Les RoboTech Girls’ Weeks, ça redémarre en 2020, du 9 mars au 3 avril !

La saison 1 avait permis de mettre en relation 250 collégiennes et lycéennes du Grand Est avec une dizaine d’entreprise de la Tech, de la Robotique ou du numérique. Des secteurs qui offrent de nombreuses opportunités de débouchés où les femmes sont encore trop peu nombreuses : seulement 13% dans le numérique par exemple, si l’on retire les postes dans les fonctions support pour se concentrer sur le coeur de métier.

RoboTech Girls’ Weeks repart donc en 2020 avec une campagne de recrutement des entreprises pour élargir son vivier de candidates. Cette belle opération est née en 2017 d’une initiative de l’Association Robotique Entrepreneur Junior qui milite en Alsace pour la formation des plus jeunes (et en particulier des filles) à la programmation robotique et d’un partenariat entre la CCI Alsace Métropole, l’Agence Régionale d’Innovation Grand Enov et l’Académie de Strasbourg.

Du 9 avril au 3 mai 2020, les entreprises peuvent opter pour 3 formats :

  • une visite de site
  • une intervention dans un établissement scolaire
  • un atelier dans le cadre d’un salon de l’orientation

Les entreprises volontaires sont alors accompagnées pour monter une action en lien avec un établissement scolaire à proximité de leur implantation.

Cette opération est désormais inscrite dans la Convention entre la Région, Grand Enov et le Syntec numérique pour renforcer l’attractivité régionale dans les métiers de pointe et accompagner le développement des Entreprises de Services Numériques (ESN) du Grand Est qui font face à une forte pénurie de compétences.

La Région Grand Est, collectivité chef de file en matière de développement économique, est également aujourd’hui compétente en matière d’orientation et entend faciliter, par tous les moyens, la découverte des nouveaux métiers aux collégiens et lycéens du Grand Est tout en oeuvrant en faveur d’une plus grande mixité dans ces domaines.

Les visites d’entreprise, les rencontre avec des étudiantes ou des professionnelles sont un bon moyen de créer le déclic, de susciter de la curiosité voire de créer des vocations chez ces jeunes pour lesquels les choix d’orientation sont encore bien abstraits. Et, pourquoi pas, de détecter les talents numériques de demain !

 

17es Rendez-vous franco-allemands du Cinéma

Les 17es Rendez-vous franco-allemands du Cinéma, organisés par German Films, UniFrance et l’Académie franco-allemande du Cinéma avec le soutien de la Région Grand Est, se sont déroulés cette du 26 au 27 novembre 2019 à Mulhouse. Au cours de ces deux jours, les échanges entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel étaient consacrés aux développements les plus récents et les plus cruciaux pour les secteurs cinématographiques allemands et français et l’état de la coproduction franco-allemande.

Les producteurs et productrices présents, les représentants de festivals, les exploitants et les distributeurs se sont notamment attachés à mieux comprendre les publics français et allemands et les moyens permettant de susciter et d’entretenir la flamme cinéphilique des spectateurs et spectatrices. Ils ont également abordé la question de la croissance (future hégémonie?) des plateformes SVoD qui viennent modifier les règles de la distribution, de la diffusion mais aussi installer de nouveaux rapports avec les producteurs indépendants.

Enfin, le marché de la coproduction des Rendez-vous franco-allemands du Cinéma se présentait cette année dans des habits neufs, sous la forme d’un Coproduction Space, une salle ouverte en permanence pour la tenue des rendez-vous entre porteurs de projets et participants aux Rendez-Vous franco-allemands.

Pour en savoir plus

Délégation de producteurs Grand Est au Festival international du film documentaire d’Amsterdam

Pour la première fois la Région Grand Est a accompagné, cette année, une délégation de producteurs régionaux au Festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA) qui s’est déroulé du 20 novembre au 1er décembre 2019.

Réunissant près de 3 000 professionnels chaque année, IDFA se positionne comme l’un des plus important lieux de rencontre du secteur du documentaire au monde.

Les producteurs régionaux avaient notamment l’opportunité de développer leur compréhension du paysage de la co-production internationale et de rencontrer leurs homologues internationaux et des financeurs, à travers différentes activités développés par l’IDFA comme le marché international du co-financement et de la co-production ou le réseau des producteurs soutenu par la Région Grand Est.

La Région Grand Est a également renforcé la visibilité de ses producteurs en organisant en collaboration avec la Scam un rendez-vous auquel ont présent plus de 200 professionnels de la sphère documentaire des pays frontaliers.

En savoir plus

Délégation d’éditeurs du Grand Est au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil

Chaque année, la Région Grand Est accompagne une délégation d’éditeurs régionaux au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil. L’édition 2019 s’est déroulé du 27 novembre au 2 décembre.

Réunissant près de 17 000 professionnels du secteur, ce salon est une référence européenne et internationale en matière de littérature jeunesse où se côtoient éditeurs, diffuseurs et imprimeurs du secteur. Y participer est une opportunité de se faire connaître à l’échelle nationale et internationale mais également de se constituer un réseau destiné à pérenniser voire élargir son activité.

Les éditeurs accompagnés ont eu à leur disposition un stand régional sur lequel ils ont pu présenter leur catalogue et développer leur chiffre d’affaires. Ils ont également bénéficié des animations organisées ainsi que d’une communication régionale renforçant leur visibilité.

Ateliers sur les futurs programmes européens 2021-2027

La Délégation aux Fonds Européens de la Région Grand Est a récemment lancé les travaux d’élaboration des futurs programmes européens régionaux pour la période 2021-2027.

Dans ce cadre, trois réunions techniques ont été organisées le mardi 3 décembre 2019.

Les travaux ont porté sur les objectifs spécifiques suivants :

  • OS1 – Une Europe plus intelligente (innovation, recherche, compétitivité des PME, infrastructures du numérique et TIC)
  • OS2 – Une Europe plus verte (transition énergétique, changement climatique, gestion des risques, mobilité durable, préservation de l’environnement…)
  • FSE+ et OS4 – Une Europe plus sociale (formation, apprentissage, emploi, création, FSE+)

Ces trois sujets concernent potentiellement les projets portés par les acteurs culturels du Grand Est.

Plus particulièrement, les réunions ont confirmé l’importance cruciale de l’OS 1 en ce qui concerne le soutien européen aux projets culturels à l’avenir.

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile