Sommaire

    Les enjeux du Business Act #2

    Pour relever les défis considérables qui nous attendent, une transformation profonde de nos modèles économiques est indispensable. 

    Révolution numérique, intelligence artificielle, transition énergétique, révolution agroécologique ou encore climat sont ainsi au cœur de l’action régionale et de son Plan de relance et de transformation du Grand Est.

    Le Plan de relance et de transformation

    Pour révéler tout le potentiel de sa transformation et accélérer les innovations, la Région travaille autour de plusieurs priorités :

    • Libérer les ressources affectées à d’anciens dispositifs ou champs d’intervention pour les basculer vers ces nouveaux domaines
    • Se focaliser sur les objectifs et les politiques au cœur de la stratégie régionale
    • Se concentrer sur les actions qui maximisent l’impact sur nos territoires
    • Réinterroger l’accompagnement régional, jusqu’à revoir les modèles économiques
    • Créer de nouvelles dynamiques et soutenir les synergies entre les entreprises et les acteurs des territoires.

    Le leadership régional en agriculture, forêt et bioéconomie

    Alors que la crise liée à la Covid-19 semble avoir épargné les secteurs agricoles et forestiers, d’autres incertitudes sont apparues : la hausse du coût des matières premières et de l’énergie, la pénurie de main d’œuvre, la remise en question de la solidité des chaînes d’approvisionnement et la dépendance sur des produits de première nécessité (alimentation, textile, plasturgie et énergie). 

    Dans ce contexte, la Région affine et ajuste ses politiques. Elle s’appuie sur quatre leviers d’action pour accompagner l’agriculture, la bioéconomie, la viticulture et la filière forêt/bois :

    • Assurer la performance économique de demain et faire émerger de nouveaux débouchés
    • Accompagner de nouvelles filières de valorisation
    • Lancer la transition numérique
    • Accélérer le virage des filières vers l’excellence environnementale.

    Le Grand Est, destination touristique de notoriété

    En s’appuyant sur le bilan encourageant de l’année passée, la Région accompagne la relance du tourisme en Grand Est en :

    • Accompagnant les porteurs de projets
    • Structurant le développement touristique dans les territoires
    • Soutenant la mutation d’une offre pour tous
    • Valorisant le tourisme en Grand Est à l’échelle locale, nationale et internationale.

    Au cœur de cette relance, la transformation numérique et la transition écologique de la filière deviennent de véritables atouts pour offrir à tous les publics de nouvelles expériences touristiques sur mesure.

    L’atout transfrontalier

    Bénéficiant d’une position géographique de choix, le Grand Est poursuit ses dynamiques transfrontalières, européennes et internationales. Aussi la Région maintient quatre actions principales destinées à : 

    • Renforcer les liens avec les partenaires frontaliers
    • Poursuivre l’information et le conseil apportés aux travailleurs frontaliers et aux habitants des zones frontalières
    • Faire pleinement reconnaître au niveau gouvernemental (Paris, Berlin, Bruxelles, Luxembourg) et européen la spécificité des territoires frontaliers pour une meilleure gestion d’éventuelles crises à venir et la structuration de nouveaux partenariats
    • Accompagner l’incubation et l’émergence de projets européens, à commencer par la mobilité des jeunes, l’accélération de la transition énergétique et environnementale et l’accompagnement de certaines filières industrielles clés.