Déconfinement : trafic TER

Dès lundi 11 mai, 60% des TER circuleront en Grand Est. Afin d’assurer les conditions nécessaires au transport des voyageurs, des mesures sanitaires seront mises en place :

Distribution de masques

  • Dès la semaine du 11 mai, distribution de 200 000 masques chirurgicaux achetés par la Région Grand Est : 100 000 sur les parvis des principales gares (lundi 11 et mardi 12), 50 000 mis à disposition aux guichets, 50 000 à bord par les contrôleurs.
  • A partir du 18 mai, distribution de 130 000 masques Grand Public achetés par la Région, dans 24 gares, à destination des abonnés TER Grand Est.

Filtrage à l’entrée de gares

Un dispositif de filtrage sera également mis en place en entrée des principales gares pour accompagner le port du masque et les gestes barrières.

Un nettoyage des gares renforcé

  • Nettoyage et désinfection complets des gares avant réouverture
  • Nettoyage et désinfection renforcés au quotidien des gares, des espaces de services et des automates de ventes
  • Visibilité des agents de nettoyage par le port d’un gilet blanc

Les accessoires de prévention disponibles

  • Distributeurs de gel hydroalcoolique sans contact
  • Gel hydroalcoolique et masques en vente dans les distributeurs automatiques et les commerces en gare

Gestion des flux et des espaces en gare

  • Marquage au sol pour le respect de la distanciation et la gestion des flux
  • Fermeture des espaces d’attente clos
  • Distanciation dans les espaces d’attente ouverts, 1 siège sur 2
  • Distanciation dans les ascenseurs et civilité
  • Neutralisation des dispositifs d’agréments

Nettoyage des trains

Les trains feront l’objet d’un nettoyage quotidien approfondi (désinfection des portes, poignées, tablettes, barres de maintien, WC, etc.).

Une information quotidienne

Chaque jour à partir de 17h, l’information concernant les trains du lendemain sera disponible et notamment les trains sensibles, à forte fréquentation, limités aux abonnés pour leur trajet domicile travail.

  • Internet : ter.sncf.com/grand-est
  • Téléphone (numéro gratuit) pour l’info trafic TER Grand Est : 0 805 415 415 (horaires valables jusqu’au 31 mai : du lundi au vendredi de 9h à 19h, samedi de 9h à 14h, dimanches et jours fériés de 15h à 20h)

En complément des mesures sanitaires, les voyageurs sont invités à privilégier le télétravail et les heures creuses. Aux heures de pointes, les TER seront réservés aux abonnés.

Mesures commerciales pour les clients TER FLUO GRAND EST

  • Abonnés
    – Les abonnés mensuels pourront voyager au mois de mai avec l’abonnement de mars ou d’avril
    – Les abonnés à prélèvement automatique pourront voyager gratuitement en mai
    – Première mensualité gratuite pour tout nouvel abonnement à prélèvement automatique souscrit avant le 30 septembre
  • Titulaires d’une carte Primo ou Presto : validité de la carte prolongée de deux mois supplémentaires. Pour les cartes arrivant à échéance avant fin 2020, importante réduction pour le renouvellement : Primo à 5€ au lieu de 20, et Presto à 15€ au lieu de 30
  • Après la crise… Des actions promotionnelles auront lieu à la rentrée, selon le rythme du déconfinement.

« Ma Région Demain » ou comment dessiner ensemble l’avenir du Grand Est !

Préparer l’avenir ensemble : tel est l’objectif de la démarche de participation citoyenne « Ma Région Demain » lancée par la Région Grand Est. Le but de l’initiative ? Inviter chaque citoyen du Grand Est à imaginer l’avenir et à réfléchir aux politiques publiques, face aux bouleversements sociaux, économiques, environnementaux et sociétaux engendrés par la crise du COVID-19.

Faire part de ses idées et de ses attentes, exprimer son avis, souligner les priorités, ce qui doit changer, évoluer, mais aussi ce qui est positif… voici l’esprit de cette démarche qui se veut ouverte et constructive.

Les contributions des citoyens seront recueillies au moyen :

  • d’un questionnaire dénommé « La crise et vous »
  • d’une boîte à idées « Ma Région Demain », tournée vers l’avenir, pour identifier les sujets importants, les priorités, faire des suggestions, voter pour les projets et idées les plus pertinents.

La Région Grand Est s’engage dans cette démarche à écouter, à analyser et à aller plus loin avec les habitants du Grand Est :
– en recueillant, en synthétisant et en partageant les retours du questionnaire « La crise et vous »,
– en identifiant les idées phares proposées pour chaque thématique de la boîte à idées et en les soumettant au débat,
– en répondant aux idées les plus plébiscitées sur la plateforme.

La consultation est ouverte jusqu’au 30 septembre 2020

Participer

Informations transports Fluo Grand Est

Suite aux mesures exceptionnelles prises par le gouvernement, les transports scolaires Fluo Grand Est sont suspendus jusqu’à la réouverture des établissements.

Les transports interurbains de voyageurs (lignes régulières et TAD) sont maintenus sur la base d’un service public minimum pour les seuls besoins des clients commerciaux.

Afin de limiter la manipulation d’espèces, la vente de billets à bord des cars est suspendue.

La montée à bord se fait par les portes centrales et une distance de sécurité avec le conducteur est à maintenir (2 rangées de sièges).

Par conséquent, les horaires des réseaux de transports proposés par le calculateur d’itinéraires Fluo sont susceptibles d’être modifiés.

Pour toute information, rapprochez vous de votre transporteur habituel

Suivez toute l’information des réseaux Fluo Grand Est

La Région Grand Est devient la 1ère région gestionnaire de son réseau TER

A l’occasion du Comité Interministériel aux Ruralités à Girancourt du 20 février 2020, l’Etat, représenté par Edouard PHILIPPE, Premier Ministre, Élisabeth BORNE, Ministre de la Transition écologique et solidaire, Jean-Baptiste DJEBBARI, Secrétaire d’État chargé des Transports auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a formalisé un accord inédit avec Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est, par la signature d’un protocole d’accord : la Région Grand Est devient la première Région française à obtenir de l’Etat et de la SNCF la délégation de gestion directe d’infrastructures ferroviaires du quotidien.

Depuis plusieurs décennies, le réseau ferroviaire assurant les mobilités du quotidien souffre d’un sous financement chronique qui a conduit à sa fragilisation et menace désormais à très court terme la continuité des dessertes régionales de voyageurs organisées par la Région. Elle ne peut se résoudre à cet abandon progressif : son objectif est d’apporter à ses villes moyennes et bourgs ruraux des transports rapides et efficaces. Depuis de nombreux mois, elle travaille sans relâche avec l’Etat et la SNCF pour trouver de nouvelles méthodes de travail en commun permettant de mailler le territoire par des liaisons ferroviaires efficientes.

La Région Grand Est s’est ainsi saisie sans délai des outils proposés par l’État pour développer les transports :

  • Il s’agit de la 1ère Région à signer une convention TER unifiée dès la fusion des anciennes Régions, elle a repris les lignes routières et scolaires avant même les échéances fixées par l’État pour les transports scolaires, puis repris les lignes ferroviaires d’équilibre du territoire (Paris – Troyes – Chaumont – Belfort – Mulhouse et Paris – Strasbourg) précédemment gérées par l’État.
  • Elle a saisi l’opportunité offerte par le Pacte Ferroviaire d’ouvrir dès maintenant l’exploitation ferroviaire à la concurrence et prépare les premiers appels d’offre dans l’objectif de lancements des premières consultations dès l’été 2020. Elle a intégré la problématique des lignes de desserte fine du territoire en ciblant deux des trois lots qui seront ouverts à la concurrence autour de lignes dont le trafic ferroviaire est suspendu, anticipant ainsi les possibilités de transfert de gestion du réseau ferroviaire national. En l’occurrence, les efforts conjoints de l’État et la Région Grand Est permettront la réouverture de la ligne Épinal – Saint-Dié dès fin 2021 et l’inauguration des travaux du Tunnel de Vanémont effectuée ce matin en est une première illustration.

Cette gestion différenciée du réseau doit permettre d’augmenter l’offre et de ré-ouvrir les lignes grâce à des niveaux d’investissement très importants : la Région Grand Est investira à elle seule plus de 530 millions d’euros sur un total d’investissement de près d’un milliard pour la régénération nécessaire de ces lignes. Cette délégation de gestion inédite en France, sur une longue période, permettra de reconsidérer à leur juste niveau les lignes structurantes qui sont aujourd’hui injustement classées comme des « petites lignes », d’assurer la pérennité du réseau, d’augmenter le niveau de services, dans une logique privilégiant le renouvellement des infrastructures et en réduisant les couts de maintenance. Seraient ainsi concernées, par exemple, la ligne 14, les lignes transfrontalières, mais aussi Reims-Fismes, Conflans-Verdun, Lutternach-Kruth ou encore Charleville-Givet…

 

Mobilité durable : implantations de bornes électriques en Grand Est

Chef de file de l’intermodalité, la Région encourage toutes les formes de mobilités bas-carbone pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique tout en préservant le pouvoir d’achat des habitants. Les élus du Conseil régional du Grand Est, réunis en commission permanente du 17 janvier 2020, ont ainsi accordés une aide de 152 600 € pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, à Chaumont, Molsheim, Neufchef et Saverne.

De nouvelles solutions de mobilité décarbonée

Que ce soit en matière de transports collectifs – ferroviaires ou routiers (autocars) – ou individuels (voitures), la Région Grand Est développe de nouvelles solutions de mobilité décarbonée avec notamment le soutien au déploiement d’infrastructures de recharge et de ravitaillement électriques, biogaz et hydrogène. Cette ambition se traduit dans le programme Climaxion, en partenariat avec l’ADEME et l’Etat, et qui propose 5 appels à projets autour de 3 objectifs :

Renforcement du réseau d’infrastructures de recharge électrique

  •  Pour les collectivités et leurs regroupements : un appel à projets soutenant l’implantation de 1 000 bornes ouvertes au public sur voirie dont 46 bornes de recharge rapide.
  • Pour les entreprises : un appel à projets permettant d’installer 1 000 stations de recharge à destination des salariés dans les entreprises régionales.
  • Pour les copropriétaires et bailleurs sociaux : un appel à projets donnant l’accès à 1 000 infrastructures de rechargement aux résidants en habitat vertical.

Renforcement du réseau de stations biogaz véhicule

  • Un appel à projets pour la création de 10 stations dites moyennes, accessibles aux véhicules particuliers et utilitaires légers. Ce type de station, mise en place par une entreprise ou une collectivité, peut alimenter jusqu’à 50 véhicules utilitaires légers par jour.

Renforcement de la flotte de véhicules Hydrogène

Un appel à projets pour la création de 10 flottes captives de collectivités ou d’entreprises permettant d’assurer un débouché à 10 nouvelles stations hydrogène (production par électrolyse et distribution).

Coopération transfrontalière : la plus importante commande européenne de trains à Alstom

La Région Grand Est s’allie avec les trois Länders allemands qui l’entourent : le Bade-Wurtemberg, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat, pour la plus importante commande européenne de trains transfrontaliers à Alstom Reichshoffen. Jean Rottner, les représentants des trois Länders et les dirigeants d’Alstom, ont finalisé, le 22 octobre 2019, cette commande exceptionnelle en présence des salariés du site de Reichshoffen.

Une commande de 30 trains transfrontaliers à Alstom

Pour répondre aux besoins des usagers, la Région Grand Est va ré-ouvrir des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires dans le cadre de l’ouverture à la concurrence d’une partie de son réseau TER. L’ouverture de ces lignes, sera accompagnée par la mise en œuvre de 30 trains neufs commandés à Alstom Reichshoffen pour un montant global de 376 millions d’euros la première tranche ferme. Cette commande est la plus importante jamais réalisée en Europe pour des trains transfrontaliers, dont la fabrication va pérenniser l’activité du site bas-rhinois d’Alstom pour plusieurs années. Les premiers trains Coradia Liner Polyvalents circuleront dès 2024.

Cette coopération inédite en Europe va permettre l’ouverture de 7 nouvelles lignes :

  • Metz-Trier,
  • Metz-Saarbrücken,
  • Strasbourg-Sarrebruck,
  • Strasbourg-Karlsruhe
  • Strasbourg-Neustadt,
  • Mulhouse-Müllheim,
  • Strasbourg-Offenburg.

« Ce projet est exemplaire, car il allie les mobilités de demain, une coopération transfrontalière concrète, un soutien à l’industrie française et un projet d’aménagement du territoire ambitieux. » Jean Rottner

 

 

Alstom : confiance renouvelée

À l’heure où le groupe Alstom connait quelques inquiétudes quant à l’avenir du site de Reichshoffen, les Régions Ile-de-France et Grand Est viennent de renouveler leur confiance à l’industriel. En effet, dans le cadre d’une démarche commune des Régions, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, et Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, se sont rendus à l’usine Alstom de Reichshoffen pour rencontrer les dirigeants et les salariés du groupe ferroviaire français et leur renouveler leur confiance et leur volonté de continuer à équiper leurs réseaux ferrés respectifs de matériels issus de ce site de production alsacien.

Jean Rottner a, à cette occasion, salué l’engagement de Valérie Pécresse, en faveur de l’économie et de l’emploi en France pour la commande de son nouveau matériel roulant MI84, qui rejoindra prochainement la ligne B du RER. La Région Grand Est a, quant à elle, récemment confirmé sa commande de trains transfrontaliers pour un montant de 375 millions d’euros, dans le cadre de son ambitieuse politique Mobilités.

« A l’heure où le groupe Alstom a quelques inquiétudes sur l’avenir du site de Reichshoffen au-delà de 2023, il est essentiel que l’ensemble des Régions de France puissent se mobiliser en faveur de l’industrie et plus particulièrement pour la pérennité de cet acteur incontournable de la filière ferroviaire française. » déclare Jean Rottner. Île de France et Grand Est donnent l’exemple et souhaitent vivement qu’il puisse être suivi.

Journée du transport public : -70% sur tous les TER FLUO

A l’occasion de la Journée du transport public, le samedi 21 septembre 2019, la Région Grand Est et SNCF proposent une offre promotionnelle : 70 % de réduction sur tous les trajets en TER FLUO.

Organisée dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre prochains, cette opération permet de promouvoir le recours aux transports collectifs de proximité et d’inciter le plus grand nombre de personnes à adopter une démarche éco citoyenne pérenne.

70 % de réduction avec TER FLUO

  • Les clients bénéficient de 70 % de réduction sur le tarif normal en aller simple ou en aller-retour, sur tout le périmètre de TER en Grand Est.
  • Cette offre est valable sur tous les trains et cars TER FLUO.
  • Les billets sont en vente à partir du lundi 16 septembre sur le site TER Grand Est, sur l’Appli SNCF et aux distributeurs régionaux (rubrique « Tarifs événementiels »).

Jusqu’au Luxembourg et Paris Est

  • Cette offre est valable, en aller-retour, sur les trajets depuis une gare en Lorraine vers le Luxembourg.
  • Cette offre est valable sur les trajets TER FLUO vers Paris Est en aller simple ou aller-retour.
  • Cette offre est également valable sur la ligne Troyes / Châlons-en-Champagne / Reims.

 

TER Grand Est : un service gratuit d’assistance pour les personnes à mobilité réduite

La Région Grand Est, avec la SNCF, a mis en place le service « Accès » TER, un service gratuit d’assistance pour les personnes en situation de handicap, sur réservation. Ce service est proposé pour les voyages en TER dans la région.

À qui s’adresse ce service ?

Ce service s’adresse à toute personne :

  •  titulaire d’une carte d’invalidité civile, de priorité ou de stationnement,
  •  titulaire d’une carte mobilité inclusion,
  •  titulaire d’une carte « réformé/pensionné de guerre »,
  • utilisant un fauteuil roulant au quotidien.

Comment réserver le service ?

La réservation doit s’effectuer au plus tard 48 heures avant le déplacement :

  • par téléphone au 0 805 415 415 (appel et service gratuits) : du lundi au vendredi de 8h à 18h, le samedi de 9h à 14h.
  • en  ligne via un formulaire de réservation

Tarifs pour l’accompagnateur

Une réduction de 50% sur le prix du billet est accordée à l’accompagnateur si la carte d’invalidité (taux supérieur ou égal à 80 %) est sans mention ou comporte l’une des mentions suivantes :

  • station debout pénible ;
  • canne blanche.

L’accompagnateur voyage gratuitement si la carte d’invalidité (taux supérieur ou égal à 80 %) comporte l’une des mentions suivantes :

  •  besoin d’accompagnement ou besoin d’accompagnement cécité ;
  • tierce personne, cécité et/ou étoile verte.

Gares proposant le service « Accès » TER

Plus de 50 gares en Grand Est proposent le service « Accès » TER :

Ardennes : Charleville-Mézières, Sedan, Rethel, Revin, Givet

Aube : Troyes, Romilly-sur-Seine

Marne : Châlons-en-Champagne, Champagne Ardenne TGV, Reims, Vitry-le-François, Fismes

Haute-Marne : Joinville, Saint-Dizier, Chaumont, Culmont-Chalindrey

Meurthe et Moselle : Conflans-Jarny, Dieulouard, Longuyon, Longwy, Lunéville, Nancy, Pagny-sur-Moselle, Pont-à-Mousson, Toul

Meuse : Bar-le-Duc, Commercy, Verdun

Moselle : Ars-sur-Moselle, Béning, Forbach, Hagondange, Maizières-lès-Metz, Metz Ville, Saint-Avold, Sarrebourg, Sarreguemines, Thionville

Bas-Rhin : Haguenau, Saverne, Molsheim, Sélestat, Strasbourg

Haut-Rhin : Altkirch, Saint-Louis, Colmar, Mulhouse, Bâle (côté français)

Vosges : Charmes, Epinal, Neufchâteau, Remiremont, Saint-Dié-des-Vosges, Vittel

Création d’un nouveau parking à la gare de Molsheim

A compter du lundi 12 août 2019, de nouveaux travaux d’accessibilité vont démarrer à la gare de Molsheim (Bas-Rhin). Au vu de la saturation des parkings existants à la gare de Molsheim, la Région Grand Est et la Ville de Molsheim vont créer un nouveau parking, côté route industrielle de la Hardt, qui offrira 529 places. Les travaux s’étendront sur une durée prévisionnelle de 13 mois jusqu’à fin septembre 2020.

Modifications du stationnement pendant les travaux

Ce chantier occasionnera différentes gênes que la Région et la Ville s’efforceront de diminuer :

  1. Suppression d’une partie des aires de stationnement existantes sur le parking gravillonné de la gare, côté route industrielle de la Hardt : 175 places supprimées dès le 12 août
  2. Création d’un parking provisoire à côté de la gare dès le 12 août
  3. Création d’un parking provisoire de la Commanderie qui sera opérationnel dès que les travaux liés à la dénivellation du passage à niveau PN20 seront terminés, dès octobre 2019

 

 

 

Inauguration des travaux d’accessibilité de la gare de Chaumont

Débutés en février 2018, les travaux en gare de Chaumont se sont terminés fin janvier 2019. La Région Grand Est a consacré une enveloppe de plus d’1,5 M d’Euros en faveur de la mise en accessibilité et des aménagements intérieurs de la gare. Ces travaux, inaugurés par Jean Rottner et les élus locaux le 17 juillet 2019, doivent permettre à tous les usagers d’accéder au transport collectif, quels que soient leurs situations et leurs besoins.

Mise en accessibilité de la gare de Chaumont

Suite à la loi handicap du 11 février 2005, les propriétaires ou gestionnaires des gares de voyageurs et les opérateurs du système de transport ferroviaire ont dû rendre accessible la chaîne du transport. Cette loi a été complétée par la mise en place d’Agendas d’Accessibilité Programmée, 4 concernent la Région Grand Est :
le schéma national et les schémas Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne. Ces schémas retiennent 65 gares prioritaires à rendre accessibles pour les Personnes à Mobilité Réduite d’ici 2024. Ceci nécessite d’intervenir, selon le cas, sur les quais, les passages souterrains ou passerelles, dans les bâtiments voyageurs et au niveau des guichets.

Les travaux en gare de Chaumont se sont terminés fin janvier 2019, ils avaient pour objectifs :

  • la création de 3 ascenseurs, pour accéder aux quais,
  • le rehaussement des 3 quais et l’adaptation des voies,
  • la rénovation du souterrain et des escaliers.

L’accessibilité concerne tous les voyageurs, les personnes en situation de handicap comme les autres : personnes âgées, femmes enceintes, familles avec poussettes et enfants en bas âge, voyageurs chargés de bagages, etc. Chacun doit pouvoir prendre le train sans rencontrer d’obstacle sur son chemin, de la voirie jusqu’au quai puis tout au long de son voyage. Grâce aux travaux, chacun profitera d’une gare plus facile à vivre au quotidien.

Mettre les gares du Grand Est en qualité et en conformité

La Région Grand Est et SNCF Gares & Connexions ont entrepris de mettre les gares en qualité et en conformité.
Ces services se traduisent, par des investissements concrets correspondants par exemple :

  • aux équipements d’information voyageur (écran d’information dynamique, affichage léger, mobilier connecté),
  •  aux équipements de confort d’attente et de sécurité (salle d’attente, abri de quai, vidéo surveillance, etc.),
  • aux services de type Wifi, toilettes, objets trouvés, services du quotidien, commerces.

 

 

 

Transports : 500 millions d’euros pour renouveler le matériel ferroviaire


Priorité de la Région Grand Est, les transports et les mobilités font l’objet d’une attention particulière pour apporter la meilleure de transport sur l’ensemble des territoires, qu’ils soient ruraux ou urbains. Lors de la Commission permanente du 5 juillet 2019, les élus ont approuvé l’acquisition de 30 rames Coradia Polyvalent bimode d’Alstom pour quadrupler l’offre de transport sur les 7 lignes transfrontalières vers l’Allemagne, ainsi que 9 rames périurbaines et régionales pour augmenter la desserte ferroviaire. Ces deux opérations représentent un investissement de près de 500 millions d’euros.

30  nouvelles rames pour le plus vaste projet de transport régional transfrontalier

En prévisioon de l’ouverture à la concurrence, la Région a décidé d’acquérir 30 rames automotrices Coradia Polyvalent d’Alstom pour dynamiser 7 lignes transfrontalières couvrant plus de 200 km de frontières : la Région Grand Est et les Länder de Sarre, Rhénanie-Palatinat et Bade-Wurtemberg souhaitent ainsi proposer des services ferroviaires transfrontaliers fréquents et réguliers sur l’ensemble des liaisons France – Allemagne dès décembre 2024.

9 nouvelles rames Régiolis pour 2022

Pour répondre à la forte croissance du trafic sur les lignes autour des métropoles, la Région a également décidé d’acquérir 9 nouvelles rames Régiolis (5 rames à capacité moyenne et 4 à grande capacité) pour un montant de plus de 102 millions d’euros, dont les premières livraisons sont prévues en 2022.
Ces commandes contibuent à pérenniser l’emploi en région : le Régiolis est en effet entièrement fabriqué sur les sites français d’Alstom Transport, notamment à Reichshoffen (67), une plateforme employant directement plus de 800 personnes pour l’ingénierie et l’assemblage des trains, avec plus de 3000 emplois indirects.

Financement de 5 rames pour expérimenter des trains à l’hydrogène

Face aux enjeux environnementaux, la Région a par ailleurs confirmé son intention de participer au projet national d’expérimentation de train fonctionnant à l’hydrogène, à travers l’acquisition de 5 rames. Elle a ainsi répondu favorablement, à l’instar d’autres Régions, au plan de développement, souhaité par le Gouvernement, d’un train fonctionnant à l’hydrogène à l’horizon 2022. Cette première expérimentation s’inscrit dans les objectifs de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, visant à réduire de 30% la consommation des énergies fossiles et de 40% les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile