Chiffre clé
591 projets d’investissements étrangers enregistrés

Bilan du SRDEII 2017-2021

Le SRDEII 2017- 2021 a été construit sur la base de 7 orientations opérationnelles dont on peut tirer les éléments de bilan ci-dessous :

Faire du Grand Est un des leaders européens de l’industrie du futur et de la bioéconomie

763 entreprises ont bénéficié du diagnostic « grandes entreprises dont 14 en collaboration avec des laboratoires publics du Grand Est, ainsi que 42 projets collaboratifs de R&D, pour un total de 57 millions d’euros d’aides de la Région. 103 projets d’innovation d’entreprises ont été accompagnés par le Fonds Régional pour l’Innovation, pour près de 15 millions d’euros. Enfin, le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 3) a permis de soutenir 90 projets d’entreprises pour un montant total de 35,5 millions d’euros engagés par l’État et la Région Grand Est.

Faire du Grand Est un territoire d’expérimentation des innovations sur des domaines de spécialisation partagés

Cette orientation a permis le financement de 42 projets de grandes entreprises dont 14 en collaboration avec des laboratoires publics du Grand Est, ainsi que 42 projets collaboratifs de R&D, pour un total de 57 millions d’euros d’aides de la Région. 103 projets d’innovation d’entreprises ont été accompagnés par le Fonds Régional pour l’Innovation, pour près de 15 millions d’euros. Enfin, le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 3) a permis de soutenir 90 projets d’entreprises pour un montant total de 35,5 millions d’euros engagés par l’État et la Région Grand Est.

Accompagner les entreprises à potentiel de croissance afin de doper la compétitivité économique et l’emploi du Grand Est

Lancé en 2019, l’accélérateur PME et ETI a permis d’accompagner le développement de 56 entreprises du territoire. 24 millions d’euros ont été engagés pour financer l’accueil, l’émergence et la croissance de 429 start-up (bourses en fonds propres, aide au premiers développements, etc.). Par ailleurs, la Région a soutenu 284 entreprises dans le cadre du dispositif Be Est Export.

Faire du Grand Est une plaque tournante de l’économie transfrontalière, ainsi qu’une place attractive sur le marché international des investissements directs étrangers

La Région a enregistré 591 projets d’investissements étrangers (créations, extensions ou reprises d’activités) et 17 375 emplois créés ou maintenus. En 2021, le Grand Est figure dans le top 3 pour le nombre de projets portés par des entreprises étrangères et arrive en tête pour le nombre de projets de production.

L’année 2020 a vu en outre le lancement de la démarche Star’Est qui vise à identifier les réserves foncières exemplaires (friches, zones d’activités, etc.) capables d’accueillir de nouveaux projets d’implantation et de relocalisation sur le territoire. Le recensement se poursuit et 54 sites ont déjà été repérés. Ils représentent une surface totale de 5 200 hectares.

Créer, innover, expérimenter dans l’ensemble des territoires du Grand Est pour ancrer et diversifier l’activité économique, en prenant appui sur les dynamiques métropolitaines et d’agglomérations

Sur le volet de la création-reprise d’entreprises, sur la période 2018-2020, la démarche Be Est Entreprendre a permis de préparer 2 400 porteurs de projets à la création d’entreprises, de financer 3 800 projets de création-reprise, de former 1 000 entrepreneurs, de créer 4 150 entreprises et de créer ou maintenir 9 250 emplois.

En 2021 sont mis en place les chèques Créa (ciblant les jeunes et les demandeurs d’emploi) : 3 816 chèques ont été utilisés pour un montant de 2,6 millions d’euros.

Avec le dispositif Grand Est Transformation digitale, ce sont 12 communes ou EPCI et 1 446 entreprises qui ont été soutenus dans leur démarche de numérisation (création de plateformes d’achat en ligne, aide à la digitalisation, etc.).
Concernant l’économie sociale et solidaire, plus de 580 emplois en CDI ont été créés pour un montant global de 12,7 millions d’euros. La Région a également accompagné 103 entreprises inclusives représentant 3,3 millions d’euros d’aides.

Renforcer l’efficacité, la responsabilité, la proximité de l’action publique et des partenariats, au service de l’emploi, des compétences et des entreprises du Grand Est

Cheffe de file du développement économique du territoire, la Région a initié plusieurs systèmes de gouvernance partagée dans le cadre du SRDEII parmi lesquelles : la Task Force Grand Est, les Comités des financeurs, la Gouvernance Invest Eastern France, les réseaux locaux de développeurs ou encore le Club des agences de développement économique.

Faire du Grand Est un territoire attractif pour les entreprises en développement, recherchant des solutions de financement innovantes

Entre 2018 et 2020, les dispositifs de fonds ont été structurés sur l’ensemble du Grand Est. En 2021, un fonds de développement (abondé de 40 millions d’euros) et deux fonds d’amorçage (de 40 et 50 millions d’euros) ont été créés. Au total entre 2018 et 2021, 161 entreprises ont bénéficié de ces fonds régionaux.
La levée d’un fonds de rebond (entre 40 et 50 millions d’euros) est en cours pour une mise en œuvre courant 2022.

Élaboration du SRDEII 2022-2028

Tout en veillant à assurer la cohérence et les synergies entre les différents documents stratégiques régionaux, l’élaboration du nouveau SRDEII se fera en plusieurs étapes :

Première étape, de juillet à septembre 2022 : réalisation d’un diagnostic territorial

Il s’agit notamment de mener des entretiens bilatéraux avec des acteurs régionaux et d’animer des ateliers territoriaux (un par département) avec les EPCI, les agences de développement économique, les chambres consulaires, etc. Cette phase permettra de dresser un portrait de l’économie du Grand Est avec les données clés en matière d’emploi, de croissance, de recherche-développement, d’innovation, de dynamisme des entreprises ou encore de commerce extérieur, et ainsi de mettre en lumière les leviers potentiels de développement et les axes d’amélioration.

Deuxième étape, d’octobre à décembre 2022 : concertation et définition des orientations

Des ateliers « orientations du futur SRDEII » (un par département – même périmètre que les ateliers diagnostics) ainsi que des réunions de concertation thématiques (industrie, numérique, environnement, égalité femmes-hommes, économie sociale et solidaire, etc.) seront organisés. En parallèle, un appel à contributions écrites sera ouvert à l’ensemble des partenaires, via le site maregiondemain.fr

Troisième étape, de janvier à février 2023 : rédaction et présentation du document stratégique

Outre l’identification des filières prioritaires et objectifs stratégiques du SRDEII, le document écrit devra également préciser les modalités d’intervention des différents partenaires (« qui fait quoi »).
Une fois le projet finalisé, il sera soumis à la conférence territoriale de l’action publique et au CESER notamment.

 

Découvrez les 26 actions prioritaires adaptées aux enjeux et territoires

Consultez les 7 orientations stratégiques

 

Guide des aides destinées aux entreprisesEn savoir plus


Pour aller plus loin

5 livrets composant le SRDEII

  1. Déclinaison des orientations stratégiques (pdf, 1,8 Mo)
  2. Fiches actions et logique d’intervention financière auprès des entreprises (pdf, 1,3 Mo)
  3. Zooms thématiques (pdf, 672 Ko)
  4. Démarche de concertation relative à l’élaboration du schéma (pdf, 329 Ko)
  5. Diagnostic et enjeux (pdf, 5,5 Mo)

 


proximitéVotre région proche de vous