Le transfrontalier, la spécificité du Grand Est



Le Grand Est, une région ouverte sur ses voisins frontaliers

Située au cœur de l’Europe, la région Grand Est est la région transfrontalière par excellence, avec près de 760 km de frontières dont 450 km de frontière franco-allemande. Elle est voisine de quatre pays (l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse) et participe activement aux travaux de deux espaces de coopération (le Rhin supérieur, et la Grande Région) ainsi qu’à l’émergence d’une stratégie de coopération transfrontalière pour l’Ardenne franco-belge. La coopération transfrontalière demeure un enjeu important de développement pour les partenaires de ces trois espaces frontaliers.

La moitié des frontaliers français résident dans le Grand Est

Par sa position géographique, la région Grand Est est la plus concernée en métropole par le travail frontalier. Parmi les 370000 personnes résidant sur le territoire métropolitain et déclarant travailler dans un pays frontalier, 164 200 se trouvent dans la région Grand Est (44%).

Pour ces 164 200 frontaliers résidant en Région Grand Est, le Luxembourg représente la première destination avec 72 900 frontaliers (44,4%), devant l’Allemagne (45 900 / 27,9%), la Suisse (37 100 / 22,6%) et la Belgique (8 300 / 5,1%). Les frontaliers représentent 7% de la population active occupée à l’échelle du Grand Est et leur nombre a progressé d’environ 20% entre 1999 et 2014 (source : INSEE, recensement population 2014).

Les dernières données disponibles concernant le Luxembourg et reprises par l’Observatoire Interrégional du marché de l’emploi (OIE) font état aujourd’hui de plus de 80 000 frontaliers vers cette destination.

Réseau de structures transfrontalières d’information et de conseil

La Région Grand Est a initié, dans le cadre de ses orientations stratégiques transfrontalières, la création d’un réseau des structures transfrontalières d’information et de conseil qu’elle cofinance depuis longtemps.

L’objectif de ce réseau, informel, structuré informellement, est d’améliorer l’offre de service aux frontaliers sur l’ensemble du territoire, qu’ils soient demandeurs d’emplois, actifs, entrepreneurs, étudiants visiteurs ou consommateurs. La Région Grand Est accompagne ainsi ces différentes structures pour renforcer leur notoriété, faciliter l’accès de tous les frontaliers à l’offre de services la plus appropriée et la plus proche, et faciliter les synergies entre partenaires dont les expertises sont complémentaires.

Qu’est-ce qu’une structure d’information et de conseil ?

Ces structures informent et conseillent les citoyens, associations, entreprises, administrations et élus sur toutes les questions qui peuvent se poser au niveau transfrontalier (retraite, fiscalité, reconnaissance des diplômes etc.). Les missions peuvent aller de la simple information, à l’interprétation juridique et jusqu’à la résolution de litiges. Aussi, elles constituent des centres de ressources en publiant des brochures sur différentes thématiques.
De manière générale, ces structures rendent possible et encouragent le vivre-ensemble et la mobilité des personnes au sein de cet espace transfrontalier. Véritables relais de l’information et traits d’union entre les administrations, elles sont à juste titre reconnues au niveau européen pour la qualité de leur travail et leur grande expertise.

Quels sont les membres du réseau (du nord au sud) ?

Une vie institutionnelle organisée

La vie politique transfrontalière est structurée pour impulser une dynamique et encourager la mise en réseau des acteurs avec l’existence, à l’échelle du Rhin supérieur de la Conférence du Rhin supérieur et du Conseil rhénan ; à l’échelle de la Grande Région, du Sommet des Exécutifs, du Conseil Parlementaire Interrégional et du Conseil économique et social.

La Région Grand Est a présidé en 2019 le Conseil Rhénan, assemblée trinationale regroupant les élus des régions frontalières du Rhin supérieur. L’intelligence artificielle et le climat sont des sujets qu’elle a tenu à partager avec nos voisins et partenaires.

Elle porte en 2021/2022, en partenariat étroit avec la Préfecture de Région et les Départements de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle, la Présidence du Sommet des exécutifs de la Grande Région.

La Région Grand Est contribue aux côtés de l’Etat aux échanges organisés dans le cadre des commissions intergouvernementales franco-luxembourgeoise et franco-germano-suisse et participe aux travaux du Comité de coopération transfrontalière franco-allemand (CCT, créé en 2020 suite à la conclusion du Traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle).

A l’échelle locale, le rôle des Eurodistricts, en tant que plateformes de coordination et de mise en réseau des acteurs, est essentiel (Eurodistricts Pamina, Trinational de Bâle, Strasbourg-Ortenau, Freiburg Centre et Sud Alsace, Saar-Moselle).

Accompagner les projets transfrontaliers dans des domaines variés

Les services de la Région Grand Est travaillent au quotidien au montage de projets et au renforcement de la coopération transfrontalière. Grâce à leur connaissance du voisin, de sa langue, de sa culture, de son organisation politique et administrative, ils peuvent conseiller et appuyer les acteurs locaux dans leurs coopérations transfrontalières. La Région s’appuie pour se faire également sur l’Euro-institut, structure franco-allemande de conseil et de formation.

Grâce aux programmes européens tels INTERREG

La coopération transfrontalière gagne en concret et en visibilité pour les citoyens grâce aux nombreux projets réalisés de part et d’autre des frontières en matière de culture, de tourisme, de transports, d’aménagement du territoire, d’environnement, d’économie, ou bien encore de recherche, d’innovation, ou de formation. La Région est partenaire de nombreux d’entre-eux ou en assure le portage, comme par exemple à l’échelle du Rhin supérieur le projet Réussir Sans Frontière / Erfolg ohne Grenzen. Par son soutien, l’Union européenne donne corps à des projets structurants. Sur 2014-2020, les programmes transfrontaliers Interreg Rhin supérieur, Grande Région et France-Wallonie-Vlaanderen étaient dotés de 420 millions d’euros (dotation qui sera augmentée pour la période de programmation 21/27).

Le projet Europ’Act

Contenu prochainement en ligne

La politique culturelle transfrontalière et européenne de la Région

En savoir plus

Crise sanitaire : un outil numérique pour faciliter vos déplacements en Allemagne et en Suisse

La Collectivité européenne d’Alsace, la Région Grand Est, le Centre Européen de la Consommation et le réseau INFOBEST, ont mis en place un outil numérique destiné à renseigner l’usager sur les règles à respecter pour se rendre dans les pays voisins, en fonction du motif de son déplacement. Pour vous déplacer, renseignez le formulaire ci-dessous :


proximitéVotre région proche de vous