L’industrie, un secteur d’avenir

Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de l’Emploi, l’Etat, les acteurs de la formation et les organisations professionnelles ont signé le Contrat d’Objectifs Territorial (COT) « Métiers de l’Industrie », le 19 septembre 2018, sur le site de l’entreprise PSA Peugeot-Citroën à Trémery (57).

La Région agit ainsi au service de l’emploi, en proximité et en concertation avec les acteurs locaux. Objectif : offrir à tous les citoyens une offre de formation cohérente, adaptée aux besoins et aux réalités du marché de l’emploi. Deuxième région industrielle de France, le Grand Est poursuit son ambition de devenir la référence en matière d’automobile ; un avenir qui passe notamment par la formation professionnelle.

D’une durée de trois ans, le Contrat d’objectifs territorial des Métiers de l’industrie est piloté par la Région en partenariat avec l’Etat, les organisations professionnelles, les ARIA du Grand Est, les OPCA de branche (AGEFOS PME CGM et le FAT TT) et les partenaires associés : Pôle emploi, AGEFIPH et CCI. Pour une efficacité optimale, trois priorités ont été définies :

  • Observer les métiers en Grand Est et identifier les besoins en compétences
  • Promouvoir les métiers et les carrières par une information maîtrisée, en mobilisant les professionnels du secteur et en sensibilisant les réseaux d’orientation aux réalités des métiers
  • Répondre aux besoins du secteur et améliorer l’insertion professionnelle

En plus du domaine de l’Industrie, six secteurs font actuellement l’objet d’une démarche de Contrat d’Objectifs Territorial en Grand Est. Sept contrats sont actuellement mis en œuvre. Il s’agit des métiers de la forêt, du bois et de l’ameublement, du secteur sanitaire et social, de l’agriculture, de la viticulture et des métiers du paysage, des logiciels et services numériques, du BTP, et de l’Artisanat.

Un contrat pour mieux structurer la filière trufficole du Grand Est

Le Grand Est produit chaque année 4 à 6 tonnes de truffes. Ce produit prestigieux nécessite aujourd’hui la mise en place d’une filière reconnue et structurée. C’est pourquoi la Région et l’Association des Trufficulteurs du Grand Est (ATGE), ont signé un contrat, le mercredi 19 septembre 2018, à la Maison de la Truffe à Boncourt-sur-Meuse (55) en présence de Philippe Mangin.

Mieux structurer la filière trufficole du Grand Est

Ce contrat a pour objectif de structurer et redynamiser cette filière, pour y parvenir la Région Grand Est a prévu d’engager 250 000 € sur 3 ans. Il s’appuie sur les orientations suivantes :

  • Augmenter et pérenniser les surfaces de plantations pour maintenir le potentiel productif, avec la mise en place d’une aide à la plantation de truffes qui devrait permettre d’atteindre les 30 hectares de surface plantée par an dans le Grand Est (contre 20 actuellement). Les vergers truffiers sont un excellent moyen de revitaliser le milieu rural car ils permettent de valoriser les friches, anciennes vignes et anciens vergers fruitiers.
  • Professionnaliser, par la formation, les acteurs de la filière.
  • Renforcer les actions de recherche et de développement pour améliorer les pratiques des volontaires à la plantation et des détenteurs de truffières. La Région souhaite soutenir la création de trois nouveaux sites vitrines.
  • Améliorer la structuration de la filière en mettant en œuvre un plan d’actions pour construire des relations entre tous les acteurs de la filière.
  • Développer les actions de communication et de promotion de la filière en encourageant notamment l’initiation d’évènements mettant en valeur les truffes du Grand Est.

« Ce contrat va permettre la mise en place d’une filière reconnue et structurée autour de ce produit prestigieux qu’est la truffe. En donnant aux trufficulteurs les moyens de développer et maîtriser leur production, la Région Grand Est lutte également contre la vente des récoltes dans des circuits non déclarés. » Pascale Gaillot, Vice-Présidente de la Région en charge de l’Agriculture et de la Ruralité.

« Les vergers truffiers sont un excellent moyen de revitaliser le milieu rural en valorisant des friches ou des anciennes vignes par exemple. Ce contrat de filière présente donc un double enjeu, à la fois économique et écologique. Sans oublier qu’il contribue à la professionnalisation des acteurs de cette filière.» Philippe Mangin, Vice-Président de la Région en charge de la Bioéconomie, de l’Agroalimentaire et de la Bioénergie.

Les truffes du Grand Est, appelées aussi truffes d’automne, se récoltent, grâce à des chiens truffier, de septembre à janvier dans toutes les forêts, haies et friches, assises sur des sols calcaires et composées de chênes, charmes, tilleuls, noisetiers et pins.

Un club pour les dirigeants d’entreprises de taille intermédiaire

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a officiellement lancé le Club ETI Grand Est le 18 septembre 2018 à la Maison de la Région à Strasbourg en présence de Lilla Merabet, Vice-Présidente en charge de la Compétitivité, du Numérique et de la Filière d’excellence, d’Isabelle Héliot-Couronne, Présidente de la Commission Développement économique, et de Brigitte Torloting, Conseillère régionale.

Les ETI, moteur de l’économie

Ce Club, présidé par Georges Lingenheld, Président de Lingenheld, rassemble des dirigeants d’entreprises qui désirent s’engager dans la structuration d’un réseau d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de petites et moyennes entreprises (PME) de croissance à l’échelle de la région. Cette initiative vise à les associer à la co-construction des politiques publiques en Grand Est. En effet, les ETI jouent un rôle majeur dans l’économie : on compte 5800 ETI en France et elles représentent 35 % du chiffre d’affaires total des entreprises françaises. Souvent entreprises familiales ou patrimoniales, elles sont particulièrement ancrées dans les territoires, créant massivement de l’emploi.

A l’instar des initiatives lancées en Nouvelle Aquitaine et en Île-de-France, le Club ETI Grand Est ambitionne de créer une interface de dialogue privilégiée pour les dirigeants des ETI et des PME de croissance locales et l’exécutif régional pour mieux articuler les politiques publiques avec l’appareil productif régional. Le Club ETI Grand Est poursuit ainsi trois objectifs principaux :

1. créer un lieu d’échanges privilégiés pour les dirigeants des ETI et des PME de croissance qui investissent et créent de l’emploi dans la Région,
2. permettre des échanges réguliers et « sans filtre » entre l’exécutif régional et ces dirigeants d’entreprises, afin de co-construire les politiques publiques en matière d’économie et d’intégrer les besoins des ETI et des PME de croissance dans la stratégie de la Région,
3. faire connaître les « champions régionaux » pour participer à la constitution d’un puissant réseau d’entreprises sur le modèle du Mittelstand allemand.

Accompagner le développement et la modernisation des entreprises du Grand Est

Dans le but de redynamiser la croissance économique et la compétitivité des entreprises, la Région Grand Est a élaboré le Schéma Régional de développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII), appelé Be EST, en concertation avec plus de 1000 acteurs économiques. Ce schéma constitue un document stratégique qui vise essentiellement l’accompagnement des entreprises afin de les aider à affronter les grandes transformations de notre société.
Par ailleurs, en juin 2018, la Région a lancé, en partenriat avec Bpifrance, la 1ère promotion de l’Accélérateur PME Grand Est, un programme régional permettant aux PME d’être plus compétitives et de devenir, à terme, des ETI.

Salon Passion de nos terroires à Sélestat

Le salon « Passion de nos Terroirs » est le 1er rendez-vous d’affaires des professionnels des circuits et produits alimentaires dans le Grand Est. Initiative de la Région Grand Est et des Chambres d’Agriculture du Grand Est, cet événement a pour vocation à être le moteur du développement de nouvelles collaborations commerciales à fortes valeurs ajoutées au sein des territoires du Grand Est.

Trois rendez-vous à ne pas manquer

Ce salon est destiné aux agriculteurs, transformateurs, grossistes, distributeurs, commerçants et restaurateurs et leur permettra de développer de nouveaux marchés, de découvrir les fournisseurs de la région, d’élargir leur clientèle et de renforcer les échanges entre professionnels.

Il se tiendra de 9h à 18h :

le mardi 18 septembre 2018 aux Tanzmatten à Sélestat (67), La journée sera ponctuée par des conférences :

  • Les États Généraux de l’Alimentation à la loi EGalim : présentation des grandes lignes du projet de loi EGalim
  • Livraison à domicile en circuit court, combien ça coûte ?
  • Présentation des signes officiels de qualité
  • Comment s’approvisionner en produits locaux en restauration collective ?

Voir le programme

le mercredi 17 octobre 2018 à l’Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson (54),
le jeudi 13 juin 2019 au Capitole à Châlons-en-Champagne (51).

Très haut débit en Alsace : réunions d’information pour les habitants

L’ouverture commerciale du réseau très haut débit Rosace se poursuit sur le territoire alsacien, dans le cadre du plan Très Haut Débit initié par la Région Grand Est et les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Sur les 700 communes concernées par le déploiement de la fibre optique, près de 120 étaient identifiées prioritaires du fait de leur très faible débit internet.

Informer les habitants et les entreprises sur le déploiement de la fibre optique

Des réunions publiques d’informations se tiendront ainsi à :

  • Reichshoffen, le mardi 18 septembre à 19h à l’espace Cuirassiers, pour les habitants de Dambach-Neunhoffen et de Windstein,
  • Sarre-Union, le mercredi 19 septembre à 19h à la salle de la Corderie, pour les habitants de Sarre-Union,
  • Bellemagny, le mercredi 26 septembre à 19h à la salle du Couvent, pour les habitants de Bellemagny, Bretten, Saint-Cosme et Sternenberg.

Ces réunions publiques permettront d’informer les habitants et les professionnels sur les modalités de raccordement de leurs logements ou entreprises à la fibre optique et de présenter les offres des différents fournisseurs d’accès internet. Organisées conjointement par l’entreprise Rosace et chaque maire, elles associeront les représentants de la Région Grand Est, de chaque Département et de l’EPCI, s’il cofinance le projet. D’autres réunions seront organisées au fur et à mesure de l’achèvement des travaux de connexion des villages alsaciens.

Le déploiement du Très Haut Débit (THD) : pilier du développement des territoires

Le déploiement du Très Haut Débit constitue une action majeure pour renforcer l’attractivité et la compétitivité des territoires du Grand Est. Les nouveaux usages des entreprises, des services publics (administration électronique, développement de la télésanté, etc.) et du grand public nécessitent en effet des débits de plus en plus performants et une qualité de service élevée. Pour rappel, il existe aujourd’hui 6 fournisseurs d’accès grand public et 20 fournisseurs dédiés aux entreprises.

 Un investissement de 450 M€

Sur le territoire alsacien, la Région Grand Est pilote déjà, en partenariat avec les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, la première concession fibre optique lancée à cette échelle en France et confiée à l’entreprise Rosace. Elle vise au raccordement de près de 700 communes, soit 380 000 prises à l’horizon 2021 en tranche ferme, et 110 communes, soit 98 000 prises en tranche conditionnelle, en complémentarité avec les investissements des opérateurs privés dans les zones urbaines plus denses. Cette opération représente un investissement de 450 M€ dans le cadre d’un partenariat public-privé. La Région préfinance l’intégralité de la contribution publique, soit 163,9 M€ et supporte les frais financiers inhérents. L’Europe, l’Etat (Plan France THD), les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ainsi que les intercommunalités ou les communes alsaciennes (selon leurs compétences) verseront leur quote-part à la Région au fur et à mesure de l’avancement du projet.

Déploiement du Très Haut débit dans les autres territoires du Grand Est

Sur le reste du territoire du Grand Est, le Très Haut Débit sera également déployé dans le cadre du plus grand contrat de concession de France porté par la Région et en cours d’attribution, en partenariat avec les Départements des Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et des Vosges. Cette opération représente environ 830 000 prises (en-dehors des communes où les opérateurs privés investissent sur leurs fonds propres) pour un investissement total estimé à 1,3 milliard d’euros (création du réseau et raccordements du client final). En Moselle, le Syndicat Mixte Moselle Fibre avec le soutien de la Région Grand Est met également en oeuvre son réseau d’initiative publique pour raccorder 140 000 prises en cinq ans dans les 14 EPCI membres. Plusieurs EPCI de Moselle disposent par ailleurs d’un réseau intercommunal Très Haut Débit.

[+] Le Très Haut Débit déployé dans 7 départements du Grand Est

 

Métiers de l’industrie : 1 formation, 1 métier, 1 emploi local

Vous cherchez un emploi dans les métiers de la métallurgie ? La Région Grand Est vous propose des contrats à la clé dans une dizaine d’entreprises locales ! Préparez une formation professionnelle reconnue en usinage, une formation gratuite et rémunérée, alliant théorie et pratique du métier avec un stage en entreprise.

Réunion d’information à la Maison de l’emploi de Saverne

Lundi 17 septembre 2018 à 8h30 ou 10h30 à la Maison de l’Emploi de Saverne (16 rue du Zornhoff)
Inscription obligatoire pour assister à la réunion :
Appelez le 3949, tapez 4 puis 2 et dites « recrutement usineurs région Saverne »

En savoir plus sur la formation proposée

Préparez un CQPM en Usinage et obtenez un emploi qualifié !

A l’issue du parcours de formation proposé, un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) valide les qualifications professionnelles des stagiaires.

L’usinage est une technique de fabrication de pièces de grande précision par enlèvement de matières à l’aide de machines-outils.

Au sein d’un atelier de mécanique, l’opérateur qualifié en usinage évolue sur des machines conventionnelles ou à commande numérique.

De nombreuses entreprises de la Région Grand Est recherchent des personnes qualifiées dans ce domaine.

Journée du transport public : voyagez à petits prix dans le Grand Est

A l’occasion de la Semaine Européenne de la mobilité, la Région Grand Est et SNCF se mobilisent afin de proposer aux citoyens, le samedi 15 septembre 2018, des petits prix pour circuler sur le territoire. Cette opération permet également d’inciter le plus grand nombre de personnes à adopter une démarche éco citoyenne pérenne.

– 70% avec TER Grand Est

TER Grand Est offre 70% de réduction sur le tarif normal pour tout trajet aller simple ou aller-retour le samedi 15 septembre. Cette offre est valable sur tous les trains et cars TER Grand Est et sur les lignes TransChampagneArdenne. Les billets sont d’ores et déjà en vente sur le site TER Grand Est, sur l’Application SNCF et sur les distributeurs régionaux (rubrique « Tarifs événementiels »), ainsi que dans les cars TransChampagneArdenne.

Trouvez les participants près de chez vous

TER Grand Est accessible à tout moment où que vous soyez !

• Toutes les infos et l’achat en ligne sur grandest.ter.sncf.com
• Sur mobile, téléchargez l’application SNCF : l’information horaires, votre itinéraire en temps réel et l’achat de billets sur votre smartphone.
• Contact TER Grand Est : 0805 415 415 (service et appel gratuits) du lundi au vendredi de 6h30 à 19h30, le samedi de 09h00 à 14h00 ainsi que le dimanche et les jours fériés de 15h00 à 20h00.
• Pour continuer à bénéficier de réductions très avantageuses toute l’année, pensez aux cartes PRIMO Grand Est ou PRESTO Grand Est.

Une journée pour faire le plein de Patrimoine

La journée du transport public est également l’occasion de profiter des transports à petits prix pour découvrir les nombreux édifices ouverts dans le Grand Est pendant les Journées Européennes du Patrimoine.

Valoriser et sécuriser les parcours des salariés intérimaires

La Région Grand Est, représentée par Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région en charge de l’Emploi, a signé une convention le 11 septembre à la Maison de la Région à Strasbourg, avec Pris’m Emploi et FAF TT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire).

Cet accord illustre la volonté de la Région de valoriser et de sécuriser les parcours professionnels des salariés du Grand Est et s’articule autour des trois grandes priorités de Performance Grand Est, le Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation et l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP) :

  • favoriser la mise en oeuvre d’une observation régionale partagée sur le travail temporaire en vue d’améliorer et d’anticiper les emplois et les compétences,
  • faciliter l’accès des actifs et des professionnels de l’orientation et de l’insertion à une information et à un conseil sur les métiers, les emplois ainsi que la formation via des actions de sensibilisation, des formations mais aussi des échanges sur le travail temporaire,
  • répondre aux besoins en compétences des entreprises par une offre de formation professionnelle initiale et continue adaptée.

Cette convention permettra des réponses sur-mesure aux principaux enjeux du travail temporaire, à savoir :

  • des qualifications de plus en plus élevées pour des postes dits « non qualifiés »,
  • des compétences évolutives en lien avec des méthodes de production différentes (véhicule du futur, passage de l’hydrocarbure à l’électrique, etc.),
  • une activité Ressources humaines et Conseil en entreprises de plus en plus développée nécessitant une expertise métiers de plus en plus élevée,
  • une réponse des agences d’intérim à des besoins à court terme, tout en s’inscrivant sur les évolutions et mutations métiers au long cours.

Journées Européennes du Patrimoine : l’art du partage

Chaque année, depuis 1984, les Journées Européennes du Patrimoine permettent au public de découvrir de nombreux édifices. A l’occasion de la 35ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, qui se déroulent les 15 et 16 septembre 2018 et dont le thème est « l’art du partage », la Région Grand Est ouvre les portes de ses bâtiments, souvent chargés d’histoire et entend partager avec les visiteurs un agréable moment.

La Maison de la Région à Châlons-en-Champagne

La Maison de la Région à Metz

Le Palais du Rhin à Strasbourg

La péniche Grand Est

L’Hôtel Ferraris à Nancy

L’Hôtel de Marisy à Troyes

L’agence de Mulhouse

 

La Maison de la Région à Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho, Châlons-en-Champagne

Deux bâtiments à voir : l’ancien grand séminaire du diocèse de Châlons et le bâtiment Péguy, ancien petit séminaire.
Présentation de photographies sur les travaux lors de la réhabilitation du petit séminaire et de deux vitraux restaurés dans le bâtiment Péguy.
Visites guidées d’environ 50 minutes.

  • samedi 15 septembre 2018 de 14h à 18h
    • à 14h : l’association pour la sauvegarde du patrimoine métallurgique (ASPM) présentera ses actions en faveur du patrimoine dans le cadre de son partenariat avec le service de l’inventaire et patrimoines

 

  • dimanche 16 septembre 2018 de 14h à 18h
    • à 15h : un spectacle de la compagnie châlonnaise « Les petits papiers d’Eugénie et Barnabé » sur le thème de l’Hôpital Sainte-Croix dans les jardins de la Maison de la Région

Découvrez l’histoire de la Maison de la Région de Châlons (pdf, 721 Ko)

La Maison de la Région à Metz : l’abbaye Saint-Clément

Place Gabriel Hocquard, Metz

Metz, Maison de la région © Région Grand Est
Metz, Maison de la région © Région Grand Est

Visite libre ou guidée de l’ancienne abbaye Saint-Clément

Les bâtiments de l’abbaye Saint-Clément abritent aujourd’hui le site messin du Conseil régional du Grand Est et sont le résultat de cinq siècles d’histoire.

  • Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Le Palais du Rhin à Strasbourg

1 Place de la République, Strasbourg

Strasbourg, Palais du Rhin, Région Grand Est - Inventaire général - Photographie Frédéric Haster
Strasbourg, Palais du Rhin, Région Grand Est – Inventaire général – Ph. Frédéric Haster

Le Palais du Rhin, ancien palais impérial construit à partir de 1883 par l’architecte berlinois Hermann Eggert constitue un des édifices majeurs de la Neustadt de Strasbourg, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite aujourd’hui la Commission centrale de la Navigation sur le Rhin, la Direction régionale des Affaires Culturelles du Grand Est, ainsi que l’Inventaire général du patrimoine culturel (IGPC) de la Région Grand Est – site d’Alsace. En  savoir plus sur le Palais du Rhin

Durant les Journées européennes du patrimoine, le bâtiment sera ouvert et les visites seront assurées par la DRAC.
Un atelier de découverte de l’architecture pour les enfants sera proposé par le service de l’Inventaire général

Strasbourg, visite libre de l’ancien palais impérial

  • Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 17 h 30
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 17 h 30

Strasbourg, dessiner la Neustadt (enfants de 4 à 14 ans)

  • Dimanche 16 septembre : de 09 h 30 à 10 h 30 ; de 10 h 45 à 11 h 30 ; de 11 h 45 à 12 h 30

Les autres manifestations proposées par le service Inventaire et Patrimoines sur le territoire alsacien durant les journées européennes sont :

  • Strasbourg, découverte en vélo : « des bassins du port du Rhin à Strasbourg » : samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 15 h 30 et de 16 h 00
  • Strasbourg, préfecture : Samedi 15 septembre : de 15 h 00 à 16 h 00 et de 16 h 30 à 17 h 30 / Dimanche 16 septembre : de 15 h 00 à 16 h 00 et de 16 h 30 à 17 h 30

La Péniche Grand Est vous accueille pendant les journées du patrimoine

  • Lagarde (Moselle), exposition photographique (le canal de la Marne-au-Rhin dans le Pays des Etangs)

Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

  • Moussey (Moselle), découverte du patrimoine autour du canal de la Marne-au-Rhin

Circuit à vélo sur l’ancien chemin de halage du canal, de l’écluse n°9 de Moussey à l’écluse de grande chute de Réchicourt-le-Château
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00

Consultez le programme de la péniche (pdf)

En savoir plus sur la péniche Grand Est

L’Hôtel Ferraris à Nancy

29 rue du Haut-Bourgeois, Nancy

Visite de l’hôtel Ferraris, accès libre à la cour, à l’escalier d’honneur et aux salles d’exposition

  • Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

 

 

Nancy, regards photographiques
Exposition photographique d’œuvres recensées par l’Inventaire général du patrimoine culturel
Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h00

Nancy, visite réservée pour les familles (visite contée pour les enfants de 6 à 12 ans accompagnés)
Samedi 15 septembre : de 10 h 30 à 11 h 30,
sur réservation : ; tel : 03 83 32 90 63

Nancy, visite guidée conçue comme des « leçons d’architecture » avec présentation visite de trois hôtels particuliers dans le quartier du Bourget (départ toutes les heures, durée : une heure)
Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Nancy, exposition : l’œuvre de Germain Boffrand
Samedi 15 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Téléchargez le programme des autres manifestations (pdf, 1,3 Mo) proposées par le service Inventaire et Patrimoines sur le territoire lorrain durant les journées européennes.

L’Hôtel de Marisy à Troyes – Agence territoriale

 

Façade de l’Hôtel de Marisy – Région Grand Est – Agence territoriale de Troyes

9 rue Charbonnet à Troyes

Visite libre de l’hôtel de Marisy, hôtel particulier, chef d’oeuvre de la renaissance, reconnaissable à sa jolie tourelle d’angle en encorbellement, avec de petites figurines sculptées.
Visite ponctuée de panneaux explicatifs sur les différentes tranches de travaux de rénovation à venir.

  • Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00
  • Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 17 h 00

 

 

Troyes, présentation de 13 photographies tirées de l’exposition « Portraits Champenois » (1990) de Gérard Rondeau
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 17 h 00

Troyes, « Les apprentis métalliers mettent le feu à l’Hôtel de Marisy« 
La section métallerie du BTP CFA Aube, formateur et apprenti(e)s, mettent en œuvre des animations autour d’une forge : fabrication de clous moyenâgeux avec pose sur différents supports et d’objets divers (volutes, bougeoirs, …).
Des productions présentées lors des derniers concours nationaux « Métal Jeunes » ainsi que des pièces d’examens (gloriette, candélabre, …) sont exposées.
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00

Troyes, restauration d’un fauteuil Voltaire en garniture traditionnelle
Démonstration par Sandra Moulin, tapissière
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00

Troyes, découverte du vitrail avec Anne Veyrier du Muraud, peintre verrier
Anne Veyrier du Muraud expose ses Bulles de rêve
Samedi 15 septembre : de 10 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 17 h 00

Téléchargez le programme détaillé (pdf, 482 Ko)

L’Agence de Mulhouse

Description de l’histoire du bâtiment avec des photos d’avant et pendant la phase travaux
Dimanche 16 septembre : de 14 h 00 à 18 h 00

Le bâtiment, dont les plans datent de 1914, a été construit juste après la première guerre mondiale pour y héberger les services de la poste et notamment un centre de tri postal.

Il est implanté sur une parcelle d’une superficie de 3 692 m².

L’architecture extérieure est caractéristique des bâtiments publics de l’époque : murs en grès rose, grandes ouvertures cintrées au rez-de-chaussée, toiture dotée d’une rangée de fenêtres type « œil de bœuf ».

La Région a acquis ce bâtiment en 2009 et des travaux de réaménagement y ont été réalisés. L’agence territoriale de Mulhouse y est installée depuis fin 2013.

 

 

Les journées du patrimoine en Grand Est

Retrouvez tous les événements en Grand Est

La Région réaffirme son engagement auprès de la filière élevage, viande et lait

A l’occasion de la Foire de Sedan (08), la Région a réaffirmé son soutien à la filière élevage. Ce soutien représente 4,9 à 5,5 millions d’euros par an soit 18 à 20% du budget de l’agriculture.

Ainsi, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Jean-Luc Pelletier, Président de la Chambre Régionale d’Agriculture Grand Est, Bruno Faucheron, Président du Comité d’Orientation Elevage de la Chambre Régionale d’Agriculture du Grand Est, Xavier Lerond, Président d’Interbev Grand Est,et Michaël Chardin, Président d’Interporc Grand Est, ont signé le contrat de Filière Elevage, Viande, Lait pour la période 2018/2020.

Cette signature s’est déroulée en présence de Pascale Gaillot, Vice-Présidente de la Région Grand Est déléguée à l’Agriculture et à la Ruralité, et Jean-Luc Warsmann, Député des Ardennes, Conseiller régional du Grand Est.

L’objectif de ce contrat est d’accompagner les exploitants à reconquérir de la compétitivité, structurer et redynamiser cette filière en s’appuyant sur 3 grandes orientations :

  • Reconquérir la compétitivité des exploitations qui passe par la réduction des charges des exploitations, la modernisation des outils, la maîtrise des risques sanitaires et une génétique adaptée à une production rationnelle d’une viande de qualité. De plus, la mutualisation des données des exploitations va permettre de concevoir de nouveaux outils d’aide à la décision et de conduite des élevages. Le développement de l’autonomie alimentaire des exploitations en protéines est aussi un enjeu important des prochaines années.
  • Diversifier les débouchés et élargir les marchés pour accroître la valeur ajoutée en transformation des produits d’élevage. Cela passe par des productions régionales de qualité (comme les AOC fromagères, ou en Grand Est, les Eleveurs de Champagne-Ardenne ou Lorraine Qualité viande, Porc Saint Nicolas), mais aussi par la modernisation et la diversification des outils d’abattage, afin de répondre notamment aux besoins des circuits courts et augmenter les parts de marché des viandes de la région.
  • Accompagner le renouvellement des générations dans tous les maillons de la filière en créant une image positive et moderne du métier, en valorisant les innovations, en promouvant les métiers, et en permettant aux exploitants de se former, puisque la diversification, le saut technologique et la réorientation passent par l’acquisition de compétences supplémentaires.

Une marque pour révéler la Lorraine

La marque Lorraine, vous révéler a été lancée ce jeudi 6 septembre à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, notamment en présence de Jean Rottner Président de la Région Grand Est, d’Henri Lemoine Conseiller régional et Président de Lorraine Tourisme, Jackie Helfgott Président de la Commission tourisme et Valérie Debord Vice-Présidente en charge de l’emploi. A la fois marque de destination et marque économique, cette initiative répond à la stratégie touristique régionale.

En effet, la Région Grand Est, dans son Schéma régional de développement du tourisme voté en mars 2018, a fait le choix innovant de s’appuyer sur des marques de destination afin de renforcer l’attractivité régionale. La Lorraine figure parmi  les 5 marques identifiées, en cohérence et complémentarité avec l’Alsace, l’Ardenne, la Champagne et le Massif des Vosges.

A travers une marque forte, claire, signifiante et bien perçue, il s’agit de fédérer les acteurs du territoire pour porter ensemble les richesses et les atouts de la Lorraine. Riche de ses différences et de ses particularités, le Grand Est s’attache à rassembler et encourage ses territoires à fonctionner ensemble.

Être fier de son territoire, le faire savoir et donner envie !

En savoir plus www.marque-lorraine.fr

 

         

Votre région proche de vous

Maison de la Région
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 8h15 à 18h

Tél. +33 (0)3 88 15 67 68

Maison de la Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 8h15 à 18h

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Maison de la Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 8h15 à 18h

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Agences territoriales
12 agences

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile