Sommaire

    Les métiers en tension

    Alors que de nombreux jeunes restent éloignés du monde du travail et que de plus en plus de jeunes restent enfermés dans un chômage de longue durée, au moins dix grands secteurs n’arrivent pas à recruter. Le contexte économique fait émerger de fortes tensions sur le marché du travail avec des demandes d’entreprises non satisfaites, d’une part et des demandeurs d’emploi en difficulté pour accéder à l’emploi et à la formation, principalement pour des problématiques de mobilité, d’autre part.  

    Accéder aux compétences dans les métiers de demain

    Le Grand Est œuvre donc à faciliter l’accès aux compétences dans les métiers de demain :

    • En anticipant les besoins en compétences dans les domaines de la transition énergétique, du numérique et de l’industrie de demain
    • En favorisant l’employabilité de tous, en priorité vers les métiers les plus en tension
    • En investissant dans un ambitieux Plan Emploi Compétences pour apporter des réponses de proximité aux entreprises et aux demandeurs d’emploi
    • En réduisant les écarts entre les compétences recherchées aujourd’hui par les entreprises et celles des candidats
    • En faisant évoluer les modalités pédagogiques en privilégiant une approche par compétences, en innovant sur les formats « hybrides » présentiel/distanciel et en individualisant les parcours.

    Le Plan Emploi Compétences

    Des réponses adaptées au secteur sanitaire et social

    La crise sanitaire a montré toute l’importance de cette filière. Aussi, la Région, avec le soutien du Plan de Relance de l’État, a fait les choix suivants : 

    • Augmenter les quotas d’infirmiers et d’aides-soignants.
    • Déployer des capacités supplémentaires dès 2022 pour former davantage de stagiaires aux métiers de l’aide à domicile, au regard des enjeux de vieillissement de la population.
    • Faire connaître et valoriser les métiers, tout particulièrement celui d’aide-soignant.
    • Élaborer de manière concertée les schémas des formations sanitaires et sociales en vue de fluidifier les parcours et répondre aux enjeux de demain.

    Au plus près des jeunes

    A travers ses actions et ses investissements la Région donne le LA de demain. Concernés et engagés les jeunes d’aujourd’hui doivent avoir toutes les cartes en main pour préparer l’avenir. Tout au long de leur parcours la Région les accompagne et gage notamment sur :

    • Le « lycée du futur » écoresponsable, connecté et sûr
    • La possibilité de se déplacer et se loger pour se former
    • Des actions en matière de santé
    • L’ouverture, la compréhension et la participation au monde qui nous entoure
    • Le sport pour tous

    510 places supplémentaires d’infirmiers et 668 d’aides-soignants seront créées dans les instituts de formation