Aide régionale

Vous souhaitez mener à bien un projet de création, d’extension ou de modernisation de l’hôtellerie de plein air classé 3* ou plus ?


Bénéficiez de l’aide régionale pouvant aller :

  • jusqu’à 100 000 €  pour les travaux généraux des camping 3*
  • jusqu’à 200 000 € pour les travaux généraux des campings 4* ou plus
  • jusqu’à 100 000 € pour l’implantation complémentaire d’habitations légères de loisirs ou d’hébergements insolites

Pouvez-vous bénéficier de l’aide régionale ?

Vous êtes :

  • une PME au sens de l’union européenne,
  • une collectivité territoriale ou un établissement public,
  • une association,

Et votre projet concerne :

  • un programme de création, d’extension ou de modernisation de camping (comprenant l’installation d’au moins une borne de recharge pour véhicules électriques si le projet inclut des travaux relatifs au parking),
  • et/ou un programme d’implantation d’HLL (Habitations Légères de Loisirs) et/ou d’hébergements insolites au sein d’un camping (minimum exigé de 2 unités implantés),

 Vous vous engagez à commercialiser votre offre sur internet et à obtenir au plus tard à l’issue du projet :

  • un classement minimum 3* en catégorie Tourisme,
  • un label qualité : « Camping Qualité », « Qualité Tourisme », ou autre,
  • un label environnemental : « Eco label Européen », « Clef Verte », « Green Globe 21 » ou autre.

Si vous répondez à ces critères, l’attribution de l’aide n’est pas pour autant automatique. Votre dossier sera étudié au regard des priorités régionales.

Comment estimer votre montant d’aide ?

Montant de l’aide

Travaux généraux :

Taux maxi : 20 % des dépenses éligibles
Plafond : 100 000 € (camping 3*) / 200 000 € (camping 4* ou 5*)

Implantation d’Habitations légères de loisirs / Insolites :

Taux maxi : 20 %
Plafond : 100 000 € (pour un maximum de 10 unités, soit 10 000 € par unité).

Remarque : Obligation d’implanter 2 unités au minimum.

Procédure de labellisation environnementale auprès de l’organisme certificateur :

Taux maxi : 90% du coût de la procédure de labellisation.

Les dépenses suivantes sont prises en compte dans le calcul de l’aide :

  • L’ensemble des travaux et investissements relatifs au projet, sous réserve que ceux-ci soient réalisés par des entreprises,
  • Les honoraires d’architecte,
  • Les frais de labellisation environnementale.

Les dépenses suivantes ne sont pas prises en compte dans le calcul de l’aide :

  • Les travaux de mise aux normes, d’entretien courant, les achats de terrains et bâtiments ;
  • L’achat de matériel ou matériaux par le maître d’ouvrage ;
  • Les résidences mobiles de loisirs types mobil-home ;
  • Les hébergements insolites démontables tels que les tipis, yourtes, bulles, etc.

Aides complémentaires

Une aide complémentaire peut être sollicitée auprès des fonds européens au titre du Programme opérationnel FEDER.

La Région Grand Est propose un accompagnement adapté aux besoins en matière de transition numérique des différents typologies d’entreprises régionales (TPE, PME/PMI, …) : En savoir plus

Nous contacter

Contactez la Direction du Tourisme

+33 (0)3 87 33 67 21

Pour en savoir plus

Règlement hôtellerie de plein air (PDF - 480,53 Ko)


proximitéVotre région proche de vous