Soutien à l’animation de la vie étudiante

L’aide de la Région s’articule autour de 2 axes :

  1. Valorisation des Engagements et Mouvements Etudiants
    Soutien aux manifestations étudiantes qui participent au rayonnement et à l’attractivité du Grand Est et de ses territoires.
    Les manifestations, initiées par les associations étudiantes ou multi partenariales, peuvent être soutenues dès lors qu’elles présentent une dimension régionale, nationale ou internationale et se déroulent sur le territoire du Grand Est.
  2. Soutien aux actions d’intégration et d’accompagnement dans la vie étudiante
    Soutien aux initiatives étudiantes destinées à accueillir les étudiants primo-entrants d’un territoire afin de favoriser leur intégration et le bien–vivre dans ce territoire.
    Les manifestations doivent participer d’une logique thématique explicite – ex : sportive, artistique, patrimoniale – et faciliter la découverte et l’appropriation de leur environnement par les nouveaux arrivants, elles permettent aux nouveaux étudiants d’échanger avec d’autres étudiants plus anciens ou avec la population locale en vue de faciliter leur intégration au sein de la cité.

Bénéficiaires

de l’aide

Les établissements d’enseignement supérieur, les associations et les associations étudiantes.

de l’action

Les étudiants, le grand public.

Projets éligibles

Axe 1 : Valorisation des Engagements et Mouvements Etudiants

  • Les manifestations dont les étudiants sont les organisateurs,
  • Les manifestations multi partenariales d’ampleur régionale ou à visibilité nationale ou internationale.

Axe 2 : Soutien aux actions d’intégration et d’accompagnement dans la vie étudiante

  • Les manifestations destinées aux étudiants primo-entrants,
  • Les manifestations se déroulant dans le mois précédent la rentrée ou dans un délai de trois mois après la rentrée universitaire,
  • Les manifestations justifiant d’une déclinaison thématique avérée ou d’un intérêt local marqué.

Les manifestations strictement festives ou d’intégration, les soirées étudiantes, ainsi que les salons étudiants ou manifestations à caractère professionnel, ne sont pas éligibles.

Dépenses éligibles

Les dépenses éligibles sont :

  • les rémunérations hors salaires de fonctionnaires,
  • les prestations externes,
  • les frais de déplacement, d’hébergement, de restauration,
  • les frais de location,
  • les frais de communication,
  • les achats liés à l’événement soutenu.

Nature et montant de l’aide

L’aide revêt la forme d’une subvention de fonctionnement.

  • Taux maxi : 50 %
  • Plafond : 10 000 €

La demande d’aide

Un appel à projet est lancé.

Toute demande doit faire l’objet d’une lettre d’intention adressée au Président de la Région démontrant que l’aide allouée a un effet incitatif.

La demande d’aide doit contenir les informations suivantes :

  • le nom du porteur de projet,
  • une description du projet, y compris ses dates de début et de fin,
  • la localisation du projet,
  • un budget prévisionnel équilibré en dépenses et recettes,
  • le montant de l’aide sollicitée.

Délais de transmission de la demande

Pour l’Axe 1 : Valorisation des Engagements et Mouvements Etudiants

Les dates de réception sont fixées au 30 juin pour les actions du premier semestre de l’année universitaire à venir et au 31 décembre pour les manifestations du second semestre de l’année universitaire en cours.

Pour l’Axe 2 : Soutien aux actions d’intégration et d’accompagnement dans la vie étudiante

La date de réception par la Région de la réponse à l’appel à projet est fixée au 30 septembre 2017 pour l’année universitaire 2017-2018 et au plus tard au 30 avril précédent l’année universitaire de déroulement de la manifestation pour les années suivantes.

Mobilité internationale des lycéens

Outre qu’elle représente un facteur déterminant dans leur insertion professionnelle, cette expérience leur permettra de pratiquer une langue étrangère au quotidien et en milieu professionnel, d’appréhender des méthodes de travail différentes, de s’adapter à un nouvel environnement social et culturel, d’améliorer leurs compétences, de gagner en confiance en soi et de valoriser leur formation.

Cette aide concerne les lycéens préparant un CAP, un Bac Pro, un Bac technologique en hôtellerie, un Brevet des métiers d’art (BMA), un Diplôme de technicien des métiers du spectacle (DTMS) ou une Mention complémentaire dans un établissement du Grand Est. En tant qu’organisateurs des séjours, ce sont les établissements qui perçoivent l’aide régionale. Toutes les destinations en Europe sont éligibles ainsi que les régions partenaires du Grand Est, dont la liste complète figure dans le règlement ci-dessous. L’aide régionale s’applique aux périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) qui font partie intégrante de la formation des lycéens et dont la durée est de 3 semaines minimum à de 8 semaines maximum.

L’aide peut être cumulée avec celle du Rectorat, du programme Erasmus+, de l’OFAJ ou de tout autre organisme. En fonction de l’état des dépenses réelles fourni par le lycée à l’issue du stage, son montant peut atteindre :

  • 75 € par semaine et par élève pour les mobilités sans hébergement : seules les dépenses de transport sont éligibles ;
  • 150 € par semaine et par élève pour les mobilités avec hébergement payant : les dépenses de transport, d’hébergement et de restauration sont éligibles.

Pour toute demande de renseignement

Sylvie Truffet, chargée de mission à la direction de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement : 03 26 70 74 69 –

Découvrez la plaquette d’information

Retrouvez les témoignages de jeunes soutenus dans leur mobilité par la Région Grand Est et partagez votre expérience dans le Carnet de Voyage

Bourse du secteur sanitaire et social

Bénéficiaires   

Tout étudiant (français, ressortissant de l’Union européenne ou étant en situation régulière en France depuis le 1er janvier de l’année du début du cycle de formation) sans condition d’âge, ni de condition de lieu de résidence.

  • Formations sanitaires agréées par la Région Grand Est: DE Auxiliaire de puériculture, DE Aide-soignant, DE Infirmier Puériculteur, DE Infirmier, DE Masseur-kinésithérapeute, DE Sage-femme, DE ambulancier, DE Ergothérapeute, DE Psychomotricien, DE Manipulateur en électroradiologie médicale.
  • Formations sociales agréées par la Région Grand Est: DE Assistant de service social, DE Éducateur spécialisé, DE Éducateur de jeunes enfants, DE Conseiller en économie sociale et familiale, DE Éducateur technique spécialisé, DE Moniteur éducateur, DE Technicien de l’intervention sociale et familiale.

Montant

Le montant de la bourse varie selon plusieurs échelons. L’échelon est calculé en fonction de points de charge familiaux et de plafonds de ressources de l’étudiant ou de sa famille ; ces ressources sont indiquées sur l’avis d’imposition 2019 sur les revenus 2018.

  • Cette bourse est cumulable avec des aides à caractère social (CAF – CCAS,…) dès lors que la réglementation de ces aides l’autorise
  • Cette bourse n’est pas cumulable avec toute allocation pour perte d’emploi, ni avec un contrat d’apprentissage, un emploi d’avenir, un contrat de professionnalisation, un CIF ou une rémunération liée au statut de stagiaire de la formation professionnelle.

 

Procédure

  • L’étudiant se connecte à l’extranet https://boursesanitaireetsociale.grandest.fr/
  • L’étudiant fait une simulation
  • Si la simulation est positive, l’étudiant dépose une demande grâce à un identifiant et un mot de passe qui lui sont propres. Pour déposer sa demande il doit se munir du code d’accès transmis par son Institut de formation et d’une copie scannée des pièces justificatives
  • Il complète sa demande en joignant les pièces justificatives scannées et la valide
  • L’étudiant peut à tout moment suivre l’évolution de sa demande en se connectant avec son identifiant et mot de passe

Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires, contactez directement les instituts de formations.

Pour toute question concernant les bourses des formations sanitaires et sociales, composez le numéro :

03 87 54 32 01

Ou par mail :

Vous souhaitez demander une bourse d’études au Luxembourg ?

Une notification officielle de la part de la Région Grand Est vous sera demandée pour constituer votre dossier auprès du Luxembourg (CEDIES). Pour obtenir cette notification, il faut impérativement saisir une demande sur le portail des bourses aux formations sanitaires et sociales.

La Région vous fera parvenir une notification par courriel dès que le traitement de votre dossier sera effectué.

Les Formations Sanitaires et Sociales en Grand Est

Animation de la vie lycéenne

Elle favorise, avec sa politique volontariste d’animation de la vie lycéenne, l’émergence et le développement de projets éducatifs, citoyens, culturels, artistiques, environnementaux et historiques dans les établissements. La Région souhaite développer ce dispositif par le biais d’une convention tri-annuelle pour les années scolaires 2017/2018 – 2018/2019 et 2019/2020 afin de toucher tous les jeunes d’une classe d’âge (Seconde, première et terminale) et d’appréhender plusieurs thématiques au cours de leurs trois années de scolarité.

Les objectifs des crédits d’animation de la vie lycéenne sont les suivants :

  • Développer 3 thématiques prioritaires : l’altérité et le vivre ensemble, le devoir de mémoire et la citoyenneté.
  • Dynamiser davantage la vie des établissements et le mieux-vivre ensemble,
  • Renforcer l’autonomie des établissements dans la conception et la mise en œuvre des projets et la participation des jeunes à la définition d’actions d’animation répondant à leurs besoins.
  • Optimiser les relations entre la Région et les lycées en simplifiant les procédures et en favorisant le dialogue.

Bénéficiaires

Dotation annuelle aux établissements du Grand Est pour des projets initiés par ses classes ou des groupes de jeunes du second cycle ou en formation post-bac inscrits dans un lycée public relevant de l’Éducation Nationale et de l’Agriculture, un établissement régional de l’enseignement spécialisé ou un lycée privé sous contrat d’association avec l’État.

Projet(s) éligible(s)

Les projets des établissements doivent s’inscrire dans les priorités régionales suivantes :

  1. priorité 1 : développer l’altérité,
  2. priorité 2 : développer le travail de mémoire,
  3. priorité 3 : ouvrir les jeunes à la citoyenneté.

Montant de l’aide

Pour définir le montant des subventions allouées aux établissements au titre de l’animation de la vie lycéenne, la Région tient compte des deux éléments suivants :

1 – Effectif

  • un socle de base : 6 € par élève,
  • une prime supplémentaire pour les établissements qui accueillent des élèves de filière professionnelle : 6 € par élève de filière professionnelle.

2 – Situation géographique de l’établissement

  • commune de moins de 20 000 habitants : 1 100 €,
  • ville entre 20 000 et 100 000 habitants : 500 €,
  • ville de plus de 100 000 habitants : 100 €.

Expériences de Jeunesse

La Région souhaite ainsi accompagner les jeunes du Grand Est dans la construction de leur parcours d’engagement et d’insertion professionnelle.

« Expériences de Jeunesse » vise donc à soutenir les jeunes de 15 à 29 ans :

  • porteurs de projets favorisant l’engagement citoyen (seul ou en groupe),
  • porteurs individuels de projets professionnalisant, faisant apparaître un projet professionnel clair, nécessitant un soutien et permettant au porteur de se tester.

Pour candidater à cette aide, les porteurs de projet devront renseigner le dossier de candidature (en ligne). Les lauréats retenus par une commission, pourront obtenir une aide pouvant atteindre un maximum de 2 000 €.

Le dispositif est ouvert à partir du 1er janvier 2017 aux jeunes âgés de 15 à 29 ans résidant sur le territoire du Grand Est.

Candidatures à envoyer impérativement :

Tout au long de l’année (instruction mensuelle des projets présentés)

Avant de commencer à remplir votre demande de soutien, merci de bien vouloir vous munir de ces pièces indispensables au dépôt de votre dossier :

  • Curriculum Vitae
  • Relevé d’identité bancaire du porteur
  • Autorisation parentale à participer au dispositif pour les porteurs mineurs
  • Tout document vous semblant pertinent

 

Entreprenariat des jeunes

Pour les jeunes de 18 à 29 ans, créateurs d’entreprises

  • Vous devez être accompagné-e par une structure spécialisée dans le conseil et l’accompagnement à la création d’entreprise. La Région a également créé un dispositif de soutien individuel des créateurs et créatrices d’entreprise via des CHEQUES CREA . Ces chèques s’adressent aux demandeurs d’emploi ou aux jeunes de moins de 30 ans souhaitant créer une entreprise dans le Grand Est et sont mobilisables à toutes les étapes de votre parcours entrepreneurial ;
  • Seul-e ou à plusieurs vous présenterez votre projet devant un jury ;
  • Vous aurez à démontrer la faisabilité de votre projet avec une perspective de création d’emplois à moyen terme ;
  • Si votre entreprise est déjà créée, elle doit avoir moins de 6 mois au moment de la candidature.

Pour déposer un dossier de candidature, rendez-vous sur le formulaire de saisie en ligne.

Les jurys seront ouverts aux jeunes candidats du Grand Est, quel que soit leur lieu de résidence en Région, sous réserve de l’éligibilité de leur candidature.

Pour y participer les dossiers de candidatures complets devront être saisis via le formulaire en ligne.

Deux jurys sont prévus en 2021 – dates à confirmer.

  • 1er jury prévu en mai/juin 2021 (date limite de candidature le 4 avril minuit)
  • 2nd jury prévu en septembre 2021 (date limite de candidature le 4 juillet minuit)

 

Dans tous les cas, les candidats sont invités à se rapprocher le plus tôt possible de ou de

 

Découvrez l’entreprenariat des jeunes en vidéo

 

Retrouvez en images les 151 lauréats de 2017 à 2019 en téléchargeant le livret (pdf)

Intégration professionnelle des étudiants

Pour accroître la réussite professionnelle des étudiants futurs salariés

Dans une région ou les étudiants représentent 3,6% de la population totale, la réussite de l’insertion professionnelle de ces jeunes est un marqueur essentiel de la qualité des formations dispensées sur le territoire mais également un enjeu en matière de dynamique professionnelle pour le territoire. Or, on constate aujourd’hui la place croissante qu’occupent les réseaux personnels et professionnels dans le cadre de la recherche d’emploi. Aussi, afin de préparer les étudiants à leur entrée sur le marché du travail, la Région Grand Est soutient les actions qui permettront aux étudiants de se créer et de développer leur propre réseau professionnel en vue de faciliter leur entrée sur le marché du travail. Les actions soutenues contribueront :
– à faire se rencontrer, échanger les étudiants de différents établissements sur des aspects professionnels ;
– à créer des temps d’échanges et de rencontres avec des professionnels, potentiels recruteurs.
Ces manifestations, de par leur mise en œuvre et leur déroulement dépasseront la démarche d’information et d’orientation pour favoriser d’une part les relations professionnelles interpersonnelles et d’autre part une meilleure appréhension de leur futur environnement de travail par les étudiants.

L’aide régionale peut atteindre 15 000 €.
Le dispositif est ouvert à compter du 1er juillet 2017 à tous les établissements d’enseignement supérieur et aux associations étudiantes basés sur le territoire Grand Est.

Candidatures à envoyer impérativement à  avant le déroulement de la manifestation.
Une réponse sera apportée dans les 3 mois qui suivront le dépôt du dossier.

Le Conseil régional des Jeunes du Grand Est

Objectifs

  • associer la jeunesse aux prises de décisions qui les concernent,
  • offrir un cadre d’expression nouveau aux jeunes de notre territoire et valoriser leur parole,
  • mieux prendre en compte leurs besoins,
  • contribuer à l’apprentissage actif de l’exercice de la citoyenneté,
  • soutenir les projets des jeunes dans le domaine entrepreneurial, d’accompagner leurs initiatives dans les domaines de la culture, du sport, de l’international ou de l’humanitaire.

Bénéficiaires

Le Conseil Régional des Jeunes du Grand Est est représentatif de la jeunesse du Grand Est. Elèves des lycées publics et privés, des Centres de Formation d’apprentissage (CFA), étudiants, actifs, demandeurs d’emploi, au moment de leur nomination, ils ont entre 15 et 29 ans et résident sur le territoire du Grand Est.
Le Conseil Régional des Jeunes du Grand Est est composé de 72 membres issus de l’ensemble du territoire régional et respecte la parité entre femme et homme.
Les membres ne doivent pas être élus ni avoir de responsabilité dans un parti politique ou un syndicat.

Méthode de séléction

Sur appel à candidatures, les jeunes font connaitre leurs motivations. Les titulaires et les suppléants sont désignés par tirage au sort selon la répartition suivante :

  • pour les Ardennes, la Marne, l’Aube et la Haute-Marne : 24 titulaires dont 2 lycéens ou apprentis (1 garçon et 1 fille), 2 étudiants (1 garçon et 1 fille), 2 jeunes en milieu professionnel ou sans emploi (1 garçon et 1 fille).
    Sur le même principe, 24 suppléants sont également tirés au sort.
  • pour la Meuse, la Meurthe et Moselle, les Vosges et la Moselle : 24 titulaires dont 2 lycéens ou apprentis (1 garçon et 1 fille), 2 étudiants (1 garçon et 1 fille) ; 2 jeunes en milieu professionnel ou sans emploi (1 garçon et 1 fille).
    Sur le même principe, 24 suppléants sont également tirés au sort.
  • pour le Bas-Rhin et le Haut-Rhin : 24 titulaires dont 4 lycéens ou apprentis (2 garçons et 2 filles), 4 étudiants (2 garçons et 2 filles), 4 jeunes en milieu professionnel ou sans emploi (2 garçons et 2 filles).
    Sur le même principe, 24 suppléants sont également tirés au sort.

La demande

Sur appel à candidatures, les jeunes font connaitre leurs motivations.

Téléchargement

Conseil régional des jeunes du Grand Est (PDF- 142 ko)

 

Aide à la mobilité internationale des étudiants

Il est impératif de lire le règlement complet (en bas de page) avant de déposer votre candidature.

Objectifs

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide :

  • de soutenir la mobilité internationale des étudiants de la région Grand Est, afin de renforcer leur employabilité au terme de leurs études,
  • de favoriser l’attractivité des établissements et des formations d’enseignement supérieur du territoire Grand Est.

S’adressant à tous les étudiants, sans conditions de ressources, les aides attribuées au titre de ce dispositif seront bonifiées si les étudiants sont titulaires d’une bourse du CROUS ou s’ils effectuent leur mobilité dans un pays frontalier de la région Grand Est.

Bénéficiaires

Le dispositif est ouvert aux étudiants jusqu’à 29 ans

  • inscrits en BTS, DUT, Bac+3 à Bac+5 au titre d’une formation diplômante dans un établissement d’enseignement supérieur de la région Grand Est, ainsi que dans le cadre d’une année de DUETE/DUETI
  • et effectuant des études ou un stage à l’étranger, validé dans le cadre de leur diplôme, à l’exception des étudiants de nationalité étrangère réalisant des études ou un stage dans le pays dont ils sont ressortissants.

Nature de la mobilité et destinations

La période d’études ou de stage doit être effectuée au sein d’un seul organisme à l’étranger (université, laboratoire ou entreprise).

Elle doit faire l’objet :

  • d’une attestation de l’établissement d’origine autorisant l’étudiant à effectuer des études ou un stage au titre de sa formation pour une durée déterminée au sein d’un organisme identifié (université, laboratoire, entreprise…),
  • d’une attestation de démarrage par l’établissement d’accueil confirmant l’arrivée de l’étudiant et la durée du séjour,
  • d’une convention de stage dans le cas de stage en laboratoire ou en entreprise.

Toutes les destinations sont éligibles, à l’exception de la France (DOM TOM inclus), et des principautés d’Andorre et de Monaco.

Montant de l’aide

Pour les étudiants en Bac+3 à Bac+5, l’aide régionale est une aide forfaitaire unique dont le montant est variable selon la nature de la mobilité (études ou stage) et sa durée :

  • Forfait études : 500 € pour une durée minimum de 16 semaines,
  • Forfait stage court : 400 € pour une durée de 12 à 15 semaines,
  • Forfait stage long : 800 € pour une durée minimum de 16 semaines.

Pour les étudiants en BTS et DUT, l’aide régionale est une aide forfaitaire unique pour un seul stage :

  • Forfait stage BTS DUT : 200 € pour une durée minimum de 4 semaines.

Les étudiants boursiers peuvent bénéficier d’une aide supplémentaire de 200 €.

Les étudiants effectuant leur mobilité dans un pays frontalier de la Région Grand Est (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse) peuvent bénéficier d’un supplément de 100 €.

Chaque étudiant ne peut bénéficier qu’une seule fois d’un de ces forfaits pendant son cursus.

Un étudiant peut bénéficier de deux bourses régionales au maximum pendant son cursus.

Par ailleurs, les séjours exclusivement linguistiques ne sont pas éligibles à l’aide régionale.

Pièces à fournir dans le cadre de votre demande

Au moment de l’inscription :

  • RIB
  • Photocopie de carte d’identité (si vous êtes mineur au moment du départ)

Au plus tard dans les 30 premiers jours à l’étranger

Le dossier de demande sera instruit après réception des deux attestations et des éventuelles pièces complémentaires

Dans les 30 jours après la fin de votre mobilité à l’étranger

L’absence de cette attestation entraînera le remboursement de la bourse

Demande de bourse à déposer avant votre départ

Pour vous aider à créer votre compte et faire votre demande en ligne, téléchargez le Guide utilisateurs du portail des aides dématérialisées

L’utilisation des navigateurs Firefox ou Chrome est recommandée pour le dépôt des dossiers sur le portail de la Région. Assurez-vous que votre navigateur est bien à jour avant de déposer votre dossier.

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile