Panser et relever la forêt

Sécheresse, crise des scolytes, pandémie… face aux difficultés, la Région Grand Est apporte son soutien à la filière forêt-bois. A l’occasion de la Commission permanente du 19 novembre 2021, elle a voté l’accompagnement de plusieurs projets inscrits dans une démarche de transition agroécologique, technologique et numérique.

Des aires de stockage pour mieux conserver les grumes

Les conditions météorologiques de 2018 et 2019 ont provoqué une explosion de scolytes dans l’épicéa, entraînant le dépérissement de plusieurs centaines de milliers d’arbres. La Région Grand Est encourage et soutient les projets de création d’aires de stockage pour entreposer le bois avant qu’il ne soit infecté, puis conserver les grumes jusqu’à cinq ans avant de les valoriser. Sept aires de stockage pour une capacité totale de 123 800 m3 bénéficient d’une aide régionale de près de 2,5 millions d’euros.

Moderniser les exploitations forestières

Une aide régionale de près de 558 000 euros a été attribuée pour accompagner quatre projets de desserte forestière et quatorze de modernisation d’entreprises de travaux forestiers et sylvicoles. Objectif : optimiser la mobilisation du bois en forêt dans une démarche de gestion durable (limitation des déplacements des engins dans les parcelles, réduction des distances de débardage, mise en place de chantiers concertés, etc.), mais aussi l’accessibilité aux parcelles dans un cadre de reconstitution ou d’amélioration des peuplements boisés.

Afin de moderniser les entreprises de travaux forestiers, la Région apporte une aide aux investissements de récolte et de sylviculture. Elle permet ainsi d’améliorer la performance technique et environnementale des outils et d’augmenter les capacités de mobilisation du bois et de réalisation de travaux sylvicoles.

Accompagner la recherche et l’innovation

La Région a également alloué plus de 310 000 euros pour accompagner neuf projets de filière portant notamment sur des problématiques liées au changement climatique avec mise en place ou adaptation d’outils et de pratiques. Pour exemple :

  • la réalisation d’un recueil de prescriptions concernant la conservation des bois après tempête, une référence pour le stockage de bois actuel et à venir ;
  • la mise au point d’une expérimentation de traitements par autoclave du sapin pour aider les professionnels de la filière à mieux le valoriser en extérieur ;

Dans le cadre du Plan peuplier :

  •  la réalisation de tests de conservation de plants au froid et de tutoriels techniques adaptés au Grand Est, avec pour but, l’amélioration de la qualité du bois de peuplier et la transmission d’informations techniques aux pépiniéristes, aux entreprises de travaux forestiers et sylvicoles ;
  • la réalisation d’un document technique concernant le choix des essences à implanter à l’échelle du massif vosgien.

Merci le peuplier

La politique régionale en faveur de la filière forêt-bois s’articule autour du contrat et du programme de ladite filière dans lesquels s’inscrit le soutien régional au Plan peuplier. Dans ce cadre, le Grand Est finance à hauteur de 11 300 euros, onze projets de replantation de peupliers via la charte Merci le peuplier  (la Région apporte un complément de 2,50 euros par plant).

Le Plan peuplier 2021-2026 vise à structurer une filière performante, innovante et créatrice d’emplois. Il prévoit notamment le reboisement et l’élagage afin d’améliorer leur qualité et leur valorisation locale.

Soutenir l’investissement dans les entreprises de première transformation du bois

Quatre entreprises de première transformation du bois, ont par ailleurs bénéficié d’une aide de plus de 176 000 euros pour divers investissements d’avenir.

Foire de Châlons-en-Champagne : Une semaine placée sous le signe de la bioéconomie

La Région Grand Est est au rendez-vous de la Foire de Châlons-en-Champagne inaugurée vendredi 3 septembre 2021 en présence de Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et de Jean Rottner, Président de la Région Grand. Au programme : le « Made in Grand Est » et une semaine dédiée à la bioéconomie.

Un éventail de produits biosourcés made in Grand Est

La Région présentera, sur son stand, des produits biosourcés made in Grand Est, afin de faire comprendre au public ce qu’est la bioéconomie et faire découvrir comment la bioéconomie est déjà dans notre quotidien.

Savez-vous à partir de quelles plantes est produit le bioéthanol ? que l’industrie automobile utilise du chanvre pour ses tableaux de bord ? ou que votre crème contient des dérivés du bois ?
En effet, la bioéconomie répond aux besoins essentiels de tout être humain : se nourrir, se loger (matériaux de construction), se chauffer (bioénergies) et se déplacer (biocarburants) mais elle entre aussi dans les domaines de l’hygiène, de la cosmétique, des textiles, de la pharmacie ou encore des détergents.

La bioéconomie, c’est trouver des solutions alternatives et durables aux ressources fossiles, telles que le pétrole et le charbon. C’est aussi produire, transformer et valoriser les bioressources du territoire, qu’elles soient issues de l’agriculture, de la forêt, de la viticulture, des biodéchets ou encore des produits issus des activités économiques.

Les entreprises présentes sur le stand de la Région :

Alimentaire
Boissons
Droguerie
Cosmétiques
Textile
Plantes
Construction

Des conférences autour de la bioéconomie

Du 6 au 10 septembre : la Région proposera un programme de conférences, en lien avec les acteurs clés de la bioéconomie en Grand Est.

  • Lundi 6 septembre à l’espace Millésime du Capitole – 10h

La filière de la bioéconomie : des métiers et des formations d’avenir : InscriptionsTéléchargez le programme

  • Mardi 7 septembre à l’espace Millésime du Capitole – 10h

En partenariat avec Grand E-nov+ : Rendez-vous du 360 Grand Est : bioéconomie, territoires et numérique Inscriptions. Informations

  • Mercredi 8 septembre à l’espace Millésime du Capitole – 10h

Les fibres végétales, vers une chaîne de valeur locale et intégrée, source d’emplois sur le territoire : Inscriptions Téléchargez le programme

  • Jeudi 9 septembre à l’espace Millésime du Capitole – 10h

Les biocarburants, outils de transition énergétique de notre territoireInscriptionsTéléchargez le programme

  • Vendredi 10 septembre

A l’espace Millésime du Capitole – 10h : Le Grand Est, un leader des bio-intrants : InscriptionsTéléchargez le progarmme

A l’espace Feuillatte du Capitole – 15h : Un Homme, un jour : La bioéconomie, c’est aussi la biodiversité :  Inscriptions. En partenariat avec la CCI dans le cadre des conférences – Téléchargez le programme

Autres temps forts

Vendredi 3 septembre

  • A 10h30 Inauguration de la foire en présence Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et de Jean Rottner, Président de la Région Grand
  • Signature de la convention cadre Valoriser Innover, Réunir pour l’agriculture du Grand Est (VIRAGE)

Mardi 7 septembre

  • Signature d’une convention entre l’Union Commerciale Industrielle et Artisanale (UCIA) et l’Agence de la transition écologique (ADEME) et la Région pour faire de la Foire une éco-manifestation labellisée

Les entreprises présentes sur le stand de la Région :

  • Alimentaire

Boehli
Charbonneaux-Brabant
CDHV, votre Confiserie des Hautes Vosges
Confiserie Stanislas
Contal Farmer
Alpro
Ferme de Fontenay
Fossier
Lincet
Melfor
Heimburger
Les Nominettes
Parthiot et fils
Sodine
Thaas chips
Cristal union

  • Boissons

Champagne Nicolas Feuillatte
ETS – Guillet Frères
Heineken
Kronenbourg

  • Droguerie

Carbonex
La Chanvrière
Nealia
Symbiose
Inbo
Cristal union

  • Cosmétiques

Mosell’ane
Bulles de vignes
Savonnerie Art n’O

  • Textile

Daodavy
Emanuel Lang

  • Plantes

Rhizosfer

  • Construction

Soprema groupe
Pavatex france
Peinture Chagneau
La Chanvrière
Enduiest
Parex Lanko

Loc’Halles Grand Est, le plus court chemin vers vos produits locaux

Envie de confectionner des plats « Made In Grand Est » ? Loc’Halles Grand Est, vous aide à trouver des producteurs au plus près de chez vous. L’occasion pour les professionnels, comme pour les particuliers, de s’approvisionner localement et de réduire trajets et intermédiaires.

Lancée l’an dernier par la Région Grand Est, cette application web vise à faciliter la mise en relation entre les producteurs, les transformateurs agricoles et les acheteurs. De quoi trouver de nouveaux clients, de nouveaux fournisseurs, de nouveaux débouchés et ouvrir de nouvelles perspectives…

Découvrir Loc’Halles Grand Est

Quand agriculture rime avec numérique

Soutenu par la Région, qui accompagne la transition écologique et numérique de l’agriculture en Grand Est, l’événement Les Culturales se tiendra du 15 au 17 juin 2021, à Betheny sur le site de Terralab géré par Terrasolis, aux portes de Reims.

Ce salon professionnel national de plein champ organisé par ARVALIS-Institut du végétal rassemble 28 partenaires de la recherche, du développement et de la distribution et héberge plus de 300 exposants. L’occasion pour les agriculteurs d’identifier des innovations et solutions pratiques pour la performance des exploitations et des filières.

Six pôles techniques pour réussir les transitions

Sur 20 hectares, 45 ateliers techniques en plein champ présenteront la variété d’innovations en phase avec les centres d’intérêt des producteurs :

  1. Je produis pour la méthanisation
  2. J’utilise l’agriculture de précision et les outils numériques
  3. J’adapte mon itinéraire technique pour valoriser ma production
  4. J’améliore la fertilité de mon sol
  5. Je protège mes cultures avec moins de produits phytopharmaceutiques conventionnels
  6. Je produis en agriculture biologique

Une présence de la Région Grand Est

Sur place durant toute la manifestation, la Région via un stand de 25 m2, présentera ses solutions pour accompagner la transition écologique et numérique de l’agriculture du Grand Est, pour les pros et les jeunes en formation. L’occasion d’en savoir plus sur ces dispositifs :

  • Ferme du futur (diagnostic de performance, accompagnement sur mesure).
  • Transformation digitale (bilan de l’activité digitale, suivi personnalisé)
  • PCAE (soutien au déploiement numérique, aide à l’investissement agroécologique)
  • Les solutions labellisées Solar Impulse
  • Lycées agricoles 2030 (moderniser les aménagements, encourager les vocations et l’installation de nouveau agriculteurs, positionner les établissements en pôle d’excellence de l’innovation)
  • Agri Météo Grand Est (données mutualisées, alertes en temps réel, meilleure gestion des interventions culturales). La Région et la Chambre d’agriculture Grand Est accompagnent en effet le déploiement de 1 000 stations météo connectées via une application mobile et plus de 5 000 points virtuels pour aider les agriculteurs à mieux gérer leurs interventions culturales. A cette occasion, participez au jeu-concours et gagnez une station météo avec un an d’abonnement gratuit ! Le tirage au sort sera effectué sur le stand ACSE le 17 juin prochain.

Sur un autre espace la Région, la Chambre d’agriculture du Grand Est et l’Ademe présenteront le programme Air Climat Sol Energie.

Pour jouer, découvrez les offres sur agrimeteo.fr et remplissez le formulaire d’inscription.

 

En savoir plus sur l’événement

Soigner nos abeilles, soutenir la filière apiculture

Pour une économie vertueuse encourageant les transitions agro-écologiques et énergétiques, la Région Grand Est accompagne les acteurs qui œuvrent pour adapter leurs modes de production et qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable.

Une aide de plus de 376 000 euros a ainsi été votée à l’occasion de la Commission permanente du 21 pour soutenir la filière apiculture en Grand Est, à travers trois objectifs essentiels :

  • réduire la mortalité des abeilles en les protégeant des maladies (varroa) et des espèces invasives (frelon asiatique),
  • développer la production et la qualité du miel en Grand Est
  • maintenir la biodiversité en augmentant les populations de pollinisateurs autour des ruches.

Par ailleurs, l’association Symbiose bénéficie d’un soutien régional de 42 500 euros. Ses 3000 agriculteurs portent, au sein d’un programme d’actions pour la biodiversité, le projet Apiluz : ils s’engagent à créer 1 700 km de bandes de luzerne non fauchées, dont les fleurs combleront la réserve alimentaire trop maigre pour les abeilles et les pollinisateurs pendant la saison de récolte.

1000 stations météo pour les agriculteurs du Grand Est

Pour accompagner les agriculteurs dans la gestion durable de leur exploitation, la Région met à disposition les outils nécessaires. A ce titre, elle vient d’engager 300 000 euros pour le déploiement sur l’ensemble du territoire d’Agri Météo Grand Est : 1 000 stations météo connectées, via une application mobile. Objectif : aider les agriculteurs à mieux gérer leurs interventions culturales en temps et en heure.

Des données météorologiques mutualisées leur permettront en effet une meilleure anticipation des épisodes de gel ou de sécheresse, pour une adaptation du travail en fonction de la météo. A la clé, un gain de temps considérable.

Avec ses 45 000 exploitations, l’agriculture est très présente en Grand Est. Dans ce domaine, la prise en compte des enjeux environnementaux est primordiale. Les exploitants doivent pouvoir concilier amélioration des performances économiques, innovation et compétitivité, tout en améliorant leurs pratiques agro-environnementales.

Découvrir l’outil

Une agriculture connectée

Utilisation de stations météo pour une agriculture de précision en Grand Est par Passion Céréales. Ce dispositif est une initiative de la Chambre d’agriculture du Grand Est et de la Région Grand Est.

proximitéVotre région proche de vous

Recherche mobile