Sage-Femme

Sage-Femme

Niveau requis

Bac

Niveau acquis (à l'issue de la formation)

Bac +4 ou 5

Formations accessibles par

Formation initiale

J 1104

Où se renseigner pour se former ?    Télécharger la fiche


Quelles sont ses missions ?

La profession de sage-femme est une profession médicale spécifique réglementée par le code de la santé publique et le code de déontologie des sages-femmes.

Ce professionnel exerce une profession médicale : c’est un spécialiste de la femme en bonne santé. Son domaine d’intervention s’arrête en cas de diagnostic pathologique : elle oriente alors la patiente vers un médecin spécialiste (gynécologue ou obstétricien).

La sage-femme assure le suivi prénatal en accompagnant les futures mères tout au long de leur grossesse à travers des séances de préparation à l’accouchement : elle pratique les échographies, établit les diagnostics, prescrit des analyses et des examens.

Elle va assurer environ 75 % des accouchements seule : elle surveille pas à pas l’évolution du « travail » jusqu’à la naissance. Si des complications surviennent, elle sera alors amenée à travailler avec un chirurgien (dans le cas d’une césarienne), d’un infirmier anesthésiste sous la responsabilité du gynécologue-obstétricien.

Dans les jours qui suivent l’accouchement, elle accompagne le nouveau-né et la mère, en donnant des conseils sur l’allaitement et l’hygiène du nourrisson, en prodiguant les soins nécessaires au rétablissement de la mère tout en s’assurant de la bonne santé du nouveau-né.

Elle assure également (depuis 2009) un suivi gynécologique de prévention ; elle est autorisée à prescrire la contraception féminine. Elle peut également pratiquer les vaccinations prévues par la réglementation.

Où exerce-t-il ?

La majorité de ces professionnels exerce à l’hôpital ou en clinique ; toutefois, elle peut exercer en libéral (tendance à la hausse depuis quelques années).

Quelles sont les conditions d’exercice ?

80 % des sages-femmes exercent à l’hôpital ou en clinique, seulement 16 % en cabinet privé. Un taux faible mais en augmentation progressive (4 % en 10 ans).

Elles ne sont que 3 % dans la Fonction Publique Territoriale (centres de Protection Maternelle et Infantile).

Enfin, ce métier peut s’exercer au sein du Service de santé des armées.

 

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier ?

Doté de compétences scientifiques et médicales, ce professionnel possède aussi un excellent sens relationnel.

Sa capacité à établir une relation de confiance avec la patiente est primordiale.

C’est un métier d’aide et de soutien, où pédagogie et disponibilité sont indispensables.

Une grande résistance physique et nerveuse est aussi attendue, notamment en raison des horaires variables (gardes, travail de nuit et le week-end)…

La sage-femme doit faire preuve d’une grande stabilité émotionnelle; si elle partage des moments forts avec les futurs parents, elle fait parfois face à des situations difficiles : un handicap à annoncer ou des complications de grossesse à gérer.

Rassurante, elle doit répondre avec pertinence aux inquiétudes ou aux interrogations des parents.

 

Comment devenir SAGE-FEMME ?

Quelles formations et quels diplômes ?

Pour exercer le métier de sage-femme, il faut être titulaire du Diplôme d’État de Sage-Femme pouvant être obtenu en 5 ans : une année de PACES (première année commune aux études de santé), puis 4 ans en école de sages-femmes.

 

Quelle évolution professionnelle ?

Après obtention du Diplôme d’État de Sage-Femme, il est possible de préparer un diplôme universitaire de type :

  • DU Auriculothérapie scientifique, psychopathologie du bébé
  • DIU Pédiatrie de maternité, Pelvoperinéologie
  • DU Gynécologie préventive et contraceptive
  • Master pro économie et gestion de la santé

En cours de carrière, une sage-femme peut accéder à d’autres professions (médicales ou paramédicales), en se présentant à des concours ou par le jeu des équivalences de diplômes : Diplôme d’Etat d’Infirmier Puériculteur, d’Infirmier Anesthésiste, d’Infirmier de bloc opératoire, d’Ostéopathe.

Elle peut bénéficier dans ce cas de dispenses de formation (cf. Dispenses et allègements).

Sur concours également, une sage-femme peut enseigner les sciences et techniques médico-sociales en lycée.

Après quelques années d’exercice, elle peut devenir directrice d’une maison maternelle ou d’un centre de PMI (recrutement sur titre).

Pour aller plus loin

Le métier en vidéo

proximitéVotre région proche de vous