Ambulancier

Ambulancier

Niveau requis

Sans diplômes

Niveau acquis (à l'issue de la formation)

CAP ou BEP

Formations accessibles par

Formation initiale
Formation continue

J1305

Quelles sont ses missions ?

Auxiliaire de soins, l’ambulancier assure sur prescription médicale ou en cas d’urgence médicale, la prise en charge et le transport de malades, de blessés dans des véhicules de transport sanitaires adaptés. Il connait l’état d’urgence des personnes transportées et adapte sa prestation à l’urgence et à l’état de santé de la personne dans le cadre strict de ses attributions.
Il est au service des malades : il assure la surveillance de leur état de santé, et veille à leur confort durant tout le trajet ; il peut aussi être amené à assister le malade pour les formalités d’entrée et de sortie des établissements de santé. Il est chargé du recueil et de la transmission des informations et des documents nécessaires à la continuité des soins.
Outre ses fonctions d’auxiliaire de soins, il doit aussi veiller à l’entretien de son véhicule.

Où exerce-t-il ?

Il exerce son activité au sein d’une entreprise privée de transport sanitaire, d’un établissement de santé (secteur public hospitalier). Il peut aussi être amené à travailler dans le secteur associatif.

 

Quelles sont les conditions d’exercice ?

Ce métier est réglementé par la convention collective du transport routier. L’ambulancier travaille de jour mais peut effectuer des gardes de nuit ainsi que le week-end.

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier ?

Pour exercer le métier d’ambulancier, il faut disposer de qualités d’écoute et de patience certaines. En contact permanent avec les personnes souffrantes, blessées ou handicapées, l’ambulancier doit se montrer disponible et toujours rassurant. Faire preuve d’autonomie et de sang-froid sont des qualités requises pour un métier nécessitant une prise rapide de décisions.
Pour exercer ce métier, il faut être doté d’une excellente résistance physique qui est attesté par un certificat médical de non contre-indication à l’exercice du métier délivré par un médecin agrée.

 

Comment devenir AMBULANCIER ?
Quelles formations et quels diplômes ?

Pour exercer le métier d’ambulancier, il faut être titulaire du Diplôme d’État d’Ambulancier (DEA). C’est un diplôme de niveau V qui nécessite, pour entrer en formation, de réussir les épreuves de sélection ; ces épreuves sont ouvertes à tout public sans aucune condition de diplôme. il est toutefois nécessaire d’être titulaire du permis B hors période probatoire, ainsi que de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence, niveau II. Une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance et un certificat médical de vaccinations sont également exigés pour se présenter aux épreuves d’admission. Les titulaires d’un diplôme de niveau Bac sont dispensés de l’épreuve écrite.
Des dispenses et allègements sont possibles en fonction du cursus antérieur. La formation s’effectue sur 18 semaines à raison de 35 heures par semaine : 13 semaines en centre de formation et 5 semaines en entreprise.

Pour aller plus loin

Le métier en vidéo sur le site de l’ONISEP

Portrait statistique

Insertion professionnelle

 

Où se renseigner pour se former ?

La liste des établissements qui proposent des formations sera disponible prochainement.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h