20
Nov 23
Sommaire

    Ainsi, plus de 105 millions d’euros ont été accordés pour la construction d’un centre de maintenance sur le site de Montigny-lès-Metz, sous maîtrise d’ouvrage de SNCF Voyageurs, auquel le Grand-Duché de Luxembourg contribuera financièrement à hauteur de 50 %. Le site étant entièrement nouveau, toutes les fonctionnalités nécessaires devront être créées pour assurer l’entretien et le remisage des 41 rames à deux niveaux TER2NNG exploitées sur le Sillon Lorrain (création d’un bâtiment d’atelier 4 voies, d’une aire de lavage technique, de voies d’entretien et de stationnement, de locaux techniques, etc.). Les travaux démarreront début 2024 pour une mise en service fin 2025.

    Ce sont également près de 16 millions d’euros votés pour la réalisation du bâtiment d’atelier de maintenance situé à Metz-Ville, destiné à l’entretien des Régiolis transfrontaliers qui assureront les dessertes vers les Länder de Rhénanie-Palatinat, de Bade-Wurtemberg et de Sarre. Situé à l’Est de la gare de Metz, sur l’ancien site « atelier voitures » de la SNCF, le futur centre de maintenance comprendra notamment un bâtiment d’atelier, une station d’avitaillement, des espaces de stockage, des locaux, etc. Fin des travaux prévue au second semestre 2025. Pour rappel, le matériel roulant qui y sera maintenu est financé par la Région et ses partenaires, avec une subvention européenne du FEDER (Interreg), dans le cadre d’un protocole d’accord portant sur le développement des dessertes transfrontalières franco-allemandes, comprenant l’acquisition de 30 nouvelles rames, dont 15 affectées à Metz (lot Ouest de l’appel d’offre transfrontalier).