Des investissements pour l’avenir du Grand Est

Le 4ème Programme d’investissements d’avenir (PIA)en Grand Est a été signé jeudi 28 avril 2022 à Metz. Il s’agit pour le Grand Est d’officialiser son volet régionalisé du PIA4 – France 2030. Ce programme prévoit un engagement financier de plus de 41 millions d’euros de l’État pour le volet régionalisé et un engagement similaire de la Région en Grand Est (via les crédits de la collectivité et les fonds européens). Ce budget est doublé par rapport au PIA3, soit un total de 82 millions d’euros, financés à parité par l’État et la Région. Objectif : booster l’innovation et la transformation des entreprises et filières du Grand Est, sur la période 2022-2025.

Quatre axes d’intervention :

  1. Les projets d’innovation
  2. Les projets de filières
  3. Les projets collaboratifs de recherche et de développement
  4. Les projets ingénierie de formation professionnelle

 

Conférence ministérielle Culture de la Grande Région

Dans le cadre de la Présidence française de la Grande Région 2021-2022, une conférence réunissant les responsable politiques en charge de la Culture des cinq versants de la Grande Région a été organisée le 18 mars 2022 à l’Arche de Villerupt.

Cette conférence a permis d’entériner le nouveau cadre de la coopération culturelle en Grande Région, suite à la création du Groupe de travail Culture, rattaché au Sommet des exécutifs de la Grande Région, et à la signature d’une convention financière, permettant de concrétiser et pérenniser son action en faveur de l’activité transfrontalière des acteurs culturels.

Le bilan de l’année 2021 et le programme 2022 de la Présidence française de la Grande Région en matière culturelle, ainsi que les neufs lauréats de l’Appel « Destin(s) de la Grande Région » ont également été présentés à cette occasion.

La Région teste l’hydrogène

Rouler plus propre… une réalité pour la Région Grand Est qui lance une expérimentation test, sur son parc automobile ! En effet, depuis mars 2022, quatre véhicules utilisés par les Équipes Mobiles d’Ouvriers Professionnels (EMOP) sont équipés de boîtiers à hydrogène. Une première étape décisive, pour déployer l’hydrogène en Grand Est et réduire notre empreinte carbone. A la clé : moins 25% de consommation de carburant et 70% de pollution en moins.

Cette démarche s’inscrit en complémentarité de la suppression, d’ici fin 2022, de l’ensemble des véhicules de service roulant au diesel, de l’équipement en boîtiers bioéthanol et de l’achat de voitures électriques pour les courtes distances.

Ainsi, en s’appuyant sur l’expertise de la Fondation Solar Impulse, la Région expérimente une nouvelle solution en faveur de la transition énergétique. Elle s’est tournée vers Logikko, une start-up labellisée par la Fondation et mettant à disposition une solution embarquée d’injection d’hydrogène dans les moteurs thermiques. Ce procédé technologique est soutenu par l’ADEME et la Banque des Territoires.

En savoir plus sur la stratégie hydrogène de la Région

 

Lettre circulaire de l’Amitié Judéo-Chrétienne de Colmar, avril 2022

Sommaire :

– Cycle de conférences « Le pardon, un pari pour l’avenir »

– Ateliers de lecture

– Exposition « Des lumières dans la nuit, les Justes parmi les nations d’Alsace »

– Activités organisées par Bible et Culture (Mulhouse)

– Activités organisées par l’association œcuménique Charles Péguy (Strasbourg)

– Textes de : Catherine Chalier, Vladimir Jankelevitch,Antoine Nouis, Abbé Alain René Arbez, Jacques Ouaknin

lettre-ajc-colmar-13-avril-2022

Un nouvel outil pour faciliter la mobilité transfrontalière des artistes

Inédites en Europe, les checklists bilatérales ont pour objet de fournir des réponses concrètes relatives aux difficultés juridiques et administratives que peuvent rencontrer les artistes et professionnels de la culture dans le cadre de leur mobilité entre deux pays donnés.

Elaborées par Touring artists, Cultuurloket et Mobiculture, points d’information à la mobilité du réseau On the Move, avec le soutien de la Région Grand Est, elles sont désormais disponible pour la mobilité entre la France et l’Allemagne, ainsi que la France et la Belgique !

 

Délégation de professionnels du Grand Est aux Inouïs du Printemps de Bourges

Pour cette édition de retour à la normale, le Printemps de Bourges a accueilli une nouvelle sélection d’artistes « Inouïs » du 19 au 24 avril 2022. Ce dispositif inédit met à l’honneur la scène émergente des musiques actuelles en repérant, sélectionnant et accompagnant des artistes prometteurs jusqu’à les amener à se produire, pendant le festival, devant un public de professionnels.

La Région Grand Est, en coopération avec les antennes régionales du Réseau Printemps (Nancy Jazz Pulsations, Noumatrouff et Flap), a accompagné cette année deux groupes régionaux.

Mercredi 20 avril, c’est Jeanne Tonique qui a représenté avec énergie l’hyperpop, ce genre de musique hybride mêlant rap, r’n’b, pop, synthé 80’s et basses massives, devant un public au rendez-vous.

© Printemps de Bourges

Le lendemain, Le Lou, rappeur sarcastique et engagé, a ouvert la troisième session des Inouïs en invitant son public nombreux à fêter la fin du « cis-thème ».

© Tipping Point Production

Pour clôturer l’opération, les antennes régionales du Nancy Jazz Pulsations, du Noumatrouff et de FLaP, ont organisé un apéritif professionnel le vendredi 22 avril : une excellente occasion de rassembler décideurs, artistes et professionnels de la filière !

Délégation de producteurs et d’auteurs du Grand Est à Séries Mania

Du 21 au 23 mars 2022, la Région Grand Est était présente au Forum Séries Mania, rendez-vous professionnel du premier festival dédiée à la série. Grâce à un stand régional situé dans le Delegate’s Hall, au cœur du festival, la délégation de professionnels du secteur de la fiction TV a pu y organiser rendez-vous et temps d’échanges professionnels.

Découvrez la Délégation Grand Est présente à Series Mania 2022 !

Depuis 2018, Séries Mania s’est imposé comme l’événement européen de référence dédié aux séries et dont les temps professionnels (Séries Mania Forum et Dialogues de Lille) sont devenus incontournables, attirant pas moins de 3000 professionnels de l’industrie sérielle mondiale.

Prix de l’énergie : réduire les factures

Face à la flambée des prix de l’énergie, la Région se mobilise et apporte son soutien aux foyers du Grand Est. En débloquant des aides exceptionnelles et une enveloppe de 14 millions d’euros, elle répond tant à l’urgence économique, qu’à l’urgence climatique… un véritable choc de transformation !

Des solutions pour réduire vos factures

Propriétaires de logements

Dans le cadre d’une rénovation BBC complète de votre logement, vous pouvez diviser jusqu’à 4 fois vos factures de chauffage, faites-vous accompagner !

Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement technique et financier pour :

  • Pour l’accompagnement par un professionnel de la rénovation énergétique de votre maison (isolation de la toiture et/ou des combles, des murs ou encore du plancher bas, menuiseries, ventilation, chauffage, étanchéité à l’air). Le montant des subventions varie entre 1 200 et 4 000 euros par foyer
    Consulter l’aide
  • Pour la rénovation énergétique d’une copropriété. Un levier précieux qui offre la possibilité d’économiser de l’énergie, de maîtriser les charges ou encore d’augmenter la valeur du logement.
    Consulter l’aide
  • Pour l’acquisition d’équipements de production de chaleur renouvelable. Poêle ou chaudière à bois ou à granulés, chauffe-eau solaire, pompe à chaleur géothermique. Ces aides s’adressent aux propriétaires de maisons individuelles de plus de 10 ans. Elles proposent de 500 à 4 000 euros par logement, en fonction du matériel installé.
    Consulter l’aide

Collectivités, associations et entreprises

Le programme Climaxion, issu d’un partenariat État-Région unique en France, accompagne principalement les entreprises, collectivités, bailleurs sociaux et associations dans leur recherche d’efficacité énergétique. Il permet également aux territoires de rassembler les compétences et moyens nécessaires et simplifie l’accès aux aides publiques pour tous les types de maîtres d’ouvrages.
En savoir plus

Lutter contre la vacance et les logements énergivores

Pour un aménagement durable et équilibré des territoires, la Région a lancé un dispositif destiné à réduire le nombre de logements inoccupés et à rénover, voire à les démolir s’ils sont énergivores dans les centralités urbaines et rurales.

Dans le cadre de sa stratégie « Motorisations à faibles émissions », la Région favorise la multiplication de projets de stations multiénergies et soutient l’achat ou la conversion de véhicules.
En savoir plus

Oui à une agriculture bas carbone et responsable !

Face aux enjeux économiques et climatiques, la Région accompagne le monde agricole pour prendre le virage d’une agriculture bas carbone. A l’occasion de la Commission permanente du 8 avril 2022, elle vient d’adopter une série de mesures.

Valoriser les pratiques d’élevage durables

Région à énergie positive et bas carbone d’ici 2050, la collectivité s’est engagée à soutenir les éleveurs laitiers à réduire leur empreinte CO2 grâce au programme Ferme Laitière Bas Carbone 2021-2025. Des outils et des méthodes sont proposés à l’ensemble de la filière régionale pour l’aider à comprendre les enjeux climatiques, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et préserver le carbone stocké dans les sols. Le but est d’accompagner 40 % des éleveurs du territoire (1 500 d’ici 4 ans).

Une convention entre la Région et l’Institut de l’élevage met en place les actions de sensibilisation et le suivi auprès des agriculteurs pour l’année 2022. L’Institut percevra 322 932 euros pour accompagner 299 éleveurs.

Ambition « Agriculture 2030 »

Faciliter les transitions, c’est possible avec une démarche de transition de 3e voie en agriculture. Objectif : parvenir à transformer les modèles agricoles et viticoles, de 50 % des exploitations du territoire, pour concilier l’amélioration de la qualité de l’alimentation, le gain de compétitivité et la décarbonation !

Pour servir cette ambition, la Région – en collaboration avec la Chambre régionale d’Agriculture Grand Est – va mener une étude stratégique sur l’agriculture à l’horizon 2030. Elle pourra ainsi identifier les grands enjeux à venir et adapter les priorités de la politique agricole régionale en vue d’accélérer les transitions. Près de 147 000 euros financeront cette étude en trois étapes, portée par le Grand Est :

  1. Réalisation d’un état des lieux
  2. Définition d’orientations stratégiques
  3. Construction d’une feuille de route

Cette démarche s’appuiera également sur un partenariat entre la Région, l’État et la Chambre régionale d’Agriculture Grand Est au sein de la convention VIRAGE (Valoriser Innover Réunir pour l’Agriculture en Grand Est) signée à l’occasion de la Foire de Châlons 2021.

Coup de pouce pour les filières spécialisées

La Région propose des dispositifs sur mesure pour que chaque producteur puisse gagner en compétitivité et atteindre la triple performance : sociale, environnementale et économique.
Un peu plus de 1,3 million d’euros sont attribués aux filières spécialisées (fruits et légumes, houblon, horticole ou encore viticole) :

  • Près de 340 000 euros alloués à la filière fruits et légumes pour des investissements en construction et modernisation de serres de production.
  • Un peu plus de 160 000 euros aideront la filière houblon à maintenir son potentiel de production. Elle pourra ainsi investir dans des équipements de culture et de conditionnement de la matière première ou encore dans du matériel d’installation de nouvelles houblonnières.
  • 108 000 euros soutiendront huit exploitations, dont le lycée horticole de Wintzenheim (68), pour l’achat
    d’équipements favorisant la compétitivité de la filière horticole.
  • Près de 54 000 euros en faveur de la filière viticole et pépiniériste viticole pour l’acquisition de matériels
    spécifiques à la production (machine à couper les greffons, effeuilleuse, etc.).
  • 410 000 euros permettront à 26 exploitants de sécuriser la ressource en eau sur leurs productions.
  • 237 000 euros attribués pour accompagner la plantation de vergers. 64 hectares sont concernés dont un
    peu plus de la moitié en agriculture biologique ou en conversion.

Retrouvez toutes les aides en faveur de l’agriculture

Do you speak Jeun’est s’ouvre à l’alsacien et aux langues régionales

La plateforme linguistique Do you speak Jeun’est innove en proposant l’apprentissage de langues régionales du Grand Est ! En collaboration avec l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA), cette initiative traduit la volonté de la Région de promouvoir le plurilinguisme.

L’alsacien, ancrage de notre patrimoine, pont vers l’avenir

Ainsi, dès le 4 avril une 1ère étape est franchie avec la possibilité de se former à l’alsacien à partir de contenus sous forme de vidéos, de documentaires ou de dictionnaires visuels. Les thèmes choisis favorisent la pratique dans des situations quotidiennes et mettent en avant les particularités de la culture régionale, dont les différents dialectes présents sur le territoire alsacien.

Le multilinguisme constitue un élément central et transversal des politiques de la Région Grand Est, première région transfrontalière de France. La maîtrise d’une ou plusieurs langues devient donc une évidence, notamment lorsque cette langue est celle de nos proches voisins.

Télécharger la fiche ressources

En savoir plus sur Do you speak Jeun’est 

 

Semaine du soin et de l’accompagnement

Du lundi 4 au vendredi 8 avril 2022 se déroule la semaine nationale dédiée aux métiers du soin et de l’accompagnement. A cette occasion, les acteurs de l’emploi et de la formation se mobilisent en Région Grand Est. Découvrez  44 métiers qui recrutent et qui ont du sens et rencontrez des professionnels qui mettent l’humain au cœur de leur activité !

Des formations financées par la Région

Pour les demandeurs d’emploi, la Région Grand Est finance des formations destinées à consolider un projet professionnel ou se remettre à niveau, en amont d’une formation qualifiante ou diplômante, dans les métiers du sanitaire et du social :

  • Réussir son entrée dans les métiers du sanitaire et social : aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture, accompagnateur éducatif et social
  • Réussir son entrée dans les métiers du sanitaire et social : moniteur éducateur, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé, assistant de service social, conseiller en économie familiale et sociale, technicien d’intervention sociale et familiale, infirmier, éducateur de jeunes enfants
  • Parcours vers un métier service à la personne : employé familial, assistant de vie dépendance, assistant maternel, garde d’enfants
  • Métiers des services à la personne au domicile ou en EHPAD : consolidation de projet

Répondre aux besoins

En Région Grand Est, ce sont :

  • 118 instituts de formation sanitaire rattachés à 43 établissements hospitaliers ou associations gestionnaires qui forment 13 800 étudiants
  • 5 instituts de formation en travail social formant environ 2 600 étudiants.

Pour répondre aux besoins de recrutement liés au grand âge et à la crise sanitaire, dès la rentrée 2020-2021, la Région Grand Est a augmenté les capacités de formation dans les professions de santé (aide-soignant, infirmier, infirmier de spécialité, manipulateur radio) de plus de 830 places. Pour 2022, de nouvelles places supplémentaires : infirmier (+510), aide-soignant (+956).

 

En savoir plus sur les formations sanitaires et sociales

E-Modules, un nouveau dispositif de formation en ligne !

Avec E-Modules, formez-vous aux compétences de demain ! Grâce à ce nouveau dispositif de formation à distance, pour les jeunes à partir de 18 ans et les demandeurs d’emploi du Grand Est :

  • Accédez à une centaine de cours gratuits et rapides (20 à 40 minutes)
  • Découvrez les innovations des métiers liées à la transition écologique et numérique
  • Décrochez des OPEN BADGES qui rendront vos compétences visibles pour les employeurs
  • Offrez-vous de nouvelles perspectives professionnelles
  • Venez suivre les modules dans l’un des 21 sites d’accueil proposés (en option)

Ces formations concernent toutes les innovations liées aux transformations numériques, écologiques, énergétiques et à l’industrie 5.0 dans 15 secteurs professionnels.

Télécharger la fiche ressource

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile