Sommaire

    Protéger l’existant

    Des territoires pour la biodiversité

    Au cœur des territoires du Grand Est, la vie bat son plein. La nature généreuse nous offre des espaces naturels à couper le souffle, des sols uniques, des eaux singulières, berceaux d’espèces animales et végétales rares et fragiles. Pour sauvegarder cette richesse exceptionnelle, la Région mise sur ses parcs et réserves, véritables havres de paix. Leurs missions : protéger, éveiller, sensibiliser. Le Grand Est compte : 

    • 6 Parcs naturels régionaux, Ardennes, Ballons des Vosges, Forêt d’Orient, Lorraine, Montagne de Reims, Vosges du Nord.  
    • 27 réserves naturelles régionales et 21 réserves naturelles nationales. De la forêt à la lande subalpine, ces réserves offrent des escapades de rêve au cœur d’un milieu naturel remarquable. 
    • 4 sites Ramsar : « zone humide d’importance internationale » devant répondre à un ensemble de critères, tels que la présence d’espèces vulnérables de poissons et d’oiseaux d’eau.  
    • Le site Natura 2000 Rhin Ried Bruch comprenant des zones humides sur plus de 38 000 ha du nord au sud de la plaine d’Alsace. 

    Partez à leur découverte 

    Le saviez-vous ?

    Dernier en date à l’échelle nationale, le Parc national de forêts en Champagne et Bourgogne est le premier parc national français de plaine (sur 11 au total). Il est situé sur le plateau de Langres, à cheval entre le sud de la Haute-Marne et le nord de la Côte-d’Or.

    Les forêts du Grand Est

    Certaines régions ont la mer, en Grand Est, nous avons la forêt ! Nos forêts recouvrent un tiers de notre territoire. L’objectif de la Région est de développer la prise en compte de la biodiversité dans les systèmes de production sylvicole et de permettre aux acteurs de la filière de participer à la préservation de la biodiversité remarquable et ordinaire, notamment la protection des forêts anciennes et vieux bois, au travers de leurs activités de production et de gestion.

    En savoir plus

    Les démarches pour préserver la nature

    En Grand Est, des associations œuvrent au quotidien pour assurer la protection de la faune et de la flore. Les Conservatoires d’espaces naturels de Lorraine, de Champagne-Ardenne et d’Alsace ont pour objectifs de préserver les milieux naturels remarquables de la région. Les Centres de Soins pour la Faune Sauvage (CSFS) soignent et prennent en charge les animaux sauvages (oiseaux, petits mammifères, reptiles, amphibiens…) momentanément incapables de pourvoir à leur survie dans le milieu naturel.  

     Ce que propose la Région

    • L’opération « Commune nature » : elle concerne les 5 000 communes du Grand Est et vise à les amener vers de nouvelles pratiques en matière de non-utilisation de pesticides pour la gestion des voiries, des espaces verts et autres espaces publics.
    • Trame verte et bleue : une démarche territoriale pour maintenir et reconstituer un réseau de continuités écologiques afin que les espèces animales et végétales puissent assurer leur cycle de vie : se déplacer, s’alimenter, se reproduire, se reposer…
    • LIFE Biodiv’Est : un programme pour accélérer les projets liés à la restauration et la préservation de la biodiversité : améliorer l’état des fleuves, planter des haies le long des routes ou des champs pour retrouver oiseaux et insectes, créer de nouvelles réserves naturelles…

    Les aides régionales dédiées à l’environnement

     

    150 km

    de haies/bosquets reconstitués pour développer la Trame Verte et Bleue