CES Las Vegas : les entreprises du Grand Est au rendez-vous !

Du 5 au 7 janvier 2022, huit entreprises du Grand Est participent actuellement au Consumer Electronics Show (CES) Las Vegas, le plus grand salon mondial consacré à l’innovation technologique.

CCI International Grand Est et la Région Grand Est, en collaboration avec Business France ont sélectionné et préparé ensemble huit entreprises innovantes du Grand Est. Elles y présentent leurs innovations sur un espace régional Grand Est au sein du pavillon national French Tech à Eureka Park. Une opportunité immanquable pour la visibilité des innovations françaises et pour faire rayonner leurs savoir-faire à l’international !

Des leaders de l’économie

La Région accompagne les entreprises du territoire vers l’excellence et s’appuie sur son plan pour la relance et la transformation du territoire, le Business Act Grand Est. Véritables leviers de rebond pour le monde économique, les transitions écologique, numérique, industrielle et la santé sont au cœur de la démarche et une réponse concrète pour préparer les entreprises aux grandes transformations de demain.

Les compétences et solutions développées par les 8 entreprises exposantes illustrent ainsi l’ambition de la Région et de ses partenaires. Au-delà du rayonnement du territoire, elles portent haut les couleurs du Grand Est et confirment leur capacité à être leaders de l’économie, de l’innovation, du numérique, pour répondre aux défis à venir.

Les entreprises présentes :

  • ALIAE
    Aliae est une nouvelle solution thérapeutique digitale pour les patients chroniques. Des conversations en langage naturel créent un environnement empathique et de confiance pour que les patients expriment leurs difficultés et leurs défis dans leur quotidien, leurs loisirs, leur vie sociale… Ces ressentis sur leur qualité de vie sont intégrés dans le parcours de soin pour une meilleure santé mentale.
    http://www.aliae.io
  • DEEP RIVER
    Un éditeur de logiciel qui offre un logiciel tout en un, pour compresser selon les derniers standards AVC et HEVC et enrichir en même temps un flux vidéo ou une image avec des métadonnées sans augmenter sa taille ou son coût de transfert.
    https://deepriver.fr
  • DELMONICOS
    Delmonicos facilite le monde de la mobilité électrique en offrant à chaque conducteur de véhicule électrique la possibilité de « Plug & Charge » sans aucune crainte et une transparence totale des prix.
    La promesse est d’améliorer l’expérience utilisateur en plaçant l’itinérance, la sécurité et l’évolutivité.
     www.delmonicos.tech
  • DYRUN
    Une société du groupe Mentor, spécialisée dans la recherche et le développement. Elle compte parmi ses produits phares des produits tels que des modems 4G ou le Mifi. L’objectif est d’améliorer l’expérience du client et solutionner ses problèmes de connexion internet que ce soit au travail, à la maison ou lors de déplacements, grâce à des produits innovants. Dyrun possède également sa propre marque d’accessoires mobiles et a récemment développé des solutions de crédit transfert et paiement en libre-service.
    www.dyrun.com
  • GREEN TECH INNOVATIONS
    Green tech Innovations est une start-up située sur le Technopôle de Metz spécialisée dans la conception de solutions énergétiques innovantes dans l’éclairage, les Objets Connectés, la Smart City et l’Intelligence Artificielle.
    www.green-tech-innovations.com
  • WOW.INK – JOLIFISH EU
    Jolifish a simplifié le processus pour rendre la technologie de Réalité Augmentée basée sur la reconnaissance d’images facilement accessible aux utilisateurs sans connaissances techniques spécifiques. Les petits éditeurs de livres, de bandes dessinées ou de livres illustrés ont désormais la possibilité d’ajouter très facilement de la Réalité Augmentée à leurs ouvrages, en important simplement les images à reconnaître et en définissant l’objet à juxtaposer en Réalité Augmentée, image, vidéo, photo 360, 3D objet.
    www.wow.ink
  • T.E.A. ERGO
    Jeune startup créée par des entrepreneurs français qui aspirent à révolutionner la pratique de l’ergonomie par l’utilisation des nouvelles technologies. L’objectif est de lancer un produit conçu pour améliorer les conditions de travail de tout consommateur et gagner du terrain à l’échelle américaine et mondiale.
    www.teaergo.com
  • WATERSHED MONITORING
    WaterShed Monitoring vise à soutenir la collecte, l’exploitation et la valorisation des données relatives à l’eau afin de produire des connaissances pérennes, fiables et utiles qui pourront contribuer à une prise de décision éclairée dans les domaines de l’administration municipale, de la recherche scientifique et de la gestion des ressources naturelles.
    https://watershedmonitoring.com

Business Act #2 : nouvelle étape pour la relance et la transformation du Grand Est

La Région et l’État continuent la course à la relance et la reconquête économique et entendent bien conserver leur temps d’avance ! Avec l’innovation comme moteur, le Business Act a dévoilé son acte 2 en Séance plénière des 16 et 17 décembre 2021 et confirme la puissante dynamique collective territoriale mise en œuvre au cœur de la crise sanitaire liée au covid-19.

Il est le fruit d’un travail collaboratif riche qui a su faire émerger les principales orientations et enjeux stratégiques pour continuer à relever les grands défis régionaux actuels.

Un acte enrichi :

  • cycle de 5 master class de haut niveau
  • rendez-vous 360
  • groupes de travail par thématique – 24 réunions – et plus de 450 acteurs impliqués
  • mobilisation générale pour l’emploi

Le Business Act #2 est là, prêt à répondre aux besoins de la réalité économique.

Pourquoi un acte 2 ?

Dans un monde où les principes économiques ont été profondément remaniés, il s’avère plus que nécessaire de trouver de nouvelles modalités d’intervention pour réussir les transformations – environnementale, énergétique, industrielle, numérique et sanitaire – du territoire. Pour que la Région soit encore plus compétitive et réactive, c’est aujourd’hui un véritable plan de transformation qui est proposé.

En plus des défis écologique, numérique, industriel et de la santé, 4 nouveaux enjeux stratégiques se sont imposés : la décarbonation, la chimie du végétal, la commande publique et privée et l’export. L’acte 2 devient réalité grâce à 4 centres de ressources et d’expertise « Grand Est Transformation », des parcours de transformation et 11 nouvelles actions structurantes.

Des parcours de transformation

Le Business Act #2 propose un changement de paradigme dans le déploiement des politiques publiques, passant d’une logique de guichet à une logique d’accompagnement des acteurs dans leurs parcours de transformation à 360 degrés.

Ces parcours de transformation comprendront quatre grandes étapes successives :

  1. sensibilisation
  2. diagnostic à 360 degrés
  3. modules thématiques
  4. construction d’un plan d’actions.

Les centres de ressources et d’expertise « Grand Est Transformation »

Contribuer à relever les grands défis, être garants de la cohérence et de la lisibilité de l’action publique, fédérer et animer un réseau d’experts. Les centres de ressources et d’expertise Grand Est Transformation vont permettre de consolider l’écosystème économique régional :

  1. Bâtir et labéliser les communautés d’offreurs.
  2. Construire un ensemble de ressources pour nourrir les parcours d’accompagnement.
  3. Anticiper les besoins en compétences et les évolutions dans le domaine.
  4. Contribuer au rayonnement régional au niveau national, européen, international.

11 nouvelles actions structurantes

  1. Créer un observatoire des compétences, un outil de Gestion Régionale des Emplois et des Parcours Professionnels en lien avec l’OREF et s’appuyant sur l’Intelligence Artificielle.
  2. Lancer un Appel à Manifestation d’Intérêt « Transformation 360 » sur un an pour créer les parcours de transformation.
  3. Structurer 15 campus régionaux des transformations.
  4. Faire émerger un cloud souverain public à destination des administrations, accompagné d’un centre de réponse d’urgence aux incidents de cybersécurité pour les collectivités et les entreprises.
  5. Sensibiliser 150 000 citoyens par an aux enjeux climatiques et constituer en Grand Est la plus grande communauté régionale d’animateurs de la « Fresque du climat ».
  6. Diviser par deux l’âge moyen des machines industrielles du Grand Est par un renouvellement massif des équipements via une prime à la transformation industrielle avec des outils performants au niveau environnemental.
  7. Accompagner chaque année la transformation de 5 hôpitaux de la région pour améliorer les conditions de travail des professionnels de santé.
  8. Créer un club des bioraffineries territoriales du Grand Est pour accélérer le développement de la bioéconomie.
  9. Déployer 300 stations multi-énergies d’ici 2026 pour encourager les mobilités décarbonnées.
  10. Constituer un réseau d’ambassadeurs régionaux des centres de ressources et d’expertise Grand Est Transformation pour promouvoir l’activité et les offreurs de solutions du territoire à l’international. Créer des communautés dans 10 pays partenaires.
  11. Créer une marque « commande publique responsable » pour labéliser les acheteurs et fournisseurs.

 

 

Consulter le document du Plan de relance et de transformation du Grand Est

Consulter le site du Business Act

 

360 Grand Est, la relance en action

Initié sous l’impulsion de la Région Grand Est avec le soutien de l’État et de ses partenaires, 360 Grand Est s’est imposé comme le rendez-vous incontournable de l’innovation et de la croissance en Grand Est.

Au programme de l’édition 2021 consacrée au Business Act et à la relance, des conférences, des masterclass et des tables rondes autour de ces 4 grands défis pour la transformation des territoires du Grand Est :

  • Le défi écologique
  • Le défi numérique
  • Le défi de l’industrie 5.0
  • Le défi de la santé

Rendez-vous le 7 décembre 2021 au Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg.

En savoir plus et s’inscrire !

 

Avec Petit Bateau, la filière textile se modernise

Engagée dans une démarche de modernisation, l’entreprise Petit Bateau, spécialiste de la fabrication de vêtements et de sous-vêtements pour enfants vient d’inaugurer une imprimante textile numérique. Un investissement majeur pour cette entreprise qui poursuit son projet « Maille 4.03 » articulé autour de deux axes principaux :

  • Une ambition renouvelée pour la marque Petit Bateau et son site historique :
    – Devenir un site 4.0
    – Relocaliser des activités positionnées au Maroc
  • Dynamiser le textile aubois en créant un pôle d’excellence Maille 4.03, notamment autour des enjeux suivants :
    – Attirer les stylistes et start-ups liées au textile
    – Rendre la filière éco-responsable
    – Renforcer les performances industrielles et commerciales
    – Redensifier la filière

Cette installation est la première étape du projet « Production à la demande » de la marque, consistant à transformer le site troyen en une plateforme régionale de production à la demande, vitrine du textile 4.0 en France. La deuxième étape vise à moderniser l’atelier de coupe. Cet investissement global de plus de 2 millions d’euros est soutenu à hauteur de 650 000 euros par le plan France Relance déployé par le Gouvernement français. Ce projet a été sélectionné en Comité d’accélération, copiloté par l’Etat et la Région.

Résolument tourné vers l’avenir, le programme d’investissement de Petit Bateau combine les intérêts écologiques et économiques, avec une meilleure maîtrise des matières consommées et une réduction des déchets, ainsi qu’une baisse des stocks de matières premières et de produits finis.

Inauguré lundi 4 octobre, ce nouvel équipement démontre qu’il est possible de moderniser les outils de production, tout en gardant un mode de production responsable. C’est dans cet esprit que la Région Grand Est travaille avec les acteurs économique du territoire. Objectif : construire l’industrie de demain, avec des entreprises compétitives, innovantes et vertueuses.

Tryba passe à la vitrerie 4.0

Avec le soutien de la Région Grand Est, la société Tryba regarde l’avenir en mode 4.0 : nouveaux équipements, relocalisation ou encore réduction de l’impact environnemental.

En effet, accompagnée au titre du dispositif d’Aide aux Grandes Entreprises, la société située à Gundershoffen (67) a bénéficié d’une aide financière de 600 000 €, destinée à l’acquisition d’équipements industriels s’inscrivant dans le cadre de son projet « Vitrerie 4.0 et fabrication de verre feuilleté », pour un investissement global de 10 M€.

Concrètement, le projet vise à relocaliser la fabrication de verre feuilleté dans l’usine de Gundershoffen (jusqu’à présent fabriqué au Luxembourg) afin d’y être coupé puis assemblé.

Une extension de l’usine existante de 2 800m2 a donc été nécessaire afin d’abriter entre autres une ligne d’assemblage de verre feuilleté et un système de triage du verre coupé. Résolument moderne, le processus de fabrication sera contrôlé par caméra et un marquage au laser sera effectué, pour un suivi et une meilleure traçabilité des données de production.

Et pour répondre aux besoins énergétiques, un générateur de production d’électricité photovoltaïque a été prévu sur les toitures des bâtiments. Cette nouvelle usine, inaugurée mardi 28 octobre va par ailleurs réduire ses déchets en matière première en passant de 15 à 5% du volume total, soit près de 300 tonnes par an de déchets de verre « mêlé ».

Amazon en Grand Est : une bonne nouvelle pour l’emploi !

Amazon a inauguré jeudi 23 septembre à Augny (57), son dernier centre de distribution en présence notamment de Jean Rottner, Président de la Région Grand-Est, François Grosdider Président de Metz Métropole, François Henrion, Maire d’Augny et Laurent Touvet, Préfet de Moselle.

Avec l’implantation de ce centre, ce sont 1000 emplois en CDI qui seront crées d’ici à 3 ans sur le territoire de la Moselle, une bonne nouvelle pour l’économie locale.

Aux côtés de l’État et de Pôle emploi, la Région Grand Est saura répondre aux besoins en compétences d’Amazon, en proposant des parcours de formation adaptés. Un plan d’action commun a ainsi été proposé à l’entreprise et vise notamment à :

  • Identifier les secteurs à risque de tension immédiate (coordinateurs, agents de production, sécurité, propreté, etc.)
  • Mobiliser les organismes de formation pour aider à identifier les profils pouvant réussir le processus de recrutement et/ou correspondant aux profils ciblés
  • Mobiliser les dispositifs existants et futurs dont le PACE
  • Adapter le nombre de places en formation au regard des besoins

A ce jour, 278 personnes dont 245 demandeurs d’emploi ont déjà été recrutés en CDI. Cette dynamique de l’emploi s’étend également vers les postes en intérim et plusieurs domaines de la sous-traitance (entretien, restauration, sécurité).

#GEN, l’événement numérique du Grand Est

A l’occasion de la 9ème édition de #GEN les 9 et 10 septembre, la Région Grand Est partenaire de l’événement, sera présente durant ces 2 jours dédiés au numérique en Grand Est.

Sur son espace, stand G4, elle accueillera de nombreux partenaires et organisera :

Jeudi 9 septembre, une journée dédiée aux compétences numériques avec :

Parmi les temps forts, une animation sur les financements des formations au numérique, se tiendra à 12h45 avec différentes prises de paroles :

  • L’OPCO Atlas, opérateur de compétences pour les métiers du numérique
  • Pôle emploi Grand Est, qui finance des formations au numérique
  • La Région Grand Est
  • Les partenaires présents

A noter également, l’organisation en fin de journée à 17h, d’une seconde animation dédiée à l’actualité des dispositifs d’aide au numérique pour les PME et TPE, avec l’intervention de la Région Grand Est et des services de l’État en Région Grand Est – la DREETS.

Vendredi 10 septembre, une journée dédiée à la cybersécurité :

A cette occasion, la Région accueillera les partenaires suivants :

  • Le CLUSIR Grand Est, association des acteurs de la sécurité de l’information
  • La cellule régionale de cybersécurité de la Gendarmerie Nationale
  • Le CQTNC, groupement d’offreurs de solutions de cybersécurité et de transformation numérique
  • Unumkey, offreur de solutions de cybersécurité

Rendez-vous à 12h45 pour échanger avec les partenaires présents sur les questions de cybersécurité en entreprise.

En savoir plus sur #GEN

Plus d’informations sur le numérique en Grand Est

Forges de Bologne : une nouvelle usine pour le groupe LISI

Le chantier de la nouvelle usine F2020 du groupe LISI a été lancé mardi 6 juillet 2021, à Chaumont en présence notamment de Nicolas Lacroix, Président du Conseil départemental de la Haute-Marne et de Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Acteur majeur de la forge aéronautique mondiale, le site des Forges de Bologne est le premier industriel haut-marnais avec un effectif global de 750 salariés et un chiffre d’affaire annuel de 107 millions d’euros. Avec des équipements de forge, d’usinage et de finition, il assure la fabrication de pièces de freinage, des aubes ou des éléments de train d’atterrissage.

Cette nouvelle usine, énergétiquement plus performante, contribuera à la réduction de la consommation des ressources naturelles dans laquelle le groupe s’est engagé.

 

 

Business Act : un an plus tard, 5 masterclass pour accélérer la relance

Préparer la sortie de crise et continuer à façonner le Grand Est de demain, telle est l’ambition du Business Act Grand Est, la stratégie de relance et de reconquête du territoire. Un an après son lancement, la Région Grand Est et l’État continuent à travailler main dans la main pour la faire fructifier et l’enrichir, notamment via un nouveau cycle de cinq masterclass.

Organisés du 6 au 12 juillet de 18h à 19h30, ces nouveaux rendez-vous tendent à apprécier le chemin parcouru, prendre de la hauteur et actualiser les actions du Business Act autour de ses quatre défis : l’écologie, le numérique, l’industrie 5.0, la santé, avec in fine l’objectif de gagner le pari d’une relance maîtrisée et réussie !

Rendez-vous à 18h sur grandest-ba.fr  :

Mardi 6 juillet « Saisir toutes les opportunités de la reprise économique »

En présence de :

  • Josiane CHEVALIER, Préfète de la région Grand Est,
  • Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est
  • Boris RAVIGNON, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de l’économie, des fonds européens et de la commande publique

Mercredi 7 juillet « Conjuguer ressources naturelles et valeur économique : un impératif pour notre bien commun »

En présence de :

  • Franck LEROY, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de l’environnement, de la transition écologique et du SRADDET
  • Hervé VANLAER, Directeur régional de la DREAL

Jeudi 8 juillet « Accélérer ensemble nos transformations digitales »

En présence de :

  • Boris RAVIGNON, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de l’économie, des fonds européens et de la commande publique
  • Nicolas DOMANGE, SGARE adjoint, en charge des politiques publiques

Vendredi 9 juillet « Bâtir ensemble la santé de demain »

En présence de :

  • Dr Arielle BRUNNER, Conseillère auprès de la Directrice générale de l’ARS
  • Nadège HORNBECK , Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la Santé, de la Solidarité et de la Famille

Lundi 12 juillet « Tirer profit du nouveau choc de l’industrie »

En présence de :

  • Boris RAVIGNON, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de  l’économie, des fonds européens et de la commande publique
  • Arno AMABILE, Sous-préfet à la relance

 

Inscrivez-vous sur le site du Business Act !

 

Pour chacune des cinq thématiques traitées, experts et grands témoins, mettront en perspective les actions engagées et proposeront des pistes pour l’avenir.

Fin 2021, de grands rendez-vous économiques seront organisés pour rassembler les acteurs engagés dans la relance régionale et valoriser les projets et les entreprises qui contribuent à l’attractivité du territoire.

La Région Grand Est au salon Viva Technology

Du 16 au 19 juin 2021, la Région Grand Est participera au salon Viva Technology à Paris, le plus grand salon européen dédié à l‘innovation. Pour cette année toute particulière, la Région disposera d’un stand tant « physique » que « digital » permettant d’accueillir les start-ups régionales innovantes.

27 start-ups du Grand Est à Viva Tech

La Région accompagnera sur son stand installé dans l’espace « Accelerate » du salon, 27 jeunes entreprises innovantes, sélectionnées en lien étroit avec les incubateurs labellisés du Grand Est et l’accélérateur ScalE-nov.

Ces start-ups proposent des solutions singulières, innovantes et présentant un potentiel de développement rapide sur les marchés internationaux et sont représentatives de l’esprit d’entreprendre et de l’excellence du territoire. Ce salon constitue pour elles une formidable opportunité d’être visibles, de se faire connaître, de créer des contacts, d’acquérir des marchés et de faire rayonner au-delà des frontières le Grand Est.

16 start-ups en présentiel

Hall 1 – stand k32

11 start-ups en digital

Espace digital

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile