Aide régionale

Par ce dispositif, la Région Grand Est entend contribuer au développement du tourisme fluvial/fluvestre dans une perspective de promotion d’un tourisme durable, proche de la nature et connecté à son patrimoine.


Objectifs

L’ambition est de faire du Grand Est une référence en terme de tourisme lié aux canaux et voies d’eau en contribuant

  • à l’amélioration des conditions d’accueil des plaisanciers et usagers de la voie d’eau,
  • au développement de l’infrastructure fluviale et fluvestre,
  • à l’enrichissement de l’offre de service touristique sur et autour des voies d’eau de la Région Grand Est,

particulièrement et prioritairement autour des canaux menacés de dénavigabilité.

Bénéficiaires

Les collectivités locales, établissements publics, associations, personnes morales et les entreprises privées prestataires de services pour le tourisme fluvial et fluvestre.

Canaux et voies d’eau éligibles

  • Canal des Ardennes,
  • Canal de la Meuse,
  • Canal des Vosges,
  • Canal du Rhône au Rhin Branche Sud,
  • Canal du Rhône au Rhin déclassé.

Projets éligibles

  • Etudes d’opportunité, faisabilité, d’avant-projet pour des projets d’investissement inscrits dans le contrat de canal ;
  • Investissements et aménagements à vocation touristique d’infrastructures fluviales et fluvestres ;
  • Projets économiques publics ou privés de mise en tourisme fluvestre permettant d’améliorer ou d’accroitre l’offre de services touristique sur et dans l’environnement immédiat des canaux et voies d’eau éligibles.

Dépenses éligibles

Les dépenses d’investissement : projets réalisés sur les canaux et voies d’eau éligibles ou à proximité immédiate de ces derniers, dans un rayon maximal de 5 kms. Les projets éligibles devront au préalable avoir été listés précisément dans les contrats de canal signés entre les collectivités en partenariat autour des voies d’eau éligibles.

Montant de l’aide

Pour les études d’opportunité et de faisabilité, études avant travaux

Taux maxi : 50 %
Plafond : 30 0000 €

Pour les Investissements, aménagements liés à la mise en tourisme

Taux maxi : 50 %
Plafond :

  • 300 000 € – Ports de plaisance
  • 200 000 € – Haltes, bases et relais nautiques

Pour les projets économiques publics ou privés liés à la mise en tourisme

Taux maxi : 20 %
Plafond : 250 0000 €

Documents annexes

Règlement soutien au tourisme fluvial et fluvestre (PDF - 481,92 Ko)


proximitéVotre région proche de vous