Recruter votre premier docteur

Bénéficiaires

  • De l’aide

Les entreprises du territoire : PME, ETI.

  • De l’action

Titulaire d’un doctorat depuis 3 ans maximum (l’année de soutenance est l’année de référence) et ne
bénéficiant d’aucune expérience professionnelle en entreprise.

Projets éligibles

Le projet dans lequel s’inscrit l’embauche du docteur est en cohérence avec les trois enjeux de transition écologique et environnementale, numérique et industrielle.
Le projet de l’entreprise s’inscrit aussi dans les domaines identifiés de la stratégie de spécialisation
intelligente (S3) dont les perspectives de transfert et d’innovation sont avérées (technologies et équipements pour la transition industrielle ; recyclage et fonctionnalisation des matériaux ; biotechnologies médicales ; outils numériques pour la santé ; dispositifs médicaux ; molécules et matériaux biosourcés ; outils et systèmes pour la gestion durable et intelligente des ressources
naturelles ; systèmes énergétiques et leur performance).
L’entreprise justifiera de la plus-value de l’embauche d’un docteur en termes de compétences,
d’expertises, de savoir-faire, … pouvant être en lien avec les domaines de recherche maitrisés du
candidat.
La durée du contrat de travail est d’un an minimum.
L’entreprise ne pourra bénéficier de cette aide régionale qu’une seule fois.

Nature et montant de l’aide

  • Nature de l’aide : subvention
  • Section : investissement / fonctionnement
  • Taux maxi : 50% du salaire brut
  • Plafond : 50 000 € sur la durée totale du contrat
  • Plafond annuel : 25 000 €

Attirer les compétences de recherche et accompagner les politiques d’accueil

Ce dispositif vise à renforcer la position du Grand Est au niveau national et international en attirant et maintenant sur le territoire des compétences de haut niveau, nécessaires à adosser à des infrastructures de recherche de pointe pour mener les projets de recherche associés. Elle se décline en 2 volets :

  • le 1er volet destiné à accompagner les talents (doctorants, jeunes chercheurs et chercheurs de haut niveau) dans le cadre de programmes portés par des partenaires ou d’opérations structurantes pour les établissements et répondant aux priorités régionales;
  • le 2ème volet sous forme d’appel à projets, qui propose d’accompagner les talents (doctorants et jeunes chercheurs) au travers de projets de recherche alimentant les thématiques régionales et les politiques des établissements de recherche, ainsi que les politiques de site.  Pour 2021, la date de clôture de cet appel projets a été fixée au 31 mars. Pour ce volet, des modalités d’organisation ont été définies avec les établissements de recherche publique – veuillez contacter l’établissement d’accueil pour toute demande

Pour toute question :

Soutien aux chaires industrielles

Le dispositif vise à :

  • rapprocher le secteur de la R&D privée du potentiel académique de recherche régional pour augmenter l’investissement en R&D et favoriser la participation des organismes de recherche et de transfert de technologie au développement de produits et procédés innovants ;
  • orienter le soutien régional vers la recherche à fort potentiel d’innovation et attirer le recrutement de chercheurs de haut niveau ;
  • accroître l’employabilité de personnels hautement qualifiés formés à une double culture de laboratoire et entreprise.

Bénéficiaires

Les organismes de recherche et les établissements d’enseignement supérieur suivants : Universités, Grandes Ecoles, EPST.

Projets éligibles

Les projets doivent répondre aux exigences suivantes :

  • S’inscrire en cohérence avec les trois enjeux de transition écologique, numérique et industrielle et dans les thématiques d’excellence déjà identifiées (santé, chimie, matériaux, …) fédératrices couvrant l’ensemble des domaines de la recherche, susceptibles de générer des innovations et pouvant alimenter les connaissances dans les domaines identifiés de la stratégie de spécialisation intelligente (S3) (technologies et équipements pour la transition industrielle ; recyclage et fonctionnalisation des matériaux ; biotechnologies médicales ; outils numériques pour la santé ; dispositifs médicaux ; molécules et matériaux biosourcés ; outils et systèmes pour la gestion durable et intelligente des ressources naturelles ; systèmes énergétiques et leur performance) ;
  • Impliquer financièrement (en numéraire) à minima une ou plusieurs entreprises du Grand Est (TPE, PE, PME, ETI, GE). La/les entreprises partenaires doivent contribuer à hauteur de 25% minimum des dépenses éligibles.
  • Impliquer financièrement (en numéraire) un autre cofinancement public (hors apport de l’établissement d’accueil).
  • Etre portée par un titulaire, chercheur ou enseignant chercheur de notoriété internationale ou nationale, en mobilité ou non avec une expérience avérée et réussie de partenariat avec le monde économique. Celui-ci doit occuper au moins 50 % de son temps de recherche aux travaux propres de la chaire. Il doit mener par ailleurs, des actions de formation par la recherche selon une vision à long terme dans les laboratoires de recherche fortement en lien monde économique.

Montant de l’aide

Taux maxi : à parité de l’investissement privé dans la limite de 30 % de l’assiette éligible
Plafond de l’aide régionale : 120 K€ maximum par an dans la limite de 5 ans

Soutien aux projets et infrastructures de recherche de pointe

Bénéficiaires

Les établissements publics de recherche (universités, EPST, …), ainsi que tout autre acteur de la recherche en capacité de déposer un projet répondant aux critères définis.

Nature des projets

Ce dispositif a vocation à financer le développement d‘équipements de pointe structurants pour le territoire. Il vise à compléter les infrastructures déjà existantes. Ainsi, les soutiens bénéficieront aux opérations directement en lien avec les politiques régionales, vers des infrastructures existantes dont il s’agira de renforcer les équipes pour une meilleure valorisation vers le monde économique. Les programmes doivent s’inscrire en cohérence avec les trois enjeux de transition environnementale/écologique, numérique et industrielle et dans les thématiques d’excellence déjà identifiées (santé, chimie, matériaux, …) fédératrices couvrant l’ensemble des domaines de la recherche et susceptibles de générer des innovations.
Les recherches menées doivent pouvoir alimenter les connaissances dans les domaines identifiés de la stratégie de spécialisation intelligente (S3) dont les perspectives de transfert et d’innovation sont avérées (technologies et équipements pour la transition industrielle ; recyclage et fonctionnalisation des matériaux ; biotechnologies médicales ; outils numériques pour la santé ; dispositifs médicaux ; molécules et matériaux biosourcés ; outils et systèmes pour la gestion durable et intelligente des ressources naturelles ; systèmes énergétiques et leur performance).

Dépenses éligibles

Investissement : équipements acquis neufs et frais associés à la mise en place de l’équipement.

Toute dépense liée au fonctionnement de l’équipement (maintenance, consommables, mise à jour, frais de personnel, …) n’est pas éligible. Néanmoins, le projet doit s’inscrire dans la stratégie de l’établissement sollicitant l’aide et doit présenter un budget global nécessaire au bon fonctionnement du programme.

Montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention.

Taux maxi : 25 % du coût total prévisionnel éligible
Plafond : 500 k€ maximum par dossier

Modalités

Les modalités de versement de l’aide sont précisées dans les conventions attributives de financement. Les modalités de reversement sont précisées dans les conventions attributives de financement.

Les dossiers de candidatures doivent être remis avant le 30 avril  de l’année en cours.

Programme attractivité de la recherche : Primer les parcours – Accompagner les doctorants et jeunes chercheurs

La Stratégie Régionale d’Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation a été adoptée en Séance Plénière du Conseil régional de juillet 2020.

En cohérence avec cette stratégie, l’ensemble des dispositifs et leurs modalités d’application évoluent afin d’orienter les soutien vers les projets favorisant les transitions numériques, industrielles et environnementales, à fort potentiel de développement pour le territoire du Grand Est.

Vous voudrez bien prendre connaissance de ces nouveaux outils au cours du dernier trimestre 2021.

Programme attractivité de la recherche : Primer la recherche – Soutien aux prix de recherche

La Stratégie Régionale d’Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation a été adoptée en Séance Plénière du Conseil régional de juillet 2020.

En cohérence avec cette stratégie, l’ensemble des dispositifs et leurs modalités d’application évoluent afin d’orienter les soutien vers les projets favorisant les transitions numériques, industrielles et environnementales, à fort potentiel de développement pour le territoire du Grand Est.

Vous voudrez bien prendre connaissance de ces nouveaux outils au cours du dernier trimestre 2021.

Soutien à l’animation de la vie étudiante

L’aide de la Région s’articule autour de 2 axes :

  1. Valorisation des Engagements et Mouvements Etudiants
    Soutien aux manifestations étudiantes qui participent au rayonnement et à l’attractivité du Grand Est et de ses territoires.
    Les manifestations, initiées par les associations étudiantes ou multi partenariales, peuvent être soutenues dès lors qu’elles présentent une dimension régionale, nationale ou internationale et se déroulent sur le territoire du Grand Est.
  2. Soutien aux actions d’intégration et d’accompagnement dans la vie étudiante
    Soutien aux initiatives étudiantes destinées à accueillir les étudiants primo-entrants d’un territoire afin de favoriser leur intégration et le bien–vivre dans ce territoire.
    Les manifestations doivent participer d’une logique thématique explicite – ex : sportive, artistique, patrimoniale – et faciliter la découverte et l’appropriation de leur environnement par les nouveaux arrivants, elles permettent aux nouveaux étudiants d’échanger avec d’autres étudiants plus anciens ou avec la population locale en vue de faciliter leur intégration au sein de la cité.

Bénéficiaires

de l’aide

Les établissements d’enseignement supérieur, les associations et les associations étudiantes.

de l’action

Les étudiants, le grand public.

Projets éligibles

Axe 1 : Valorisation des Engagements et Mouvements Etudiants

  • Les manifestations dont les étudiants sont les organisateurs,
  • Les manifestations multi partenariales d’ampleur régionale ou à visibilité nationale ou internationale.

Axe 2 : Soutien aux actions d’intégration et d’accompagnement dans la vie étudiante

  • Les manifestations destinées aux étudiants primo-entrants,
  • Les manifestations se déroulant dans le mois précédent la rentrée ou dans un délai de trois mois après la rentrée universitaire,
  • Les manifestations justifiant d’une déclinaison thématique avérée ou d’un intérêt local marqué.

Les manifestations strictement festives ou d’intégration, les soirées étudiantes, ainsi que les salons étudiants ou manifestations à caractère professionnel, ne sont pas éligibles.

Dépenses éligibles

Les dépenses éligibles sont :

  • les rémunérations hors salaires de fonctionnaires,
  • les prestations externes,
  • les frais de déplacement, d’hébergement, de restauration,
  • les frais de location,
  • les frais de communication,
  • les achats liés à l’événement soutenu.

Nature et montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention de fonctionnement.

  • Taux maxi : 50 %
  • Plafond : 10 000 €

La demande d’aide

Un appel à projet est lancé.

Toute demande doit faire l’objet d’une lettre d’intention adressée au Président de la Région démontrant que l’aide allouée a un effet incitatif.

La demande d’aide doit contenir les informations suivantes :

  • le nom du porteur de projet,
  • une description du projet, y compris ses dates de début et de fin,
  • la localisation du projet,
  • un budget prévisionnel équilibré en dépenses et recettes,
  • le montant de l’aide sollicitée.

Délais de transmission de la demande

Pour l’Axe 1 : Valorisation des Engagements et Mouvements Etudiants

Les dates de réception sont fixées au 30 juin pour les actions du premier semestre de l’année universitaire à venir et au 31 décembre pour les manifestations du second semestre de l’année universitaire en cours.

Pour l’Axe 2 : Soutien aux actions d’intégration et d’accompagnement dans la vie étudiante

La date de réception par la Région de la réponse à l’appel à projet est fixée au 30 septembre 2017 pour l’année universitaire 2017-2018 et au plus tard au 30 avril précédent l’année universitaire de déroulement de la manifestation pour les années suivantes.

Aide aux projets collaboratifs de recherche et de développement et d’innovation

Dans ce cadre, la Région Grand Est met en place un dispositif dont l’objectif est :

  • de stimuler les collaborations et le transfert de technologies entre les acteurs académiques et les entreprises, en soutenant les projets collaboratifs de R&D et d’innovation – RDI, réunissant a minima une entreprise et une start-up ou un acteur académique du territoire Grand Est : laboratoire académique dépendant d’une université, d’un établissement à caractère scientifique et technique – EPST-, centre de ressources technologiques – CRT-, centre régional d’innovation et de transfert de technologie – CRITT- ou toute structure de ressourcement,
  • de valoriser le potentiel académique de la région Grand Est,
  • de rendre la région Grand Est attractive par l’excellence de sa recherche.

Bénéficiaires

Les petites et moyennes entreprises – PME – et les entreprises de taille intermédiaire – ETI- de moins de 2000 personnes, quels que soit leur secteur d’activité, les CRITT, les CRT, les laboratoires issus des Universités ou des EPST, toute structure de recherche et ressourcement ainsi que les start-up en région Grand Est.
L’entreprise ne doit pas être une entreprise en difficulté selon la définition de la Commission Européenne.

Nature des projets

Tout projet collaboratif de Recherche Développement Innovation, portant sur une innovation de produit, de bien, de service, de procédé, d’organisation, de management de l’innovation, de marketing.

Méthode de sélection

Le dispositif fait l’objet d’une instruction commune par la Région Grand Est et Bpifrance.

Montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention et d’une avance remboursable.

Plafond :

  • 250 000 € pour les entreprises,
  • 250 000 € pour les laboratoires.

Ce dispositif peut faire l’objet d’un complément de financement au titre des fonds européens FEDER selon le porteur de projet, la nature et la localisation du projet.

 

Intégration professionnelle des étudiants et des jeunes chercheurs

Est considérée comme étudiant, toute personne effectuant des études post bac.
*5 ans après la soutenance de thèse maximum

Objectifs

Le dispositif cible les doctorants et jeunes chercheurs.
Pour se faire, la Région soutient les projets qui favorisent :

  • les rencontres, échanges entre étudiants, jeunes chercheurs de différents établissements
    sur des aspects professionnels,
  • les temps d’échanges et rencontres avec des professionnels, potentiels recruteurs.

Ces manifestations, de par leur mise en œuvre et leur déroulement dépasseront la démarche
d’information et d’orientation pour favoriser d’une part les relations professionnelles
interpersonnelles et d’autre part une meilleure appréhension de leur futur environnement de travail
par les étudiants et jeunes chercheurs.
L’organisation de ces manifestations par ce public spécifiquement visé sera l’occasion pour eux de
développer de nouvelles compétences comportementales (softskills) qu’ils pourront alors valoriser
dans le cadre de leurs futurs entretiens professionnels.

Territoires éligibles

  • Région Grand Est
  • Régions transfrontalières sous réserve de disposer d’une visibilité quant à l’impact régional
    et que des étudiants/jeunes chercheurs impliqués dans l’organisation soient bien originaires
    d’établissements du Grand Est.

Bénéficiaires

  • De l’aide

Etablissements d’enseignement supérieur, associations étudiantes et de jeunes chercheurs basés sur le territoire du Grand Est.

  • De l’action

Etudiants et jeunes chercheurs originaires d’établissements du Grand Est.

Projets éligibles

  •  Rencontres, concours nationaux ou internationaux organisés dans le Grand Est ou dans une région transfrontalière en lien avec le monde économiqueCes opérations sont à la fois des temps d’échanges entre étudiants et/ou jeunes chercheurs issus d’horizons différents et l’occasion de valoriser le Grand Est et ses compétences. Elles ont vocation à accroitre l’attractivité du Grand Est.
  • Manifestations visant à favoriser les interactions entre les étudiants et/ou jeunes chercheurs et les acteurs socioéconomiques

    Les étudiants et jeunes chercheurs constituent un public stratégique pour les entreprises et les territoires. De par leurs formations aux outils et techniques récentes, de pointe, ils peuvent apporter un regard original sur des projets ou problématiques d’entreprises et ainsi permettre aux acteurs économiques et aux collectivités de développer de nouveaux projets ou concepts. C’est également
    l’occasion pour de potentiels recruteurs de voir leurs futurs collaborateurs en action. Pour le public jeunes chercheurs peuvent être soutenus les projets valorisant les compétences acquises pendant le doctorat et/ou post doctorat.

Programmes d’intégration professionnelle organisés en Grand Est par au moins 3 établissements du territoire et regroupant des étudiants et/ou jeunes chercheurs

Les programmes entrant dans ce cadre permettent de développer la transversalité et la rencontre d’étudiants et/ou jeunes chercheurs aux profils différents. Les actions soutenues s’inscrivent dans la durée et regroupent un ensemble d’évènements dédiés à l’intégration professionnelle des publics
ciblés.

 

Montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention.

  • Taux de base : 40 %
  • Budget éligible minimum : 10 000 €
  • Plafond de l’aide : 15 000 €

Aide aux projets de recherche et de développement et d’innovation des grandes entreprises


Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de soutenir les grandes entreprises dans le développement de leur projet de R&D et d’innovation (RDI).

Bénéficiaires

Les grandes entreprises implantées en région Grand Est ou susceptibles de s’y implanter, quels que soient leurs secteurs d’activité.
L’entreprise n’est pas en difficulté, selon la définition de la Commission Européenne.

Projets éligibles

Nature des projets

Les projets individuels ou collaboratifs de RDI structurants :

  • création d’un centre de R&D,
  • renforcement ou modernisation d’un centre de R&D par des investissements ou montée en compétences d’un site industriel existant sur le Grand Est.

Critères d’éligibilité :

  • les projets impliquent une industrialisation des travaux de recherche en région ou un gain en compétitivité pour le ou les sites de production implantés en région,
  • les projets s’appuient sur les acteurs de la recherche du Grand Est.

Méthode de sélection

Les points suivants sont analysés :

  • l’adéquation de la stratégie et du projet avec les thématiques de la Stratégie de Spécialisation Intelligente S3 et avec le Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation -SRDEII,
  • les modalités de valorisation des travaux en région,
  • l’impact en matière de développement économique pour le territoire Grand Est.

La demande est examinée en fonction des autres demandes d’aides que le porteur a obtenus ou formulées auprès de la Région.

Montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention et est plafonnée à 250 000 € pour les entreprises pour les projets individuels.
1 M€ pour les entreprises et 250 000 € pour les acteurs académiques pour les projets collaboratifs.

Modalités

Toute demande fait l’objet d’un dossier de candidature qui est adressé au Président de la Région, complété et annexé des pièces administratives sollicitées.

Aide à la mobilité internationale des étudiants

Il est impératif de lire le règlement complet (en bas de page) avant de déposer votre candidature.

Objectifs

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide :

  • de soutenir la mobilité internationale des étudiants de la région Grand Est, afin de renforcer leur employabilité au terme de leurs études,
  • de favoriser l’attractivité des établissements et des formations d’enseignement supérieur du territoire Grand Est.

S’adressant à tous les étudiants, sans conditions de ressources, les aides attribuées au titre de ce dispositif seront bonifiées si les étudiants sont titulaires d’une bourse du CROUS ou s’ils effectuent leur mobilité dans un pays frontalier de la région Grand Est.

Bénéficiaires

Le dispositif est ouvert aux étudiants jusqu’à 29 ans

  • inscrits en BTS, DUT, Bac+3 à Bac+5 au titre d’une formation diplômante dans un établissement d’enseignement supérieur de la région Grand Est, ainsi que dans le cadre d’une année de DUETE/DUETI
  • et effectuant des études ou un stage à l’étranger, validé dans le cadre de leur diplôme, à l’exception des étudiants de nationalité étrangère réalisant des études ou un stage dans le pays dont ils sont ressortissants.

Nature de la mobilité et destinations

La période d’études ou de stage doit être effectuée au sein d’un seul organisme à l’étranger (université, laboratoire ou entreprise).

Elle doit faire l’objet :

  • d’une attestation de l’établissement d’origine autorisant l’étudiant à effectuer des études ou un stage au titre de sa formation pour une durée déterminée au sein d’un organisme identifié (université, laboratoire, entreprise…),
  • d’une attestation de démarrage par l’établissement d’accueil confirmant l’arrivée de l’étudiant et la durée du séjour,
  • d’une convention de stage dans le cas de stage en laboratoire ou en entreprise.

Toutes les destinations sont éligibles, à l’exception de la France (DOM TOM inclus), et des principautés d’Andorre et de Monaco.

Montant de l’aide

Pour les étudiants en Bac+3 à Bac+5, l’aide régionale est une aide forfaitaire unique dont le montant est variable selon la nature de la mobilité (études ou stage) et sa durée :

  • Forfait études : 500 € pour une durée minimum de 16 semaines,
  • Forfait stage court : 400 € pour une durée de 12 à 15 semaines,
  • Forfait stage long : 800 € pour une durée minimum de 16 semaines.

Pour les étudiants en BTS et DUT, l’aide régionale est une aide forfaitaire unique pour un seul stage :

  • Forfait stage BTS DUT : 200 € pour une durée minimum de 4 semaines.

Les étudiants boursiers peuvent bénéficier d’une aide supplémentaire de 200 €.

Les étudiants effectuant leur mobilité dans un pays frontalier de la Région Grand Est (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse) peuvent bénéficier d’un supplément de 100 €.

Chaque étudiant ne peut bénéficier qu’une seule fois d’un de ces forfaits pendant son cursus.

Un étudiant peut bénéficier de deux bourses régionales au maximum pendant son cursus.

Par ailleurs, les séjours exclusivement linguistiques ne sont pas éligibles à l’aide régionale.

Pièces à fournir dans le cadre de votre demande

Au plus tard dans les 30 premiers jours à l’étranger

Le dossier de demande sera instruit après réception de l’ensemble des pièces.

Dans les 30 jours après la fin de votre mobilité à l’étranger

L’absence de cette attestation entraînera le remboursement de la bourse

Demande de bourse à déposer au plus tard 30 jours après le début de votre mobilité

Pour vous aider à créer votre compte et faire votre demande en ligne, téléchargez le Guide utilisateurs du portail des aides dématérialisées

L’utilisation des navigateurs Firefox ou Chrome est recommandée pour le dépôt des dossiers sur le portail de la Région. Assurez-vous que votre navigateur est bien à jour avant de déposer votre dossier.

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile