La Foi Bahá’ie



La Foi bahá’ie est la plus jeune des religions indépendantes de l’humanité. Son fondateur s’appelle Bahá’u’lláh et il est pour les bahá’is le plus récent des messagers de Dieu dans une lignée qui remonte à la nuit des temps, lignée dans laquelle se sont inscrits de grands personnages comme Abraham, Moïse, Jésus, Mohamed, mais aussi Krishna et le Bouddha et certainement bien d’autres éducateurs dont nous avons perdu la trace.

Au cœur du message de Bahá’u’lláh, il y a la conviction que l’humanité ne forme qu’une seule race et que le moment est venu pour elle de s’unir en une société mondiale. Bahá’u’lláh affirme que Dieu a mis en marche des forces historiques qui vont renverser les barrières traditionnelles de races, de classes, de croyances et de nationalités, forces qui donneront naissance, en temps voulu, à une civilisation universelle. Le principal défi pour les peuples de la terre est d’accepter leur unité et de favoriser la marche vers l’unification.

Un des objectifs de la Foi bahá’ie est de faciliter cette évolution. Forte de plusieurs millions de membres représentant la plupart des nations, des races et des cultures de la planète, cette communauté mondiale s’efforce de donner corps aux enseignements de Bahá’u’lláh. Son expérience ne peut être qu’une source d’encouragements pour tous ceux qui partagent sa vision, celle d’une humanité formant une famille mondiale habitant le même foyer : la terre.

« Le remède souverain ordonné par le Seigneur, le moyen le plus puissant pour la guérison du monde entier, c’est l’union de tous ses peuples en une cause universelle, une même foi« . Bahá’u’lláh

Texte rédigé par Hervé Milewski.


proximitéVotre région proche de vous