Conseil et Accompagnement VAE en Grand Est

Bénéficiaires

Les demandeurs d’emploi du Grand Est qui doivent présenter, lors du premier rendez-vous, un justificatif récent d’inscription à Pôle emploi. Le seul justificatif accepté est la copie de « l’attestation dite loi de finances » ou « attestation des périodes d’inscription » téléchargeable à partir de l’espace personnel du demandeur d’emploi sur le site de Pôle emploi.

Type de prestations

Un conseil individualisé sous forme d’entretien d’1h30 environ

Trois types d’entretiens conseil VAE sont proposés au demandeur d’emploi

  1. un entretien conseil VAE simple qui a pour objectif de vérifier la pertinence du projet VAE de la personne, d’apporter une ou des propositions de certifications en fonction de son expérience et de lui donner les éléments nécessaires pour entamer ou non sa démarche VAE.
  2. un entretien conseil pour aider à l’écriture du livret 1 ou livret de recevabilité dont l’objectif est de préciser le contenu de la démarche VAE, de soutenir la personne dans la rédaction du livret 1 ou livret de recevabilité, et de l’inciter à obtenir une assistance technique pour la présentation de son dossier devant le jury. Cet entretien est ouvert aux personnes n’ayant pas forcément bénéficié d’un entretien conseil simple.
  3. un entretien conseil post-jury, au cours duquel il s’agit d’examiner la pertinence en fonction de l’avis du jury VAE des propositions d’actions pour acquérir la totalité de la validation et de soutenir la personne en l’absence totale de validation pour trouver de nouvelles solutions. Cet entretien est ouvert aux personnes n’ayant pas forcément bénéficié d’un entretien conseil simple ou pour l’écriture du livret 1.

Contacts

Prestataires VAE conseil (pdf, 296 Ko)

Un accompagnement pour tout type de certification dès recevabilité du dossier de demande VAE

Pour bénéficier de cette prestation, le demandeur d’emploi doit avoir obtenu la recevabilité de son dossier (livret 1).
L’accompagnement VAE peut durer de 10 à 17h (voire 24h si besoin) et se déroule après la recevabilité du dossier de demande VAE jusqu’à la date d’évaluation par le jury.
Il est constitué d’entretiens individuels et d’ateliers collectifs. C’est un soutien qui permet au candidat de compléter son dossier de validation (ou livret 2), de comprendre le référentiel de certification, de choisir les situations professionnelles pour l’illustrer, de mettre en mots son expérience pour se présenter à l’oral dans le cadre du jury.
En cas de VAE partielle ou d’une non-validation, l’entretien post-jury aidera le candidat à :

  • identifier les organismes de formation ou les situations professionnelles permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour l’obtention d’une VAE totale
  • identifier les financements possibles
  • analyser les motifs de refus

La Région Grand Est finance uniquement les coûts pédagogiques, c’est-à-dire la prestation d’accompagnement VAE réalisée par les prestataires retenus dans le cadre du marché.

D’autres frais peuvent être engendrés par une démarche de VAE :

  • Frais d’inscription à l’université
  • Frais de constitution de jury
  • Frais de déplacement
  • Frais d’élaboration du dossier, photocopies

Ils sont appelés les frais annexes.
Pôle emploi peut, sous réserve de présentation de preuves d’achat et facturation, régler une partie de ces frais annexes dans la limite de 640 €.
C’est au demandeur d’emploi de prendre contact avec son conseiller Pôle emploi pour bénéficier de cette aide.

Contacts

Prestataires VAE accompagnement (pdf, 196 Ko)

Dispositif d’accompagnement spécifique pour les détenus

Prestataires accompagnement détenus (pdf, 106 Ko)

Aide régionale individuelle à la formation – ARIF

Le dossier de demande n’est pas téléchargeable.

Bénéficiaires

  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi domiciliés en Région Grand Est et/ou,
  • Les jeunes domiciliés en Région Grand Est suivis par les Missions Locales et sortis de formation initiale depuis plus de 12 mois (lycée, université ou d’apprentissage).

Les demandes de formation qualifiantes successives ne sont pas recevables à l’exception des suites de parcours (dès lors que le DE sort d’une action de formation de types compétences de base ou de professionnalisation pour entrer ensuite dans une action dite de qualification).

Condition

  • actions de formation certifiantes* avec ou sans alternance d’une durée minimale de 35 heures en centre et inférieure ou égale à 1600 heures au total, ou actions de formations professionnalisantes avec ou sans alternance d’une durée comprise entre 35 heures en centre et 600 heures au total.
  • Ces formations devront avoir une intensité hebdomadaire de 20 heures minimum en centre de formation.
  • Les actions de formation sans alternance n’ouvriront pas droit à la rémunération
  • Les formations ouvertes à distance (hormis le CNAM) et les formations se déroulant en discontinu devront être inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) et ne seront pas rémunérées

*Diplôme de l’Education Nationale, Titre Professionnel (inscrits au RNCP), Certificat de Qualification Professionnelle, Certificat de Spécialisation, Diplômes reconnus par une convention collective d’une branche

 

Nature et montant de l’aide

La participation de la Région aux coûts pédagogiques est plafonnée à 6 000 € maximum (sont exclus l’achat de matériel, les frais d’inscription…)

Cette participation peut être complétée par d’autres financements

Formations non prises en charge

  • Les formations collectives déjà financées par la Région, Pôle Emploi, AGEFIPH.
  • Les formations telles que CACES, FIMO, Permis secs (C, CE, D) et leur renouvellement ou recyclage quels qu’ils soient (ex : CACES, habilitations électriques, FCO…)
  • Les formations se déroulant en soirées et week-end
  • Les formations liées à une marque ou à une franchise
  • Les formations qui se déroulent sur une période supérieure à un an : la Région ne financera ni la première année ni aucune des suivantes
  • Le CAP Accompagnement dans la Petite Enfance
  • Formations relevant du schéma des formations sanitaires et sociale. En savoir plus
  • BAFA, BAFD
  • Les formations dans les métiers de la beauté (coiffure, esthétique, maquillage, onglerie…),
  • Les formations généralistes à la création d’entreprise
  • Les tests déterminant un niveau de langue ou de bureautique (TOEIC, TOEFL, BULATS, TOSA…)
  • Les formations relevant du secteur du coaching et de l’accompagnement des personnes à visée thérapeutique, de santé ou de bien-être.
  • Les formations supérieures au niveau 5 (supérieures à BAC+2)
  • Les formations préparatoires ou préalables à l’enseignement ou de perfectionnement des enseignants
  • Les formations préparant aux concours de la Fonction publique (Etat, Territoriale, Hospitalière)

Le projet de formation doit être validé par un prescripteur habilité : Pôle emploi, Missions locales, CAP emploi, qui indiquera à la Région les démarches effectuées par le bénéficiaire pour valider son projet professionnel.

Prise en charge des frais de formation secteur sanitaire et social

Bénéficiaires

Les formations ouvrant droit à une prise en charge des frais de formation par la Région Grand Est sont :

  • les formations suivies en parcours complet classique après réussite au concours d’entrée, ainsi que les cursus spécifiques menant au DEAS ou au DEAP réservés aux élèves titulaires du Baccalauréat Professionnel ASSP ou SAPAT. Sont donc exclues les formations partielles, en alternance, par la voie de la passerelle et les formations s’ajoutant aux quotas (telles que les places réservées pour des étudiants diplômés hors Union Européenne) ;
  • les formations dispensées par les instituts de formations agréés par la Région qui se situent sur les territoires alsacien, champardennais ou lorrain, quelle que soit l’origine géographique de l’apprenant ;
  • les formations initiales menant à un Diplôme d’État relevant des secteurs :

Sont donc exclues les formations de spécialisation paramédicale : infirmier anesthésiste (IADE), infirmier en bloc opératoire (IBODE) et cadre de santé (CS).

Bourse du secteur sanitaire et social

Bénéficiaires   

Tout étudiant (français, ressortissant de l’Union européenne ou étant en situation régulière en France depuis le 1er janvier de l’année du début du cycle de formation) sans condition d’âge, ni de condition de lieu de résidence.

  • Formations sanitaires agréées par la Région Grand Est: DE Auxiliaire de puériculture, DE Aide-soignant, DE Infirmier Puériculteur, DE Infirmier, DE Masseur-kinésithérapeute, DE Sage-femme, DE ambulancier, DE Ergothérapeute, DE Psychomotricien, DE Manipulateur en électroradiologie médicale.
  • Formations sociales agréées par la Région Grand Est: DE Assistant de service social, DE Éducateur spécialisé, DE Éducateur de jeunes enfants, DE Conseiller en économie sociale et familiale, DE Éducateur technique spécialisé, DE Moniteur éducateur, DE Technicien de l’intervention sociale et familiale.

Montant

Le montant de la bourse varie selon plusieurs échelons. L’échelon est calculé en fonction de points de charge familiaux et de plafonds de ressources de l’étudiant ou de sa famille ; ces ressources sont indiquées sur l’avis d’imposition 2020 sur les revenus 2019.

  • Cette bourse est cumulable avec des aides à caractère social (CAF – CCAS,…) dès lors que la réglementation de ces aides l’autorise
  • Cette bourse n’est pas cumulable avec toute allocation pour perte d’emploi, ni avec un contrat d’apprentissage, un emploi d’avenir, un contrat de professionnalisation, un CIF ou une rémunération liée au statut de stagiaire de la formation professionnelle.

 

Procédure

  • L’étudiant se connecte à l’extranet https://boursesanitaireetsociale.grandest.fr/
  • L’étudiant fait une simulation
  • Si la simulation est positive, l’étudiant dépose une demande grâce à un identifiant et un mot de passe qui lui sont propres. Pour déposer sa demande il doit se munir du code d’accès transmis par son Institut de formation et d’une copie scannée des pièces justificatives
  • Il complète sa demande en joignant les pièces justificatives scannées et la valide
  • L’étudiant peut à tout moment suivre l’évolution de sa demande en se connectant avec son identifiant et mot de passe

Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires, contactez directement les instituts de formations.

Pour toute question concernant les bourses des formations sanitaires et sociales, composez le numéro :

03 87 54 32 01

Ou par mail :

Vous souhaitez demander une bourse d’études au Luxembourg ?

Une notification officielle de la part de la Région Grand Est vous sera demandée pour constituer votre dossier auprès du Luxembourg (CEDIES). Pour obtenir cette notification, il faut impérativement saisir une demande sur le portail des bourses aux formations sanitaires et sociales.

La Région vous fera parvenir une notification par courriel dès que le traitement de votre dossier sera effectué.

Les Formations Sanitaires et Sociales en Grand Est

Formation Sanitaire et Sociale : aide à la mobilité internationale

Par ce dispositif la Région Grand Est décide de soutenir et de favoriser la mobilité internationale des élèves (infra bac) et des étudiants (post bac) en formation dans les instituts de formations sanitaire et sociale de la région Grand Est. Ce dispositif peut s’appliquer en complément d’une aide à la mobilité ERASMUS +.
S’adressant à tous les étudiants et élèves, sans conditions de ressources, les aides attribuées au titre de ce dispositif seront bonifiées sous conditions pour les boursiers ou les personnes effectuant leur mobilité dans un pays frontalier de la région Grand Est.

Bénéficiaires       

Le dispositif est ouvert sur la région Grand Est aux élèves et aux étudiants inscrits dans un institut de formations sanitaires ou sociales agréé par la Région Grand Est (hors IBODE, IADE et Cadre de santé). Sont éligibles les étudiants non salariés (hors promotion professionnelle CIF, apprentis).

Projet(s) éligible(s)

  • Effectuer une période d’études ou de stage d’une durée minimale de 5 semaines dans un même organisme à l’étranger.

Elle doit faire l’objet :

  • d’une attestation de l’institut de formation d’origine autorisant l’élève ou l’étudiant à effectuer des études ou un stage au titre de sa formation pour une durée déterminée au sein d’un organisme identifié,
  • d’une attestation de présence par l’organisme d’accueil,
  • d’une convention de stage.

Destinations éligibles

Toutes les destinations sont éligibles, à l’exception de la France (DOM TOM inclus).

Montant de l’aide

  • Montant forfaitaire de 400 € quelle que soit la durée du stage ou des études
  • Bonification de 200 € pour les étudiants boursiers
  • Bonification de 100 € pour les élèves ou étudiants effectuant leur stage ou leurs études dans un pays frontalier (Allemagne, Belgique, Luxembourg ou Suisse)

Ce dispositif peut s’appliquer en complément d’une aide à la mobilité ERASMUS+

Modalités

Transmission du dossier de demande à la Région à accompagné des pièces suivantes

    • Attestation de l’Institut de formation d’origine autorisant l’élève, l’étudiant à effectuer une période de formation déterminée dans un organisme identifié à l’étranger
    • 1 RIB
    • Copie de la notification de la bourse (pour les étudiants boursiers)
    • Convention de stage tripartite signée par toutes les parties
Trouver ma maison de région

Les Maisons de Région proches de chez vous

Réparties sur tout le territoire, les douze Maisons de Région sont les vôtres. Elles vous accompagnent au quotidien : transports scolaires et interurbains, lycées, développement économique, fonds européens, etc