Présidence française 2021-2022 : un programme de travail ambitieux à l’attention de l’Espace culturel Grande Région



Logo Espace Culturel de la Grande Région

Dans le cadre de la Présidence française de la Grande Région, la Région Grand Est pilotera, en 2021 et 2022, les travaux du Groupe de travail Culture du sommet de la Grande Région.

Le GT Culture a pour objectif d’assurer un échange régulier entre les administrations culturelles des versants allemands, belges, français et luxembourgeois, permettant ainsi l’élaboration et la mise en œuvre d’actions communes à l’attention des acteurs culturels de l’Espace culturel Grande Région.

En concertation avec ses partenaires, la Région Grand Est a élaboré un programme de travail ambitieux, qui a été approuvé lors de la Conférence des Ministres de la Culture du 4 décembre 2020. Il sera décliné, au cours des deux ans à venir, en un ensemble d’actions concrètes, destinées à répondre aux grandes priorités du moment.

Découvrir les membres du GT Culture du Sommet de la Grande Région

 

Une présidence dans un contexte inédit

Face à une situation sans précédent, qui voit la culture  durement touchée par les effets de la pandémie de la Covid-19 dans tous les territoires de la Grande Région, il s’agira de mobiliser au mieux les ressources et savoir-faire disponibles dans l’espace transfrontalier, afin d’accompagner les professionnels de la Culture dans la recherche de solutions concrètes et le développement de perspectives d’avenir.

À cet effet, la Présidence française s’inscrit dans un souci de continuité avec les présidences précédentes. Elle vise à poursuivre les efforts entrepris, à soutenir les initiatives actuellement à l’œuvre dans l’espace transfrontalier, et à amplifier l’élaboration d’offres nouvelles à l’attention des professionnels de la culture.

Afin d’assurer que ces dernières puissent être porteuses d’effets durables, un enjeu majeur consiste, par ailleurs, à veiller à la meilleure articulation des activités menées avec les nouvelles perspectives et opportunités qui verront le jour, durant cette présidence, à l’échelle européenne.

Concrètement, il s’agira ainsi de faciliter l’accès à la nouvelle génération des programmes de financement européens progressivement mis en œuvre à partir de 2021. Il sera également question de rechercher toutes les synergies possibles avec la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, ainsi qu’avec Esch-Sur-Alzette – Capitale européenne de la culture 2022.

 

Une présidence au service des acteurs culturels

Le programme de travail de la Présidence française s’inscrit dans la volonté de tenir compte au mieux de la réalité des acteurs culturels, de proposer une offre utile et concrète d’informations, de soutien et d’accompagnement, et de valoriser les activités culturelles menées dans l’espace transfrontalier.

Par conséquent, il proposera, durant les deux ans à venir, des temps de rencontre et d’échange entre professionnels concernés de la Grande Région et des espaces voisins. Ces derniers investiront, dans la limite des restrictions sanitaires, des lieux et événements culturels du territoire.

Ils seront accompagnés de moments d’information au sujet des programmes financiers européens pour la période 2021-2027 (Europe Créative, ERASMUS+, INTERREG, …), ainsi que des nouveaux instruments non-financiers (mécanisme transfrontalier, …).

L’objectif consiste à permettre aux acteurs culturels l’identification et l’élaboration d’initiatives communes nouvelles, qui pourront ainsi bénéficier d’un accompagnement par les membres du GT Culture .

Dans cette perspective, la Présidence française poursuivra plusieurs axes de travail :

Dialogue pluridisciplinaire autour de sujets d’avenir

Les expériences faites durant la crise du COVID-19 ont accéléré un certain nombre d’évolutions qui concernent, à degrés variables, l’ensemble des filières culturelles. La présidence française entend encourager le dialogue au sujet de ces thématiques transversales qui constituent à ce jour des véritables enjeux d’avenir pour la Culture dans tous les territoires de la Grande Région.

Concrètement, il s’agira d’aborder les défis liés au développement durable, qui concernent l’ensemble des acteurs et institutions culturelles et viennent questionner les méthodes de travail « traditionnelles », d’interroger les opportunités et limites des nouveaux outils et pratiques numériques en matière de création et de diffusion culturelle, ainsi que de mener un réflexion au sujet des évolutions des modèles économiques qui pourraient en découler, à moyen terme, pour les acteurs culturels.

Focus thématique sur deux filières : Musiques actuelles et cirque contemporain

Un travail de mise en réseau, de consultation et d’accompagnement approfondi sera mené vis-à-vis de deux filières culturelles. D’une part, il s’agira de renforcer les liens entre réseaux de musiques actuelles, en s’appuyant sur les nombreuses initiatives transfrontalières existant entre les régions voisines.

D’autre part, une attention particulière sera accordée au domaine du cirque contemporain. Compte tenu des différences de structuration de cette discipline selon les régions, l’échange transfrontalier pourra donner lieu à des synergies et dynamiques transfrontalières importantes et bénéfiques aux filières nationales respectives.

Renforcement du lien entre les domaines de la Culture, du Tourisme et de la Jeunesse

La Présidence française entend favoriser le dialogue et les articulations entre le domaine culturel et les secteurs du tourisme et de la jeunesse. Par ce biais, il s’agira notamment d’encourager la valorisation touristique de l’offre culturelle en Grande Région. Par ailleurs, une attention particulière sera portée sur la sensibilisation les jeunes publics à la création artistique, au patrimoine culturel et à l’histoire commune de l’espace transfrontalier.

Articulation avec Esch-sur-Alzette – Capitale européenne de la Culture 2022

En 2022, la ville luxembourgeoise d’Esch-sur-Alzette sera Capitale européenne de la Culture. Une riche programmation culturelle se déroulera sur un territoire transfrontalier, composé d’Esch-sur-Alzette et 11 communes luxembourgeoises voisines, ainsi que des huit communes françaises de la Communauté de Communes Pays Haut-Val d’Alzette. Cet évènement constitue un enjeu majeur pour la visibilité de l’offre culturelle de ces territoires, et plus largement de la Grande Région, sur le plan international.

Par conséquent, la Présidence française veillera à la meilleure articulation entre son programme de travail et les activités menées dans le cadre de la préparation et mise en œuvre d’Esch 2022 au sujet de l’ensemble des thématiques présentées ci-dessus. Elle tâchera également de permettre une information large et régulière su sujet d’Esch 2022, afin de garantir le meilleur rayonnement de cet évènement majeur dans l’ensemble des territoires de la Grande Région et au-delà.

 

 

 


La Grande Région est un espace de coopération transfrontalière rassemblant des institutions territoriales d’Allemagne (Sarre et Rhénanie-Palatinat), de Belgique (Wallonie), de France (Région Grand Est) et du Luxembourg.
Depuis le 21 janvier 2021, la France a pris la présidence de ce territoire dynamique et riche en ressources situé au cœur de l’Europe. Les partenaires mèneront cette présidence de manière chorale avec, toutefois, un partenaire à la tête du pilotage de chaque thématique.
Pour en savoir plus, consultez le site de la Grande Région

proximitéVotre région proche de vous