« Ma Région Demain » ou comment dessiner ensemble l’avenir du Grand Est !

Préparer l’avenir ensemble : tel est l’objectif de la démarche de participation citoyenne « Ma Région Demain » lancée par la Région Grand Est. Le but de l’initiative ? Inviter chaque citoyen du Grand Est à imaginer l’avenir et à réfléchir aux politiques publiques, face aux bouleversements sociaux, économiques, environnementaux et sociétaux engendrés par la crise du COVID-19.

Faire part de ses idées et de ses attentes, exprimer son avis, souligner les priorités, ce qui doit changer, évoluer, mais aussi ce qui est positif… voici l’esprit de cette démarche qui se veut ouverte et constructive.

Les contributions des citoyens seront recueillies au moyen :

  • d’un questionnaire dénommé « La crise et vous »
  • d’une boîte à idées « Ma Région Demain », tournée vers l’avenir, pour identifier les sujets importants, les priorités, faire des suggestions, voter pour les projets et idées les plus pertinents.

La Région Grand Est s’engage dans cette démarche à écouter, à analyser et à aller plus loin avec les habitants du Grand Est :
– en recueillant, en synthétisant et en partageant les retours du questionnaire « La crise et vous »,
– en identifiant les idées phares proposées pour chaque thématique de la boîte à idées et en les soumettant au débat,
– en répondant aux idées les plus plébiscitées sur la plateforme.

La consultation est ouverte jusqu’au 30 septembre 2020

Participer

Barrière-Covid19, une plateforme inédite de mise en relation de fabricants

Initiative de la Région Grand Est en collaboration avec la Préfecture de Région et la CCI Grand Est, la plateforme barriere-covid19.fr vise à :

  • permettre à toutes les entreprises régionales (TPE / PME / artisans / commerçants / industrie) de se fournir en équipement de protection individuel (EPI) à usage non-sanitaire afin qu’elles puissent reprendre leur activité dans les meilleures conditions de sécurité pour leurs salariés ;
  • permettre aux fabricants d’équipement de protection individuel du Grand Est de vendre leur production aux entreprises régionales, contribuant ainsi au soutien de l’économie locale en circuit-court.

Barriere-covid19.fr permet de répondre tant aux besoins des petites entreprises et des artisans (faibles volumes d’équipements), qu’aux besoins de plus grandes entreprises (besoins importants en EPI).

Les entreprises achètent directement en ligne et se font livrer les produits dans leurs locaux (livraison opérée par La Poste).

Barriere-covid19.fr ne propose que des produits à usage non sanitaire.

Pour les équipements à usage sanitaire destinés aux professionnels de santé, l’ARS Grand Est a lancé une initiative en ligne.

Contact :

Agir contre les violences intrafamiliales

La Région Grand Est, engagée pour l’égalité femmes-hommes, fait de la lutte contre toutes les formes de violences l’une de ses priorités. Ceci, notamment en cette période de confinement durant laquelle les femmes et les enfants sont fortement impactées.

Le 5 avril 2020, le secrétaire général des Nations Unies a ainsi appelé « tous les gouvernements à prendre des mesures de prévention de la violence contre les femmes et à prévoir des recours pour les victimes dans le cadre de leur plan d’action national face au Covid-19».

Victimes et/ou témoins de violences :

  • Composez le 17 (accessible 24h/24, 7j/7)
  • Ou contactez par SMS le 114 (accessible gratuitement 24h/24, 7j/7)
  • Pour fuir et rejoindre un hébergement d’urgence, appelez le 115
  • Pour signaler une situation ou une suspicion de violences sur mineurs, composez le 119
  • S’il vous est impossible de vous isoler et/ou de contacter ces numéros, rendez-vous dans une pharmacie qui alertera tout de suite les forces de l’ordre. Si le conjoint violent est présent, prononcez le code « Masque 19 » devant le pharmacien.
  • Pour une écoute et des informations (médicales, psychologiques, juridiques, etc.) :
    Composez le 3919 (accessible du lundi au dimanche de 9h à 19h) ou prenez contact avec l’un des 13 Centres d’information sur les Droits des Femmes et des Familles du Grand Est ou rendez vous sur : arretonslesviolences.gouv.fr

Un service d’écoute dédié aux auteurs de violences conjugales est également accessible au 08 019 019 11 (7j/7 de 9h à 19h)

Tous ces numéros et contacts sont anonymes et gratuits

Covid-19, le Grand Est prépare le « Jour d’Après »

La Région Grand Est est confrontée depuis de longues semaines à la crise sanitaire sans précédent de Covid-19. Si le confinement général, déclaré en France le 17 mars dernier sur l’ensemble du territoire, est nécessaire pour endiguer la propagation du virus et protéger la population, il affecte lourdement son activité économique et industrielle.

Préparer le dé-confinement dans le respect des règles sanitaires s’impose. C’est la raison pour laquelle la Collectivité Territoriale se donne les moyens de proposer des solutions adaptées et responsables, en liaison avec deux partenaires : la Banque des Territoires et le Crédit Mutuel Alliance Fédérale.

Anticiper et créer les meilleures conditions pour faire du Grand Est la terre de la reprise économique et du lien social

Dans la continuité des mesures d’urgence prises dès le début de la crise pour accompagner les acteurs économiques, la Région Grand Est a initié une dynamique pour permettre une large diffusion de tests sérologiques du Covid-19 et faciliter ainsi une reprise progressive mais consolidée des activités économiques, sociales et humaines. L’enjeu de cette démarche va permettre de tester massivement notre population préalable à une reprise de l’activité. C’est la raison pour laquelle, elle lance aujourd’hui avec ses deux partenaires une Société d’Economie Mixte Locale (SEML), « Dynamise ».

L’objectif est de se doter d’un outil souple et performant qui permette de sécuriser l’accès à un volume de tests suffisant pour satisfaire les besoins de la population, sur tous les territoires du Grand Est. Pour permettre à la SEML d’initier ces approvisionnements, des apports en compte courant d’associés* , par la Région Grand Est et la Banque des Territoires, ainsi qu’un financement bancaire du Crédit Mutuel, seront réalisés.

Cette société aura pour mission l’achat de matériels destinés à répondre à la crise sanitaire, et notamment de kits de tests sanguins Covid-19, prioritairement auprès de fournisseurs régionaux. Plus précisément, elle favorisera l’achat en gros puis la revente et la redistribution des kits en région (acteurs publics et privés).

Face aux tensions internationales sur les marchés et à la spéculation qui sévit sur ces produits, la Région et ses partenaires souhaitent garantir l’achat de tests à des prix raisonnables. La Région, actionnaire principal de la SEML, assurera son fonctionnement à travers une équipe dédiée et veillera à la bonne répartition des kits sérologiques.

Dynamise aura pour mission de privilégier et d’encourager la production locale de solutions et de matériels, tout en répondant à l’objectif de « pacte de relocalisation » souhaité pour l’économie régionale, en vue de réduire la dépendance et de créer des filières d’emplois nouveaux et nécessaires pour le Grand Est.

Un apport en compte courant d’associés de 5 millions d’euros de la Région Grand Est et de 5 millions d’euros de la Banque des Territoires, un financement bancaire du groupe Crédit Mutuel.

Consulter de le Dossier de presse

Livraison de 5 millions de masques dans le Grand Est

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, la Région Grand Est a commandé 5 millions de masques à l’étranger. Ces masques arrivent cette semaine en Grand Est en 3 étapes. Coordonnée par la Région et financée grâce aux fonds européens, cette opération devrait permettre d’équiper très rapidement les personnels soignants en contact direct avec les habitants du Grand Est. Elle illustre la solidarité territoriale et la mobilisation de toutes les collectivités pour lutter contre le virus.

Des masques pour les structures médico-sociales

2 millions de masques ont été réceptionnés le mardi 31 mars en début de nuit à l’EuroAirport Bâle-Mulhouse-Fribourg, qui vont bénéficier en priorité aux structures médico-sociales (EHPAD, structures d’accueil de personnes handicapées, associations d’aide à domicile, foyers, etc.). Les Conseils départementaux, notamment responsables de l’aide à l’autonomie pour les personnes âgées, assureront la livraison de ces masques auprès des structures préalablement identifiées par les Départements.

3 millions de masques pour les professionnels de santé libéraux

2 millions de masques seront réceptionnés le 3 avril et seront destinés aux professionnels de santé libéraux. A cette livraison s’ajoutera 1 autre million de masques qui arrivera également dans les prochains jours.

Ces masques seront ensuite acheminés vers les réseaux de répartiteurs pharmaceutiques du territoire, qui les distribueront dès que possible aux personnels soignants et aux professionnels de santé libéraux exposés au COVID-19, en lien avec les Unions Régionales des Professionnels de santé (URPS).

« La livraison de ces 5 millions de masques, bientôt renforcée par ceux qui ont été commandés à nos entreprises locales, permettra de soulager temporairement nos personnels soignants, mais n’oublions pas notre objectif : 1 million de masques par semaine !

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons être solidaires de ces personnes quotidiennement exposées au virus et tout mettre en oeuvre, ensemble, pour vaincre cette guerre. Et on ne le répétera jamais assez, #RestezChezVous« , souligne Jean Rottner.

Covid-19 : aide exceptionnelle aux élèves infirmiers et élèves aides-soignants mobilisés

Face à la situation d’urgence sanitaire dans le Grand Est, la Région Grand Est et l’Agence Régionale de Santé Grand Est ont décidé d’apporter une aide exceptionnelle aux élèves infirmiers et élèves aides-soignants mobilisés aux côtés des professionnels de santé. En accord avec le Ministère du Travail, 11 millions d’euros sont débloqués à partir du 26 mars 2020 via des fonds du plan d’investissements dans les compétences (PIC).

L’aide est mise en place à partir du 26 mars 2020* jusqu’à la fin de la période de crise sanitaire. Les périodes de stage qui se sont déroulées avant le 26 mars* ne sont pas prises en compte.
*19 mars pour le Haut Rhin

Tenant compte des indemnités de stages et d’une modulation en fonction de l’année d’études, le montant de l’aide exceptionnelle pour l’étudiant en soins infirmiers sera de :

  • 1ère année : 1 312 € par mois (dont 112 € d’indemnités de stage)
  • 2ème année : 1 352 € par mois (dont 152 € d’indemnités de stage)
  • 3ème année : 1 500 € par mois (dont 200 € d’indemnités de stage)

Si le renfort en stage a duré moins d’un mois, l’aide sera calculée au prorata par semaine complète soit 35 h de travail.

Le montant total de l’aide exceptionnelle pour l’élève aide-soignant sera de 1 000 € par mois.
Si le renfort en stage a duré moins d’un mois, l’aide sera calculée à raison de 250 € par semaine complète soit 35 h de travail.

* Seule la convention de stage validée fera foi pour la valorisation de l’indemnisation.

Validation de stage

  • Les apprenants qui sont déjà en stage validé par leur Institut de formation et l’ARS n’ont pas de démarche à faire.
  • Les apprenants qui ne sont pas encore en stage sont invités à se porter volontaire sur la plateforme de volontariat suivante pour valider la mise en stage.

Plateforme de volontariat

 

FAQ – les réponses à vos questions

Pour toute information complémentaire : et

Opération Masques : le Grand Est a besoin de vous !

Dans le contexte inédit actuel qui touche la France depuis plusieurs semaines et notamment le Grand Est, Jean Rottner appelle à une solidarité collective et massive et lance l’opération « masques ».

Merci à la mobilisation collective

Jean Rottner remercie toutes les personnes qui ont déjà commencé à se mobiliser sur les réseaux sociaux pour collecter des masques. A ce jour 350 000 masques FFP2 ont pu être trouvés. Ils seront disponibles via les réseaux de pharmacies et destinés aux professionnels de santé des territoires prioritaires (Haut-Rhin, Bas-Rhin, Vosges et Meurthe-et-Moselle).

Produire 500 000 masques en Grand Est

Toutefois, il manque encore des masques. Avec l’aide des entreprises du Grand Est, des partenaires économiques et de la filière textile, nous allons lancer la production de masques localement, en Alsace, en Moselle, dans les Vosges et dans l’Aube. L’objectif est de produire 500 000 masques par semaine.

Une commande de 5 Millions de masques en Asie

Enfin, la Région Grand Est passe commande de plus de 5 millions de masques auprès de chaînes de productions étrangères, à destination de tous les professionnels exposés, les personnels soignants, ceux qui s’occupent des personnes âgées, des policiers, des pompiers …

Aujourd’hui, « nous sommes en guerre ». Une guerre qu’il nous faut gagner ensemble, avec combattivité, solidarité et surtout #RestezChezVous. », s’est exprimé Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

 

 

Covid-19 : la Région Grand Est apporte des solutions concrètes pour les entreprises

« Parce que la santé économique des entreprises du Grand Est est au cœur des préoccupations de la Région, nous avons décidé de mettre en place des dispositifs d’accompagnement qui leur permettront de faire face à la crise actuelle et de construire l’avenir », s’est exprimé Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 s’est propagée depuis la Chine. Les pouvoirs publics se mobilisent pour accompagner les entreprisesde toute taille et les travailleurs indépendants.

 

Besoin de financer votre trésorerie ?
Besoin de financer l’inactivité de vos salariés ?
Besoin de reporter vos paiements pour vos impôts et cotisations sociales ?

Présentation des mesures exceptionnelles pour les entreprises


Covid 19 : maintien des bourses aux étudiants du secteur sanitaire et social

En dépit des fermetures d’établissements liées au coronavirus Covid-19, la Région tient à rassurer les nombreux étudiants en formation sanitaire et sociale qui comptent sur le soutien financier de la Région pour subvenir à leurs besoins quotidiens.
Pour les quelque 5 000 étudiants concernés, l’aide régionale s’élève à 1,3 million d’euros par mois soit
environ 14 millions d’euros par an.

Les étudiants du secteur sanitaire et social sont invités à respecter et faire respecter de la manière la plus stricte, les préconisations du gouvernement pour enrayer la propagation du virus.

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, invite ces futurs professionnels de santé et du social à participer à l’effort collectif de soutien aux personnels soignants et accompagnants. Dans un esprit de solidarité au monde médical, il les encourage à proposer leurs services lorsque cela est possible.

CORONAVIRUS : Information

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine. La Région vous rappelle les sources officielles d’informations à utiliser et les gestes importants à mettre en pratique.

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Un numéro vert répond également en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux, si vous présentez des signes d’infections respiratoires (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant votre d’une zone à risque il faut contacter le 15.

Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

 

.         Se laver les mains régulièrement.

·         Tousser ou éternuer dans son coude.

·         Utiliser des mouchoirs à usage unique.

·         Porter un masque quand on est malade.

Il est également recommandé d’éviter les poignées de main.

 

Pour connaître le dispositif en région Grand Est, consultez le site internet de l’Agence Régionale de Santé

 

Don de sang : la Région partenaire de l’opération #MissingType

A l’occasion de la nouvelle année, l’Établissement français du sang (EFS) lance du 6 au 18 janvier 2020 la saison 3 de l’opération #MissingType. Cette action offre à tous les Français – marques, personnalités, influenceurs, particuliers – une belle opportunité pour faire du don de sang leur première résolution 2020 !

La Région Grand Est se mobilise aux cotés de l’Établissement Français du Sang pour que les lettres 🅰️🅱️🅾️ ne viennent plus à manquer ! Pour témoigner de son soutien et de son engagement pour la santé, la Région retire les lettres A, B et O, représentant les groupes sanguins, de son logo.

Vous aussi, participez à l’opération #MissingType

Santé : l’accès aux soins pour tous en Grand Est

Alors que la loi ne confère aux Régions que très peu de compétences en la matière, la Région Grand Est fait la différence et s’engage en faveur de la santé publique en y consacrant plus de 110 millions d’euros chaque année. La santé est inscrite dans les priorités du budget primitif 2020 voté en Séance plénière, le 13 décembre 2019.

Faire de la santé et de la désertification médicale en milieu rural l’une des grandes priorités régionales

Afin de permettre à tous les habitants du Grand Est d’accéder à la santé, la Région a décidé de lutter contre la désertification médicale mais aussi de rendre nos territoires attractifs pour les professionnels de santé.
L’action de la Région se déploie ainsi autour de trois axes prioritaires :Infographie santé

  • former les personnels de santé,
  • favoriser l’accès aux soins (soutien aux contrats locaux de santé, aux Maisons de Santé, création de Maisons des Internes, attribution de bourses aux étudiants en médecine générale, etc.),
  • inventer la médecine du futur, notamment en accompagnant des solutions en e-santé.

Pour y parvenir, la Région a décidé de s’engager avec les collectivités locales, l’Etat (à travers l’ARS), les opérateurs territoriaux, les professionnels et les associations d’usagers. La Région souhaite également créer une filière « Silver économie » en faveur du « bien-vieillir » dans le Grand Est et lever les obstacles existants en matière de « santé transfrontalière ».

 

 

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile