L’air de mon territoire

Quelle est la qualité de l’air que nous respirons ? Quelles sont les prévisions pour les jours à venir ? Air extérieur, air intérieur, pollens, etc. En Grand Est, un site répond à toutes ces questions : atmo-grandest.eu. En quelques clics, l’internaute accède à l’indice de la qualité de l’air sur le territoire de son choix, de très bonne à très mauvaise. Un réflexe utile en ces périodes de fortes de chaleur… et de changement climatique.

ATMO Grand Est* est en charge de la surveillance de la qualité de l’air en Grand Est.  Une thématique prioritaire pour la Région qui accompagne également cette structure, pour la création aux côtés de l’État et de l’Ademe, de l’Observatoire climat air énergie (Observatoire CAE ) : observatoire.atmo-grandest.eu. Celui-ci devra notamment aider les 77 intercommunalités concernées à construire, puis évaluer leur plan climat énergie territorial.

La lutte contre le changement climatique est en effet un enjeu majeur partagé à l’échelle mondiale, européenne et française nécessitant la mobilisation de tous les acteurs à l’échelle locale pour être efficace. C’est dans cet esprit que les différents partenaires développent ensemble un Observatoire CAE. Avec ce type de projet la Région Grand Est joue pleinement son rôle de chef de file dans le domaine du climat, de l’air et de l’énergie, préparant l’avenir autour d’enjeux sanitaires et sociétaux fondamentaux.

* Association à but non lucratif agréée par le Ministère chargé de l’environnement

 

Plan d’urgence en faveur de l’agriculture

La Région engage près de 260 000 € pour soutenir 186 exploitations.

Diagnostics et accompagnement pour les exploitations

Chiffre-clé : 49500 exploitations agricoles en Grand EstEn 2016, la Région Grand Est a voté un plan d’urgence de 5 M€ en faveur de l’agriculture.

Cet engagement comporte trois objectifs :

  • Le soutien au déploiement et à l’animation des cellules Réagir sur l’ensemble du territoire régional : ces cellules d’accompagnement, localisées au sein des chambres d’agriculture, sont chargées de suivre et d’accompagner les agriculteurs en situation de fragilité.
  • Le financement de diagnostics et d’audits d’exploitation à large échelle pour les exploitations en grandes difficultés.
  • La prise en charge d’un tiers du coût de l’année blanche bancaire.

La Commission permanente du 17 novembre 2017 a voté une aide de 26 386 € pour la réalisation de 31 diagnostics d’orientation et 17 prestations d’accompagnement stratégique. La Région a également attribué 233 554 € à 138 exploitations agricoles dans le cadre de la prise en charge d’une partie du financement d’une année blanche bancaire.

Soutien à l’agriculture biologique

Dans le cadre des plans Ambition Bio mis en place en 2015, la Région, le réseau des producteurs bio (Groupement départementaux d’Agriculteurs Biologiques et Groupement Régionaux d’Agriculteurs Biologiques), le réseau des Chambres d’agriculture, les services de l’Etat et les Agences de l’Eau présentes sur les territoires prévoient des programmes d’actions en faveur du développement de l’agriculture biologique (2015-2020) et soutiennent une dynamique de progression de l’agriculture biologique.

6 axes stratégiques sont mis en avant :

  • développer la production,
  • structurer les filières,
  • développer la consommation,
  • renforcer la recherche,
  • former les acteurs agricoles et agroalimentaires,
  • adapter la réglementation.

Dans le cadre des plans Ambition Bio, pour l’année 2017, 12 structures d’animation régionale et départementale dans le domaine de l’agriculture biologique ont été bénéficiaires d’un soutien régional à hauteur de 554 186 €.

Jean ROTTNER élu Président du Conseil régional du Grand Est

Jean ROTTNER a été élu Président du Conseil régional du Grand Est, par 96 voix pour, 37 votes blancs et nuls et 36 votes contre sur 169 votants, au cours de la séance plénière du Conseil régional du Grand Est, ce vendredi 20 octobre 2017.

La nouvelle composition de l’assemblée

15 vice-présidents

15 vice-présidents du Conseil régional ont été désignés :

  • 1ère vice-présidence : Jean-Luc BOHL – Attractivité et Rayonnement
  • 2ème vice-présidence : Christine GUILLEMY – Formation initiale, Lycées et Apprentissage
  • 3ème vice-présidence : David VALENCE – Mobilités et Infrastructures de transport
  • 4ème vice-présidence : Lilla MERABET – Compétitivité, Numérique et Filières d’excellence
  • 5ème vice-présidence : Marc SEBEYRAN – Finances, Contrôle de gestion et Commande publique
  • 6ème vice-présidence : Valérie DEBORD – Emploi
  • 7ème vice-présidence : Xavier ALBERTINI – Stratégie et Prospective
  • 8ème vice-présidence : Elsa SCHALCK – Jeunesse et Orientation, Engagement, Citoyenneté et Démocratie territoriale
  • 9ème vice-présidence : Philippe MANGIN – Bioéconomie, Agroalimentaire et Bioénergie
  • 10ème vice-présidence : Nicole MULLER-BECKER – Coopération transfrontalière et Développement du multilinguisme
  • 11ème vice-présidence : Jean-Paul OMEYER – Sport
  • 12ème vice-présidence : Pascale GAILLOT – Agriculture et Ruralité
  • 13ème vice-présidence : Franck LEROY – Cohésion territoriale, Contractualisation et Équilibre des territoires
  • 14ème vice-présidence : Christèle WILLER – Transition écologique et énergétique
  • 15ème vice-présidence : François WERNER – Coordination des politiques européennes, Enseignement supérieur et Recherche

La commission permanente

La commission permanente du Conseil régional a également été réélue. Elle compte, outre le Président, 56 membres, dont les vice-présidents du Conseil régional.

Outre le Président et les vice-Présidents, siègeront au sein de la Commission Permanente, au titre de la Majorité :

  • Marie-Reine FISCHER
  • Thierry HORY
  • Isabelle HELIOT-COURONNE
  • Laurent BURCKEL
  • Martine LIZOLA
  • Jackie HELFGOTT
  • Nejla BRANDALISE
  • Pascal MANGIN
  • Rachel PAILLARD
  • Daniel GREMILLET
  • Chantal RISSER
  • Henry LEMOINE
  • Brigitte TORLOTING
  • Sylvain WASERMAN
  • Catherine ZUBER
  • Jacques CATTIN
  • Atissar HIBOUR
  • Cédric CHEVALIER
  • Véronique MARCHET
  • Jean-Luc WARSMANN

Siègeront au titre du Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine :

  • Bruno SUBTIL
  • Virginie JORON
  • Jean-Claude BADER
  • Hombeline DU PARC
  • Kevin PFEFFER
  • Françoise GROLLET
  • Jordan GROSSE CRUCIANI
  • Marie-Hélène DE LACOSTE LAREYMONDIE
  • Guillaume LUCZKA
  • Laurence BURG
  • Frédéric FABRE

Siègeront au titre de la Gauche :

  • Anne-Pernelle RICHARDOT
  • Bertrand MASSON
  • Joëlle BARAT
  • Antoine HOME
  • Paola ZANETTI
  • Olivier GIRARDIN

Siègeront au titre du Groupe Les Patriotes :

  • Thomas LAVAL
  • Eliane KLEIN
  • Eric VILAIN

Les commissions thématiques

Le Groupe Majoritaire proposera, pour la présidence des 15 commissions thématiques, les élus suivants :

  • Commission Europe, Relations internationales et transfrontalières : Frédéric PFLIEGERSDOERFFER
  • Commission Transports et déplacements : Evelyne ISINGER
  • Commission Formation Professionnelle : Véronique MARCHET
  • Commission Lycées et Apprentissage : Atissar HIBOUR
  • Commission Jeunesse : Cédric CHEVALIER
  • Commission Développement économique : Isabelle HELIOT-COURONNE
  • Commission Innovation, Enseignement supérieur et Recherche : Rémi SADOCCO
  • Commission Agriculture et Forêt : Patrick BASTIAN
  • Commission Aménagement des territoires : Martine LIZOLA
  • Commission Environnement : Christian GUIRLINGER
  • Commission Culture : Pascal MANGIN
  • Commission Sport : Thierry HORY
  • Commission Tourisme : Jackie HELFGOTT

La présidence de la commission des Finances sera proposée à l’opposition.
La Commission d’Appel d’Offres sera présidée par Patrick THIL.

A la suite de son élection, le Président de la Région Grand Est a également annoncé différentes délégations attribuées à certains Conseillers régionaux :

  • Délégation à l’Habitat : Catherine BAILLOT
  • Délégation aux Formations sanitaires et sociales : Martine CALDEROLI
  • Délégation à l’Egalité hommes-femmes : Alexandre CASSARO
  • Délégation aux Aéroports : Christian DEBEVE
  • Délégation aux Villes Moyennes : Elisabeth DEL GENINI
  • Délégation à la Mémoire : Jackie HELFGOTT
  • Délégation à l’Expérimentation en matière d’Emploi : Fanny GIUSSIANI
  • Délégation à la Forêt : Daniel GREMILLET
  • Délégation à l’Expérimentation en matière de Santé : Khalifé KHALIFE
  • Délégation aux Travailleurs frontaliers : Edouard JACQUE
  • Délégation à la Viticulture : Rachel PAILLARD
  • Délégation au Droit local Alsacien-Mosellan : André REICHARDT
  • Délégation à l’Artisanat : Bernard STALTER
  • Délégation aux Usages numériques : Marie TRIBOUT
  • Délégation aux Identités territoriales : Justin VOGEL
  • Délégation à l’Economie sociale et solidaire, à la Vie associative et à la Création d’entreprise : Catherine ZUBER

 

 

20 lauréats récompensés aux Trophées des tuteurs et maîtres d’apprentissage du sanitaire et social

A l’occasion du Forum des métiers et carrières sanitaires et sociales, qui s’est tenu le mercredi 11 octobre 2017 à Tomblaine (54), 20 lauréats se sont vus attribués un Trophée récompensant leur pratique professionnelle d’encadrant.

Ce prix valorise les professionnels qui s‘investissent dans leur mission tutorale pour accueillir, guider et former des apprentis, des élèves, des étudiants et des stagiaires. Il récompense leurs compétences techniques et leurs qualités pédagogiques et relationnelles, qui souvent permettent de réduire les risques d’abandons de stages ou de ruptures de contrats. C’est à ce titre que la Région a attribué un prix de 500 € à chaque lauréat.

Pour cette 1ère édition Grand Est, 100 dossiers de candidatures ont été enregistrés et 20 finalistes ont été sélectionnés.
Le jury était composé de :

  • représentants de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) Grand Est,
  • la Direction Régionale Jeunesse Sports Cohésion Sociale (DRJSCS) Grand Est,
  • l’Education Nationale,
  • la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) Grand Est,
  • la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) Grand Est,
  • des Conseils Départementaux de la Région Grand Est,
  • de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non-lucratif,
  • des OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agrées) du secteur, et de techniciens de la Région.

 

 

La faune sauvage du Grand Est : un patrimoine naturel à préserver

Ce jeudi 5 octobre 2017, a été inauguré le Centre de Sauvegarde pour la Faune en Lorraine (CSFL), à Valleroy (54). A cette occasion une convention triennale (2017-2019) de partenariat entre la Région et les
quatre centre de soins pour la faune sauvage du Grand Est a été signée.

Préserver la faune sauvage du Grand Est

La Région signe une convention pour améliorer la sauvegarde des animaux sauvages

Dans le cadre de sa politique en matière de préservation de la biodiversité, la Région Grand Est intervient
dans le domaine de la protection de la faune sauvage, en apportant notamment son soutien aux 4
centres de soins présents sur le territoire :

La Région a souhaité formaliser le partenariat qui la lie à ces centres à travers une convention triennale 2017-2019. Cette convention rappelle les objectifs partagés par la Région et les centres quant à la sauvegarde, au soin et à la réinsertion de la faune sauvage en détresse.

Le rôle des centres de soins pour la faune sauvage

Les centres de soins pour la faune sauvage ont pour mission d’héberger, de soigner et d’entretenir les
animaux de la faune sauvage momentanément incapables de pourvoir à leur survie dans leur milieu
naturel. Une fois les soins prodigués et l’animal guéri, il s’agit de le réinsérer dans son environnement
naturel. Ces centres répondent aux sollicitations des personnes confrontées à la découverte d’animaux
blessés et peuvent également mener des actions de sensibilisation auprès du grand public.

La biodiversité : un axe majeur de la politique environnementale régionale

La région compte 6 Parcs Naturels Régionaux qui couvrent 15 % du territoire et 25 Réserves naturelles régionales. Des lieux que la Région entend préserver en leur apportant son soutien et en favorisant les actions de sensibilisation à l’environnement et au développement durable, notamment en direction des jeunes.
Les 3 Conservatoires d’espaces naturels du Grand Est jouent également un rôle prépondérant dans la
préservation de la biodiversité et participent à la sauvegarde des milieux et des espèces menacés.

Quatre centres de soins pour la faune sauvage du Grand Est

 Le Centre de Sauvegarde pour la Faune en Lorraine (CSFL – 54)

Reconnu d’intérêt général, le CSFL est implanté sur une partie du Jardin nature LPO de Valleroy.herisson
Il accueille, soigne et relâche toutes les espèces d’animaux sauvages en détresse telles que les oiseaux, les mammifères, les amphibiens et les reptiles. En 2016, parmi les 680 animaux reccueillis, figuraient 12% de mammifères et 87% d’oiseaux, dont des espèces très sensibles comme la chouette chevêche, le faucon hoberau ou encore le hibou grand duc. Depuis le début de l’année, 1 530 animaux ont été accueillis.
L’équipe du CSFL, réalise également des stages de formation, organise des conférences et des expositions, conçoit des documents d’information et de sensibilisation pour le grand public.

Le Groupement Ornithologique du Refuge Nord Alsace (GORNA – 67)

Reconnu de mission d’utilité publique, le GORNA est le plus ancien centre de sauvegarde du Grand Est. Agréé pour toutes les espèces de l’avifaune européenne et les mammifères terrestres du territoire métropolitain, il est implanté dans le Parc Naturel régional des Vosges du Nord à Neuwiller-Lès-Saverne. En plus de sa mission première d’accueil et de soins d’animaux blessés, ce centre exerce dans d’autres domaines d’activité, notamment de prévention de certaines causes d’accueil et de sensibilisation du public, de surveillance épidémio-sanitaire de la faune et de vigilance de santé publique pour l’influenza aviaire. En tant que pôle de formation agréé, il forme également des professions relais comme les pompiers, gendarmes, gardes forestiers, bénévoles d’associations de protection de l’environnement, etc.
Depuis le début de l’année, Il a déjà accueilli plus de 1 300 pensionnaires dont un nombre record de cigognes blanches accidentées ou tombées du nid.

Le Centre de Sauvegarde de la Ligue pour la Protection des Oiseaux Alsace (LPO Alsace -67)

Le centre de sauvegarde pour la petite faune sauvage de la LPO Alsace est situé à Rosenwiller, il recueille plusieurs centaines d’oiseaux, parmi lesquels de nombreux rapaces (chouettes hulottes, hiboux moyen-ducs, faucons crécerelles, faucons pèlerins, bondrée apivore, épervier d’Europe, palombes), des anatidés (cygnes tuberculés, canards colverts), des passereaux (merles noirs, grives musiciennes, chardonnerets élégants), ainsi que des petits mammifères(lièvres bruns, hérissons, chauves-souris).
En moyenne, 2 300 à 2 500 animaux sont accueillis chaque année dans ce centre.

Le Centre de Réhabilitation et de Sauvegarde Régional de la Faune Sauvage en Champagne-Ardenne (CRESREL – 10)

Basé à Soulaines-Dhuys, dans l’Aube, le futur Centre de sauvegarde régional CRESREL réalise actuellement, les premiers soins sur les animaux recueillis en Champagne-Ardenne et organise, une fois l’état de santé stabilisé, leur transfert vers les autres centres de sauvegarde du Grand-Est. La création d’un espace de réhabilitation permettra d’assurer dès 2018 la prise en charge complète des animaux jusqu’à leur relâché dans le milieu naturel.Ecureuil
Le centre accueille déjà une grande diversité d’espèces d’oiseaux (chouettes, hiboux, buses, faucons, hirondelles, etc.) et de petits mammifères (hérissons, écureuils, etc.), mais se spécialisera tout particulièrement dans les soins de plusieurs espèces patrimoniales comme la grue cendrée, les busards cendrés et saints-martins ou encore les chauves-souris.
Le CRESREL aura aussi pour missions de développer, des actions de protection et de sauvegarde des espèces, de sensibilisation du grand public, des actions de formation des
acteurs de l’environnement à la prise en charge des animaux en détresse et assurera, une surveillance sanitaire de la faune.

La Région soutient les projets innovants

La Commission permanente du Conseil régional du Grand Est du vendredi 22 septembre 2017, a attribué près de 566 000 € pour soutenir plusieurs dossiers innovants pour le territoire et son développement.

L’engagement de la Région en matière d’innovation

Faire du Grand Est un territoire d’expérimentation des innovations sur des domaines de spécialisation partagés pour alimenter la croissance, tel est l’un des objectifs du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) du Grand Est. Pour mener à bien cette ambition, la collectivité régionale s’est notamment engagée à :

  • augmenter les investissements privés dans la Recherche et Développement et l’innovation, en lien avec les Centres Régionaux d’Innovation et de Transfert de Technologie, les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT), les pôles, les clusters etc.,
  • démontrer, expérimenter les innovations en collaboration avec les industriels, les usagers et les collectivités,
  • accroître le nombre de start-ups et les faire grandir en maillant le territoire d’un réseau d’incubateurs notamment.

Dossiers innovants soutenus par la Région

Plusieurs dossiers innovants ont été votés lors de la Commission permanente, parmi lesquels :

  • un soutien financier complémentaire pour l’installation des CRITT Matériaux et HOLO 3 au sein du lycée-CFA Gutenberg, à Illkirch Graffenstaden (67) à hauteur de 175 000 €. Il est prévu :

> la réalisation d’un bâtiment neuf de 2 350 m², destiné à accueillir, le CRITT Matériaux Alsace,
> la restructuration d’une aile de près de 500 m² du lycée-CFA pour accueillir la plateforme de Réalité Virtuelle HOLO 3.

  • des subventions d’un montant total de 270 000 € ont été octroyées aux clusters CINESTIC (88) et RHENATIC (68), qui accompagnent les entreprises adhérentes dans le domaine du numérique pour leur permettre d’engager des démarches d’innovation et donc d’améliorer leur compétitivité.
  • le Club Textile Intégral (10), le Syndicat Textile de l’Est (88) et le Pôle Textile Alsace (68) se sont également vu attribuer des aides d’un montant global de près de 59 000 € pour finaliser leur feuille de route commune pour la période 2017-2020 et la structuration de la Filière Textile Grand Est.
  • la création d’un incubateur d’entreprises innovantes à Charleville-Mézières (08), portée par l’association Rimbaud Tech, qui bénéficie d’une aide régionale de 60 000 €. L’association met à disposition, des entreprises incubées et post incubées, un plateau de 380 m² dont elle assure la gestion. Ce soutien correspond à un travail de maillage de la fonction d’incubation sur tout le Grand Est afin d’offrir aux start-ups un service d’accompagnement de qualité.

Par ailleurs, 19 entreprises bénéficient de diagnostics de performance industrielle dans le cadre du plan régional « Industrie du Futur » dans le Grand Est, diagnostics qui sont entièrement pris en charge par la Région. 166 entreprises bénéficient du diagnostic.

Prenez la pose Grand Est ! #MAB2017

Une seule personne remporte un des cinq lots mis en jeu, compte tenu de la fin anticipée du jeu concours.

[Arrêt du jeu concours « Prenez la pose Grand Est ! »

Compte tenu de la dégradation par des tiers des lettres « E » dimanche 23 juillet 2017 à Chambley, il est mis fin au jeu concours qui devait se dérouler jusqu’au 30 juillet 2017 18h00 (Cf. règlement Article 10).

Le tirage au sort est maintenu pour les participants ayant valablement posté et envoyé leur photo avant le dimanche 23 juillet 2017 à 12h00.]

Au-delà de vos rêves – Exposition rétrospective

Mondial Air Ballons – Chambley (1989 – 2015)

Du 11 juillet au 21 août, la Maison de la Région de Strasbourg accueille une exposition rétrospective qui met en images les précédentes éditions du Mondial Air Ballons.

Découvrez les 25 photos de Pascal Bodez (Photographe, Région Grand Est) et revivez à travers le temps, les meilleurs moments de ce rassemblement emblématique.

À ne pas manquer !

Entrée libre – du lundi au vendredi – de 9h à 18h (sauf jours fériés)

Votre région proche de vous

Maison de la Région
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 8h15 à 18h

Tél. +33 (0)3 88 15 67 68

Maison de la Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 8h15 à 18h

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Maison de la Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Horaires d'ouverture au public : lundi au vendredi de 8h15 à 18h

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Agences territoriales
12 agences

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile