Accompagnateur médico-social

Accompagnateur médico-social

Niveau requis

Sans diplômes

Niveau acquis (à l'issue de la formation)

CAP ou BEP

Formations accessibles par

Formation initiale
Formation continue
VAE

K1301

Quelles sont ses missions ?

L’accompagnateur médico-social aide au quotidien des enfants, des adultes ou des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap dans les actes de la vie  quotidienne et dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs. Il réalise un accompagnement social au quotidien, visant à compenser les conséquences d’un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature, qu’il s’agisse de difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie, ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, et à permettre à la personne de définir et de mettre en oeuvre son projet de vie.

Il intervient au sein d’une équipe pluriprofessionnelle. Il met en oeuvre une relation de proximité adaptée aux potentialités de la personne, soutient et favorise la communication et l’expression de celle-ci. Il participe au bien être dans les différentes étapes de la vie de la personne et contribue à la prévention de la rupture et à la réactivation du lien social.

Où exerce-t-il ?

En fonction de sa spécialisation, il exerce à domicile (chez des particuliers, appartements thérapeutiques, centres d’hébergement et de réinsertion sociale, foyers logement, maison d’accueil rurale pour personnes âgées, services d’accompagnement à domicile, services d’aides et de soins à la personne, services d’accompagnement), en structure collective (établissements pour personnes âgées dépendantes, foyers logement, maisons ou foyers d’accueil spécialisés ou médicalisés, établissements et services d’aide par le travail, maison d’enfants à caractère social, instituts médico éducatifs, centres d’hébergements, maisons relais et appartements thérapeutiques, établissements publics de santé mentale ou en milieu scolaire (structures d’accueil de la petite enfance, établissements d’enseignement et de formation, lieux de stages, d’apprentissage, d’alternance ou d’emploi, lieux d’activités liés à la vie sociale, service médico-sociaux, lieux de formation professionnelles.

 

 

Quelles sont les conditions d’exercice ?

Les conditions d’exercice diffèrent en fonction de la spécialité retenue. Lorsque l’accompagnateur médicosocial est titulaire de la spécialité « accompagnement de la vie à domicile », il se déplace au domicile des bénéficiaires la plupart du temps avec son véhicule personnel. Il intervient seul chez la personne, donc en parfaite autonomie, même s’il doit rendre compte de ses actes aux responsables du service. Il travaille en partenariat avec les autres intervenants à domicile (service de soins, kinésithérapeutes,…). Il travaille avec des horaires variables, souvent le week-end et selon l’employeur. Parfois il peut être amené à travailler de nuit. Lorsque l’accompagnateur médico-social est titulaire de la spécialité « accompagnement de la vie en structure », il agit au sein d’une équipe pluri-professionnelle sous la responsabilité d’un travailleur social ou paramédical. Il peut être appelé à travailler de nuit ou les week-ends notamment dans les structures en
internat avec ponctuellement des horaires coupés en journée. Lorsque l’accompagnateur médico-social est titulaire de la spécialité « accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire », Il intervient dans le cadre scolaire ou extra-scolaire auprès d’un, deux ou plusieurs élèves dans une même classe, une même école, une même commune ou dans des communes distinctes. Il est placé sous la responsabilité de l’enseignant de la classe. Il accompagne à la réalisation des actes de la vie quotidienne, accompagnement et soutien aux apprentissages et participe à la réalisation du projet de scolarisation de l’élève.

 

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier ?

L’accompagnateur médico-social a le sens du contact et des relations humaines. Grâce à son sens de l’écoute et du contact, son aisance relationnelle, il est à même de s’adapter à des
situations très différentes.

 

Comment devenir ACCOMPAGNATEUR MÉDICO-SOCIAL ?
Quelles formations et quels diplômes ?

Pour devenir accompagnateur médico-social, il faut être titulaire du Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social (DEAES). Pour répondre à la diversité des situations d’accompagnement le diplôme d’État se compose d’un socle commun de compétences et de 3 spécialités :
• accompagnement de la vie à domicile : pour le développement ou le maintien des capacités de la personne à vivre à son domicile ;
• accompagnement de la vie en structure collective pour le soutien des relations interpersonnelles et à la qualité de vie de la personne dans son lieu de vie ;
• accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire pour faciliter, favoriser et participer à l’autonomie des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de handicap dans les activités d’apprentissage et liées à la vie sociale.

Ce diplôme a fusionné deux anciens diplômes d’État : « Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) » et « Aide Médico-Psychologique (DEAMP) ». Il peut être obtenu soit par une formation de 525 heures théoriques et 840 heures pratiques. La formation est composée d’un tronc commun de compétences et de trois spécialités.

 

À noter que les titulaires du BAC PRO Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) peuvent accéder à ce métier.

 

Quelle évolution professionnelle ?

L’objectif de ce diplôme unique (DEAES) est bien d’anticiper les besoins des professionnels en termes de compétences et de mobilité professionnelle et ainsi favoriser une plus grande fluidification des parcours grâce aux passerelles entre les spécialités. En effet, une fois obtenu au titre de l’une des 3 spécialités, le Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social (DEAES) ouvre la possibilité d’acquérir les autres spécialités par la voie de la formation continue. Par ailleurs, il existe un système de dispenses de certification et allègements de formation (Cf. « dispenses
et allègements »), encadré par des dispositions spécifiques pour les titulaires d’autres diplômes.

 

 

 

Pour aller plus loin

Le métier en vidéo sur le site de l’ONISEP

Où se renseigner pour se former ?

La liste des établissements qui proposent des formations sera disponible prochainement.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h