91,7 millions d’euros pour les établissements et instituts de formations sanitaire et sociale

Les élus de la Commission permanente, réunis le 11 octobre 2019, sous la présidence de Jean Rottner, ont accordé plus de 91,7 millions d’euros de subventions de fonctionnement pour les établissements et instituts de formations sanitaire et sociale, et pour l’aménagement de locaux pour l’Institut de formation en soins infirmiers et aide soignants de l’Ouest Vosgien à Neufchâteau.

 

  • Aide aux instituts de formations sanitaires : la Région Grand Est, ayant en charge le fonctionnement et l’équipement des instituts de formation sanitaire, a décidé d’attribuer une aide pour 2019 de 72,6 millions d’euros répartie ainsi 72,1 millions euros pour les instituts de formation sanitaires du Grand Est, 570 000 euros pour des projets d’équipements informatique ou multimédia pour favoriser le développement des usages numériques au sein de ces établissements, et des investissements immobiliers.

 

  • Aide aux établissements de formations sociales et aide à l’équipement pédagogique 2019 : la Région Grand Est a également décidé d’attribuer une subvention de fonctionnement pour 2019, à cinq établissements de formations sociales à hauteur de 14,7 millions d’euros

 

  • Aménagement de nouveaux locaux pour les Instituts de Formation en Soins Infirmiers et Aides-soignants de l’Ouest vosgien à Neufchâteau (88) : afin de permettre l’installation de l’IFSI/IFAS de l’Ouest vosgien de Neufchâteau dans les locaux du lycée professionnel du haut de Bellieu, situé à la cité scolaire Pierre et Marie Curie de Neufchâteau, la Région Grand Est va consacrer 4,3 millions d’euros pour offrir aux étudiants des conditions de formation fonctionnelles et de qualité. Ce projet consiste en la rénovation complète et l’optimisation de l’espace avec l’aménagement de salles et d’ateliers existants au sein du lycée professionnel et l’aménagement de locaux inoccupés. Les travaux devraient durer 27 mois et débuter au 2ème trimestre 2021.

 

  • Plan d’actions Aides-Soignants en EHPAD : pour faire face à un besoin important d’aides-soignants qualifiés en particulier dans le secteur de la gérontologie et au déficit d’attractivité du métier et de la formation, la Région Grand Est a lancé un ambitieux plan d’actions en collaboration avec les Départements et l’Agence Régionale de Santé du Grand Est afin de diplômer 200 aides-soignants supplémentaires pour exercer dans les EHPAD.

 

 

La Région Grand Est, votre partenaire pour l’emploi

Une plateforme numérique dédiée

  • Pour les particuliers (jeunes, demandeurs d’emploi, salariés) souhaitant s’orienter, se former ou chercher un emploi,
  • Pour les entreprises qui veulent développer leurs compétences, s’informer ou être accompagnées,
  • Pour les partenaires (professionnels de l’emploi, la formation et l’orientation) qui agissent ou mettent en oeuvre une action avec la Région.

À travers le nouveau service Performance Emploi, la Région poursuit son objectif de faciliter l’accès des usagers aux services proposés en faveur de l’orientation et de la formation pour l’emploi.

Que retrouve-t-on sur cette plateforme ?

Grâce à cette entrée unique, vous accédez à près de 190 offres de services incontournables en région : de quelle aide puis-je bénéficier ? Où me renseigner si je souhaite suivre un apprentissage ? Où chercher une formation correspondant à mes attentes ? Comment puis-je financer ma formation… des informations et des événements utiles, profilés pour vous accompagner à réaliser vos projets professionnels tout au long de votre vie !

La plateforme est organisée autour de trois profils d’usagers (particuliers, partenaires et entreprises) et des centres d’intérêt par profil. Pour les particuliers : l’orientation, la formation
et l’emploi et pour les entreprises : le développement des compétences et les possibilités d’accompagnement.

formation-orientation.grandest.fr

 

Création de 3 écoles Microsoft dans le Grand Est

La Région Grand Est a décidé de soutenir la création de trois écoles « Intelligence artificielle » Microsoft à Nancy, Reims et Strasbourg. Ces écoles permettront de former 72 demandeurs d’emploi.

72 demandeurs d’emploi formés

Les 3 écoles Microsoft ouvriront en Grand Est en 2020, et concerneront 72 demandeurs d’emploi, soit 24 stagiaires par site.

  • Nancy en janvier 2020
  • Strasbourg en avril 2020
  • Reims en octobre 2020

Microsoft a lancé en 2018 l’Ecole IA Microsoft en partenariat avec Simplon. Cette école s’adresse aux demandeurs d’emplois qui ont des connaissances en langage algorithmiques, ces derniers pourront bénéficier d’une spécialisation en Intelligence Artificielle, pour devenir des Développeurs Data, et ainsi être capables de collaborer avec des Data Scientistes.

Une attention particulière sera donnée aux candidats issus de formations labellisées Grande Ecole du Numérique, ainsi qu’aux décrocheurs scolaires ou personnes en reconversion. Ils seront formés sur 19 mois dont 7 mois de cours intensifs en centre de formation, suivis de 12 mois en contrat de professionnalisation. La participation de la Région s’élève à 300 000 €  et correspond aux coûts pédagogiques pour les 7 mois de formation en centre.

 

 

46èmes Olympiades des Métiers : les inscriptions sont ouvertes en Grand Est !

Vous avez moins de 23 ans et vous êtes passionnés par votre métier ? Vous aimez relever des challenges et vous surpasser ? Vous souhaitez « booster » votre carrière professionnelle ?

Alors cette aventure exceptionnelle est faite pour vous #Olympiades des Métiers

C’est quoi?

C’est le plus grand concours international des métiers qui rassemble tous les 2 ans les meilleurs jeunes professionnels du monde entier de moins de 23 ans. Durant 4 jours, près de 1300 compétiteurs (champions nationaux dans leur métier) sont jugés et évalués par des jurys de professionnels et de formateurs lors d’épreuves techniques à réaliser en un temps limité. Tous vont devoir donner le meilleur d’eux-mêmes pour espérer monter sur la plus haute marche du podium !

Consulter le dépliant sur les 46èmes sélections régionales

Quels métiers ?

Avec plus de 50 métiers en compétition, tous les secteurs économiques sont représentés : alimentation, industrie, services, bâtiment & travaux publics, automobile & engins, végétal, ou encore communication & numérique.

Pour qui ?

Quels que soient votre formation et statut – apprenti, en alternance, élève de lycée professionnel, étudiant, Compagnon, jeune salarié ou encore entrepreneur – vous pouvez vous inscrire ! Une seule condition : votre âge au moment de l’inscription (être né à partir du 1er janvier 1999*).

*Exception faite en Câblage des réseaux très haut débit, Intégrateur Robotique, Maintenance aéronautique, Mécatronique, Métiers de la propreté, Production Industrielle (en équipe) et Sommellerie, pour lesquels il faut être né à partir du 1er janvier 1996.    

Pourquoi s’inscrire ?

Plus qu’un concours, c’est une formidable aventure humaine qui vous permettra de rencontrer d’autres jeunes de votre âge, issus de différents horizons mais tout aussi passionnés par leur métier que vous. Vous vivrez une expérience unique et originale au sein d’une équipe pluridisciplinaire, #TeamGrandEst, avec laquelle vous partagerez des moments inoubliables !

L’aventure vous tente ?

Inscrivez-vous dès maintenant en Région Grand Est

et tenter d’intégrer la prochaine #TeamGrandEst qui défendra les couleurs de notre région aux finales nationales de Lyon en octobre 2020 !

Rejoignez-nous sur Facebook et Instagram

Un campus flambant neuf à Charleville-Mézières

La communauté d’agglomération Ardenne Métropole, la Région Grand Est et le Département des Ardennes aux côtés de la CCI des Ardennes et de l’Université de Reims Champagne-Ardenne sont mobilisés, depuis de nombreuses années, pour élargir l’offre du territoire en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Après 24 mois de travaux, un nouveau campus vient de voir le jour à Charleville-Mézières, afin de proposer à plus de 2000 étudiants un enseignement de qualité.

Campus Sup Ardenne, un projet développement durable

Le projet Campus Sud Ardenne s’est inscrit dans une démarche de développement durable. Sur les 20 lots d’entreprises, 13 étaient ardennaises.
Avec près de 4 000 m² de constructions nouvelles, l’ancien site du Moulin Le Blanc a été métamorphosé avec des bâtiments voués aux études ou à la recherche, dont deux nouvelles constructions : le pôle de formation de la CCI (1431 m²) et l’extension de l’IUT RCC (2375 m²). Nouveauté également, la Maison du Campus et sa cafétéria (846 m²), destinés à devenir le lieu de vie et de rencontre de tous les étudiants du territoire.

L’aménagement d’un parc de 4 hectares constitue le coeur du Campus Sup Ardenne. Cet espace ouvert organise et relie les différents équipements entre eux. Il fédère les déplacements, les usages et distribue les accès aux différents bâtiments. Une attention particulière a été portée pour ancrer les usages du parc dans une dimension durable : valorisation des modes doux, mise en oeuvre de matériaux naturels pour les sols et le mobilier (pierre, bois…), hausse de la fréquence des bus desservant le campus. De même, la performance thermique des bâtiments a également été une priorité avec l’intégration de toitures végétalisées, de cuves de récupération des eaux de pluies pour chaque bâtiment.

 

 

 

Extension du Campus technologique des Industries de Maxéville

Afin de développer de nouvelles formations et d’accueillir un public toujours plus nombreux, le CFAI de Maxéville s’agrandit. Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a ainsi participé à la pose de la première pierre de l’extension du campus le 25 juillet 2019.

L’occasion pour la Région de rappeler l’intérêt tout particulier qu’elle porte à la formation et à la jeunesse. Le Campus technologique des Industries a pour objectif de répondre aux besoins en recrutement dans l’industrie en élargissant les compétences et en renforçant l’attractivité des métiers de l’industrie technologique. Géré par des chefs d’entreprise, le Campus est intégré au Pôle Formation de l’UIMM Lorraine, qui est le plus important des 7 sites lorrains.

La Région finance sa restructuration et son extension à hauteur d’un tiers soit 3,2 millions d’euros, le coût total du projet s’élevant à plus de 9,6 millions d’euros.

Cette extension de 5000 m² prévoit l’aménagement de plusieurs ateliers (chaudronnerie, mécatronique, productique), la construction d’un amphithéâtre de 200 places ainsi que la création d’une zone dédiée à la pratique sportive. Les travaux ont débuté fin 2018 et devraient s’achever à l’été 2020.

Le campus accueille actuellement 350 apprentis. 750 salariés et 200 demandeurs d’emploi y sont également formés chaque année.

Des formations transfrontalières sur-mesure pour répondre aux besoins en recrutement d’Europa-Park

L’emploi et la formation sont des priorités pour la Région Grand Est. Avec ses partenaires, elle s’engage concrètement pour accompagner  les personnes en recherche d’emploi et les aiderà saisir des opportunités dans des entreprises transfrontalières. C’est le cas avec Europa-Park, en Allemagne, qui, dans le cadre de l’ouverture du parc aquatique Rulantica en novembre 2019, recrute près de 300 personnes.

Proposer des formations sur-mesure pour sécuriser le recruutement

Dans ce contexte, Valérie Debord, Vice-Présidente en charge de l’Emploi de la Région Grand Est, Jürgen Mack, Propriétaire d’Europa-Park, Claude Rouillon, Directeur territorial de Pôle Emploi Bas-Rhin, et Martina Musati, Directrice régionale Bade-Wurtemberg de la Bundesagentur für Arbeit, ont ainsi présenté, en présence de Claudine Ganter, Présidente de la Commission Relations internationales et transfrontalières de la Région Grand Est, les actions communes mises en oeuvre en faveur du recrutement et de la formation des futurs employés de l’univers aquatique Rulantica, le mercredi 26 juin sur le site d’Europa-Park à Rust en Allemagne.

Une première phase de recrutement a été menée conjointement grâce à Pôle emploi et à la Bundesagentur für Arbeit, qui a permis à Europa-Park d’identifier des profils spécifiques liés aux besoins du parc. Des formations sur-mesure ont été construites par la Région Grand Est, conjointement avec Pôle emploi, notamment dans le domaine de l’hôtellerie-restauration grâce au Fonds d’Intervention pour la Formation et l’Emploi (FIFE). En effet, un 6ème hôtel, l’hôtel Krønasår, est ouvert depuis le 31 mai 2019. Le FIFE permet de consrtuire des formations adaptées aux besoins d’Europa-Park tout en sécurisant l’embauche des personnes formées.

Un partenariat réaffirmé avec Europa-Park

37 stagiaires ont déjà  été formés en 2019 puis embauchés directement par Europa-Park et 52 personnes employées suite aux formations cofinancées par la Région, Pôle emploi, la Bundesagentur für Arbeit et Europa-Park. Parallèlement, la Région a mis à disposition sa plateforme linguistique innovante pour l’apprentissage des langues allemande et anglaise afin de favoriser la formation transfrontalière et l’emploi de proximité.

Une seconde phase de recrutement est d’ores et déjà en cours puisque la Région Grand Est et Europa-Park ont affirmé leur volonté commune de renouveler le partenariat pour 2019.

Trait d’Union, une solution pour améliorer le retour à l’emploi

Afin de permettre aux personnes formées par la Région Grand Est de trouver un emploi au-delà d’un an de recherche, une solution a été est mise en place par le biais du dispositif « Beta.Gouv » pour mettre en relation des demandeurs d’emploi et des entreprises de la région Grand Est.

Avec « Trait d’union », trouvez une formation et un emploi en même temps

Pour réduire le nombre de demandeurs d’emploi qui sortent de formation qualifiante, financée par la Région Grand Est, le site « Trait d’union » a donc pour vocation de faire le lien entre les personnes formées et les entreprises qui recrutent.

En 5 étapes, voici ce que la solution « Trait d’union » vous propose :

  1. Choisissez un emploi à côté de chez vous.
  2. Passez quelques jours en immersion dans l’entreprise.
  3. Ça match entre vous ? L’entreprise s’engage à vous embaucher en fin de formation.
  4. Partez en formation financée par la Région Grand Est.
  5. Réalisez votre stage dans l’entreprise.

Commencez votre CDI ou CDD de plus de 6 mois à la fin de votre formation.

Dans une approche évolutive et pour mesurer plus rapidement l’impact de cette solution, une phase de test est réalisée jusque fin juin 2019 auprès des demandeurs d’emploi sur le secteur de Metz.

Une Start-up de territoire pour accompagner la Région Grand Est

Ce projet a pu être  mis en œuvre grâce au dispositif d’incubation « Beta.Gouv ». La Région a bénéficié ainsi d’un soutien humain et financier, d’une équipe pluridisciplinaire (coach, développeurs informatiques) détachée par l’État.
Le dispositif initié depuis le 1er janvier 2019, d’une durée de 6 mois, permet à un agent de la collectivité d’être détaché au sein de l’incubateur pour développer une solution et la mettre en oeuvre.

 

 

 

L’Etat et la Région s’engagent pour intensifier et transformer l’offre de formation

Lundi 7 janvier 2019, Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand Est, et Jean Rottner, président de la Région Grand Est, ont signé le Pacte régional d’investissement dans les compétences 2019-2022, dans les locaux de l’entreprise DANGEL, à Sentheim (Haut-Rhin), en présence de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et de Jean-Marie Marx, Haut-Commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi.

Cette signature marque la volonté des partenaires d’intensifier la formation et l’accompagnement vers l’emploi des jeunes et des demandeurs d’emploi peu qualifiés et de permettre la transformation du système de formation professionnelle avec une approche par compétences.

Ce Pacte fait partie du Plan national d’investissement dans les compétences (PIC) doté de 15 milliards d’euros sur cinq ans. Cet investissement fort de l’État comporte trois objectifs principaux :

  • former et accompagner vers l’emploi 1 million de chômeurs faiblement qualifiés (8 milliards d’euros) ;
  • former et accompagner vers l’emploi 1 million de jeunes décrocheurs ;
  • contribuer à la transformation des compétences, notamment liées à la transition écologique et à la transition numérique.

15 000 places supplémentaires de formation seront proposées en 2019, notamment à travers de nouvelles offres de formations, la mise en place d’une plateforme « langue innovante et actions transfrontalières » ou encore des formations d’accès au premier niveau de langue. Au total, ce sont 45 000 places de formation qui sont proposées en Grand Est en 2019.

Des actions spécifiques de formation seront développées vers les publics les plus fragiles grâce à une aide à la mobilité pour les territoires les plus enclavés, à un complément de rémunération pour les jeunes en formation à l’Ecole de la 2ème Chance.

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile