Sommaire

    Au fil de l’eau

    Deuxième région fluviale de France, le Grand Est dispose d’un capital touristique fluvial important, conjuguant découverte au fil de l’eau et pratique d’activités diverses. Le territoire compte 1 375 km de rivières et de canaux, dont plus de 420 km de voies navigables et 36 ports et escales. Un vrai petit paradis pour se laisser bercer à bord d’une croisière ou d’une balade en bateaudans la vallée du Rhin, sur la Meuse, l’Ill ou encore sur le canal de la Marne au Rhin.  
    A proximité de ces canaux l’offre de loisirs est importante : randonnées pédestres, à vélo, à cheval, découverte du patrimoine et de la gastronomie, des métiers d’art un atout indéniable pour le tourisme. 

    La Région soutient le développement du tourisme fluvial : ports de plaisance, haltes, bases et relais nautiques pour redynamiser certains canaux (Ardennes, Meuse, Vosges…)

    Découvrir l’aide

    Le transport fluvial de marchandises

    Le Grand Est bénéficie d’un important réseau de voies navigables à grand gabarit relié aux ports maritimes du Nord : Le Rhin et la Moselle permettent des liaisons fluviales notamment vers Anvers et Rotterdam ; La Seine permet des liaisons fluviales avec l’Ile de France et les ports maritime de Rouen et Le Havre. Sous l’impulsion de la Région et des Voies navigables de France (VNF), 4 ports régionaux sont désormais administrés par des syndicats mixtes pour favoriser leur développement :

    • les Ports Lorrains,
    • l’Europort
    • le Port Rhénan de Colmar Neuf-Brisach
    • les Ports du Sud Alsace

    La Région souhaite y développer le transport fluvial de marchandises et créer un équilibre entre les différents modes de transports : routier et ferroviaire. L’Objectif est de fluidifier la chaine logistique et de hisser les ports du Grand Est parmi les grandes plateformes multimodales européennes.

    + de 1000 km

    de rivières et de canaux navigables : La Région Grand Est est la deuxième région fluviale de France