Sommaire

    Une mobilité ferroviaire innovante

    Dans un contexte marqué par un retour progressif de la fréquentation à un niveau d’avant crise sanitaire, la Région agit activement afin de poursuivre ses engagements : 

    • Renforcer le pilotage des relations avec la SNCF
    • Progressivement et via des appels d’offre transfrontaliers, mettre en concurrence le réseau avec, d’ores et déjà, 3 lignes identifiées : la ligne 14 Nancy-Vittel, celle de la Bruche et celle du Piémont des Vosges
    • Transférer les lignes de desserte fine du territoire, dans la suite du protocole signé avec l’Etat et SNCF Réseau en 2020
    • Poursuivre les travaux structurants, en particulier, l’amélioration du nœud de Mulhouse, la 4ème voie de Vendenheim, l’axe Metz-Luxembourg, les études sur le Réseau Express Métropolitain (REM) de Strasbourg, la ligne Epinal-Saint-Dié et l’électrification de la ligne Paris-Troyes.

    Moderniser le parc ferroviaire

    Pour adapter et sécuriser l’offre de transports, la Région mobilise des investissements d’ampleur à destination du train. Elle poursuit : 

    • L’acquisition de matériel roulant, parmi lesquelles 30 rames Régiolis pour les dessertes vers l’Allemagne, 9 rames pour remplacer les matériels anciens et développer l’offre dans le cadre du REM
    • La poursuite des opérations à mi-vie de 125 Autorail à Grande Capacité (AGC), la rénovation des voitures Corail, des opérations de mises aux normes pour améliorer la performance et la sécurité du réseau
    • Le financement des installations de maintenance, à commencer par le démarrage des travaux sur Montigny-lès-Metz.

    Un réseau routier régional harmonisé

    Le réseau routier régional permet d’offrir quotidiennement un service de transport scolaire à près de 230 000 élèves et des dessertes interurbaines à environ 40 000 usagers commerciaux. A ce titre, la Région poursuit sa politique de verdissement du parc, notamment dans les Ardennes et le Bas-Rhin.

    Des plateformes aéroportuaires et portuaires soutenues

    Essentielles au développement économique et touristique, à l’attractivité du territoire et au développement de l’interconnexion, les plateformes aéroportuaires et portuaires du Grand Est bénéficient d’un accompagnement régional. La Région poursuit ainsi son investissement afin de permettre aux aéroports de Strasbourg Entzheim, de Metz-Nancy-Lorraine et de Vatry de faire face à leurs charges d’exploitation.

    Un Plan vélo pour le Grand Est

    Mode de transport doux par excellence

    Parce qu’elle souhaite être la 1ère région cyclable de France, la Région Grand Est se dote d’un Plan Vélo pour les années 2022-2028 ; une stratégie unique et ambitieuse ! 

    Pratique, économique, non polluant, le vélo est un outil efficace en faveur de l’environnement. Il est tout aussi performant pour améliorer la qualité de vie de tous les habitants. Preuve en est, l’explosion de son usage à l’échelle nationale. Mode de transport doux par excellence, il révèle un très fort potentiel de complémentarité avec le train.