Panser et relever la forêt

PUBLIÉ LE 19 novembre 2021à 15:50:49 par emi_cro

Sécheresse, crise des scolytes, pandémie… face aux difficultés, la Région Grand Est apporte son soutien à la filière forêt-bois. A l’occasion de la Commission permanente du 19 novembre 2021, elle a voté l’accompagnement de plusieurs projets inscrits dans une démarche de transition agroécologique, technologique et numérique.

Des aires de stockage pour mieux conserver les grumes

Les conditions météorologiques de 2018 et 2019 ont provoqué une explosion de scolytes dans l’épicéa, entraînant le dépérissement de plusieurs centaines de milliers d’arbres. La Région Grand Est encourage et soutient les projets de création d’aires de stockage pour entreposer le bois avant qu’il ne soit infecté, puis conserver les grumes jusqu’à cinq ans avant de les valoriser. Sept aires de stockage pour une capacité totale de 123 800 m3 bénéficient d’une aide régionale de près de 2,5 millions d’euros.

Moderniser les exploitations forestières

Une aide régionale de près de 558 000 euros a été attribuée pour accompagner quatre projets de desserte forestière et quatorze de modernisation d’entreprises de travaux forestiers et sylvicoles. Objectif : optimiser la mobilisation du bois en forêt dans une démarche de gestion durable (limitation des déplacements des engins dans les parcelles, réduction des distances de débardage, mise en place de chantiers concertés, etc.), mais aussi l’accessibilité aux parcelles dans un cadre de reconstitution ou d’amélioration des peuplements boisés.

Afin de moderniser les entreprises de travaux forestiers, la Région apporte une aide aux investissements de récolte et de sylviculture. Elle permet ainsi d’améliorer la performance technique et environnementale des outils et d’augmenter les capacités de mobilisation du bois et de réalisation de travaux sylvicoles.

Accompagner la recherche et l’innovation

La Région a également alloué plus de 310 000 euros pour accompagner neuf projets de filière portant notamment sur des problématiques liées au changement climatique avec mise en place ou adaptation d’outils et de pratiques. Pour exemple :

  • la réalisation d’un recueil de prescriptions concernant la conservation des bois après tempête, une référence pour le stockage de bois actuel et à venir ;
  • la mise au point d’une expérimentation de traitements par autoclave du sapin pour aider les professionnels de la filière à mieux le valoriser en extérieur ;

Dans le cadre du Plan peuplier :

  •  la réalisation de tests de conservation de plants au froid et de tutoriels techniques adaptés au Grand Est, avec pour but, l’amélioration de la qualité du bois de peuplier et la transmission d’informations techniques aux pépiniéristes, aux entreprises de travaux forestiers et sylvicoles ;
  • la réalisation d’un document technique concernant le choix des essences à implanter à l’échelle du massif vosgien.

Merci le peuplier

La politique régionale en faveur de la filière forêt-bois s’articule autour du contrat et du programme de ladite filière dans lesquels s’inscrit le soutien régional au Plan peuplier. Dans ce cadre, le Grand Est finance à hauteur de 11 300 euros, onze projets de replantation de peupliers via la charte Merci le peuplier  (la Région apporte un complément de 2,50 euros par plant).

Le Plan peuplier 2021-2026 vise à structurer une filière performante, innovante et créatrice d’emplois. Il prévoit notamment le reboisement et l’élagage afin d’améliorer leur qualité et leur valorisation locale.

Soutenir l’investissement dans les entreprises de première transformation du bois

Quatre entreprises de première transformation du bois, ont par ailleurs bénéficié d’une aide de plus de 176 000 euros pour divers investissements d’avenir.

proximitéVotre région proche de vous