La Région se mobilise pour faire vivre les langues régionales

PUBLIÉ LE 12 février 2021à 11:54:57 par emi_cro

Pour renforcer la visibilité des langues, des cultures et des mémoires régionales auprès de tous les publics, la Région, bénéficiant d’une position stratégique au carrefour de quatre frontières, s’est dotée d’une ambitieuse politique en faveur du multilinguisme. L’objectif est de favoriser la mobilité des citoyens dans le Rhin supérieur et de permettre aux jeunes générations d’accroître leurs possibilités d’insertion professionnelle.

A l’échelle du territoire alsacien, la politique régionale se décline par le biais d’une convention-cadre 2018-2022, signée avec les l’Etat et les Départements (convention quadripartite), visant à développer les cursus bilingues au sein des établissements, à former les enseignants et à expérimenter de nouvelles méthodes d’apprentissage. Cette convention prévoit notamment le recrutement d’enseignants chaque année pour le cursus bilingue et la formation sur quatre ans de 100 professeurs des écoles issus du cursus standard. La Région a ainsi accordé à l’occasion de la Commission permanente du 12 février 2021, une subvention d’1 million d’euros au « GIP Formation Continue et Insertion Professionnelle-Alsace » (GIP FCIP-Alsace), qui assure le portage financier de la convention, pour l’exécution du budget 2021.

La Région contribue également, à hauteur de 535 130 euros pour la période 2021-2031, au fonctionnement de l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA), dont la mission est de promouvoir la vitalité et les spécificités de l’identité régionale en animant les politiques initiées par la Région et la Collectivité européenne d’Alsace (CEA). L’OLCA a en outre vocation à être un centre de rencontre des acteurs culturels et associatifs, à élaborer des projets novateurs et à être un pôle d’information et de documentation.

Une convention de partenariat et de financement pour l’année 2021 sera par ailleurs prochainement signée avec les collectivités partenaires. L’OLCA s’engage ainsi à accompagner les communes et intercommunalités, ainsi que leurs établissements, pour développer et promouvoir les langues et les cultures régionales dans tous les domaines d’activité et évaluer les actions menées.

Enfin, la Commission permanente a engagé des aides pour plus de 23 600 euros en faveur du multilinguisme, selon le détail suivant :

– Une subvention de 12 000 euros est attribuée à l’Institut d’Histoire d’Alsace pour son programme d’actions 2021, qui prévoit notamment la publication de l’ouvrage « Regards sur l’Alsace au 20ème siècle »,

– Plus de 7 000 euros ont été octroyés aux communes bas-rhinoises de Blienschwiller, Bellefosse et Gundershoffen pour la mise en place de plaques de rues ou d’entrée de village bilingues (français et langue régionale),

4 600 euros ont été accordés à la Commune d’Oberhausbergen (67) pour l’équipement (acquisition de mobilier et de matériel pédagogique) de deux classes bilingues associatives fonctionnant sur le mode d’un regroupement paritaire intercommunal.

Si la Région est aujourd’hui le premier financeur public de la langue et de la culture régionales en Alsace, elle encourage aussi toutes les formes d’expression artistique visant à faire vivre l’imaginaire rhénan. Elle accompagne ainsi le Centre de Création Rhénan, une structure de production théâtrale d’envergure européenne qui repose notamment sur la volonté d’intégrer le dialecte alsacien et la langue allemande au cœur des projets.

Les actions de la Région s’inscrivent aujourd’hui dans un objectif beaucoup plus vaste : faire du Grand Est la première région multilingue de France. Aussi, la Région et l’Académie de Reims ont noué un partenariat pour la promotion du plurilinguisme et le développement de la langue allemande sur le territoire champardennais. En Lorraine, les travaux en cours devraient aboutir prochainement à l’élaboration d’une convention opérationnelle déclinée selon les départements.

proximitéVotre région proche de vous