Sommaire

    Les investissements de la Région Grand Est

    La Région Grand Est investit :

    • En faveur de la résilience économique des structures agricoles et forestières, afin de permettre à chaque exploitant de dégager un revenu durable
    • En faveur de la transition des systèmes de productions et de leurs filières en vue de l’adaptation au changement climatique
    • En faveur des efforts d’innovation pour accompagner l’amélioration des performances économiques, environnementales et sociales des systèmes de production et des filières agricoles et forestières, et pour s’inscrire dans une économie circulaire sur le cycle du carbone
    • Pour la dynamisation et la structuration de la filière forêt-bois, afin de valoriser le bois localement
    • En faveur de l’équilibre sylvo-cynégétique pour concilier la présence du gibier et le renouvellement des peuplements forestiers

    Découvrir le panorama des filières agricoles, agroalimentaires et forestières du Grand Est

    Les contrats de filière

    Le contrat de filière bois

    Ce contrat définit les axes stratégiques, les objectifs et les actions nécessaires pour renforcer la compétitivité de la filière en région et pour conforter son potentiel de création de valeur ajoutée et d’emplois, tout en garantissant la gestion durable des forêts. Il s’appuie sur un plan d’actions en 5 axes :

    • structurer une interprofession forte et reconnue ;
    • gérer durablement la ressource ;
    • soutenir et renforcer la compétitivité des acteurs de la filière ;
    • développer les marchés du bois ;
    • communiquer et promouvoir les métiers et formations de la filière.

    Pour en savoir plus :

    Le contrat de filière élevage, viande et lait

    L’objectif de ce contrat est d’accompagner les exploitants à reconquérir de la compétitivité, structurer et redynamiser cette filière en s’appuyant sur 3 grandes orientations :

    • reconquérir la compétitivité des exploitations ;
    • diversifier les débouchés et élargir les marchés ;
    • accompagner le renouvellement des générations dans tous les maillons de la filière.

    Pour en savoir plus : télécharger le communiqué de presse relatif à la signature du contrat de filière élevage, viande et lait

    Le contrat de filière fruits et légumes

    Le contrat de filière fruits et légumes engage l’ensemble des partenaires de la filière et la Région sur des priorités partagées telles que l’amélioration de la compétitivité des exploitations agricoles, l’installation des jeunes, le développement des marchés alimentaires et le déploiement des actions de recherche à l’échelle du Grand Est.

    Pour en savoir plus : télécharger le contrat de filière fruits et légumes 2021-2025

    Le contrat de filière viticulture

    Le contrat de filière viticulture, signé en mars 2019, propose un état des lieux, définit les orientations, les objectifs et les priorités d’action nécessaires pour la filière. Il s’articule autour de 3 axes stratégiques :

    • la compétitivité et la durabilité des exploitations viticoles ;
    • l’export ;
    • l’oenotourisme.

    Dans le cadre de ce contrat, les professionnels se sont engagés à tendre vers 0% herbicide d’ici 2025.

    Pour en savoir plus :

    Le contrat de filière houblon et brassicole

    Le contrat de filière houblon est construit autour de 3 enjeux :

    • structurer, coordonner, organiser et animer la filière en travaillant notamment à la mise en place d’une structure interprofessionnelle régionale en parallèle d’une structuration nationale ;
    • développer, transformer et accompagner la production houblonnière et brassicole pour maintenir leurs performances économique, sociale et environnementale ;
    • améliorer la compétitivité et la rentabilité des exploitations par l’innovation et les actions de recherches et de développement pour favoriser la résilience agronomique et l’adaptation au changement climatique.

    Pour en savoir plus :

    télécharger le contrat de filière houblon et brassicole 2022 – 2027

     

    Le contrat de filière aquaculture

    Le contrat de filière aquaculture du Grand Est recouvre l’élevage et la culture d’organismes aquatiques destinés ou non à l’alimentation humaine, ainsi que les pratiques nouvelles comme l’aquaponie.

    L’objectif de ce contrat est de structurer et redynamiser cette filière en s’appuyant sur les orientations suivantes :

    • soutenir les jeunes exploitants ou débutants dans la filière;
    • maintenir la compétitivité et la rentabilité des exploitations ;
    • renforcer les actions d’expérimentation en lien avec la diversification de la filière et la préservation des espèces.

    Pour en savoir plus : télécharger le contrat de filière aquaculture 2022 – 2027 

    Le contrat de filière horticulture

    Le contrat de filière horticole a pour objectif de définir les orientations stratégiques, les objectifs et les actions nécessaires pour renforcer le développement de la filière horticole et pépiniériste en Grand Est.

    Il repose sur 4 enjeux majeurs :

    • maintenir le nombre d’horticulteurs et pépiniéristes en accompagnant l’installation, la création et la transmission d’entreprises ;
    • augmenter la compétitivité et la rentabilité des exploitations ;
    • acquérir et transférer des références technico-économiques dans les entreprises ;
    • conforter la commercialisation des produits horticoles.

    Pour en savoir plus : télécharger le contrat de filière horticulture

    Le contrat de filière apiculture

    L’objectif du contrat de filière apicole est de déployer une politique harmonisée à l’échelle du Grand Est.

    Pour en savoir plus : télécharger le contrat de filière apiculture 2018 – 2020

    Le contrat de filière truffes d'automne du Grand Est

    5 enjeux sont proposés à ce contrat de filière :

    • augmenter et pérenniser les surfaces de plantations pour maintenir le potentiel productif contrôlé de la Région et redynamiser la filière ;
    • former et apporter un accompagnement technique aux trufficulteurs du Grand Est afin de professionnaliser les acteurs de la filière ;
    • renforcer les actions de recherche et de développement pour améliorer les pratiques des volontaires à la plantation et des détenteurs de truffières ;
    • améliorer la structuration de la filière en mettant en œuvre un plan d’actions opérationnelles pour construire des relations entre tous les acteurs de la filière ;
    • développer les actions de communications et de promotion de la filière en encourageant notamment l’initiation d’évènements mettant en valeur les truffes du Grand Est.

    Pour en savoir plus :

    Lycées Agricoles 2030

    Encourager des vocations vers les métiers de l’agriculture

    14 établissements publics locaux d’enseignement et de formation professionnelle agricole (EPLEFPA) et leurs 2 200 hectares d’exploitations jalonnent le territoire. A travers le programme Lycées Agricoles 2030 (LA 2030), la Région accompagne la modernisation de leurs exploitations : 16 exploitations agricoles et 2 ateliers pédagogiques, véritables unités de production et laboratoires d’expérimentations à ciel ouvert. Ces exploitations constituent la « Ferme Grand Est » des EPLEFPA. Encourager des vocations vers les métiers de l’agriculture grâce à des aménagements attractifs et adaptés aux besoins de formations, tel est l’objectif du programme Lycées Agricoles 2030 (LA 2030). La Région entend positionner ces établissements en pôles d’excellence et d’exemplarité de l’innovation dans le domaine agricole.LA 2030 programme des projets structurants, à travers la diversification des modèles agricoles, la digitalisation des pratiques favorisant compétitivité et résilience, etc. Cette agriculture innovante offre des perspectives d’avenir en adéquation avec les ambitions professionnelles des élèves et des apprenants.

    La race bovine vosgienne, emblématique du massif des Vosges

    La politique agricole en faveur de l’agriculture de la montagne vosgienne

    Déclinée en 3 axes, la politique d’aide en faveur de l’agriculture de la montagne vosgienne est mise en œuvre depuis 2019. Elle a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques des exploitants situés en zone de Massif Vosgien. Au total plus de 5 000 exploitations sont situées dans le massif vosgien sur les versants lorrains et alsaciens. L’élevage bovin et surtout laitier est prépondérant dans le cœur du massif. La race bovine Vosgienne, après avoir vu ses effectifs régresser dangereusement, est aujourd’hui à nouveau en développement : elle est recherchée pour la production de produits typés et de qualité dans les zones difficiles de l’Est

     

    Loc’Halles Grand Est : le plus court chemin vers les produits locaux

    Afin de faciliter la mise en relation entre les producteurs, les transformateurs agricoles et les acheteurs, la Région Grand Est a mis en place une application web : Loc’Halles Grand Est. Elle offre aux acheteurs professionnels, mais aussi aux particuliers, la possibilité de s’approvisionner localement et de réduire les intermédiaires. Elle ouvre aux producteurs de nouvelles perspectives d’avenir.

    La Région soutient les filières agricole et agro-alimentaires et accompagne leur transformation

    La bioéconomie : un atout de développement pour l’agriculture et l’industrie du Grand Est

    Les atouts du Grand Est pour le développement de la bioéconomie sont nombreux. Avec l’excellence de l’Industrie du futur  ainsi que le savoir-faire des producteurs agricoles, sylvicoles et viticoles, le Grand Est possède tous les atouts pour devenir le territoire de référence en matière de production et de transformation de la biomasse.

    Consultez la stratégie régionale bioéconomie (pdf, 832 Ko) 

    Schéma régional Biomasse

    Co-élaboré par l’État et la Région, en concertation avec les professionnels concernés, le schéma régional biomasse (SRB)  est un document de planification régionale qui définit les grandes orientations et actions à mettre en œuvre pour favoriser :

    • le développement des filières de production et de valorisation de la biomasse susceptible d’avoir un usage énergétique
    • en veillant au respect de la multifonctionnalité des espaces naturels, notamment les espaces agricoles et forestiers.

    Le Schéma régional biomasse s’intéresse à toutes les ressources potentiellement disponibles : forêt, bois et assimilés comme les haies, cultures et cultures intermédiaires, déchets et résidus de l’industrie, effluents d’élevage, déchets ménagers et assimilés, déchets des collectivités, etc.

    Consulter : 

    Les documents sur le schéma régional sont consultables sur le site internet de la DREAL

    Afin d’alimenter le Schéma régional biomasse, un état des lieux des gisements et de la gestion de la matière organique en Grand Est a été mené en 2019 pour mettre en avant les perspectives de développement des installations de méthanisation en 2030 dans la région Grand Est.

    Vous pouvez télécharger le rapport d’étude et la base de données des gisements méthanisables :

    Les forêts du Grand Est

    En Grand Est, les forêts recouvrent un tiers du territoire. Chaque année, la Région consacre plus de 13 M€ pour protéger, préserver, réguler, replanter, stocker mais aussi pour soutenir 50 000 emplois, 9 600 entreprises, financer des formations, aider à la transformation et à l’innovation. Aussi, elle se mobilise pour :

    • Accélérer et moderniser les entreprises de 1re transformation du bois du Grand Est
    • Améliorer leur performance environnementale
    • Soutenir la réalisation d’audits, de diagnostics, etc.

    En savoir plus sur les forêts du Grand Est

    Retrouvez toutes les aides en faveur de l’agriculture

    3 600

    exploitations converties en agriculture biologique