Le sport féminin en question

Souhaitant aller encore plus loin dans ses actions en faveur du sport au féminin et de l’égalité femmes-hommes notamment dans le sport, le Région Grand Est vous propose de participer à une consultation citoyenne sur la plateforme participative Ma Région Demain. Cette consultation vise à :

  • Identifier les freins et les leviers à la pratique sportive des femmes
  • Identifier les freins et les leviers à l’engagement des femmes dans les instances dirigeantes du sport

Préparer l’avenir, ensemble, tel est l’objectif de la démarche de participation citoyenne et de la plateforme numérique Ma Région Demain lancée en 2020 par la Région Grand Est. A travers cette démarche, la Collectivité s’engage à écouter, à analyser et invite les habitants du Grand Est à réfléchir sur les politiques publiques et à construire un avenir commun.

Participez !

Elles osent en Grand Est !

La nouvelle édition d’« Elles osent en Grand Est » est lancée ! Ce programme propose à 12 femmes sélectionnées à l’issue d’un appel à candidatures, d’apporter des clés pour oser innover, oser décider, oser initier, oser entreprendre, etc. Il s’articule autour :

  • D’un renforcement des qualités personnelles et interpersonnelles de chaque participante
  • D’une ouverture internationale inspirante grâce au partenariat avec l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse qui impliquera notamment un voyage d’études au Québec
  • La réalisation d’un projet commun visant à fédérer le groupe de femmes et à créer une promotion en capacité de devenir des femmes leader inspirantes

Investie en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, la Région Grand Est valorise les femmes engagées. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 22 août.

En savoir plus sur Elles osent en Grand Est

 

Participez au Prix régional pour l’Égalité !

Vous faites partie d’une structure collective du Grand Est (entreprise, centre de formation, lycée, établissement d’enseignement supérieur, association, collectivité, etc.) et vous développez des actions en faveur de l’égalité femmes-hommes ? Candidatez au Prix régional pour l’égalité !

Pour la cinquième année consécutive, la Région propose de valoriser sur le territoire du Grand Est, 12 initiatives innovantes en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Les conditions pour candidater :

  • Faire partie d’une structure collective (associations, des clubs sportifs, des entreprises, des collectivités locales et des établissements de formation)
  • Avoir son siège social en région Grand Est
  • Ne pas avoir été lauréat les années précédentes
  • Développer une action interne ou initier un projet dans l’un des champs suivants : (Lutte contre les stéréotypes de genre, lutte contre toutes les formes de violences fondées sur le genre (dont les violences sexuelles et sexistes), mise en œuvre de l’égalité femmes-hommes au quotidien, etc.

Quand et comment déposer ma candidature ?

Du 23 mai au 15 juillet 2022 sur le site de participation citoyenne de la Région Grand Est, Ma Région Demain

Et après ?

A l’issue des dépôts de candidatures, 20 projets seront présélectionnés par un jury et soumis à une votation citoyenne via la plateforme de démocratie participative Ma Région Demain, à partir de la fin août 2022. A l’issue de cette phase, les 12 projets ayant obtenu le plus de votes se verront attribués un prix de 4.000€. Les 3 premiers recevront un bonus de 1.000 €.

Pour toute question, contactez-nous à

Plus d’infos sur l’égalité femmes-hommes

Urgence Ukraine : la Région Grand Est mobilisée

Pour venir en aide aux populations civiles en Ukraine et aux réfugiés hors du pays, la Région Grand Est va déployer une série de mesures d’urgence :

Suspension de tous les engagements de coopération avec des partenaires institutionnels liés au gouvernement russe

La Collectivité régionale mettra en suspens, tant que la guerre perdurera, tout engagement conduit au titre du partenariat liant la Région Grand Est à l’Oblast (Région) de Samara. Elle suspendra également, dans les mêmes conditions, toute possibilité de financement de mobilités d’étudiants ou de jeunes (dans le cadre de projets individuels ou collectifs) vers la Russie. Le Grand Est s’est, par ailleurs, assuré que la vingtaine d’étudiants de la région effectuant sa scolarité dans des établissements d’enseignement supérieur en Russie, avec une bourse de la Région, a pu quitter le pays comme préconisé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Un soutien pourra être apporté aux étudiants du Grand Est isolés en Russie, afin de leur permettre de retourner en France, par le remboursement des frais engagés pour leur retour.

Contribution au Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

En appui aux actions mutualisées au sein de l’Association des Régions de France, et en partenariat avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), la Région Grand Est apportera également une contribution de 100 000 euros au Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO). Créé en 2013, le FACECO est un fonds de concours géré par le Centre de crise et de soutien du MEAE. Ce fonds permet aux collectivités territoriales qui le désirent d’apporter une aide d’urgence aux victimes de crises humanitaires à travers le monde, qu’il s’agisse de crises soudaines (comme les catastrophes naturelles) ou durables (comme en cas de conflit).

Appui à l’accueil de réfugiés ukrainiens en France : soutien à des initiatives locales et formations linguistiques

Afin d’accompagner des initiatives portées par des ONG du Grand Est en faveur de l’accueil de réfugiés d’Ukraine sur notre territoire, un soutien financier pourra être accordé, au cas par cas, à des ONG qui en feraient la demande, sur les crédits alloués à l’aide humanitaire d’urgence.

La plate-forme « Do you speak Jeun’Est » qui permet l’auto-apprentissage de langues sera largement mise à disposition en fonction des besoins. Elle dispose d’ores et déjà d’une interface d’apprentissage du Français Langue Etrangère/FLE en ukrainien ainsi qu’en russe.

De plus, pour faciliter l’insertion professionnelle des réfugiés des offres dédiées d’apprentissage ou de perfectionnement en français pourront être développées en tant que de besoin, en complément de l’offre de formation en langue française professionnelle mise en place par la Région et Pôle emploi.

Environ 400 ordinateurs reconditionnés pourront être mis à disposition de réfugiés accueillis afin de leur permettre de réaliser des démarches administratives, de travailler, d’étudier et de maintenir le lien avec leurs proches.

Par ailleurs, la gratuité d’accès aux réseaux de transports en commun Fluo gérés par la Région sera octroyée aux réfugiés d’Ukraine qui pourront voyager dans les TER et bus du réseau, sur simple présentation d’une pièce d’identité.

Accompagnement des entreprises fragilisées par la rupture d’accès aux marchés russe et ukrainien

Certaines entreprises du Grand Est sont particulièrement exposées à des problèmes de trésorerie (insolvabilité de partenaires commerciaux en Ukraine ou en Russie, interdiction d’exportations de catégories de biens en Russie, délais de livraison et de paiement incertains), d’approvisionnement (importation de matières premières de Russie ou d’Ukraine), à des surcoûts importants (coûts de l’énergie ou des matières premières). Un autre point d’attention concerne les cyber incidents et risques d’attaque des systèmes d’information des opérateurs économiques. Pour les accompagner au mieux, la Région a défini un mode opératoire avec les services déconcentrés de l’Etat, les chambres consulaires et les agences de développement économique pour partager la remontée d’informations concernant le signalement des entreprises en difficulté du fait de cette situation géopolitique, et orienter les dirigeants vers les bons guichets ou services d’assistance, en fonction de leurs besoins.

Le 2 mars dernier, le Président de la Région Grand Est annonçait son engagement en faveur de l’Ukraine et de ses ressortissants, via un partenariat avec la Protection civile sur le volet logistique : 150 000 euros seront ainsi déployés. Le premier avion en direction de la Pologne devrait décoller le 21 mars avec 90 tonnes de marchandises à bord. Très préoccupée par les conséquences de cette guerre sur l’Ukraine et les Ukrainiens, la collectivité a également accompagné des collectes d’urgence dans les communes volontaires et en a organisé dans des Maisons et Hôtels de Région. Son implication ne s’arrête pas là : la Région suspend toute coopération avec des partenaires institutionnels liés au gouvernement russe. Elle soutiendra par ailleurs les entreprises du Grand Est qui seront frappées par la rupture des liens économiques et commerciaux avec la Russie. Un versement de 100 000 euros au Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) est également prévu.

La Région, toujours engagée pour l’égalité femmes-hommes

Consciente que l’égalité entre les femmes et les hommes se joue tant au niveau local qu’au niveau national, la Région s’engage pleinement pour faire du Grand Est un territoire exemplaire en matière d’égalité. Elle fédère notamment les différents acteurs afin de répondre aux grands enjeux sociaux.

Égalité femmes-hommes : l’engagement sans faille de la Région Grand Est

En matière d’égalité femme-homme, la Région mobilise l’ensemble des politiques sectorielles pour :

  • Développer l’entrepreneuriat et l’accompagnement au leadership avec notamment le programme « Elles osent en Grand Est »
  • Favoriser la mixité des métiers et des filières et œuvrer pour l’égalité professionnelle (exemple : prix régional de l’égalité et de la mixité)
  • Soutenir des actions à destination de la jeunesse (Mois de l’Autre, Conseil régional des Jeunes, etc.)
  • S’engager au moyen d’actions remarquables pour plus d’égalité au quotidien et pour lutter contre les violences sexuelles, sexistes et celles faites aux femmes.

La Région a décidé de faire de la lutte contre les violences faites aux femmes et intrafamiliales une grande cause régionale. La Collectivité propose des actions complémentaires à celles menées par l’ensemble des acteurs impliqués contre ce fléau. Ces mesures seront intégrées au plan d’actions 2022-2024 en cours d’élaboration en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Depuis l’automne 2021, une série d’auditions de professionnels, acteurs institutionnels et associatifs a été lancée. Des assises régionales sont également prévues courant 2022.

 

En savoir plus

 

La Région Grand Est et la Protection civile s’associent pour venir en aide à l’Ukraine

Le Président de la Région Grand Est, Jean Rottner, engage un partenariat avec la Protection civile -à laquelle est déjà liée l’Association des maires de France (AMF)- en faveur de l’Ukraine et de ses ressortissants.

Très préoccupé par les incidences humanitaires induites par cette guerre, le Conseil régional -en lien avec les communes du territoire- organise des collectes d’urgence dans l’ensemble des mairies volontaires mais également dans ses Maisons et Hôtels de Région ouverts pour l’occasion.

Des agents, et des lycéens en formation, volontaires et détenteurs du permis poids lourds, participeront au transport des biens collectés vers les dépôts sécurisés de la Protection civile, avec l’appui et le concours des Conseils départementaux. Les dons obtenus seront ensuite acheminés, par les équipes de la Protection civile -dans des convois sécurisés- vers l’Ukraine et les pays limitrophes (notamment la Région de Łublin, partenaire de la Région Grand Est).

Pour permettre la tenue de ces opérations, une subvention de 100 000 euros est attribuée en urgence par le Conseil régional Grand Est à la Fédération nationale de protection civile en charge de leur organisation logistique. De plus, 50 000 euros sont alloués à sa délégation du Bas-Rhin qui assume spécifiquement le centre de gestion national basé à Strasbourg.

Liste de dons

Logistique

  • Lits de camp
  • Sacs de couchage
  • Couvertures de survie
  • Vêtements
  • Matériel électrique (projecteurs, lumières, rallonges, générateurs)

Hygiène

  • Gels et savons corps
  • Dentifrices
  • Brosses à dents
  • Couches et laits maternisés
  • Médicaments (non périmés)
  • Rasoirs
  • Mousses à raser
  • Serviettes hygiéniques

Secours

  • Gants à usage unique
  • Masques chirurgicaux
  • Matériel de suture
  • Blouses médicales
  • Bandages élastiques
  • Garrots
  • Lecteurs à glycémie
  • Pansements hémostatiques
  • Pansements
  • Solutions antiseptiques
  • Matériel médical (respirateur, défibrillateur, moniteur, etc.)

Plus de renseignements au 01 41 21 21 21 et par mail à :


 

Violences faites aux femmes : la Région se mobilise

Le 25 novembre marque la Journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes. A cette occasion, la Région Grand Est se mobilise. Jusqu’au 10 décembre Journée des droits de l’Homme,  les Hôtels de Région de Metz et Châlons-en-Champagne ainsi que le siège à Strasbourg, seront illuminés en orange pour marquer le soutien de la collectivité à la campagne orangez le monde menée par les Nations Unies #OrangeTheWorld.

Par ailleurs, la Région distribue à ses agents et conseillers régionaux un ruban blanc, symbole international de lutte contre les violences commises à l’égard des femmes.

Écouter le message du Président de la Région Grand Est :

C’est quoi une Région ?

Le saviez-vous ? La Région Grand Est intervient dans de nombreux domaines de la vie quotidienne et contribue à construire votre avenir. Nées de la volonté de l’Etat de transférer une partie de ses compétences, les Régions ont vu leurs responsabilités s’étendre au fil des années. Le dernier acte de cette décentralisation : la fusion des Régions en 2015, avec la création de Régions moins nombreuses mais plus fortes.

Pour rappel, les prochaines élections régionales se tiendront les 20 et 27 juin 2021.

On vous explique tout !

 

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile