature sera lancé, pour un accompagnement des lycées pendant l’année scolaire 2020/2021 et une mise en valeur lors d’un événement de restitution de ces travaux en clôture de l’année De Gaulle début 2021.

En partenariat avec l’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus (UNADIF), la Région mettra à disposition des équipes enseignantes et leurs élèves le kit pédagogique édité par l’UNADIF pour la promotion du Concours national de la résistance et de la déportation et sa diffusion.

Le Conseil régional des Jeunes du Grand Est sera également impliqué lors d’un déplacement le 20 juin 2020 à Verdun, en écho à l’appel du 18 juin. Ce déplacement sera l’occasion de se rendre au fort de Douaumont où, le 2 mars 1916, le jeune capitaine Charles de Gaulle a été capturé par les Allemands. Une journée spécifique autour du devoir de mémoire sera proposée aux jeunes à travers une conférence, des visites spécifiques et un temps de travail en commun. La séquence sera animée par le Centre mondial de la Paix de Verdun.

Création d’un prix « Anne de Gaulle »

En partenariat avec la Fondation Anne de Gaulle (fille trisomique de Charles et Yvonne de Gaulle), la Région Grand Est créera un prix en faveur des jeunes handicapés. Ce prix récompensera la lutte contre les discriminations liées au handicap. Doté de 50 000 €, le « Prix Anne de Gaulle pour l’intégration des jeunes en situation de handicap » viendra récompenser l’initiative d’une association ou d’une entreprise qui, par ses actions, promeut une démarche d’inclusion et d’insertion remarquable et innovante.

D’autres projets complèteront ces évènements phares.

Consulter le dossier de presse

Made with Visme Infographic Maker

Renaissance du site verrier de Meisenthal : la Région soutient les projets des territoires ruraux

Avec un engagement total de 3 millions d’euros, la Région soutient le projet de réhabilitation du site verrier de Meisenthal qui favorise le rayonnement du Grand Est.

Ce projet contribue, à son échelle, à l’attractivité du territoire sur les plans économique, touristique et culturel.

Région d’exception en matière d’arts verriers, le Grand Est est également une référence en termes de formation et de transmission des savoir-faire, avec plus de 1 000 personnes formées chaque année dans les 50 lycées, CFA et écoles dédiées aux métiers d’art.

Journées Européennes du Patrimoine : les sites de la Région vous ouvrent leurs portes

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019, la Région Grand Est ouvre ses bâtiments au public, à Strasbourg, Metz, Châlons-en-Champagne, Nancy, Troyes et Chaumont, ainsi que sur quelques sites délocalisés.

Le thème retenu pour cette 36ème édition est « Arts et Divertissements ».

Programme des Journées Européennes du Patrimoine

A Metz

A l’Hôtel de Région

L’Hôtel de Région, ancienne abbaye Saint-Clément, sera ouvert au public pour des visites libres et des visites guidées les samedi 21 et dimanche 22 septembre, de 14h à 18h.
A découvrir :

  • le samedi, de 16h à 20h : l’atelier musical organisé par l’INECC Mission Voix Lorraine
  • les samedi et dimanche, de 14h à 18h et du lundi au vendredi jusqu’au 18 octobre : l’exposition « Une carrière en costumes – Ah je ris de me voir si belle en ce miroir… », proposée par la Région Grand Est, en partenariat avec le Cercle lyrique de Metz et en lien avec Opéra-Monde du Centre Pompidou-Metz. Cette exposition présente une vingtaine de costumes féminins d’opéras, tous portés par la soprano d’origine nancéienne Christiane Stutzmann. Une collection unique, restaurée par Philippe Bauret.

A Nancy

Hôtel Ferraris (siège du service régional de l’Inventaire général)

L’Hôtel Ferraris sera ouvert au public les samedi 21 et dimanche 22 septembre de 14h à 18h :

  • exposition « L’oeuvre de Boffrand à Nancy », oeuvre attribuée à l’architecte Germain Boffrand (1667-1754)
  • visite de trois hôtels particuliers dans le quartier du Bourget (départ depuis la cour de l’hôtel Ferraris toutes les heures, durée : une heure). Visite guidée conçue comme une « leçon d’architecture ».

En savoir plus sur www.patrimoinesethistoire.grandest.fr

A Strasbourg

Siège du Conseil Régional

Le siège du Conseil Régional sera ouvert au public les samedi 21 et dimanche 22 septembre, de 14h à 17h.

Exposition photographique rétrospective Respect mutuel, coopération gagnant-gagnant, stabilité à long terme : 55 ans de relations sino-françaises, qui met en lumière les liens d’amitié et de partenariat qui unissent la Région et la Province du Sichuan.

Palais du Rhin

Le Palais du Rhin, ancien palais impérial construit à partir de 1883 par l’architecte berlinois Hermann Eggert, constitue un des édifices majeurs de la Neustadt de Strasbourg qui a été labellisée au titre du Patrimoine mondial de l’Humanité (2017). Il abrite aujourd’hui une institution européenne, la Commission centrale de la Navigation sur le Rhin, la Direction régionale des Affaires Culturelles du Grand Est, ainsi que l’Inventaire général du patrimoine culturel site d’Alsace.
Durant les Journées européennes du patrimoine, le bâtiment sera ouvert, des visites et des activités seront proposées par le personnel des trois institutions.
Atelier « Commissaire d’un jour », le dimanche à 14h et à 15h : le service de l’Inventaire propose un atelier ludique pour les familles où il s’agira de créer une exposition à partir des photos de l’Inventaire. Sur inscription auprès de

A Châlons-en-Champagne

Hôtel de Région et bâtiment Péguy

L’Hôtel de Région, ancien grand séminaire du diocèse de Châlons, et le bâtiment Péguy, ancien petit séminaire, seront ouverts au public les samedi 21 septembre de 14h à 19h et dimanche 22 septembre, de 14h à 18h.

  • Des visites guidées d’environ 45 min seront proposées de 14h à 17h.
  • Une activité pour les enfants autour du thème du patrimoine sera proposée le samedi de 15h à 16h.
  • Un spectacle de la 32ème promotion du Centre national des arts du cirque, en partie accompagné par l’association des amis des orgues, sera présenté le samedi à partir de 17h.
  • Un concert d’orgue de l’association des amis des orgues sera donné le dimanche à 17h.
  • Une exposition « les cirques stables du Grand Est » sera proposée les samedi et dimanche, de 14h à 18h.

A Troyes

Hôtel Marisy

L’Hôtel Marisy sera ouvert au public, pour des visites guidées et des visites libres, le dimanche 22 septembre, de 9h à 12h et de 13h à 17h. Les compétences de la Région Grand Est seront mises en avant sous forme de mini-interventions, expositions et vidéos.

  • La démonstration de restauration d’un fauteuil Voltaire, en garniture traditionnelle, sera proposée par Sandra Moulin, tapissière, le dimanche, de 9h à 12h et de 13h à 17h.
  • Une présentation de costumes Renaissance sera faite le dimanche, de 9h à 12h et de 13h à 17h.
  • Une partie de l’exposition « De l’abbaye à la vigne, l’héritage cistercien » sera présentée le dimanche, de 9h à 12h et de 13h à 17h.

A Chaumont

Maison de la Région

La Maison de la Région de Chaumont ouvrira ses portes le samedi 21 septembre, de 9h à 12h et de 13h à 17h.

  • Des animations de rue – spectacle de clowns de la Maison de Courcelles seront présentées devant la Maison de la Région, le samedi 21 septembre, de 9h à 12h et de 13h à 17h.

 

D’autres manifestations seront organisées, par le service Inventaire et Patrimoines, sur le territoire :

  • A Nancy : Site de Bergeret, visites guidées le samedi et le dimanche, toutes les heures, de 9h00 à 17h00, sur réservation (opération menée par l’Université de Lorraine, en partenariat avec l’Inventaire général).
  • A Metz : au lycée Fabert, visite guidée de la chapelle de l’ancien orphelinat Sainte-Constance, le dimanche 22 septembre à 14h30.
  • A Saint-Clément : après-midi de découverte « autour des décors peints » de l’église ouverte le samedi de 14h30 à 18h, visite guidée à 14h30 et conférences à 17h et 17h30 (opération menée par les associations locales avec le soutien du Comité d’histoire régional et du palais des ducs de Lorraine-Musée lorrain).
  • A Fénétrange : visite guidée du bâtiment et de l’exposition de photographies au pensionnat de la Divine Providence, samedi et dimanche à 10h30, 14h et 16h30 (inscription close).
  • A Mandray : visite guidées de la scierie hydraulique et présentation du chantier de charpenterie et des futurs aménagements du site, samedi de 14h30 à 16h30.
  • A Chaumont : des promenades en car à travers la ville seront proposées, le samedi 21 septembre, de 9h30 à 11h et de 14h à 15h30.
    A Joinville : visite commentée du faubourg du Valleroy : le dimanche à 15h.
  • A Ville-sous-la-Ferté : exposition « De l’abbaye à la vigne, l’héritage cistercien » à l’abbaye de Clairvaux : les samedi et dimanche de 10h à 19h.

A Strasbourg 

 

 

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile