Sommaire

    Limiter les déserts médicaux  

    Tous les territoires du Grand Est ne sont pas égaux en termes d’accès aux soins. Attachée à l’équité, la Région investit pour renforcer la présence de lieux de santé partout dans le Grand Est. Elle propose par exemple des aides à la création de maisons de santé pluri-professionnelles : des structures qui réunissent en un même lieu des médecins généralistes et/ou spécialistes et des professionnels paramédicaux (infirmières, kinésithérapeutes, diététiciennes,…). Elle soutient également l’installation de maisons de naissance ou encore la création de locaux de santé en gares. 

    L’accès pour tous à la télémédecine

    Favorisant l’accès de tous à des soins sur l’ensemble du territoire, la télémédecine a été très utilisée en 2020, durant l’épidémie de Covid-19. Elle a été conçue comme une solution aux déserts médicaux et vient en complément de l’offre de soins existante. 

    Une solution aux déserts médicaux

    En Grand Est, les téléconsultations sont passées de 7 650 avant la 1re crise Covid19 à 470 000 de mars à mai 2020. La télémédecine concerne 5 types d’actes médicaux. 

    • La téléconsultation,
    • La télé-expertise,
    • La télésurveillance médicale,
    • La téléassistance médicale,
    • La réponse médicale apportée à distance dans le cadre de la régulation médicale (SAMU)

    Pour que chaque habitant puisse avoir accès à la témédecine, la Région a pour objectif de déployer la fibre dans les zones blanches, le raccordement de l’ensemble des 5 132 communes du Grand Est au Très Haut Débit est prévu à l’horizon 2023.

    Des solutions clés-en-main pour faciliter l’installation de médecins

     Pour favoriser l’installation de médecins, dans des zones particulièrement mal pourvues en professionnels de santé, la Région propose des solutions clés-en-main : elle accorde entre autres des bourses à destination des internes en médecine générale et soutient la création et rénovation de cabinets de professionnels de santé.

    Consultez les aides santé 

    Former en proximité les professionnels de demain

    La Région s’engage à former le personnel soignant de demain :  internes, aides-soignants, infirmiers ou auxiliaires de vie pour qu’à terme ces futurs soignants s’installent en Grand Est. 

    La Région favorise : 

    • Le déploiement du plan «3 x 2 000». Objectif  : former chaque année de
      2 000 infirmiers, 2 000 aides-soignants et 2 000 auxiliaires de vie dans le Grand Est,
    • La création de maisons des internes.

    Faciliter l’accès aux lieux médicaux en développant l’offre de transports

    La Région soutient

    Certains territoires du Grand Est ont un temps d’accès aux services de santé deux fois plus importants que les grandes villes. La Région souhaite y remédier et faciliter les déplacements des habitants vers les structures de santé en développant l’offre de transports 

    Concrètement la Région soutient :

    • le transport à la demande : taxis, navettes
    • la mise en place d’ophtalmobus et de dentibus

    Retrouvez toutes les aides régionales