Oui au train partout et pour tous !

PUBLIÉ LE 14 octobre 2021à 15:14:16 par emi_cro

Dynamiser le ferroviaire et faciliter les déplacements des 185 000 habitants qui utilisent quotidiennement le train, telle est l’ambition de la Région Grand Est. Un enjeu de taille puisque 54 % de la population du Grand Est vit à moins de 5 km d’une des 120 principales gares du réseau. Il s’agit alors de faire en sorte que chacun puisse, selon sa situation, bénéficier d’une offre de transport performante et adaptée. Un mot d’ordre : des trains partout et pour tous !

Un quotidien facilité grâce à des offres réadaptées et mieux équilibrées

Mi-décembre 2021 – janvier 2022 :

Ligne Épinal-Saint-Dié-Schirmeck-Molsheim-Strasbourg bientôt rouverte avec une amélioration de 81 % de l’offre sur la ligne !

L’investissement de la Région pour sauver les petites lignes ferroviaires porte ses fruits : les circulations sur cette ligne pourront reprendre. Une grille horaire étoffée pour une véritable connexion, avec entre autres :

  • 7 allers-retours quotidiens en semaine entre Épinal et Strasbourg
  • 3 allers-retours supplémentaires entre Épinal et Saint-Dié-des-Vosges

Pour un service dynamique, l’offre routière entre Épinal, Bruyères et Saint-Dié est maintenue et coordonnée aux horaires TER.

Une offre TER renforcée sur les principales lignes du réseau

La Région renforce l’offre sur les lignes structurantes du réseau avec plus de trains en journée et le week-end.
Son objectif , une desserte continue à l’heure ou à la demi-heure, avec par exemple

  • 5 trains supplémentaires par jour circuleront en semaine sur la ligne Nancy-Épinal
  • 29 trains supplémentaires le samedi sur la ligne Strasbourg-Mulhouse-Bâle
  • 6 trains en plus le samedi sur la ligne Paris-Troyes

Encore plus de trains sur la ligne Charleville-Givet

Ce sont 20 trains supplémentaires :

  • 3 trains ajoutés en semaine (passage de 30 à 33 trains/jour)
  • 2 trains le samedi (14 à 16 trains/jour)
  • 3 trains le dimanche (11 à 14 trains/jour)

Mais aussi une offre cadencée à l’heure toute la journée en semaine, avec un renfort à la demi-heure lors des heures de pointe (vers Charleville) et un cadencement toutes les 2 heures le week-end.

Une offre « haute saison » sera également mise en place pour encourager les pratiques touristiques : des dessertes supplémentaires le week-end en juillet et août dès l’été 2022.

Horizon 2023 :

Le territoire alsacien davantage accessible avec la mise en service de la 4e voie d’accès à la gare de Strasbourg depuis Vendenheim :

Une 4e voie qui permet d’augmenter l’offre de 55 % sur la ligne Strasbourg-Haguenau, de 60 % sur Strasbourg-Saverne, de 35 % sur Strasbourg-Molsheim ou encore de 65 % sur la ligne Strasbourg-Sélestat.

Une fréquence des trains plus importante, continue et tout au long de la journée ; une cadence à la demi-heure entre 5 h et 22 h et une amplitude de service étendue le soir.

À partir de 2024 :

Création d’un véritable RER entre Metz et le Luxembourg : une première étape décisive

La capacité de transport de la ligne Metz-Thionville-Luxembourg sera fortement augmentée, passant ainsi de 9 000 places assises/heure en pointe à plus de 13 000 (+44 %).
Une première étape franchie grâce à :

  • l’allongement des quais dans plusieurs gares qui permet d’utiliser des rames plus longues
  • l’acquisition de 16 rames équipées aux normes ERTMS auprès de la Région Normandie
  • la construction, à Montigny-lès-Metz, d’un centre de maintenance dédié à l’entretien du matériel de la ligne

La seconde étape, à horizon 2028-2030, permettra d’augmenter la fréquence de circulation durant les heures de pointe et de proposer aux usagers une offre comparable à celle d’un RER. Un train toutes les 10 minutes entre Metz et le Luxembourg. Un train toutes les 7 min 30 s entre Thionville et le Luxembourg.

Faciliter la mobilité transfrontalière : plus de liaisons franco-allemandes

L’offre frontalière sera considérablement améliorée grâce à l’appel d’offres transfrontalier en cours entre la Région et les trois Länder allemands. Sept lignes concernées : Strasbourg-Offenburg, Strasbourg-Lauterbourg-Karlsruhe, Strasbourg-Haguenau-Wissembourg-Neustadt, Strasbourg-Mommenheim-Sarreguemines-Sarrebruck, Metz-Forbach-Sarrebruck, Metz-Thionville-Trèves, Mulhouse-Müllheim.

La ligne Nancy-Contrexéville : un retour attendu !

Grâce à la réouverture de la ligne entre Pont-Saint-Vincent et Contrexéville, 12 allers-retours par jour seront proposés en semaine, avec un temps de parcours compétitif d’une heure environ entre Nancy et Vittel. Cette offre complétera les dessertes périurbaines routières proposées sur ce tronçon.

Nouveautés sur le réseau Fluo Grand Est en 2022

Une carte de réduction unique, plus simple, plus lisible et moins chère

La Région Grand Est simplifie le système de fidélisation de ses usagers avec la mise en place d’une carte unique de réduction pour tous, valable partout, tout le temps. À compter du 1er mars 2022, elle offrira une réduction de 50 % sur l’ensemble des trajets réalisés sur le réseau TER Fluo Grand Est.
Nouveau prix de 20 euros, au lieu de 30 euros actuellement. Prévente à compter du 15 février (à 15 euros).
Pour les week-ends « loisirs », le titulaire de la carte pourra faire bénéficier la personne l’accompagnant de la même réduction de 50 %.

La carte à 1 euro pour les jeunes (- de 26 ans) : encourageons la mobilité !

Cette carte unique de réduction, plus avantageuse, remplacera les cartes et tarifs existants suivants :

  • Les cartes Primo (-26 ans) et Presto (tout public), à partir du 1er mars 2022.
    Les cartes ayant une date de validité allant au-delà du 1er mars 2022 pourront conserver les avantages Primo/Presto jusqu’à leur expiration. Des mesures de bascule seront mises en place pour les clients qui souhaitent bénéficier de la nouvelle carte.
  • Les tarifs Découverte 12-25 ans, Mini groupe et Carnet de billets seront supprimés à partir du 1er janvier 2022.

De nouveaux avantages pour les abonnés

Aujourd’hui limités à une origine/destination, les abonnements annuels TER Fluo (à paiement mensualisé) ainsi que les abonnements Primo scolaires pourront bénéficier automatiquement d’une réduction de 50 % sur l’ensemble des trajets hors abonnements réalisés sur le réseau Fluo.

Ces avantages seront mis en place dès le lancement de la carte unique, le 1er mars 2022 pour les abonnements annuels, à la rentrée de septembre pour les Primo scolaires.

Un abonnement spécial « télétravail », avantageux et soumis à la « prime employeur »

À la suite de la crise sanitaire, la Région a souhaité accompagner au plus près les télétravailleurs occasionnels en créant un abonnement spécifique « télétravail » à la semaine. Valable du lundi au vendredi, moins cher que l’abonnement hebdomadaire actuel (10 % de réduction), il est rentable dès 1 aller-retour par semaine et soumis à la « prime employeur » (50 % du coût de l’abonnement pris en charge par l’employeur).

Offrir à ses usagers un service de transport de meilleure qualité, renforcé et adapté

La Région s’implique dans de nombreux chantiers pour que la vie quotidienne des habitants soit facilitée au maximum. Pour que demain, prendre le train soit davantage un réflexe plutôt que d’avoir recours à son véhicule personnel. Pour honorer son engagement, les tarifs — inchangés depuis le 1er juillet 2019 — sont réajustés pour permettre le maintien d’un haut niveau de service et le financement de l’ensemble des développements ferroviaires à venir.

 

proximitéVotre région proche de vous