Égalité, équilibre et durabilité des territoires

PUBLIÉ LE 10 septembre 2021à 14:13:09 par emi_cro

La Région s’implique pour un développement harmonieux des territoires : conversion de friches, modernisation de petits commerces, réhabilitation de logements, lutte contre le décrochage numérique des étudiants, etc.

Reconversion des friches pour un développement durable des territoires

En développant des projets structurants qui s’inscrivent dans une stratégie d’économie circulaire et de transition écologique, les territoires retrouvent attractivité et compétitivité, tout en consommant mieux et moins d’espace.

Devant cet enjeu que représente la reconversion des friches, la Région accompagne et aide à traiter les friches industrielles, militaires et hospitalières ainsi que les « verrues paysagères » dans leur intégralité : travaux de déconstruction, dépollution, mise en sécurité, aménagement, réhabilitation, reconstruction, etc.

La Région a ainsi attribué une enveloppe de 3,4 millions d’euros pour soutenir les 13 projets de résorption de friches présentés à la Commission permanente du 10 septembre 2021 avec notamment :

  • la redynamisation du site de défense de Châlons-en-Champagne (51)
  • la dépollution des sols de la « zone patrimoniale » de Wesserling (68) en vue de sa réhabilitation en un hôtel patrimonial et en espaces publics
  • la déconstruction d’un ancien bâtiment d’une caserne et l’aménagement d’un parc à Morhange (57)
  • la démolition de sept fermes mitoyennes dégradées dans le cadre d’un aménagement global du cœur du village de Moriville (88)
  • la réhabilitation d’une friche commerciale à Cormicy (51)
  • la reconversion de bâtiments de l’ancien lycée de Droyes (52) en résidence partagée pour séniors autonomes
  • la réhabilitation et le réaménagement de l’ancien Franprix à Romilly-sur-Seine (10)

Lutter contre la fracture numérique des jeunes

En janvier dernier, la Région a lancé un plan d’urgence pour lutter contre le décrochage et la précarité numérique des étudiants du Grand Est. Ce plan prévoit notamment l’aménagement de lieux d’accueil dans les universités et autres espaces de travail sur l’ensemble du territoire, ainsi que des actions pour réduire la fracture numérique chez les jeunes : création de jobs étudiants pour animer des lieux d’accueil, organisation de lieux de travail partagés, achat de matériel informatique, équipement en visioconférences, etc.
En savoir plus

Dans ce cadre, une aide régionale de 2,4 millions d’euros a été votée lors de cette Commission permanente pour contribuer à la création de 58 jobs étudiants et financer près de 70 projets portés par les établissements d’enseignement supérieur et les CROUS du Grand Est, ainsi que les collectivités, notamment en secteur non urbain. De quoi assurer une continuité pédagogique pour les jeunes et leur proposer des espaces de travail adaptés et connectés.

proximitéVotre région proche de vous