Forum Mondial de la Démocratie 2018



Organisé conjointement par le Conseil de l’Europe, la Région Grand Est, la ville de Strasbourg et l’Etat, le Forum Mondial de la Démocratie (FMD) a pour objectif de promouvoir la protection des Droits de l’Homme et de défendre la Démocratie.

La démocratie comprend la participation de chacun à l’édification d’une société de progrès. C’est l’engagement d’hommes et de femmes qui fait vivre la démocratie.
Le choix de citoyens ordinaires de s’engager, en dépit des risques, contre la persécution et pour la démocratie, est une source d’inspiration qui nous rappelle qu’il est du pouvoir de chacun de faire évoluer le monde dans lequel nous vivons.

Dans le cadre du septième Forum Mondial de la Démocratie, la Région Grand Est souhaite mettre en lumière des personnalités qui, en luttant quotidiennement pour sortir de la répression, font le choix de la démocratie et des droits de l’Homme.

L’égalité femmes-hommes

L’édition 2018 « Femmes-hommes : même combat ?» se déroule du 19 au 21 novembre 2018. Le programme officiel comprend des conférences, des tables rondes et des « labs », ateliers organisés par les différents organismes participants au Forum. La Région Grand Est parraine également le LAB 1 sur le sujet suivant : « Et si elles se présentaient aux élections ? Une meilleure représentation grâce à une plus grande participation des femmes aux élections ».

Durant trois jours, de nombreuses réflexions sur cette thématique seront abordées, en se concentrant en particulier sur la participation publique, politique et économique des femmes et sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes dans le sillage de #MeToo.

La Région Grand Est accorde une place importante à l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle a d’ailleurs le 15 mai 2017, signé la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. En signant cette Charte, aux côtés de quelques 1 500 collectivités territoriales européennes, la Région vise l’effectivité de l’égalité dans toutes ses sphères de compétences ainsi que dans son fonctionnement.

Retrouvez toutes les informations sur le site du Forum Mondial de la Démocratie et le Programme 2018

La Région Grand Est reconduit deux actions phares du programme du Forum

La première action de la Région consiste à parrainer des personnalités politiques ou issues de la société civile subissant des pressions ou des persécutions contraires aux Droits de l’Homme du fait de leur engagement démocratique. La Région s’engage ainsi à alerter les médias et les autorités compétentes sur ces situations inacceptables.

En 2017, la Région a décidé de parrainer 4 personnalités :

Nonhle Mbuthuma (Afrique du Sud) lutte contre un projet d’extraction de titane que la société australienne Mineral Commodities tente d’imposer dans la province du Cap Oriental, qui pourrait provoquer l’expulsion forcée de 5 000 personnes. Nonhle Mbuthuma a fondé, en 2007, le comité de crise Amadiba, qui possède des droits fonciers. Après avoir échappé à une tentative d’assassinat, elle reste la cible de menaces de mort mais est déterminée à résister : « Cette terre fut celle ma grand-mère, qui en hérita de ses grands-parents. Que vais-je laisser à mes enfants ? L’exploitation minière n’est pas une option ».

Geraldine Chacón (Venezuela), une jeune avocate de 24 ans, dirige un programme de la fondation Ambassadeurs communautaire, une ONG créée en 2008 par des étudiants en faveur des jeunes en difficulté dans les zones marginalisées. Elle a été interpelée le 1er février dernier par des agents du Service bolivarien de renseignement national sans mandat d’arrêt et a subi 4 mois d’emprisonnement arbitraire. Libérée sous conditions au mois de juin, elle ne peut pas quitter le pays. L’arrestation de la jeune femme semble liée à ses responsabilités au sein de la fondation des Ambassadeurs communautaires. Comme elle, de nombreux militants pacifiques sont quotidiennement confrontés à des intimidations et au harcèlement des forces de sécurité.

Wael Abbas (Egypte) est journaliste, blogueur et militant des Droits de l’Homme. Il dénonce les actes de brutalité policière, le harcèlement des femmes et les cas de corruption. Arrêté le 23 mai 2018, il est passible de poursuites pour diffusion de fausses nouvelles et appartenance à un groupe illégal. En 2007, Wael Abbas a été récompensé par le Knight International Journalism Award, décerné par l’International Center for Journalists, situé à Washington, et a obtenu en 2008 le Prix Hellmann-Hammet de l’association Human Right Watch. Il a en outre été distingué comme « personnalité du Moyen-Orient » par la chaîne CNN en 2008.

Waleed Abu-Khair (Arabie Saoudite) est un éminent avocat qui a défendu de nombreux militants des Droits de l’Homme, parmi lesquels on peut citer le blogueur Raif Badawi. Il purge actuellement une peine de 15 ans de prison, assortie de 15 ans d’interdiction de quitter le territoire. Waleed Abu-Khair est le premier défenseur des droits humains à avoir été condamné en vertu d’une nouvelle loi antiterroriste saoudienne entrée en vigueur début 2014.

De surcroît, son partenariat avec Amnesty International renforce les actions menées conjointement par la Région Grand Est et Amnesty International.

La Région Grand Est s’engage en faveur de la libération de Sophie Pétronin

Dernière otage française retenue dans le monde, Sophie Pétronin, âgée aujourd’hui de 73 ans, a passé près de 20 ans au Mali. Spécialiste des questions de malnutrition, fondatrice de l’ONG « Association d’Aide à Gao », Sophie Pétronin s’était engagée en faveur des orphelins qui ne peuvent être recueillis par des membres de leur famille ainsi que des démunis et des enfants souffrant de malnutrition dans le Nord du Mali.

Les proches de Sophie Pétronin ont créé un comité de soutien afin d’organiser la mobilisation en faveur de sa libération et de sensibiliser l’opinion publique à sa situation :

Rejoindre le comité de soutien à Sophie Pétronin
Contact :

Prix de l’engagement démocratique

La seconde action de la Région Grand Est illustre les valeurs fortes de la démocratie, à travers la remise du « Prix de l’engagement démocratique ». La Région a souhaité mettre à l’honneur des personnalités du monde entier qui, en luttant quotidiennement pour sortir de la répression, font le choix de la démocratie et des Droits de l’Homme : respect de la dignité humaine, lutte contre le racisme et l’antisémitisme ou attachement au débat démocratique font partie des combats de ces personnes, qui agissent en prenant souvent des risques mais qui témoignent aussi de la capacité de chacun à rendre le monde meilleur.

En 2018, le Prix Régional de l’Engagement Démocratique a été remis à  Rebecca Amsellem. Docteure en économie de la culture et auteure engagée, la franco-canadienne Rebecca Amsellem (30 ans) a fondé en octobre 2015 Les Glorieuses, une newsletter hebdomadaire qui propose un regard féministe et déculpabilisant sur l’actualité, en abordant des sujets aussi variés que la politique, la culture, l’amitié, l’amour… Le projet est né d’un constat : les préjugés sont loin d’être révolus et un travail considérable reste à accomplir pour faire de l’égalité Femmes-Hommes une réalité universelle.

Lors des précédentes éditions, le Prix a été attribué en :

  • 2015 à Mana NEYESTANI, dessinateur iranien, emprisonné 3 mois pour un de ses dessins.
  • 2016 à Raphaël PITTI, médecin urgentiste, spécialiste de la médecine de guerre et de catastrophe.
  • 2017 à Gérard CARDONNE, écrivain français engagé dans l’humanitaire et les droits de la femme.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h