La Région renouvelle son engagement en faveur des Droits de l’Homme et la liberté d’expression

Dans le cadre du programme « off » du 8ème Forum mondial de la Démocratie, la Région Grand Est a renouvelé son engagement en faveur des Droits de l’Homme et de la liberté d’expression en organisant plusieurs temps forts au Siège de la Région, à Strasbourg, en partenariat avec Amnesty International.

Signature d’une convention entre la Région Grand Est et Amnesty International

A l’occasion de la signature d’une convention de partenariat, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Cécile Coudriou, Présidente d’Amnesty International France, ont dévoilé le parrainage annuel de personnalités subissant des persécutions dans le monde :

  • Nasrin Sotoudeh (Iran), une avocate spécialisée dans la défense des droits humains, des femmes en particulier, s’est présentée en public sans porter le voile. Accusée d’incitation à la corruption et à la prostitution, ainsi que de troubles à l’ordre public, elle a été condamnée à 38 années de prison et à 148 coups de fouet. Il s’agit de la condamnation la plus sévère ayant été recensée contre un défenseur des droits humains en Iran ces dernières années.

 

  • Loujain al Hathloul (Arabie saoudite) est une figure emblématique de la lutte contre l’interdiction faite aux femmes de conduire. Arrêtée plusieurs fois, elle a été détenue pendant 73 jours après avoir tenté de franchir la frontière entre l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis au volant de sa voiture, en novembre 2014. Loujain al Hathloul s’est également présentée à l’élection du Conseil consultatif en 2015 mais son nom n’a pas été reporté sur les bulletins. Elle a à nouveau été arrêtée le 15 mai 2018, aux côtés d’autres militants. Bien que les femmes aient obtenu depuis le droit de conduire en Arabie saoudite le mois suivant, la jeune femme est toujours emprisonnée et aurait subi, selon son père, des violences physiques et sexuelles.

 

  • le 8 mars 2019, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Yasaman Aryani (Iran) a retiré son voile et distribué des fleurs blanches aux femmes dans le métro, à Téhéran. A la suite d’une vidéo dévoilant cet acte, les autorités iraniennes l’ont arrêtée et l’ont condamnée à 16 ans de prison, en août dernier. Son avocat et sa famille n’ont plus aucun contact avec la jeune femme, qui risque d’être soumise à des actes de torture et autres mauvais traitements.

Dans le cadre de ce parrainage, Jean Rottner sollicitera le Ministère des Affaires étrangères et les Ambassades françaises à l’étranger afin de les alerter sur la situation des intéressés et d’œuvrer pour faire évoluer leur situation.

Cette séquence a aussi permis de rappeler le soutien à Sophie Pétronin retenue en captivité depuis le 24 décembre 2016 au Mali, et d’évoquer l’exposition « BRAVE* », une série de portraits de défenseurs des droits humains démontrant la diversité de leur combat. Présentée par Amnesty International et visible jusqu’au 20 décembre 2019 au Siège de la Région, cette exposition a été réalisée à l’issue du Sommet des défenseurs des droits humains, en octobre 2018 à Paris.

Prix de l’engagement démocratique

Autre temps fort de cette journée, lors du vernissage de l‘exposition « le dessin de presse dans tous ses états », Jean Rottner a remis le Prix Régional de l’Engagement démocratique à Plantu, qui œuvre depuis de nombreuses années en faveur de la liberté de la presse.

Le dessinateur Plantu recevant le Prix Régional de l'engagement démocratique

21 dessins réalisés par des membres du collectif Cartooning for Peace sont exposés au siège de la Région jusqu’au 20 décembre 2019.

La soirée s’est poursuivie par un dîner-débat animé par Cartooning for Peace autour des dessins de l’exposition. Ce temps fort a permis de rassembler, autour de Jean Rottner et de Plantu, des dessinateurs de presse du monde entier, une trentaine de jeunes (lycéens, étudiants et membres du Conseil régional des Jeunes) ainsi que des élus régionaux.
Les discussions ont porté sur le métier de journaliste, les réseaux sociaux, la désinformation et, plus largement, sur les enjeux liés à l’information dans une démocratie. Tout au long de la soirée, des dessins illustrant les interrogations des jeunes face à l’actualité ont été réalisés, avec également, pour vocation, d’être messages d’espoir pour l’avenir de la démocratie dans le monde.

 

Forum Mondial de la Démocratie 2019

Organisé conjointement par le Conseil de l’Europe, la Région Grand Est, la ville de Strasbourg et l’Etat, le Forum Mondial de la Démocratie (FMD) a pour objectif de promouvoir la protection des Droits de l’Homme et de défendre la Démocratie.

La démocratie comprend la participation de chacun à l’édification d’une société de progrès. C’est l’engagement d’hommes et de femmes qui fait vivre la démocratie.
Le choix de citoyens ordinaires de s’engager, en dépit des risques, contre la persécution et pour la démocratie, est une source d’inspiration qui nous rappelle qu’il est du pouvoir de chacun de faire évoluer le monde dans lequel nous vivons.

Dans le cadre du septième Forum Mondial de la Démocratie, la Région Grand Est souhaite mettre en lumière des personnalités qui, en luttant quotidiennement pour sortir de la répression, font le choix de la démocratie et des droits de l’Homme.

Information et démocratie

L’édition 2019 « INFORMATION ET DEMOCRATIE » se déroule du 06 au 08 novembre 2019. Le programme officiel comprend des conférences, des tables rondes et des « labs », ateliers organisés par les différents organismes participants au Forum. La Région Grand Est parraine également le LAB 2 sur le sujet suivant : « Transparence : rétablir la confiance des citoyens dans les institutions ».
Durant trois jours, de nombreuses réflexions sur cette thématique seront abordées, en se concentrant en particulier sur l’évolution de l’information, son traitement, ses filtres, son impact et surtout sa fiabilité.

La Région Grand Est accorde une place importante à la transparence, à la communication et à l’échange, pour maintenir un lien de confiance vis-à-vis de ses concitoyens, et une lisibilité de ses actions.

Retrouvez toutes les informations sur le site du Forum Mondial de la Démocratie et le Programme 2019

La Région Grand Est reconduit deux actions phares du programme du Forum

La première action de la Région consiste à parrainer des personnalités politiques ou issues de la société civile subissant des pressions ou des persécutions contraires aux Droits de l’Homme du fait de leur engagement démocratique. La Région s’engage ainsi à alerter les médias et les autorités compétentes sur ces situations inacceptables.

En 2019, la Région a décidé de parrainer 3 personnalités :

  • Nasrin SOTOUDEH, éminente avocate iranienne spécialisée dans la défense des droits humains et des droits des femmes, a été condamnée à un total de 38 ans de prison et 148 coups de fouet à l’issue de deux procès manifestement iniques. Elle est notamment inculpée, en représailles de son travail pacifique en faveur des droits humains, d’« incitation à la corruption et à la prostitution », d’avoir commis ouvertement « un acte immoral… en apparaissant en public sans porter le hijab (voile) » et de « troubles à l’ordre public ». En tant qu’avocate, elle a notamment défendu des femmes protestant contre les lois relatives au port obligatoire du voile en Iran. Il est révoltant que les autorités iraniennes la punissent pour son travail pacifique en faveur des droits humains. Ce jugement ternit davantage la réputation de l’Iran, un pays déjà tristement connu pour oppresser les droits des femmes.

 

  • Loujain AL HATHLOUL est une figure emblématique, en Arabie Saoudite, de la lutte contre l’interdiction faite aux femmes de conduire. Elle est qualifiée de « traître » dans son pays. Victime d’une persécution de longue date, elle a été détenue pendant 73 jours après avoir bravé l’interdiction en tentant d’entrer au volant de sa voiture en Arabie saoudite. Elle s’est présentée à une élection en novembre 2015, la première fois que les femmes avaient à la fois le droit de voter et d’être candidates à l’élection du Conseil consultatif. Mais alors qu’elle avait été reconnue officiellement candidate, son nom n’a pas été reporté sur les bulletins. Elle a de nouveau été arrêtée en juin 2017 et n’a pas pu consulter d’avocat ni communiquer avec sa famille.

 

  • Yasaman ARYANI est iranienne. À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2019, accompagnée de sa mère, elle a courageusement retiré son voile pour traverser un wagon réservé aux femmes en distribuant des fleurs blanches. Elle a confié son rêve d’un avenir où toutes les femmes auraient la liberté de choisir ce qu’elles portent et où elles pourraient marcher ensemble « moi sans foulard et toi avec ». Des instants filmés, dont la diffusion est devenue virale en mars 2019. Arrêtée quelques jours après la diffusion de cette vidéo, elle a été condamnée à 16 ans de prison en août 2019. Le 5 octobre dernier, Yasaman était transférée dans une cellule de la prison d’Evin sous contrôle des gardiens de la Révolution. Depuis, son avocat et sa famille n’ont plus de contact avec elle. Yasaman Aryani est détenue au secret et risque d’être soumise à des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

De surcroît, son partenariat avec Amnesty International renforce les actions menées conjointement par la Région Grand Est et Amnesty International. Ce partenariat sera officialisé le 8 novembre par la signature d’une convention entre le Président Jean Rottner et la Présidente d’Amnesty International France, Cécile Coudriou.

Exposition « BRAVE »

Cette exposition a été réalisée à l’issue du Sommet des Défenseurs des Droits Humains (DDH) qui a eu lieu en octobre 2018 à Paris.
Il ne s’agit pas de Martin Luther King, mais de Loan, Renzo, Noira… D’illustres inconnus, qui pourtant militent chaque jour pour défendre les droits humains parfois au péril de leur vie.
Les portraits des défenseurs des droits humains sélectionnés permettent de montrer la diversité de leur combat : DDH Femmes; DDH criminalisation de la solidarité; DDH LGBTI; DDH environnement.
L’exposition est ouverte au public au siège du Conseil Régional à Strasbourg à partir du 08 novembre jusqu’au 20 décembre 2019.

 

La Région Grand Est s’engage en faveur de la libération de Sophie Pétronin

Dernière otage française retenue dans le monde, Sophie Pétronin, âgée aujourd’hui de 73 ans, a passé près de 20 ans au Mali. Spécialiste des questions de malnutrition, fondatrice de l’ONG « Association d’Aide à Gao », Sophie Pétronin s’était engagée en faveur des orphelins qui ne peuvent être recueillis par des membres de leur famille ainsi que des démunis et des enfants souffrant de malnutrition dans le Nord du Mali.

Les proches de Sophie Pétronin ont créé un comité de soutien afin d’organiser la mobilisation en faveur de sa libération et de sensibiliser l’opinion publique à sa situation. Cela fait plus de 1000 jours que Sophie Pétronin est détenue par ses ravisseurs et que l’état français ne répond pas à sa famille quant aux actions entreprises pour sa libération.

Rejoindre le comité de soutien à Sophie Pétronin
Contact :

Prix de l’engagement démocratique

La seconde action de la Région Grand Est illustre les valeurs fortes de la démocratie, à travers la remise du « Prix de l’engagement démocratique ». La Région a souhaité mettre à l’honneur des personnalités du monde entier qui, en luttant quotidiennement pour sortir de la répression, font le choix de la démocratie et des Droits de l’Homme : respect de la dignité humaine, lutte contre le racisme et l’antisémitisme ou attachement au débat démocratique font partie des combats de ces personnes, qui agissent en prenant souvent des risques mais qui témoignent aussi de la capacité de chacun à rendre le monde meilleur.

En 2019, le Prix Régional de l’Engagement Démocratique sera remis à Jean PLANTU. Dessinateur satirique français, son premier dessin est paru dans Le Monde en 1972. Après des collaborations avec Le Monde diplomatique, Phospore, des apparitions à « Droit de réponse » de Michel Polac, ses dessins deviennent quotidiens dans Le Monde à partir de 1985. Il entre également à L’Express en 1991. Prix du document rare au festival du scoop d’Angers en 1991, prix international de la caricature Gat Perish en Espagne en 1996, La Poste édite un timbre illustré par Plantu en 1998 et en 2005. L’UNESCO publie en 1998 plusieurs dizaines de portfolios de dessins de Plantu en langues étrangères, en l’honneur du cinquantenaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Plantu a fêté en 2002 ses 15 000 dessins publiés et les 30 ans de sa collaboration avec Le Monde.

À la suite de la polémique des caricatures de Mahomet en 2005, Kofi Annan, alors secrétaire général des Nations unies, et Plantu, journaliste caricaturiste au journal Le Monde, ont réuni, le 16 octobre 2006 au siège des Nations unies à New York, douze dessinateurs de presse internationaux de renom autour d’un colloque intitulé « Désapprendre l’intolérance ». De ce colloque est née l’initiative Cartooning for Peace (Dessins pour la paix), afin de promouvoir une meilleure compréhension et un respect mutuel entre des populations de différentes croyances ou cultures, en utilisant le dessin de presse comme moyen d’expression d’un langage universel. Depuis son lancement en 2006, de nombreuses expositions et rencontres ont été organisées et une association française Cartooning for Peace a été créée le 26 mai 2008, dont Plantu est le Président.
Partie d’une dizaine de dessinateurs, l’association est aujourd’hui un réseau de plus de 203 dessinateurs de presse, venant de divers horizons géographiques, religieux ou politiques dans 67 pays.

Lors des précédentes éditions, le Prix a été attribué en :

  • 2015 à Mana NEYESTANI, dessinateur iranien, emprisonné 3 mois pour un de ses dessins.
  • 2016 à Raphaël PITTI, médecin urgentiste, spécialiste de la médecine de guerre et de catastrophe.
  • 2017 à Gérard CARDONNE, écrivain français engagé dans l’humanitaire et les droits de la femme.
  • 2018 à Rebecca AMSELLEM, Docteure en économie de la culture et auteure engagée, fondatrice de la newsletter Les Glorieuses.

La Région Grand Est met à l’honneur les dessins de presse

Inauguration de l’exposition « Le dessin de presse dans tous ses états » en partenariat avec l’association Cartooning for Peace, en présence de son Président Jean Plantu. L’exposition est installée dans le hall du siège du Conseil Régional et bien sûr son accès est gratuit et ouvert au public jusqu’au 20 décembre 2019.

Renaissance du site verrier de Meisenthal : la Région soutient les projets des territoires ruraux

Avec un engagement total de 3 millions d’euros, la Région soutient le projet de réhabilitation du site verrier de Meisenthal qui favorise le rayonnement du Grand Est.

Ce projet contribue, à son échelle, à l’attractivité du territoire sur les plans économique, touristique et culturel.

Région d’exception en matière d’arts verriers, le Grand Est est également une référence en termes de formation et de transmission des savoir-faire, avec plus de 1 000 personnes formées chaque année dans les 50 lycées, CFA et écoles dédiées aux métiers d’art.

Une Région engagée pour l’égalité Femmes – Hommes

Lors de la séance plénière des 17 et 18 octobre 2019, les élus du Conseil régional du Grand Est ont présenté le rapport annuel de la Région sur la situation en matière d’égalité Femmes-Hommes. Ce rapport dresse un bilan des actions concrètes menées par la collectivité depuis 2016 et constitue un point de référence pour identifier, d’une part, les inégalités persistantes, d’autre part, les progrès accomplis et proposer ainsi des politiques adaptées.

En interne, la collectivité a réalisé des efforts afin d’augmenter le pourcentage de femmes occupant des postes d’encadrement. La progression la plus importante est celle des postes de directeurs / directrices : en effet, désormais 42,5 % des directeurs sont des directrices contre 24 % en 2017.

Prenant appui sur la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, la région élabore un plan d’actions pluriannuel reposant sur la participation :

  • des actrices et des acteurs de l’Egalité en Grand Est, consultés régulièrement pour l’élaboration de ce plan,
  • des 15-29 ans, à travers une enquête menée en 2018 : près de 7 500 jeunes ont pu exprimer leur ressenti et leur vécu vis-à-vis de l’égalité Femmes-Hommes, du sexisme, des violences sexistes et des discriminations,
  • du personnel de la Région, avec des temps de sensibilisation au sein de la collectivité pour bâtir une culture commune de l’égalité.

5 axes de travail sont choisis :

  • promouvoir l’égalité dans la gestion et le pilotage des ressources humaines au sein de la collectivité, par la mise en place d’une démarche d’exemplarité,
  • sensibiliser la jeunesse à travers des actions de lutte contre les stéréotypes et  la diffusion de la culture de l’égalité. Le Prix Régional pour l’Égalité et la Mixité contribue à cette sensibilisation et est remis chaque année à 100 jeunes en cours de formation, ainsi qu’à 12 porteurs de projets issus du Grand Est,
  • développer les politiques régionales en matière d’égalité, avec 2 thématiques identifiées comme prioritaires : le développement économique, l’emploi et la formation, ainsi que le sport
  • promouvoir la Charte et les politiques « Egalité »,
  • soutenir les acteurs et les initiatives : être chef de file pour le développement de réseaux et de partenariats et valoriser l’égalité en Grand Est.

 

 

Suivez la Séance plénière du Conseil régional en direct les 17-18 octobre 2019

A suivre en direct, la Séance plénière du Conseil régional à l’Hôtel de Région à Metz (57), le 17 octobre 2019 à partir de 14h et le 18 octobre à partir de 10h et sur twitter avec #SPOct19.

 

Ordre du jour :

  • Compte-Rendu
    • Approbation du procès-verbal de la séance plénière des 28 et 29 mars 2019
  • Commission des Relations internationales et transfrontalières
    • Soutien à la coopération et la solidarité internationale en faveur des pays en développement
  • Commission Développement Economique
    • Rapport annuel recensant les aides et régimes d’aides mis en œuvre en 2018
  • Commission Innovation – Enseignement Supérieur et Recherche
    • Adoption du Plan Régional en faveur de la Bioéconomie
  • Commission Aménagement du territoire
    • Révision du Projet Régional de Santé 2018-2028
  • Commission Environnement
    • Rapport sur la situation en matière de développement durable 2019 de la Région Grand Est
    • Approbation du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets et de son rapport environnemental
  • Commission Engagement et Citoyenneté
    • Rapport annuel sur la situation en matière d’égalité femmes-hommes et Plan pluriannuel d’actions 2019-2021
  • Hors commission
    • Rapport d’observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes du Grand Est relatif à la gestion de la Région Grand Est
    • Tenue exceptionnelle d’une séance plénière à Strasbourg le 22 novembre 2019

 

 

Dynamiser l’attractivité économique du Grand Est

Les élus de la Région Grand Est, réunis en Commission permanente le 11 octobre 2019, ont voté des mesures visant à soutenir l’économie et l’agriculture régionale pour plus de 17,6 millions d’euros.

Soutenir le développement international des entreprises

La Région a ainsi attribué 20 000 euros à 3 entreprises (Accessrec à Anthelupt (54), Charculor à Creutzwald (57) et Healtis à Vandoeuvre-lès-Nancy (54) ) pour les accompagner dans la prospection de nouveaux marchés à l’étranger. Par ailleurs, elle a décidé d’inscrire 7 entreprises régionales dans le cadre du dispositif Be EST Export « Diagnostic export et ciblage de marchés prioritaires ». Ce programme prévoit au total l’accompagnement de 100 PME et ETI.

Accompagner la création-reprise d’entreprises

10 000 euros sont accordés à la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle pour l’organisation du salon GO de la création-reprise d’entreprises qui se déroule à Nancy le 21 novembre. Ce salon s’inscrit dans le volet « créer une offre d’évènementiels coordonnée et partenariale sur l’entrepreneuriat dans le Grand Est » du plan Be EST Entreprendre.

291  emplois consolidés grâce à Industrie et Ferme du Futur

Pour accompagner les industries et les exploitations agricoles, la Région a mis en place des diagnostics de performance industrielle (Industrie du Futur) et des diagnostics de performance agricole (Ferme du futur). A ce jour, 447 entreprises et 65 exploitations agricoles ont bénéficié de cet accompagnement depuis le lancement de la démarche. 4 entreprises et 5 exploitations agricoles ont vu le demande d’aide approuvée lors de la Commission permanente du 11 octobre.

Une aide de près de 955 000 euros a été accordée pour accompagner 5 entreprises du Grand Est dans leurs projets d’investissement, contribuant ainsi au maintien de 291 emplois. Ce soutien intervient dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Industrie du Futur ». L’objectif de cet AMI est de permettre à toutes les entreprises du Grand Est, quelle que soit leur taille, d’entrer dans l’ère du 4.0, de se moderniser et de devenir plus compétitives.

Enfin, la Région a répondu favorablement à un appel à candidature national pour accompagner 1000 entreprises dans leur transformation industrielle. La démarche s’articule autour de la « Task Force French Fab Grand Est ». La convention de partenariat entre la Région Grand Est et l’Etat a été approuvée lors la Commission permanente.

La Région engagée en faveur de la filière apicole

Dans le cadre du contrat de filière apicole 2018-2020, la Région attribue près de 550 000 euros aux acteurs de la filière apicole pour l’année 2019 :

  • 150 316 euros sont attribués aux différents Groupements de Défenses Sanitaire Apicole départementaux du Grand Est pour la mise en oeuvre des programmes sanitaires de lutte contre le varroa et 25 000 euros pour les actions d’encadrement et de structuration de la section apicole du Groupement de Défense Sanitaire Grand Est,
  • 260 446 euros à 12 apiculteurs professionnels pour des investissements en faveur de la production, de la transformation et de la commercialisation du miel,
  •  76 687 euros à l’Association de Développement de l’Apiculture en Grand Est (ADAGE) pour l’animation et la promotion de la filière apicole,
  • 34 847 euros à la Fédération Régionale des Apiculteurs du Grand Est (FRAGE) pour son programme d’actions 2019 à destination des apiculteurs de loisirs.

Avec plus de 120 000 ruches (36 % en Champagne-Ardenne, 36 % en Lorraine et 28 % en Alsace) et près de 5 700 apiculteurs de loisirs et professionnels, la filière apicole du Grand Est contribue à la préservation de la biodiversité et au maintien de l’économie agricole du territoire. Elle place ainsi le Grand Est en 2ème position des régions de France en nombre d’apiculteurs et en 5ème en nombre de ruches déclarées.

 

 

L’accès aux soins pour tous, sur tous les territoires

La Région Grand Est oeuvre quotidiennement au développement des territoires dans un souci d’équité et d’harmonie. Elle porte ainsi une attention particulière à la redynamisation des zones rurales. Celle-ci passe par exemple par la création de Maisons de Santé Pluridisciplinaires ou par un soutien aux internes en médecine pour pratiquer en zones rurales.

Lors de la Commission permanente du 27 septembre 2019, les élus régionaux ont voté plusieurs mesures pour un montant total de 916 800 euros.

Encourager les professionnels de santé à s’installer en zone rurale

La Région propose une aide incitative de 127 000 euros à destination de 86 internes en médecine durant leur stage afin qu’ils s’installent par la suite dans les zones médicalement sous-équipées. Par ailleurs, une aide de 450 000 euros est accordée pour la création de trois nouvelles Maisons de Santé Pluridisciplinaires à Orbay (68), Creney-près-Troyes (10) et Verdun (55). Ce soutien a pour objet d’encourager les professionnels de santé à se regrouper au sein d’une même structure afin de mutualiser des moyens et de se coordonner dans des territoires « fragiles » en terme de démographie médicale.

Soutenir les dynamiques territoriales de santé

La politique régionale porte sur la prévention et l’éducation à la santé. Parce que la prévention est plus efficace lorsqu’elle est partagée par l’ensemble des acteurs d’un territoire, la Région encourage la mise en synergie des professionnels, des dispositifs et des services de santé.
Dans ce cadre, 6 projets sont soutenus :

  • l’extension du cabinet médical sur la commune de Vireux-Molhain (08), avec la création d’un cabinet dentaire et d’un cabinet d’infirmières,
  • le réaménagement d’un bâtiment pour le développement d’une maison de santé à Thaon-lès-Vosges (88), permettant l’accueil de nouveaux professionnels de santé,
  • la création d’une maison de santé à Montreux-Vieux (68),
  • le soutien au festival Clin d’œil à Reims, destiné aux sourds et malentendants, avec notamment l’intervention d’interprètes sur place,
  • la mise en place de « A plus dans le bus ! Ateliers itinérants », dans le cadre du Contrat Local de Santé (CLS) Argonne Ardennaise (08), action de prévention santé en direction des publics isolés ou en difficulté,
  • le déploiement du nouveau Contrat Local de Santé II-2019/2023 de la ville de Romilly-sur-Seine (10), qui propose une vingtaine d’actions autour de l’innovation en matière de santé.

Favoriser les projets de télésanté et de télémédecine

La télésanté et la télémédecine sont des outils permettant de faciliter l’accès aux soins dans des zones rurales fragiles ou sous-équipées médicalement. La Commission permanente a accordé 165 000 euros pour la mise en place de 3 projets de télémédecine :

  • la mise en place de téléconsultations en structure d’exercice coordonné sur la ville de Saint-Dizier, porté par la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) Der et Blaise en Haute-Marne,
  • l’expérimentation du projet CardioNum de prévention dans le cadre de la santé au travail porté par Reims Santé au Travail (RST) dans la Marne,
  • et My Fit, outil d’apprentissage de l’insulinothérapie fonctionnelle porté par le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Nancy.

Accompagner les actions de prévention et d’éducation à la santé auprès des jeunes

La santé doit être considérée dès le pus jeune âge. Aussi, la Région Grand Est soutient des actions d’éducation et de promotion de la santé et accompagne notamment les projets suivants, à hauteur de 12 000 euros :

  • « Estime et confiance en soi des élèves », porté par le Lycée agricole de Chaumont (52) et destiné à agir contre les phénomènes d’exclusion, ainsi que sur l’image de soi,
  • « Sports Santé » est porté par le Centre social d’Illzach (68), qui sensibilise les jeunes aux bienfaits de la pratique d’une activité physique et d’une alimentation saine,
  • intervention de professionnels de santé et de troupes de théâtre pour sensibiliser les jeunes des lycées Louis Bertrand de Val de Briey (54), Boutet de Monvel de Lunéville (54) et Paul Louis Cyfflé de Nancy (54), aux addictions, à l’équilibre alimentaire, aux réseaux sociaux et au harcèlement.

 

 

 

Journée du transport public : -70% sur tous les TER FLUO

A l’occasion de la Journée du transport public, le samedi 21 septembre 2019, la Région Grand Est et SNCF proposent une offre promotionnelle : 70 % de réduction sur tous les trajets en TER FLUO.

Organisée dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre prochains, cette opération permet de promouvoir le recours aux transports collectifs de proximité et d’inciter le plus grand nombre de personnes à adopter une démarche éco citoyenne pérenne.

70 % de réduction avec TER FLUO

  • Les clients bénéficient de 70 % de réduction sur le tarif normal en aller simple ou en aller-retour, sur tout le périmètre de TER en Grand Est.
  • Cette offre est valable sur tous les trains et cars TER FLUO.
  • Les billets sont en vente à partir du lundi 16 septembre sur le site TER Grand Est, sur l’Appli SNCF et aux distributeurs régionaux (rubrique « Tarifs événementiels »).

Jusqu’au Luxembourg et Paris Est

  • Cette offre est valable, en aller-retour, sur les trajets depuis une gare en Lorraine vers le Luxembourg.
  • Cette offre est valable sur les trajets TER FLUO vers Paris Est en aller simple ou aller-retour.
  • Cette offre est également valable sur la ligne Troyes / Châlons-en-Champagne / Reims.

 

Les arts de la marionnette, une richesse de notre région

A l’occasion de la 20ème édition du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, la Région Grand Est présente, du 20 au 23 septembre 2019, différents temps forts valorisant la vitalité et la création marionnettique sur le territoire dans l’Espace Grand Est.

14 compagnies du Grand Est sont programmées dans le Festival seront présentes avec 17 spectacles dont 7 créations.

A côtés de ces temps de convivialité et de spectacles, la Région organise aussi des rencontres professionnelles afin d’accompagner les acteurs (compagnies, théâtres, écoles supérieures, festivals, lieux de compagnonnage du Grand Est) dans leurs réflexions.

Les Marionnettes, ce sont notamment 5 institutions, qui rayonnent dans le Grand Est, aux côtés de nombreux lieux d’accueil et de 70 compagnies indépendantes :

  • Le Festival Mondial des théâtres de marionnettes (Charleville-Mézières)
  • L’Institut International de la Marionnette (Charleville-Mézières) / Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (Charleville-Mézières)
  • Le TJP – Centre Dramatique National de Strasbourg
  • Le Jardin parallèle, lieu-compagnie missionné pour le compagnonnage (Reims) et le LEM, Lieu-compagnie d’Expérimentation Marionnette à Nancy.

En 2019, la Région Grand Est apporte aux grandes structures de la marionnette un soutien de 1,2 M€.

 

Inauguration de la plateforme expérimentale d’irradiation, Féerix

La plateforme expérimentale d’irradiation d’Aérial, Féerix®, a été inaugurée le 10 septembre 2019 en présence de Jean-Luc MARX, Préfet de la région Grand Est et du Bas-Rhin, de Lilla MERABET, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la compétitivité, de l’innovation et du numérique, de Robert HERRMANN, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, de Claude FROEHLY, Maire d’Illkirch-Graffenstaden, de Thomas SERVAIS, Président d’IBA Industrial, et d’Alain STRASSER, Directeur d’Aerial.

Cette plateforme, unique au monde, est basée sur des technologies pointues d’accélération d’électrons et de génération de rayons X de forte énergie.

De la recherche aux applications industrielles

Installé dans une extension du bâtiment d’Aérial de plus de 800 m², le Rhodotron®, qui pèse près de 11 tonnes, est issu d’une technologie développée par le CEA et industrialisée par la société belge IBA, partenaire du projet. Cet outil, destiné à la Recherche, au Développement et à la formation, présente des caractéristiques très proches de celles d’un équipement industriel, ce qui permet de transférer les résultats vers l’industrie de façon optimale. Le Rhodotron® permet d’étudier, sur une configuration originale à deux lignes de faisceaux séparées (électrons et Rayons X), l’ensemble des applications multisectorielles de l’ionisation, telles que la stérilisation de dispositifs médicaux, l’amélioration des propriétés de polymères ou encore l’ionisation des aliments.

Un projet renforçant le développement transfrontalier et international

En avril 2019, Aérial a déjà pu présenter Féerix® à une communauté internationale de scientifiques et d’industriels, réunis au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, et a ainsi pu initier des premiers accords de partenariats et contrats de recherche. Grâce à cet outil, Aerial renforce encore son rôle de partenaire incontournable au service des grands projets régionaux, nationaux et internationaux. Cette opération permet également de renforcer les partenariats transfrontaliers avec les entreprises et laboratoires suisses et allemands.
Avec feerix® et l’ensemble de ses laboratoires, Aerial est une véritable pépite technologique qui se positionne comme un partenaire privilégié des structures et entreprises du Campus des Technologies Médicales NextMed et de l’ensemble de l’écosystème régional dans le domaine des matériaux et de la bio-économie.

Jean Rottner à la rencontre des citoyens

Jean Rottner, Président de la Région, a fait de la proximité un élément essentiel pour construire les politiques régionales. Il a ainsi souhaité aller à la rencontre des habitants et des acteurs socio-économiques des territoires du Grand Est afin d’échanger avec eux, relayer auprès de l’Assemblée régionale leurs attentes et leurs difficultés et adapter les politiques régionales au service du plus grand nombre.

Ces rencontres sur le terrain prennent la forme de dialogues impromptus sur les marchés ou dans des lieux publics ou encore de réunions improvisées dans des mairies …

Le 17 juillet, Jean Rottner, s’est déplacé en Haute-Marne d’abord à Saint-Dizier puis au lac du Der où il a pu rencontrer les acteurs du tourisme avant de visiter les thermes de Bourbonne-les-Bains et inaugurer la mise en accessibilité et les aménagements intérieurs de la gare de Chaumont.

Pour la 10ème rencontre citoyenne, le 25 juillet, Jean Rottner s’est rendu en Meurthe-et-Moselle Après une déambulation au marché de Pompey, il a visité la brasserie « The Piggy Brewing Company » à Liverdun, les locaux du Centre Européen de Recherches et de Formations aux Arts Verriers (CERFAV) et l’entreprise Macaire à Favières. La journée s’est achevée avec la visite de Vézelise autour du patrimoine et des commerces de proximité et la pose de la 1ère pierre du campus des industries technologiques à Maxéville.

Des moments de rencontres très riches au cours desquels chacun peut faire part de ses difficultés, des points à améliorer, des solutions à envisager.

Unable to load Tweets

  • Rencontre citoyenne à Saint-Dizier
  • Echanges avec les acteurs du tourisme / Lac du Der
  • Lac du Der
  • Rencontre citoyenne aux thermes de Bourbonne-les-Bains
  • Thermes de Bourbonne-les-Bains
  • Survol du Lac du Der
  • brasserie « The Piggy Brewing Company » à Liverdun
  • Visite du Cerfav
  • Tailleur de pierre - Entreprise Macaire à Favières
  • La halle de Vézelise
  • Echanges avec les commerçants
  • Echanges avec une fleuriste à Saint-Dizier

 

 

GEMAB 2019, le succès au rendez-vous

Du 26 juillet au 4 août, le ciel du Grand Est et plus précisément celui de Chambley (54), aura été le théâtre du plus grand rassemblement de montgolfières au monde. Durant 10 jours la magie n’a cessé d’opérer, pour le plus grand bonheur des près de 500 000 visiteurs, venus rêver et pour certains tutoyer les cieux… Principal partenaire de la manifestation, la Région Grand Est se réjouit d’un tel succès !

Sur place, la Région  était présente via un espace de 400 m² invitant au voyage … à travers les 5 destinations touristiques du Grand Est que sont l’Alsace, l’Ardenne, la Champagne, la Lorraine et le Massif des Vosges. Des destinations propices au tourisme d’expérience et de sens que l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est proposait également de découvrir.

Au programme : nature, itinérance, patrimoine et culture, mémoire, thermalisme et bien-être ou encore œnotourisme et gastronomie, autant d’atouts caractéristiques de notre belle et grande région.

Pour l’occasion, la Région Grand Est propriétaire du site de l’aérodrome de Chambley, avait également déployé une couverture WIFI de la zone d’accueil du public, avec un accès gratuit et un potentiel de 5000 connexions simultanées à 2 Mégabits/seconde. De quoi partager les instants magiques vécus sur terre ou dans les airs…
#Gemab19 #GrandEst


Avec 15 envols réussis sur les 19 programmés, plus de 3000 pilotes et membres d’équipages, ainsi que 48 pays représentés, nul doute que les couleurs du Grand Est auront rayonné au delà du territoire. D’autant qu’à l’occasion de cette édition, ont eu lieu des premiers vols au monde en bio-propane !

Revivez l’envol de la Grande Ligne du #GEMAB19 comme si vous y étiez. Un spectacle grandiose au cœur de la Région #GrandEst ! Le Grand Est Mondial Air Ballons reste détenteur du record du monde du nombre de ballons alignés au décollage avec 456 montgolfières.

 

  • Même les vaches admirent le spectacle ...
  • Jean Rottner, Bertrand Piccard, Philippe Buron-Pilâtre
  • Drôles de ballons
  • Vol en montgolfière : un grand moment
  • Alignement de montgolfières : record égalé, 456 ballons alignés
  • Grand Est Mondial Air Ballons : ambiance
  • Un petit air champêtre
  • Rencontre sur les stands
  • Trop forte cette jeune fille !
  • Le ballon du Grand Est
  • C'est parti pour un survol de Chambely, Lorraine
  • Collés, serrés les ballons

Votre région proche de vous

Siège du Conseil Régional
Strasbourg

1 place Adrien Zeller
BP 91006
67070 Strasbourg cedex


Tél. +33 (0)3 88 15 68 67

Hôtel de Région
Metz

1 Place Gabriel Hocquard
CS 81004
57036 Metz Cedex 01

Tél. +33 (0)3 87 33 60 00

Hôtel de Région
Châlons-en-Champagne

5 rue de Jéricho
CS70441
51037 Châlons-en-Champagne Cedex

Tél. +33 (0)3 26 70 31 31

Maisons de la Région
12 Maisons de Région

Horaires d'ouverture au public
lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Recherche mobile