Soutien à l’engagement d’un volontaire international en entreprise (VIE)

Ce programme vise à

  • faciliter l’engagement d’un VIE pour les entreprises du Grand Est qui s’inscrivent dans un programme de développement à l’international nécessitant le renforcement de leurs ressources humaines et de leur équipe export, et les aider ainsi à se structurer,
  • permettre à de jeunes diplômés de s’engager dans la vie active et de réussir une première expérience professionnelle à l’international ou à de jeunes professionnels d’acquérir une expérience à l’international,
  • encourager l’emploi des jeunes diplômés et jeunes professionnels,
  • accélérer le projet de développement à l’international de l’entreprise qui a recours au VIE, en disposant de compétences sur la zone de prospection ciblée,
  • promouvoir ce dispositif de renforcement des équipes export basées à l’étranger par l’engagement de jeunes.

 

Bénéficiaires

Les bénéficiaires sont les entreprises, PME et ETI du Grand Est, répondant aux critères de taille et d’activité mentionnés dans le règlement joint en annexe, et dont la demande de recours au VIE a été validée par Business France.

Montant de l’aide

5 000 € par entreprise pour un VIE par an
Remarque : Le montant de l’aide ne pourra pas excéder celui des fonds propres de l’entreprise.

Webinaire Le VIE pour la relance – Région Grand Est du 16 février 2021 (en replay) : Présentation du dispositif VIE et des aides nationales et régionales associées

Téléchargez le document de présentation (Powerpoint)


Soutien aux chaires industrielles

Le dispositif vise à :

  • rapprocher le secteur de la R&D privée du potentiel académique de recherche régional pour augmenter l’investissement en R&D et favoriser la participation des organismes de recherche et de transfert de technologie au développement de produits et procédés innovants ;
  • orienter le soutien régional vers la recherche à fort potentiel d’innovation et attirer le recrutement de chercheurs de haut niveau ;
  • accroître l’employabilité de personnels hautement qualifiés formés à une double culture de laboratoire et entreprise.

Bénéficiaires

Les organismes de recherche et les établissements d’enseignement supérieur suivants : Universités, Grandes Ecoles, EPST.

Projets éligibles

Les projets doivent répondre aux exigences suivantes :

  • S’inscrire en cohérence avec les trois enjeux de transition écologique, numérique et industrielle et dans les thématiques d’excellence déjà identifiées (santé, chimie, matériaux, …) fédératrices couvrant l’ensemble des domaines de la recherche, susceptibles de générer des innovations et pouvant alimenter les connaissances dans les domaines identifiés de la stratégie de spécialisation intelligente (S3) (technologies et équipements pour la transition industrielle ; recyclage et fonctionnalisation des matériaux ; biotechnologies médicales ; outils numériques pour la santé ; dispositifs médicaux ; molécules et matériaux biosourcés ; outils et systèmes pour la gestion durable et intelligente des ressources naturelles ; systèmes énergétiques et leur performance) ;
  • Impliquer financièrement (en numéraire) à minima une ou plusieurs entreprises du Grand Est (TPE, PE, PME, ETI, GE). La/les entreprises partenaires doivent contribuer à hauteur de 25% minimum des dépenses éligibles.
  • Impliquer financièrement (en numéraire) un autre cofinancement public (hors apport de l’établissement d’accueil).
  • Etre portée par un titulaire, chercheur ou enseignant chercheur de notoriété internationale ou nationale, en mobilité ou non avec une expérience avérée et réussie de partenariat avec le monde économique. Celui-ci doit occuper au moins 50 % de son temps de recherche aux travaux propres de la chaire. Il doit mener par ailleurs, des actions de formation par la recherche selon une vision à long terme dans les laboratoires de recherche fortement en lien monde économique.

Montant de l’aide

Taux maxi : à parité de l’investissement privé dans la limite de 30 % de l’assiette éligible
Plafond de l’aide régionale : 120 K€ maximum par an dans la limite de 5 ans

Soutien aux projets et infrastructures de recherche de pointe

Bénéficiaires

Les établissements publics de recherche (universités, EPST, …), ainsi que tout autre acteur de la recherche en capacité de déposer un projet répondant aux critères définis.

Nature des projets

Ce dispositif a vocation à financer le développement d‘équipements de pointe structurants pour le territoire. Il vise à compléter les infrastructures déjà existantes. Ainsi, les soutiens bénéficieront aux opérations directement en lien avec les politiques régionales, vers des infrastructures existantes dont il s’agira de renforcer les équipes pour une meilleure valorisation vers le monde économique. Les programmes doivent s’inscrire en cohérence avec les trois enjeux de transition environnementale/écologique, numérique et industrielle et dans les thématiques d’excellence déjà identifiées (santé, chimie, matériaux, …) fédératrices couvrant l’ensemble des domaines de la recherche et susceptibles de générer des innovations.
Les recherches menées doivent pouvoir alimenter les connaissances dans les domaines identifiés de la stratégie de spécialisation intelligente (S3) dont les perspectives de transfert et d’innovation sont avérées (technologies et équipements pour la transition industrielle ; recyclage et fonctionnalisation des matériaux ; biotechnologies médicales ; outils numériques pour la santé ; dispositifs médicaux ; molécules et matériaux biosourcés ; outils et systèmes pour la gestion durable et intelligente des ressources naturelles ; systèmes énergétiques et leur performance).

Dépenses éligibles

Investissement : équipements acquis neufs et frais associés à la mise en place de l’équipement.

Toute dépense liée au fonctionnement de l’équipement (maintenance, consommables, mise à jour, frais de personnel, …) n’est pas éligible. Néanmoins, le projet doit s’inscrire dans la stratégie de l’établissement sollicitant l’aide et doit présenter un budget global nécessaire au bon fonctionnement du programme.

Montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention.

Taux maxi : 25 % du coût total prévisionnel éligible
Plafond : 500 k€ maximum par dossier

Modalités

Les modalités de versement de l’aide sont précisées dans les conventions attributives de financement. Les modalités de reversement sont précisées dans les conventions attributives de financement.

7. Chèque CREA « Microcrédit »

Le chèque CREA « Microcrédit » permet de bénéficier d’un accompagnement afin de potentiellement obtenir un financement sous forme de microcrédit, si vous êtes en situation de précarité et si les banques ne souhaitent pas financer votre projet. Le microcrédit, compris entre 500 € et 10 000 €, peut donner le coup de pouce qui vous aidera à démarrer votre activité.
Ce chèque peut être sollicité lorsque vos besoins en financement confirment la nécessité de mobiliser un microcrédit. Si ce n’est pas le cas, il convient de solliciter d’abord un chèque CREA « Préparation du projet de création d’entreprise ».

Bénéficiaires

  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi souhaitant créer ou reprendre une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Les jeunes de moins de 30 ans souhaitant créer ou reprendre une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Toute entreprise, nouvellement créée ou reprise (immatriculée depuis moins de 12 mois) dans le Grand Est par un demandeur d’emploi ou un jeune de moins de 30 ans au moment de la demande, avec un besoin en financement pour le démarrage de son activité

Valeur du chèque

Valeur du chèque CREA « Microcrédit » : 900 €

Accompagnement

Le chèque CREA « Garantie de prêt bancaire » donne accès à :

  • Un contact privilégié avec un opérateur Be EST Entreprendre pour la mobilisation potentielle d’un microcrédit
  • Une analyse de la viabilité de votre projet
  • Une décision de financement du microcrédit dans un délai de 10 jours. Si l’octroi du microcrédit est validé, l’argent est débloqué dans les 48h
  • Des conseils et un appui de chefs d’entreprises locaux et de professionnels de l’entreprise (comptables, banquiers, …)
  • Un suivi des remboursements du microcrédit accordé dans le but d’anticiper d’éventuelles difficultés.

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Une question ? consultez la FAQ


<< Découvrir le Chèque CREA « Garantie de prêt bancaire »

Découvrir le Chèque CREA « Suivi post-création » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

6. Chèque CREA « Garantie de prêt bancaire »

Le chèque « Garantie de prêt bancaire » permet de bénéficier d’une expertise visant à valider la faisabilité économique de votre projet de création ou de reprise d’entreprise et de mobiliser potentiellement une garantie pour couvrir l’emprunt bancaire que vous sollicitez. Cette garantie sécurise votre banque et vous évite de prendre une caution personnelle.

Ce chèque peut être sollicité lorsque vous disposez d’un plan d’affaires préalablement établi et que les besoins en financement confirment la nécessité de mobiliser un outil financier de type prêt d’honneur. Si vous n’avez pas de plan d’affaires, il convient de solliciter d’abord un chèque « Préparation du projet de création d’entreprise« .

Bénéficiaires

  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi souhaitant créer ou reprendre une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Les jeunes de moins de 30 ans souhaitant créer ou reprendre une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Toute entreprise, nouvellement créée ou reprise (immatriculée depuis moins de 12 mois) dans le Grand Est par un demandeur d’emploi ou un jeune de moins de 30 ans au moment de la demande, avec un besoin en financement pour le démarrage de son activité

Valeur du chèque

Valeur du chèque CREA « Garantie de prêt bancaire » : 1 000 €

Accompagnement

Le chèque CREA « Garantie de prêt bancaire » donne accès à :

  • Un contact privilégié avec un opérateur Be EST Entreprendre pour la mobilisation potentielle d’une garantie d’emprunt bancaire
  • Une analyse des besoins et des ressources de financement nécessaires au projet
  • Un appui personnalisé auprès des banques pour la sollicitation d’un prêt bancaire
  • Une mise en place de la garantie après présentation de votre projet en comité d’engagement si acceptation du dossier en comité
  • Un suivi post financement pendant la durée de remboursement du prêt bancaire dans le but d’anticiper les éventuelles difficultés.

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Une question ? consultez la FAQ


 

<< Découvrir le Chèque CREA « Prêt d’honneur »

Découvrir le Chèque CREA « Microcrédit » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

5. Chèque CREA « Prêt d’honneur »

Il donne la possibilité d’accéder à un prêt d’honneur sans intérêt ni garantie personnelle, d’un montant compris entre 1 000 € et 30 000 € pour le financement de votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

Le prêt d’honneur a pour objectif de renforcer vos fonds propres car même il vous est directement octroyé (il s’agit d’un prêt à la personne), et non à l’entreprise.

Ce chèque peut être sollicité lorsque vous disposez d’un plan d’affaires préalablement établi et que les besoins en financement confirment la nécessité de mobiliser un outil financier de type prêt d’honneur. Si vous n’avez pas de plan d’affaires, il convient de solliciter d’abord un chèque « Préparation du projet de création d’entreprise ».

Bénéficiaires

  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi souhaitant créer ou reprendre une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Les jeunes de moins de 30 ans souhaitant créer ou reprendre une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Toute entreprise, nouvellement créée ou reprise (immatriculée depuis moins de 12 mois) dans le Grand Est par un demandeur d’emploi ou un jeune de moins de 30 ans au moment de la demande, avec un besoin en financement pour le démarrage de son activité

Valeur du chèque

Valeur du chèque CREA « Prêt d’honneur » : 1 000 €

Accompagnement

Le chèque CREA « Prêt d’honneur » donne accès à :

  • Un contact privilégié avec un opérateur Be EST Entreprendre pour la mobilisation potentielle d’un prêt d’honneur quel que soit le secteur d’activité de votre entreprise
  • Une préparation individuelle pour le passage devant un comité de décision qui statuera sur l’octroi ou non du prêt d’honneur
  • Un passage en comité de décision pour avoir une vision fine et professionnelle sur la faisabilité de votre projet
  • Une décision d’octroi ou non du prêt d’honneur dans un délai moyen de 30 jours entre la complétude du dossier et la décision du comité
  • Des conseils et un appui de chefs d’entreprises locaux et de professionnels de l’entreprise (comptables, banquiers, …)
  • Un suivi du remboursement de la jeune entreprise sur une période de 5 ans après la création ou la reprise si un prêt d’honneur a été attribué.

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Une question ? consultez la FAQ


 

<< Découvrir le Chèque CREA « Entrepreneur salarié associé »

Découvrir le Chèque CREA « Garantie de prêt bancaire » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

4. Chèque CREA « Entrepreneur salarié associé »

En tant qu’entrepreneur salarié associé, vous participez au capital de la CAE et aux décisions, selon le principe un homme = une voix.
Ce chèque peut être sollicité à l’issu de votre parcours d’entrepreneur salarié de 2 ans dans une CAE.

Bénéficiaires

Les entrepreneurs salariés d’une CAE souhaitant devenir associé dans la CAE

Valeur du chèque

Valeur du chèque « Entrepreneur salarié associé » : 500 €

Accompagnement

Le chèque « Entrepreneur salarié associé » donne accès à :

  • un Contrat d’Entrepreneur Salarié Associé (CESA) équivalent à un contrat de travail à durée indéterminée
  • un accompagnement personnalisé et de formations collectives proposées par la CAE
  • aux principales décisions de gestion de la CAE, votre voix compte parmi celles des autres sociétaires
  • une période illimitée d’hébergement juridique dans la CAE

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Une question ? consultez la FAQ


<<  Découvrir le chèque CREA « Test d’activité »

Découvrir le Chèque CREA « Prêt d’honneur » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

3. Chèque CREA « Test d’activité »

Ce chèque vous aide à prendre la décision de créer ou pas votre entreprise. Ce test d’activité peut se dérouler pendant une période de 2 ans maximum.

Bénéficiaires

  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi souhaitant tester leur activité avant la création de leur entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Les jeunes de moins de 30 ans souhaitant tester leur activité avant la création de leur entreprise sur le territoire de la région Grand Est

Valeur du chèque CREA « Test d’activité »

Le chèque CREA « Test d’activité » se décompose en 4 chèques selon les 4 périodes de test d’activité possibles :

  • Chèque CREA « Test d’activité – de 0 à 6 mois » : 350 €
  • Chèque CREA « Test d’activité – de 7 à 12 mois » : 350 €
  • Chèque CREA « Test d’activité – de 13 à 18 mois » : 150 €
  • Chèque CREA « Test d’activité – de 19 à 24 mois » : 150 €

Accompagnement

Le chèque « Test d’activité » donne accès à :

  • Un environnement légal sécurisé pour préparer le projet de création d’entreprise dans les conditions suivantes :
    • un hébergement juridique (facturation de vos prestations avec le numéro de SIRET de l’organisme hébergeur)
    • un maintien de votre statut antérieur et de vos revenus sociaux
    • une couverture sociale et une protection en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle
  • Un accompagnement individualisé pour valider la viabilité de votre projet
  • Une phase de test en situation réelle pour améliorer la qualité et la pertinence de votre projet
  • Un encadrement pédagogique adapté à la préparation et au démarrage de l’activité
  • Un programme d’ateliers et de formations individuelles et collectives pour approfondir vos compétences

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Une question ? consultez la FAQ


<< Découvrir le dispositif « Formation à la création d’entreprise« 

Découvrir le Chèque CREA « Entrepreneur salarié associé » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

2. Formation à la création d’entreprise

Qui peut en bénéficier ?

Ayant pour objectif d’enseigner les fondamentaux de la création d’entreprise pour sécuriser l’activité à long terme, ce dispositif investit sur les créateurs de demain et leur entourage.
BE Est Entreprendre Formation s’adresse prioritairement aux demandeurs d’emploi et aux licenciés économiques (et à leurs conjoint/associés), futur créateur ou jeune créateur depuis moins de 6 mois, mais il est également accessible aux salariés de CAE (Coopérative d’Activité et d’Emploi) de moins de 6 mois et aux artistes-auteurs et intermittents du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel non ayant droits auprès de leur OPCO.

Contenu du parcours

Le créateur bénéficiera d’un parcours de formation individualisé d’une durée comprise entre 90 heures et 202 heures, articulées autour d’un tronc commun, adapté en fonction des besoins et prérequis de chacun :

  • Un tronc commun, consacré aux fondamentaux de la création d’entreprise et des techniques de gestion : durée 90 h et différents modules optionnels :
  • L’approche administrative et comptable de l’entreprise, (21 h)
  • Les techniques de vente (dont vente en ligne), (21h)
  • Les Opportunités numériques, (création de site web, réseaux sociaux) (14h)
  • Les Ressources humaines adaptées aux TPE (21h)
  • Entreprendre dans l’ESS (35h)

 

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Une question ? consultez la FAQ


<< Découvrir le chèque CREA « Préparation du projet »

Découvrir le chèque CREA « Test d’activité » >>

Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

1. Chèque CREA « Préparation du projet »

Le chèque CREA « Préparation du projet de création d’entreprise » vous permet de bénéficier des conseils avisés d’un professionnel pour vous aider à formaliser le plan d’affaires, structurer votre approche commerciale et préciser la stratégie de votre entreprise.
Ce chèque peut être sollicité lorsque vous avez une idée précise de l’activité de votre future entreprise.

Bénéficiaires

  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi désireux de créer une entreprise sur le territoire de la région Grand Est
  • Les jeunes de moins de 30 ans désireux de créer une entreprise sur le territoire de la région Grand Est

NB : Les créateurs ayant déjà immatriculé leur entreprise, ne sont pas éligibles au chèque CREA « Préparation du projet de création d’entreprise »

Valeur du chèque

Le chèque CREA « Préparation du projet » est d’une valeur de 600 €.

Accompagnement

Le chèque CREA « Préparation du projet de création d’entreprise » donne accès à :

  • Un programme d’actions sur-mesure et un accompagnement en adéquation avec vos besoins
  • Des rendez-vous réguliers avec l’opérateur Be EST Entreprendre de votre choix pour rythmer la préparation de votre projet de création d’entreprise
  • Des conseils de l’opérateur Be EST Entreprendre
  • Une méthode et des outils astucieux pour formaliser votre projet de création d’entreprise et construire le plan d’affaires.

Reprise d’entreprise

Dans le cas d’une reprise d’entreprise, le chèque CREA « Préparation du projet de création d’entreprise » ne peut pas être mobilisé. Merci de contacter la Chambre de commerce et d’industrie ou la Chambre de métiers et de l’artisanat de votre département qui vous accompagnera dans la préparation de votre projet dans le cadre du PACTE Transmission-Reprise*.

*Le PACTE Transmission-Reprise conclu entre la Région Grand Est, la CCI Grand Est et la CRMA Grand Est, vise à accompagner les cédants et les repreneurs d’entreprise potentiels et ainsi contribuer à sauvegarder des emplois qui risqueraient d’être détruits en l’absence de transmission des activités.

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .
Une question ? consultez la FAQ


<< Revenir à la page d’accueil « Chèque CREA »

Découvrir le dispositif « Formation à la création d’entreprise » >>

Les Chèques CREA : accompagner les créateurs d’entreprises à chaque étape

Pour favoriser la dynamique entrepreneuriale dans le Grand Est, la Région a créé un dispositif de soutien individuel des créateurs et créatrices d’entreprise via des chèques CREA. Ces chèques donnent accès à différents accompagnements essentiels au parcours du créateur d’entreprise : préparation de projet, test d’activité, financement, suivi post-création. Ils s’adressent aux demandeurs d’emploi ou aux jeunes de moins de 30 ans souhaitant créer une entreprise dans le Grand Est.

Les chèques CREA sont à utiliser auprès des acteurs de la création d’entreprise labellisés par la Région dans le cadre d’une démarche de labellisation : ce sont « les opérateurs labellisés Be EST Entreprendre ». Le label Be EST Entreprendre garantit un accompagnement de qualité et de proximité aux créateurs d’entreprise.

Les chèques CREA sont des chèques dématérialisés édités par la Région Grand Est au nom du créateur d’entreprise. Chaque créateur peut bénéficier de plusieurs chèques CREA pendant son parcours de création d’entreprise, toutefois limité à un chèque par typologie d’accompagnement. Le créateur d’entreprise ne touche pas directement la valeur du chèque, le montant du chèque est versé directement à l’opérateur labellisé Be EST Entreprendre qui réalise l’accompagnement.

Les demandes de chèques CREA se font progressivement dans le temps, elles doivent suivre les étapes d’une démarche de création d’entreprise.
Chaque chèque a une durée de validité de 2 mois, lorsque le créateur reçoit son chèque, il a 2 mois pour :

  1. choisir l’opérateur labellisé Be EST Entreprendre pour l’accompagnement souhaité
  2. débuter (ou continuer) l’accompagnement avec l’opérateur Be EST Entreprendre choisi

Les différents chèques CREA disponibles

  1. Chèque CREA « Préparation du projet »
  2. « Formation à la création d’entreprise »
  3. Chèque CREA « Test d’activité »
  4. Chèque CREA « Entrepreneur salarié associé »
  5. Chèque CREA « Prêt d’honneur »
  6. Chèque CREA « Garantie de prêt bancaire »
  7. Chèque CREA « Microcrédit »
  8. Chèque CREA « Suivi post-création »

 

 

Une question ? consultez la FAQ

Pour toute question sur les chèques CREA, merci d’écrire à l’adresse .

Prêt Rebond Grand Est Covid

Renforcement de la trésorerie des entreprises
Sont exclues les opérations de création et de transmission

Bénéficiaires

  • PME selon la définition européenne en vigueur rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (impact de la crise du COVID-19, contexte de marché défavorable ou en mutation, nécessité de faire évoluer le modèle économique (transition digitale, écologique…), BFR ne permettant pas des conditions d’exploitation normales)
  • Créées depuis plus de 1 an présentant 1 bilan.
  • Exerçant l’essentiel de leurs activités sur le territoire de la Région ou s’y installant.
  • Relevant des seuls secteurs d’activité figurant dans la liste S1 des activités soumises à des restrictions d’activité modifiée par le décret n° 2020-1328 du 2 novembre 2020 et suivants relatifs au fonds de solidarité (à l’exclusion de la liste S1 bis).
  • Bénéficiant d’une cotation Fiben jusqu’à 5.
  • Sont exclues du dispositif : les SCI et les affaires individuelles

Modalités

L’assiette du Prêt « Rebond » est constituée prioritairement par :

  • Les besoins de trésorerie liés à la situation conjoncturelle
  • L’augmentation du besoin en fonds de roulement, dont des investissements immatériels (coûts de mise aux normes (environnement, sécurité), recrutement et
    formation de l’équipe commerciale, frais de prospection, dépenses de publicité…) et des investissements corporels ayant une faible valeur de gage (matériel conçu/réalisé par l’entreprise pour ses besoins propres, matériel informatique, …)

Les dépenses immobilières ou immobilières par destination, ainsi que l’acquisition de titres ou de Fonds de Commerce sont exclues de l’assiette.

Montant

Le montant du prêt est au plus, égal au montant des fonds propres et quasi fonds propres de l’emprunteur :

  • Minimum : 10.000 €
  • Maximum : 150.000 €

Durée/amortissement

  • 7 ans, dont 2 ans de différé d’amortissement en capital.
  • Amortissement financier du capital.

Conditions financières

Tarification : Taux zéro
Garantie : Aucune garantie sur les actifs de l’entreprise, ni sur le patrimoine du dirigeant.
Une assurance décès-invalidité peut être proposée au dirigeant.

Partenariats financiers

Un partenariat financier est recherché, à raison de 1 pour 1, sous forme soit :

  • de concours bancaire d’une durée de 4 ans minimum.
  • d’apports des actionnaires et/ou des sociétés de capital-risque
  • d’apports en quasi fonds propres (Prêts Participatifs, obligations convertibles en
    actions).

Ces partenariats financiers ne peuvent pas être constitués par une aide directe de la Région. Ils doivent porter sur le même programme de développement réalisé depuis
moins de 6 mois, ce délai pouvant exceptionnellement être porté à 12 mois sur dérogation.
Les financements bancaires associés pourront bénéficier d’une intervention en garantie de Bpifrance Financement.
Le montant total du financement (prêt rebond et cofinancement(s)) devra être inférieur ou égal à 500 000 €

Réglementation

Ce prêt est alloué sur la base du régime :

  • Aide d’État SA.56985 (2020/N) – France – COVID-19 : Régime cadre temporaire pour le soutien aux entreprises.
  • Règlement (UE) N° 1407/2013 de la commission du 18 décembre 2013 relatif à l’application des articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne aux aides de minimis.

Bpifrance Financement informera le bénéficiaire du montant de l’Équivalent Subvention Brut à déclarer.

 

Contact

Pour toute demande d’information complémentaire, Bpifrance reste à votre disposition :

 

Le Prêt Rebond GRAND EST COVID est financé par le Fonds Européen de Développement Régional à hauteur de 9 500 000 €.

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile