Journée du transport public : -70% sur tous les TER FLUO

A l’occasion de la Journée du transport public, le samedi 21 septembre 2019, la Région Grand Est et SNCF proposent une offre promotionnelle : 70 % de réduction sur tous les trajets en TER FLUO.

Organisée dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre prochains, cette opération permet de promouvoir le recours aux transports collectifs de proximité et d’inciter le plus grand nombre de personnes à adopter une démarche éco citoyenne pérenne.

70 % de réduction avec TER FLUO

  • Les clients bénéficient de 70 % de réduction sur le tarif normal en aller simple ou en aller-retour, sur tout le périmètre de TER en Grand Est.
  • Cette offre est valable sur tous les trains et cars TER FLUO.
  • Les billets sont en vente à partir du lundi 16 septembre sur le site TER Grand Est, sur l’Appli SNCF et aux distributeurs régionaux (rubrique « Tarifs événementiels »).

Jusqu’au Luxembourg et Paris Est

  • Cette offre est valable, en aller-retour, sur les trajets depuis une gare en Lorraine vers le Luxembourg.
  • Cette offre est valable sur les trajets TER FLUO vers Paris Est en aller simple ou aller-retour.
  • Cette offre est également valable sur la ligne Troyes / Châlons-en-Champagne / Reims.

 

Rentrée 2019 dans le Grand Est

 

Le Lycée 4.0, ce qui change à la rentrée 2019 :

Depuis 2017, la Région Grand Est s’est lancée dans le projet inédit et ambitieux du « Lycée 4.0. ». 49 établissements regroupant 32 000 lycéen(ne)s en ont été les pionniers. Ils ont été rejoints en 2018 par 62 nouveaux établissements et 35 000 élèves. En partenariat avec les autorités académiques (le Rectorat et la DRAAF) et en concertation étroite avec les fédérations de parents d’élèves, le lycée 4.0. entre ainsi dans sa troisième phase, celle de la généralisation du dispositif.

Pour assurer le succès d’un tel projet, Jean Rottner et les Autorités académiques ont pris des décisions fortes pour cette rentrée 2019 :

  • chaque élève nouvel-entrant dans un lycée 4.0. bénéficie gratuitement d’un ordinateur, dont il deviendra propriétaire à la fin de sa scolarité. 115 000 ordinateurs ont ainsi été commandés afin d’assurer l’égalité des chances à un moment où les programmes sont changés en profondeur et où l’élève devra lui-même faire ses choix de matières. Un Fonds d’Urgence du Proviseur (FUP) a par ailleurs été attribué à chaque établissement pour répondre aux difficultés ponctuelles qui pourraient être rencontrées,
  • les élèves ont un accès gratuit à 8 480 manuels et ressources pédagogiques numériques. A travers leur ENT (Environnement Numérique de Travail) « Mon Bureau Numérique », ils peuvent également visualiser les cours déposés par leurs professeurs,
  • tous les lycées du Grand Est sont équipés en wifi. 145 lycées ont fait l’objet de travaux, menés par la Région en concertation étroite avec les équipes de direction des établissements. L’Union européenne participe à hauteur de 13 millions d’euros au financement des travaux liés à la mise en oeuvre du wifi,
  • sur le plan pédagogique, les Rectorats ont renforcé l’offre de formation sur la maîtrise des ressources numériques. La Région Grand Est a également déployé de nouveaux agents CMIL (Chargé de Maintenance Informatique des Lycées), qui aideront les établissements à la résolution des difficultés matérielles qui pourraient être rencontrées : avec 22 postes supplémentaires, soit un total de 110 sur le territoire.



 

Carte des lycées 4.0 du Grand Est

 

Lycée en Transition, ce qui change à la rentrée 2019 :

Le développement durable et l’éco-responsabilité ont pris une place importante au sein des collectivités, des entreprises et des établissements scolaires.

Dans cette perspective, la Région Grand Est a mis en oeuvre le dispositif Lycée en Transition, qui vise à former les élèves à l’éco-citoyenneté à travers un accompagnement technique, financier et méthodologique des établissements. Les lycées volontaires s’engagent ainsi dans un projet d’une durée d’un à deux ans, qu’ils personnalisent et pilotent en lien avec un comité pluridisciplinaire réunissant la direction, les professeurs, l’intendance, la vie scolaire, les élèves, les agents… La Région fixe quant à elle, des objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre.

La démarche s’articule autour de 6 thématiques :

  1. « Mon lycée s’engage pour une alimentation saine et durable »
  2. « Mon lycée s’engage pour des espaces extérieurs plus verts »
  3. « Mon lycée s’engage pour réduire et valoriser ses déchets »
  4. « Mon lycée s’engage pour des locaux plus sains »
  5. « Mon lycée s’engage pour économiser l’eau et énergie »
  6. « Mon lycée s’engage pour l’écomobilité »

A la rentrée 2019, la thématique « Gestion écologique des ressources en eau et en énergie » (cf. axe 5) sera déployée. La Région Grand Est s’est dotée d’un outil en ligne de gestion des fluides (gaz, électricité et eau) permettant de suivre les consommations et de détecter d’éventuelles anomalies. Cet outil sera mis à disposition des lycées au courant de l’année scolaire. Des compteurs d’eau connectés, pilotables à distance pour une analyse et une gestion des alertes en temps réel, seront également installés dans 3 établissements tests.

La Région souhaite mobiliser 20 lycées pour participer au challenge national « CUBE.S » (Challenge Climat Usage des Etablissements d’Enseignement Scolaire), initié par l’IFPEB (Institut Français pour la Performance du Bâtiment), et le CEREMA (Centre d’Etudes et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement), incitant les établissements à réduire leur consommation énergétique sur une période de 5 ans. En temps réel, les lycées pourront mesurer leur progression dans le classement national via un site Internet dédié et participer ainsi de manière proactive aux objectifs nationaux, visant à réduire de 40 % les consommations d’énergie à l’horizon 2030.

Près de 85 établissements du Grand Est sont concernés depuis 2017 par la démarche Lycée en Transition.

 

Inauguration de la plateforme expérimentale d’irradiation, Féerix

La plateforme expérimentale d’irradiation d’Aérial, Féerix®, a été inaugurée le 10 septembre 2019 en présence de Jean-Luc MARX, Préfet de la région Grand Est et du Bas-Rhin, de Lilla MERABET, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la compétitivité, de l’innovation et du numérique, de Robert HERRMANN, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, de Claude FROEHLY, Maire d’Illkirch-Graffenstaden, de Thomas SERVAIS, Président d’IBA Industrial, et d’Alain STRASSER, Directeur d’Aerial.

Cette plateforme, unique au monde, est basée sur des technologies pointues d’accélération d’électrons et de génération de rayons X de forte énergie.

De la recherche aux applications industrielles

Installé dans une extension du bâtiment d’Aérial de plus de 800 m², le Rhodotron®, qui pèse près de 11 tonnes, est issu d’une technologie développée par le CEA et industrialisée par la société belge IBA, partenaire du projet. Cet outil, destiné à la Recherche, au Développement et à la formation, présente des caractéristiques très proches de celles d’un équipement industriel, ce qui permet de transférer les résultats vers l’industrie de façon optimale. Le Rhodotron® permet d’étudier, sur une configuration originale à deux lignes de faisceaux séparées (électrons et Rayons X), l’ensemble des applications multisectorielles de l’ionisation, telles que la stérilisation de dispositifs médicaux, l’amélioration des propriétés de polymères ou encore l’ionisation des aliments.

Un projet renforçant le développement transfrontalier et international

En avril 2019, Aérial a déjà pu présenter Féerix® à une communauté internationale de scientifiques et d’industriels, réunis au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, et a ainsi pu initier des premiers accords de partenariats et contrats de recherche. Grâce à cet outil, Aerial renforce encore son rôle de partenaire incontournable au service des grands projets régionaux, nationaux et internationaux. Cette opération permet également de renforcer les partenariats transfrontaliers avec les entreprises et laboratoires suisses et allemands.
Avec feerix® et l’ensemble de ses laboratoires, Aerial est une véritable pépite technologique qui se positionne comme un partenaire privilégié des structures et entreprises du Campus des Technologies Médicales NextMed et de l’ensemble de l’écosystème régional dans le domaine des matériaux et de la bio-économie.

Très haut débit en Grand Est : réunions d’information pour les habitants

Afin d’informer les habitants et les professionnels sur les modalités de raccordement de leurs logements ou de leurs entreprises à la fibre optique et de présenter les offres des différents fournisseurs d’accès internet des réunions publiques d’information se tiendront :

En Alsace

  • A Kembs à l’Espace Rhénan, le mercredi 11 septembre en deux sessions 18h30 et 20h, pour les habitants de Kembs Schaefferhof, Loechlé, Richardhaeuser et de Bartenheim (uniquement Bartenheim-la-Chaussée).
  • A Surbourg à la salle des fêtes, le jeudi 12 septembre à 19h, pour les habitants de Dieffenbach-les-Woerth, Surbourg.
  • A Waldhighoffen à la salle polyvalente Nathan Katz, le lundi 16 septembre à 19h, pour les habitants de Bettendorf, Illtall et Waldighoffen (partiel).
  • A Hinsbourg à la salle polyvalente, le mercredi 18 septembre à 19h, pour les habitants de Adamswiller, Frohmuhl, Hinsbourg, Puberg, Tieffenbach et Struth.
  • A Monswiller à la salle «Le Zornhoff », le lundi 23 septembre à 19h, pour les habitants de Eckartswiller, Monswiller, Saint-Jean-Saverne et uniquement les habitants de la rue de la Rondelle de Steinbourg.
  • A Preuschdorf à la salle des fêtes, le mardi 24 septembre à 19h, pour les habitants de Lampertsloch, Merckwiller-Pechelbronn (y compris le hameau de Hoelschloch) et Preuschdorf.
  • A Hoerdt au centre culturel, salle Gaston Goetz, le jeudi 26 septembre à 19h, pour les habitants de Hoerdt (partiel).

En Champagne-Ardenne

  • A Pouru Saint-Rémy, le jeudi 12 septembre à 18h30 à la salle des fêtes, pour les habitants des communes de Escombres-et-le-Chesnois, Francheval, Pouru-aux-Bois et Pouru-Saint-Rémy.
  • A Grandpré, le lundi 16 septembre à 18h30 à la salle polyvalente, pour les habitants des communes de Apremont, Beffu-et-le-Morthomme, Champigneulles, Châtel-Chéhéry, Chevières, Cornay, Exermont, Fléville, Grandpré, Marcq, Saint-Juvin et Sommerance.
  • A Brienne-le-Château, le mardi 17 septembre à 18h30 au foyer rural, pour les habitants des communes de Brienne-la-Vieille, Dienville, Hampigny, Maizières-lès-Brienne et Vallentigny.

En Lorraine

  • A Damblain, le mercredi 19 septembre à 18h30 à la salle des fêtes, pour les habitants des communes de Blevaincourt, Damblain, Robécourt, Romain-aux-Bois, Rozières-sur-Mouzon et Tollaincourt.
  • A Ancerville, le lundi 23 septembre à 18h30 à la salle multisports « Le Brûly », pour les habitants des communes de Ancerville, Baudonvillers et Sommelonne.
  • A Ramonchamp, le jeudi 26 septembre à 18h30 à la salle des sports, pour les habitants des communes de Fresse-sur-Moselle et de Ramonchamp.

Déploiement du Très Haut Débit

En Alsace

A ce jour, le réseau Rosace permet l’accès aux offres de 11 FAI (Fournisseur d’accès à Internet) grand public et de 15 FAI destinés aux professionnels. Organisées conjointement par l’entreprise Rosace et chaque maire , elles associeront les représentants de la Région Grand Est, de chaque Département et de l’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), s’il cofinance le projet. D’autres réunions seront organisées au fur et à mesure de l’achèvement des travaux de connexion des villages alsaciens.

Dans les autres territoires du Grand Est

La Région Grand Est a lancé, en août 2017, une délégation de service public afin de déployer le très haut débit par la fibre optique dans les départements des Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Déploiement Fibre optique Très haut débitMarne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et des Vosges. Cette délégation a été confiée à l’entreprise LOSANGE qui va déployer environ 830 000 prises dans près de 3 600 communes*, pour un investissement total estimé à 1,4 milliard d’euros d’ici février 2023.
En Moselle, le Syndicat Mixte Moselle Fibre, avec le soutien de la Région Grand Est, met également en oeuvre son réseau d’initiative publique pour raccorder 140 000 prises en cinq ans dans les 14 EPCI.

*en-dehors des communes où les opérateurs privés investissent sur leurs fonds propres

Le Très Haut Débit (THD) : pilier du développement des territoires

La Région s’est engagée à ce que tous les territoires du Grand Est, aussi bien ruraux qu’urbains, bénéficient de la même qualité de services. Il s’agit également de permettre aux entreprises artisanales, industrielles ou agricoles d’avoir accès aux mêmes outils que les grands groupes, notamment pour celles qui souhaitent s’internationaliser.
La Région offre en outre la possibilité aux jeunes de se voir dotés d’outils numériques pour leurs études, dans le cadre du passage intégral au manuel numérique pour tous les lycées du Grand Est à l’échéance 2021. Enfin, c’est la garantie, pour les habitants du Grand Est, de disposer de services publics accessibles pour effectuer leurs démarches administratives dans des conditions optimales.

 

46èmes Olympiades des Métiers : les inscriptions sont ouvertes en Grand Est !

Vous avez moins de 23 ans et vous êtes passionnés par votre métier ? Vous aimez relever des challenges et vous surpasser ? Vous souhaitez « booster » votre carrière professionnelle ?

Alors cette aventure exceptionnelle est faite pour vous #Olympiades des Métiers

C’est quoi?

C’est le plus grand concours international des métiers qui rassemble tous les 2 ans les meilleurs jeunes professionnels du monde entier de moins de 23 ans. Durant 4 jours, près de 1300 compétiteurs (champions nationaux dans leur métier) sont jugés et évalués par des jurys de professionnels et de formateurs lors d’épreuves techniques à réaliser en un temps limité. Tous vont devoir donner le meilleur d’eux-mêmes pour espérer monter sur la plus haute marche du podium !

Consulter le dépliant sur les 46èmes sélections régionales

Quels métiers ?

Avec plus de 50 métiers en compétition, tous les secteurs économiques sont représentés : alimentation, industrie, services, bâtiment & travaux publics, automobile & engins, végétal, ou encore communication & numérique.

Pour qui ?

Quels que soient votre formation et statut – apprenti, en alternance, élève de lycée professionnel, étudiant, Compagnon, jeune salarié ou encore entrepreneur – vous pouvez vous inscrire ! Une seule condition : votre âge au moment de l’inscription (être né à partir du 1er janvier 1999*).

*Exception faite en Câblage des réseaux très haut débit, Intégrateur Robotique, Maintenance aéronautique, Mécatronique, Métiers de la propreté, Production Industrielle (en équipe) et Sommellerie, pour lesquels il faut être né à partir du 1er janvier 1996.    

Pourquoi s’inscrire ?

Plus qu’un concours, c’est une formidable aventure humaine qui vous permettra de rencontrer d’autres jeunes de votre âge, issus de différents horizons mais tout aussi passionnés par leur métier que vous. Vous vivrez une expérience unique et originale au sein d’une équipe pluridisciplinaire, #TeamGrandEst, avec laquelle vous partagerez des moments inoubliables !

L’aventure vous tente ?

Inscrivez-vous dès maintenant en Région Grand Est

et tenter d’intégrer la prochaine #TeamGrandEst qui défendra les couleurs de notre région aux finales nationales de Lyon en octobre 2020 !

Rejoignez-nous sur Facebook et Instagram

TER Grand Est : un service gratuit d’assistance pour les personnes à mobilité réduite

La Région Grand Est, avec la SNCF, a mis en place le service « Accès » TER, un service gratuit d’assistance pour les personnes en situation de handicap, sur réservation. Ce service est proposé pour les voyages en TER dans la région.

À qui s’adresse ce service ?

Ce service s’adresse à toute personne :

  •  titulaire d’une carte d’invalidité civile, de priorité ou de stationnement,
  •  titulaire d’une carte mobilité inclusion,
  •  titulaire d’une carte « réformé/pensionné de guerre »,
  • utilisant un fauteuil roulant au quotidien.

Comment réserver le service ?

La réservation doit s’effectuer au plus tard 48 heures avant le déplacement :

  • par téléphone au 0 805 415 415 (appel et service gratuits) : du lundi au vendredi de 8h à 18h, le samedi de 9h à 14h.
  • en  ligne via un formulaire de réservation

Tarifs pour l’accompagnateur

Une réduction de 50% sur le prix du billet est accordée à l’accompagnateur si la carte d’invalidité (taux supérieur ou égal à 80 %) est sans mention ou comporte l’une des mentions suivantes :

  • station debout pénible ;
  • canne blanche.

L’accompagnateur voyage gratuitement si la carte d’invalidité (taux supérieur ou égal à 80 %) comporte l’une des mentions suivantes :

  •  besoin d’accompagnement ou besoin d’accompagnement cécité ;
  • tierce personne, cécité et/ou étoile verte.

Gares proposant le service « Accès » TER

Plus de 50 gares en Grand Est proposent le service « Accès » TER :

Ardennes : Charleville-Mézières, Sedan, Rethel, Revin, Givet

Aube : Troyes, Romilly-sur-Seine

Marne : Châlons-en-Champagne, Champagne Ardenne TGV, Reims, Vitry-le-François, Fismes

Haute-Marne : Joinville, Saint-Dizier, Chaumont, Culmont-Chalindrey

Meurthe et Moselle : Conflans-Jarny, Dieulouard, Longuyon, Longwy, Lunéville, Nancy, Pagny-sur-Moselle, Pont-à-Mousson, Toul

Meuse : Bar-le-Duc, Commercy, Verdun

Moselle : Ars-sur-Moselle, Béning, Forbach, Hagondange, Maizières-lès-Metz, Metz Ville, Saint-Avold, Sarrebourg, Sarreguemines, Thionville

Bas-Rhin : Haguenau, Saverne, Molsheim, Sélestat, Strasbourg

Haut-Rhin : Altkirch, Saint-Louis, Colmar, Mulhouse, Bâle (côté français)

Vosges : Charmes, Epinal, Neufchâteau, Remiremont, Saint-Dié-des-Vosges, Vittel

Création d’un nouveau parking à la gare de Molsheim

A compter du lundi 12 août 2019, de nouveaux travaux d’accessibilité vont démarrer à la gare de Molsheim (Bas-Rhin). Au vu de la saturation des parkings existants à la gare de Molsheim, la Région Grand Est et la Ville de Molsheim vont créer un nouveau parking, côté route industrielle de la Hardt, qui offrira 529 places. Les travaux s’étendront sur une durée prévisionnelle de 13 mois jusqu’à fin septembre 2020.

Modifications du stationnement pendant les travaux

Ce chantier occasionnera différentes gênes que la Région et la Ville s’efforceront de diminuer :

  1. Suppression d’une partie des aires de stationnement existantes sur le parking gravillonné de la gare, côté route industrielle de la Hardt : 175 places supprimées dès le 12 août
  2. Création d’un parking provisoire à côté de la gare dès le 12 août
  3. Création d’un parking provisoire de la Commanderie qui sera opérationnel dès que les travaux liés à la dénivellation du passage à niveau PN20 seront terminés, dès octobre 2019

 

 

 

Jean Rottner à la rencontre des citoyens

Jean Rottner, Président de la Région, a fait de la proximité un élément essentiel pour construire les politiques régionales. Il a ainsi souhaité aller à la rencontre des habitants et des acteurs socio-économiques des territoires du Grand Est afin d’échanger avec eux, relayer auprès de l’Assemblée régionale leurs attentes et leurs difficultés et adapter les politiques régionales au service du plus grand nombre.

Ces rencontres sur le terrain prennent la forme de dialogues impromptus sur les marchés ou dans des lieux publics ou encore de réunions improvisées dans des mairies …

Le 17 juillet, Jean Rottner, s’est déplacé en Haute-Marne d’abord à Saint-Dizier puis au lac du Der où il a pu rencontrer les acteurs du tourisme avant de visiter les thermes de Bourbonne-les-Bains et inaugurer la mise en accessibilité et les aménagements intérieurs de la gare de Chaumont.

Pour la 10ème rencontre citoyenne, le 25 juillet, Jean Rottner s’est rendu en Meurthe-et-Moselle Après une déambulation au marché de Pompey, il a visité la brasserie « The Piggy Brewing Company » à Liverdun, les locaux du Centre Européen de Recherches et de Formations aux Arts Verriers (CERFAV) et l’entreprise Macaire à Favières. La journée s’est achevée avec la visite de Vézelise autour du patrimoine et des commerces de proximité et la pose de la 1ère pierre du campus des industries technologiques à Maxéville.

Des moments de rencontres très riches au cours desquels chacun peut faire part de ses difficultés, des points à améliorer, des solutions à envisager.

Unable to load Tweets

  • Rencontre citoyenne à Saint-Dizier
  • Echanges avec les acteurs du tourisme / Lac du Der
  • Lac du Der
  • Rencontre citoyenne aux thermes de Bourbonne-les-Bains
  • Thermes de Bourbonne-les-Bains
  • Survol du Lac du Der
  • brasserie « The Piggy Brewing Company » à Liverdun
  • Visite du Cerfav
  • Tailleur de pierre - Entreprise Macaire à Favières
  • La halle de Vézelise
  • Echanges avec les commerçants
  • Echanges avec une fleuriste à Saint-Dizier

 

 

GEMAB 2019, le succès au rendez-vous

Du 26 juillet au 4 août, le ciel du Grand Est et plus précisément celui de Chambley (54), aura été le théâtre du plus grand rassemblement de montgolfières au monde. Durant 10 jours la magie n’a cessé d’opérer, pour le plus grand bonheur des près de 500 000 visiteurs, venus rêver et pour certains tutoyer les cieux… Principal partenaire de la manifestation, la Région Grand Est se réjouit d’un tel succès !

Sur place, la Région  était présente via un espace de 400 m² invitant au voyage … à travers les 5 destinations touristiques du Grand Est que sont l’Alsace, l’Ardenne, la Champagne, la Lorraine et le Massif des Vosges. Des destinations propices au tourisme d’expérience et de sens que l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est proposait également de découvrir.

Au programme : nature, itinérance, patrimoine et culture, mémoire, thermalisme et bien-être ou encore œnotourisme et gastronomie, autant d’atouts caractéristiques de notre belle et grande région.

Pour l’occasion, la Région Grand Est propriétaire du site de l’aérodrome de Chambley, avait également déployé une couverture WIFI de la zone d’accueil du public, avec un accès gratuit et un potentiel de 5000 connexions simultanées à 2 Mégabits/seconde. De quoi partager les instants magiques vécus sur terre ou dans les airs…
#Gemab19 #GrandEst


Avec 15 envols réussis sur les 19 programmés, plus de 3000 pilotes et membres d’équipages, ainsi que 48 pays représentés, nul doute que les couleurs du Grand Est auront rayonné au delà du territoire. D’autant qu’à l’occasion de cette édition, ont eu lieu des premiers vols au monde en bio-propane !

Revivez l’envol de la Grande Ligne du #GEMAB19 comme si vous y étiez. Un spectacle grandiose au cœur de la Région #GrandEst ! Le Grand Est Mondial Air Ballons reste détenteur du record du monde du nombre de ballons alignés au décollage avec 456 montgolfières.

 

  • Même les vaches admirent le spectacle ...
  • Jean Rottner, Bertrand Piccard, Philippe Buron-Pilâtre
  • Drôles de ballons
  • Vol en montgolfière : un grand moment
  • Alignement de montgolfières : record égalé, 456 ballons alignés
  • Grand Est Mondial Air Ballons : ambiance
  • Un petit air champêtre
  • Rencontre sur les stands
  • Trop forte cette jeune fille !
  • Le ballon du Grand Est
  • C'est parti pour un survol de Chambely, Lorraine
  • Collés, serrés les ballons

Développer l’offre de Jeun’Est avec l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est

Elsa Schalck, Vice-Présidente de la Région Grand Est déléguée à la Jeunesse, à l’Orientation et à la Démocratie territoriale, et Marie-Reine Fischer, Présidente de l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est, Conseillère régionale du Grand Est, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 29 juillet 2019, au Grand Est Mondial Air Ballons (GEMAB) à Chambley (54), en présence de Cédric Chevalier, Président de la Commission Jeunesse, et de Pascal Mangin, Président de la Commission Culture, Président de l’Agence culturelle Grand Est.

Cette signature s’inscrit dans le cadre de la rencontre « Jeunesse », organisée par la Région, réunissant des acteurs oeuvrant dans les domaines de la jeunesse et de la culture. Des membres du Conseil régional des Jeunes, des entrepreneurs juniors et des porteurs de projets soutenus par la Région étaient également présents.

« Avec près d’un million de jeunes âgés de 15 à 29 ans, le Grand Est est la 3ème Région la plus jeune de France (hors Ile-de-France). Notre jeunesse est une richesse dont les potentialités doivent être accompagnées, mises en valeur et dynamisées. Ce que je propose aux jeunes, c’est un engagement réciproque, un pacte de confiance et d’avenir. Avec le Conseil régional des Jeunes, le Service Civique ou encore le dispositif Jeun’Est, la Région accompagne tous les jeunes de ses territoires », déclare Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Cette convention de partenariat vise à compléter l’offre actuelle du dispositif Jeun’Est en proposant aux quelques 160 000 bénéficiaires de profiter des avantages mis à disposition par les partenaires de l’ARTGE et notamment ceux du Pass Lorraine. Mis en place par l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est, le Pass Lorraine offre à ses détenteurs des accès privilégiés dans plus de 170 sites touristiques lorrains tels que des réductions sur le prix d’entrée. La Région Grand Est souhaite ainsi répondre aux aspirations légitimes des jeunes et leur permettre d’étudier dans de bonnes conditions, se loger, se divertir, s’émanciper pour mieux s’insérer demain.

Vittel : ressourcez-vous dans le Grand Est !

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est a inauguré la galerie thermale de Vittel, le 29 juillet 2019, en présence de Franck Perry, Maire de Vittel, Conseiller Régional Grand Est, Vice-Président de la Communauté de Communes Terre d’Eau, Jean-Luc Marx, Préfet de Région, Pierre Ory, Préfet des Vosges, Jean-Jacques Gaultier, Député des Vosges et François Vannson, Président du Département des Vosges.

Valoriser le patrimoine pour développer l’attractivité

La Région a fait de la restauration et de la mise en valeur du patrimoine régional protégé au titre des Monuments Historiques, l’une de ses priorités. C’est dans ce contexte qu’elle contribue depuis 2014, à hauteur de plus de 756 000 euros aux travaux de la galerie thermale de Vittel.

La galerie thermale de Vittel, construite à la fin du XIXème siècle, propose aux visiteurs de découvrir trois périodes de l’histoire de l’architecture thermale de la fin du 19ème siècle à 1930. Elle témoigne du très grand essor de la ville à la fin du XIXème et au début du XXème siècle.

Le Grand Est a la chance de compter un patrimoine historique, culturel et touristique très varié. C’est un atout sur lequel elle peut s’appuyer pour développer l’attractivité des territoires.

Structurer la filière thermale

Dans le cadre du Schéma Régional de Développement Touristique lancé en avril 2018, la Région et l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est (ART Grand Est), ont fait du thermalisme et du bien-être l’une des thématiques importante du développement touristique. En lien avec la Fédération Thermale du Grand Est, elles travaillent à la structuration d’une filière thermale centrée sur l’innovation, la recherche, la formation et la communication.

La Région Grand Est peut intervenir financièrement sur les projets des établissements thermaux dans leurs travaux, visant à améliorer la qualité des prestations, encourager la création d’équipements de bien-être, de remise en forme et d’équipements thermo-ludiques dans les stations thermales.

Extension du Campus technologique des Industries de Maxéville

Afin de développer de nouvelles formations et d’accueillir un public toujours plus nombreux, le CFAI de Maxéville s’agrandit. Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a ainsi participé à la pose de la première pierre de l’extension du campus le 25 juillet 2019.

L’occasion pour la Région de rappeler l’intérêt tout particulier qu’elle porte à la formation et à la jeunesse. Le Campus technologique des Industries a pour objectif de répondre aux besoins en recrutement dans l’industrie en élargissant les compétences et en renforçant l’attractivité des métiers de l’industrie technologique. Géré par des chefs d’entreprise, le Campus est intégré au Pôle Formation de l’UIMM Lorraine, qui est le plus important des 7 sites lorrains.

La Région finance sa restructuration et son extension à hauteur d’un tiers soit 3,2 millions d’euros, le coût total du projet s’élevant à plus de 9,6 millions d’euros.

Cette extension de 5000 m² prévoit l’aménagement de plusieurs ateliers (chaudronnerie, mécatronique, productique), la construction d’un amphithéâtre de 200 places ainsi que la création d’une zone dédiée à la pratique sportive. Les travaux ont débuté fin 2018 et devraient s’achever à l’été 2020.

Le campus accueille actuellement 350 apprentis. 750 salariés et 200 demandeurs d’emploi y sont également formés chaque année.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile